publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

:!!!: besoin d'aide :!!!: père atteint de la maladie d'alzheimer :!!!:

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • :!!!: besoin d'aide :!!!: père atteint de la maladie d'alzheimer :!!!:



    Voilà j'ai mon père (80 ans) qui est atteint de cette malaadie depuis un an environ, il vit seul avec ma mère (77 ans) qui elle aussi a des problémes de santé (diabéte avancé et coeur) .........

    Mon père devient de plus en plus méchant (pas violent pas encore), il a des absences de plus en plus fréquentes (ne sait plus ou se trouve la vaisselle, sa casquette, ses lunettes....) il ne veut pour ainsi dire plus boire, et commencer à manquer d'hygiène corporel ...... il marche peut et veut se faire plaindre sans arrêt (bien sur nous ne rentrons pas dans son jeu pour ce qui est des frères et soeurs) ........ en fait il se laisse aller....... et dernièrement il "invente" des histoires (objets cassés, mensonges....) à des personnes qu'il n'a pas vraiment appréciées ou qu'il ne veut pas voir.........

    ma mère ne veut pas parler de cela au médecin gérontologue ni au médecin traitant, elle relativise les faits.....

    Que faire, car le soucis c'est que ma mère s'affaiblit et refuse des aides extérieures....... nous l'aidons bien pour le énage, les courses, et les trajets médicaux ...... mais c'est tout......

    En plus mon père a force de rambarrer les gens ou le famille, les visites sont rares ou écourtées...... cela me fait mal au coeur de voir ma mère dans cet état, et mon père qui s'enfonce de plus en plus

    Qui connait le meme genre de probléme, ou qui peut m'apporter une aide ou des conseils

    Merci d'avance pour vos réponses

    Christ

  • Personne pour me répondre



    christ

    Commentaire


    • Personne pour me répondre
      Soutien



      Bonjour,

      Vous êtes dans une situation que j'ignore mais je vous écoute et vous soutiens même si internet n'est qu'un pietre outil comme tous les outils de cette sorte.

      Votre mère l'a tant aimé ce père d'hier qu'aujourd'hui, elle lui consacre ses forces sans compter et elle est peut-être admirable à vos yeux par son dévouement.
      Vous l'avez aussi aimé ce père d'hier mais, vous êtes-vous parlé sincèrement à vous-même et avez parlé sincèrement à votre maman ?

      Commentaire


      • Question de regard



        je travaille auprès de personnes atteintes de cette maladie depuis plus de 10 ans.
        Ce qui me frappe dans votre appel, ce sont les mots.
        Il n'y a JAMAIS aucune intention chez un malade Alzheimer.
        Il n'y a que l'expression d'une véritable souffrance, la recherche d'un soutien, d'une compréhension.
        Ainsi votre père ne peut pas devenir MECHANT. Il essaye de faire face à ce monde extérieur qu'il ne comprend plus et qui n'est plus pour lui qu'agression.
        Il ne veut pas SE FAIRE PLAINDRE sans arrêt, il cherche désepérément quelqu'un qui comprendra enfin qu'il s'agit bien d'une maladie et non d'une somme de caprices .
        L'aide d'un médecin est indispensable, et convaincre à la fois le malade et son conjoint est la plus grosse difficulté.
        Essayez de regarder ces troubles comme l'expression réelle d'une maladie, montrez les à votre maman comme tels, identiques à un taux de sucre trop élevé, ou à une tension trop forte. Le regard de l'entourage est plus important que n'importe quel traitement mais ceux-ci existent pour soulager le quotidien de votre maman et le votre.
        Bon courage à vous, à votre famille, et ...à votre papa

        Commentaire


        • Personne pour me répondre
          Je remonte :triste:



          je tiens à dire que mon père n'est pas au courant de sa maladie, sur l'avis de notre mère !


