publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Terrible parkinson même sans tremblements sans trivastal

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Terrible parkinson même sans tremblements sans trivastal



    Bonjour à tous,
    je viens vous faire part de mon expérience de fils de Parkinsonienne afin de faire preuve de plus de prudence que je ne l'ai pu faire...
    Pour faire simple:
    en 2008, j'ai du recueillir puis faire hospitaliser (psy) ma mère car elle répétait toujours les mêmes questions de façon harcelante (qui se terminaient par "et tu crois que je vais m'en sortir"). Ma mère possédait un appartement dans une grande ville et ses comptes étaient bien garnis... disons multi-millionnaire en francs.
    Peu de temps après (1 mois) son hospitalisation, Parkinson est diagnostiqué.
    Symptomes: raideur légère sans tremblements apparents.
    Elle décide de mettre en vente son appartement qu'elle avait payé trop cher, il appartenait à un agent immobilier peu scrupuleux.
    Alors que je prenais régulièrement de ses nouvelles en allant lui rendre visite ou en lui téléphonant, j'étais en confiance avec elle d'autant plus qu'elle me rassurait en me disant "je sais que mes médicaments peuvent me rendre adicte aux jeux... mais le neurologue lui dit que tout va bien même s'il ne la garde que 10 min...
    Mais voilà, sans travail ni retraite et avec la petite pension de reversion de mon père les économies se sont vites taries ...
    Alors en 2010 plutôt que de m'écouter et de mettre son bel appartement en location, l'appartement est vendu à mon insu 100 000e en dessous de son coût à l'aide d'un super agent immobilier...
    Et en 2012, ma mère est ruinée au point qu'il faille que je lui vienne un peu en aide financière car la banque n'a pas su freiner ses ardeurs de jeux au casino... mais a su lui prélever des agios...
    6 mois après, l'état de santé de ma mère nécessite sa réhospitalisation au motif de délires de persécutions très aigus et hallucinations (espionnage, gaz toxique, toutes personnes et tous véhicules présentaient un danger, indices dans l'appartement...).
    La voilà ruinée (car encore dans le rouge) et bien malade...
    Elle n'en sort que 2 mois après et toujours un peu persécutée... mais bien plus légèrement avec Liponex.
    Au fil du temps faisant preuve de persuasion elle parvient à faire diminuer le LIPONEX par son médecin psychologue et à presque le faire arrêter avant que je n'intervienne auprès de cette médecin pour lui témoigner de la souffrance psy occasionnée par la persécution qui s'intensifiait à nouveau ...
    Cet été rebelotte... 1 mois et demi d'hospitalisation.
    Entre temps, fin Janvier, la persécution montant en puissance j'avais pris pour elle un rdv chez un médecin renommé spécialiste de Parkinson qui m'a redonné espoir en tentant de lui faire baisser son traitement au TRIVASTAL (qu'elle a pris des années durant) pour lui substituer SINEMET. Mais ma mère n'en faisant qu'à sa tête (qu'elle n'avait plus) elle envoya promener ce spécialiste prétendant détenir LA vérité et les noms des personnes qui la persécutaient... Sans omettre de dire qu'elle prenait des médicaments pour rien.
    Aussi j'ai demandé aux médecins de l'hôpital de suivre la démarche de ce spécialiste en plus de leur prescription progressive du Liponex.
    A la sortie de l'hôpital, les symptomes de persécution étaient bien moins présents mais toujours là. Aujourd'hui elle va bien bien mieux.

    Pour résumer:
    1 se méfier du patient et le suivre à la trace...
    2 se méfier de la négligence des médecins et de leurs prescriptions... se méfier en particulier de TRIVASTAL que je ne peux pas accabler dans la mesure ou il ne s'agit pas d'une monothérapie mais que le spécialiste à tout de suite rejetter à l'origine selon lui des hallucinations...
    3 se méfier des très opportunistes (pour le moins) agents immobiliers
    4 hair les Casinos et demander leurs suppressions pure et simple ou limiter leur accès aux têtes ayant toute leur conscience et l'interdire aux têtes grisonnantes...

















  • Re: Terrible parkinson même sans tremblements sans trivastal

    C'est vrai que pour parkinson

    Il est conseillé de s'informer sur la maladie :

    http://parkinson.sosblog.fr

    Et sur les drogues qui sont prescrites.

    Commentaire


    • Re: Terrible parkinson même sans tremblements sans trivastal

      C'est vrai que pour parkinson
      En cas de malaide

      On peut faire interdire certaines personne de casino, avec un certificat médical.

      Commentaire

      Publicité

      Forum-Archive: 2014-12

      publicité

      Chargement...
      X

      publicité