publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Acouphène "psychologique"

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Acouphène "psychologique"



    Bonjour,

    Je suis sortie en boîte hier soir, et je crois bien que le volume de la musique n'était pas aux normes.

    En sortant de là, on avait les oreilles "comme dans du coton" ; bref c'était pas la joie.
    Après quelques minutes l'audition est revenue progressivement mais toujours avec cette sensation de "bruits étouffés".

    Aujourd'hui dimanche ça va mieux ; en me levant ce matin j'avais encore l'impression d'être enrhumée au niveau de l'audition, mais là ça va.

    Cependant, même si j'entends les petits bruits tels que le chant des oiseaux dehors, le frottement de mes doigts, une goutte d'eau qui tombe du robinet etc, j'ai l'impression que mon audition n'est pas revenue entièrement à la normale.
    Peut-être que je me trompe, que ce n'est qu'une illusion, car je précise que je n'entends pas d'une oreille, la droite, depuis une méningite. L'autre oreille entend bien ; j'évite d'aller en boîte toutes les semaines et il se trouve que là la musique était plus forte que d'habitude, et je n'avais pas de bouchons sur moi.

    Sinon il va sans dire que comme il ne me reste plus qu'une oreille, j'essaie d'en prendre soin (pas de walkmans), et je me fais du souci à son sujet.

    Quand je me retrouve dans une pièce sans bruit, j'ai l'impression d'entendre un sifflement mais très très lointain, et qui n'est pas perceptible du tout quand je me retrouve ailleurs (donc pas gênant), par exemple là à mon bureau avec le bruit du PC, et les différents sons alentour je ne l'entends pas du tout.
    À vrai dire je me demande bien si ce bruit n'est pas tout simplement dans ma tête

    Ma question est : avez-vous déjà eu l'impression d'avoir des acouphènes, sans pour autant déterminer s'il s'agissait bien de celà ? D'avoir l'impression qu'il ne s'agissait que d'une illusion de sifflement due à la peur, en fait, d'en être atteint après une exposition prolongée à un bruit important ?
    En bref les "acouphènes psychologiques" existent-ils ?


    J'ai l'impression de poser là une question stupide ; en plus mon post est long mais je remercie ceux qui voudront bien me répondre

  • Les acouphènes ne sont jamais d'ordre psy...



    mais la conséquence dont l'origine est multiple : pathologie de l'oreille interne, pb dentaire, traumatisme lié au son...

    Le mieux est de prendre trés rapidement RDV avec un ORL pour faire un bilan...ton acouphène est trés léger et il va peut-être passé tout seul mais il n'a rien de psy.

    un lien qui te donnera un maximum d'infos

    http:/ ... sos-audition.org/index.php

    Commentaire


    • Les acouphènes ne sont jamais d'ordre psy...
      Salut



      Ben en fait je ne saurais déterminer si c'est psy ou pas...

      Pour l'audition ça s'est bien arrangé ; je perçois toujours les petits sons et là je viens de baisser le volume de la télé, ce que je fais tout le temps le soir ; je trouve qu'il est trop fort à une certaine heure.

      Sinon pour en revenir à l'acouphène ben c'est vraiment étrange car ça correspond pas vraiment à un bruit ni à une gêne ; quand je ferme les yeux dans le silence ça aurait même tendance à me bercer :d

      Il faut savoir que je suis de nature anxieuse et que comme je n'ai qu'une oreille, ben forcément j'ai tendance à psychoter un peu.
      Donc pour l'acouphène je pense que c'est vraiment de l'auto-suggestion (j'ai passé toute la journée à me documenter sur le net sur la fatigue auditive temporaire ; ça m'a bien travaillé aussi !), rien de comparable à ce que j'ai pu lire sur des témoignages de gens qui vivent un enfer à entendre constamment bourdonnements, sifflements aigus et j'en passe


      En tous cas j'ai pris une décision aujourd'hui : je ne retourne plus jamais en boîte !
      J'ai déjà eu le type d'expérience que je décris là ya quelques années, et je crois bien que cette fois-ci c'était la dernière !

      Commentaire

      Publicité

      Forum-Archive: 2005-06

      publicité

      Chargement...
      X

      publicité