          Christ qui souhaite des témoignagnes et des conseils

          Merci

          Commentaire


          • Je remonte :triste:
            Il est au "courant"



            bonsoir,
            je connais ce type d'affection, pour en avoir été témoin au travers de ma grand mère.
            je sais à quel point c dur pour l'entourage proche, les enfants, les petits enfants.
            mais je sais aussi que c dur pour la personne elle meme. elle passe d'une personne indépendante, fière, forte à une personne fragile, dépendante, incapable des gestes les plus banales de la vie de tous les jours.
            croyez moi que dans les moments de "lucidité", la personne souffre de cette maladie, elle a la conscience que qqch lui arrive. et la violence (verbale ou physique) est une expression de cette souffrance.
            comme il est dit au dessus, une aide médicale est nécessaire et à long terme un placement en centre spécialisé sera le plus adapté. votre maman semblant elle meme fragilisée par la maladie, elle ne pourra supporter ce poids toute seule; et malgré toute l'aide familiale, il arrive un moment où ca ne suffit plus. et il n'y a aucune honte à celà, à devoir admettre que l'on va devoir placer un proche atteint d'Alzheimer.
            Pour mon grand père, ce fut un choix très dur à accepter, car "que vont penser les gens" disait-il. seulement voilà, les gens ne sont pas à notre place et n'endurent pas notre souffrance.
            il faut avant tout penser au bien être du malade et de ses proches, car un proche lui meme affaibli n'est pas d'un grand secours pour un malade qui nécessite énormément d'attentions.
            Je suis de tout coeur avec vous dans cette épreuve, sans doute la plus difficile facon de perdre un proche, car souffre d'Alzheimer signigie faire le deuil d'une personne qui phyisquement est encore là; qqch de très dur à vivre ou meme à expliquer.
            alors Courage, courage ! et n'hésitez pas......

            Commentaire


            • Il est au "courant"
              Merci de votre soutien



              x'est vrai qu'il est trés dur de parler de cette maladie à d'autres personnes qui ne la connaisse pas, et en plus ma mère (je la comprends) aime mon pere depuis plus de 50 ans :amour: est d'un dévouement extreme, mais qui l'affaiblit elle aussi

              Une aide médicale m'a mère s'y refuse, et un placement elle ne veut pas en entendre parler..... et qui plus est ou en trouver un acceptable et bien médicalisée ......

              en tout cas merci
              Christ

              Commentaire


              • Merci de votre soutien
                C tout compréhensible



                en effet, le refus d'accepter la maladie et donc le besoin d'aide médicale, est typique pour le conjoint qui, dans la plupart des cas, partage la vie du malade depuis plusieurs décennies (pour mes gd-parents, ce fut une histoire de près de 60 ans d'amour et de vie commune).
                pour ce qui est de trouver de l'aide, je ne saurais pas trop vous renseigner (mes gds parents n'étaient pas en France, ma grand-mère a d'abord été mise sous tutorat légal (son fils) qui a décidé du placement, puis mon grand-père a rejoint ma grand-mère dans la maison médicalisée, donc pas de "séparation"), mais je vous suggére de vous renseigner s'il y a une association France Alzheimer dans votre région vers qui vous tourner et qui saura p-ê apporter des réponses à ces questions pratiques...
                voilou, je me doute que qq mots ne peuvent aider à supporter le poids...

                Commentaire


                • Revenez sur "discussion" vous verrez...



                  à droite de l'écran, Google propose un article vraiment complet sur cette maladie.
                  Cet article est parfaitement bien fait et réel, puisque mon beau-père est atteint de cette maladie et les symptômes et différentes phases correspondent tout à fait.
                  Ma belle-mère à 75 ans et mon beau-père 85 ; il est atteint depuis 3 ans.
                  Il en est actuellement au stade de "légume", dans un lit médicalisé, à domicile.
                  Deux auxiliaires de vie viennent matin et soir, pour le laver, car impossible seule, de le tourner dans son lit, l'habiller, le faire manger.
                  Il est vrai que ma belle-mère est clouée à la maison et que tant qu'elle pourra faire comme ça et ne pas tomber malade, elle ne le mettra pas en maison pour des raisons financières, car malgré les aides dont on parle, vous vous faites plumer, et elle ne souhaite pas que les enfants paient.
                  A la limite, elle préfère presque ce stade de la maladie, car elle a passé de sales moments lorsque mon beau-père marchait ; à savoir : faire des fugues, impossible de le faire coucher, car peur du noir, se faire caca dessus, mettre les mains dedans, cacher les papiers, ouvrir le frigidaire et boire n'importe quoi, se mettre à pleurer etc...
                  Enfin c'est comme un petit enfant et tout cela est très épuisant pour le conjoint.
                  Il ne faut pas hésiter à faire appel à des auxiliaires de vie, qui aideront pour votre père ; elle peuvent faire aussi du ménage.

                  Vlasova

                  Commentaire

                  Publicité

                  Forum-Archive: 2005-062005-072005-08

                  publicité

                  Chargement...
                  X

                  publicité