publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Tristesse

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Tristesse



    j'ai 50 ans .mon père agé de 74 ans vient d'être diagnostiqué maladie de corps de lévy.ma soeur est mèdecin et nous nous y attendions tous mais voila le verdict est tombé hier formel officiellement.j'ai pleuré toute la soirée.pleuré sur mon papa que je vais voir petit à petit sombré, sur ma maman qui souffre et sur moi qui suis bien malheureuse.mes parents ont toujours été forts.ils représentaient le pillier de la maison.papa ancien haut gradé dans l'armée était une force de la nature: il assumait tout, gérait tout etc.....et puis voila tout est fini.c'est le début de la fin.

    je sais que je dois maintenant être forte pour mes parents, pour moi, mon couple , mes enfants et mes petits enfants, pour ma vie notre vie à tous qui doit continuer, assumer et avancer coute que coute.mais c'est si dur.nous avons tous dans la vie un parcours différent et parfois bien douloureux.ainsi va la vie.pour ma part je me suis mariée à 17 ans et j'ai eu mon premier enfant à 18 ans.mariée pendant 16 ans avec un homme violetnt j'ai énormémént souffert et eu 3 garçons.puis j'ai eu la force et le courage de le quitter.j'ai alors vécu un autre enfer celui des menaces de la persécution et de la peur.puis enfin je me suis remariée avec un homme admirable avec lequel j'ai eu 2 autres enfants (j'ai 5 garçons).mais j'ai sombré alors dans la boulimie vomitive, l'anorexie pour finir 2 fois en pschychiatrie pour 2 tentatives de suicuide.ensuite mon fils ainé (31 ans maintenant) m'a fait vivre un enfer pendant 10 ans (drogue délinquance, braquage, agréssions, vols cambriolage etc.....) il est encore actuellement pour la 4 em fois en prison.j'ai sombré dans de graves et profondes dépréssions.je suis toujours sous traitements et je consulte toujours mon psy depuis de nombreuses années.j'ai appris à surmonter touts mes souffrances au joiur le jour mais aussi grâce à la présence et l'amour de mon mari.j'ai eu aussi la force à 34 ans de reprendre mes études par correspondance (bac et bts en économie sociale et familiale) tout en gérant au mieux ma vie.puis j'ai travaillé dans una association dans las quartiers dit sensibles (lutte contre l'illestrisme, soutien scolaire, prévention.....).actuellement je suis avs ( auxilliaire de vie scolaire) je m'occupe en classe du suivi et de l'aide scolaire d'enfants handicapés (moteur, physique, autiste etc....).mes deux derniers fils (17 ans et 14 ans) ne nous apportent à mon mari et à moi bien des soucis et peu de satisfactions hélas.je fais du sport (natation 2 fois par semaine) et j'adore par dessus tout la lecture.je crois que encore heureux quemes activités me permettent de ne plus sombrer.mais pour combien de temps?.j'ai malgré tout ça la chance d'être à l'abri du besoin, d'avoir une jolie et confortable maison et d'avoir un mari présent et aimant moi qui fut privée de tout cela pendant de nombreuses années.

    voila merci à ceux et à celles qui auront eu la patience et le courage d'aller jusqu'au bout de mon récit.

    chacun sa route, chacun son déstin mais c'est si dur parfois.

    je vous embrasse





  • c est toujours tres triste d apprendre une telle nouvelle.
    ton papa a 74 ans, il est entouré et il recoit de l amour et cela c est tres important.
    ensuite la force, tu dois la trouver mais souvent on est plus forte qu on ne le pense.
    sois lá pour ton papa, donne lui ton amour et aide tant que tu peux.
    ensuite la vie est ce qu elle est..on a tous un sac á dos á porter de nos miseres de nos malheurs...

    se souvenir de tout ce que l on a vecu de jolis de positifs et realiser la chance que l on a. et cela chaque jour...

    essayer de laisser les points negatifs qui nous tirent vers le bas...
    pense á ton papa á ta famille, pense á tous les moments de joies.. cela c est important

    tu as tes parents tu as l amour, 5 enfants, un mari, des petits enfants..c est

    courage

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2011-12

    publicité

    Chargement...
    X

    publicité