publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Osteopathie en danger : agissons

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Osteopathie en danger : agissons



    L'ambition actuelle des services du Ministre de la Santé est de clore le dossier ostéopathie au 27 décembre 2006 en promulguant les projets de décrets scandaleux qui nous ont été proposés.
    Nous devons impérativement continuer de faire pression sur ce gouvernement. Pour cela une action simple et efficace peut être ajoutée aux multiples actions déjà effectuées dont certaines ont été largement médiatisées. Le principe consiste à montrer le poids que nous représentons en tant qu'ostéopathes exclusifs, étudiants en ostéopathie, parents d'élèves et patients.
    Pour cela, la démarche à suivre est simple :

    1.Rendez vous sur le site de la Présidence de la République : http://www.elysee.fr/ecrire/index.html
    2.Sélectionner la Rubrique Ecrire au Président
    3.Remplissez le sujet principal : la santé
    4.Faites un copié-collé du texte qui vous est transmis sous Word à la fin de ce message
    5.Adaptez le texte en fonction de votre statut :
    - Si vous êtes ostéopathe, laissez la phrase dans le texte concernant la profession que j'exerce, ostéopathe
    - Si vous êtes étudiant, modifiez par cette phrase concernant la profession à laquelle je me prépare, ostéopathe
    - Si vous êtes patient, modifiez par cette phrase concernant la profession à laquelle j'apporte mon soutien pour en avoir déjà bénéficié, ostéopathe
    6.Choisissez le mode de réponse par voie postale.
    7.Suivez les instructions pour donner vos coordonnées

    Ce texte est transmis l'ensemble des étudiants en cours de formation, à leurs familles, aux 7000 ostéopathes exclusifs qui le diffuseront au maximum de patients. Considérant qu'un ostéopathe consulte au minimum 20
    patients en moyenne par semaine, le chiffre peut devenir considérable. 200000 courriels peuvent ainsi être adressés d'ici deux semaines, autant de courriels auxquels l'Elysée va devoir répondre par voie postale, nul doute que
    cette information remontera au gouvernement par une autre voie.
    Cette action qui ne vous prendra que quelques minutes peut s'avérer efficace en terme de communication.

    Nous vous remercions pour votre soutien.





    Lettre à copier-coller :

    M. Le Président de la République Française,
    Je souhaiterai vous interpeller au sujet de la mise en place des décrets d'application de la Loi du 4 mars 2002 concernant la profession à laquelle japporte mon soutien pour en avoir déjà bénéficié, ostéopathe, tant il apparaît que le machiavélisme semble prévaloir au mépris de la volonté du Législateur et, pire encore, de la sécurité des patients.
    Il nous est ainsi cyniquement refusé la création d'une profession, pourtant consacrée par ladite Loi, et actuellement sanctionnée par une formation de 6 années universitaires après le bac, au simple prétexte d'un règlement politique de ce dossier. Ceci est inadmissible. Y aurait-il donc plusieurs Etats dans l'Etat?
    En effet, votre Ministre de la Santé et son Conseiller Technique chargés de ce dossier ont délibérément choisi de régler ce dossier en prenant en considération les arguments corporatistes des professions médicales et paramédicales, déjà réglementées. Or lesprit de la Loi était justement de créer un statut juridique pour les professionnels issus de la formation initiale qui est en France actuellement de niveau Master Complémentaire (Bac 6) et conforme aux standards internationaux où lostéopathie a déjà été réglementée comme profession de santé indépendante et universitaire. Il est également regrettable que les nombreux dossiers qui leur ont été adressés concernant notre formation initiale, notre formation continue, notre représentation syndicale, notre instance éthique et déontologique, notre académie, nos dossiers techniques naient pas été, à lévidence, pris en considération dans lélaboration de ces projets de décrets.
    Ces messieurs font preuve à notre encontre de la plus insultante forme de mépris, qui est celui de la non-existence des ostéopathes exclusifs. Pour eux, les professionnels les plus aptes à légiférer en la matière seraient ainsi ceux qui en font une activité annexe à leur profession réglementée et non ceux qui lexercent exclusivement, véritables acteurs de lostéopathie depuis 30 ans. En cette période pré-électorale, les professionnels ostéopathes exclusifs (7000), les étudiants (4000) et les patients qui les consultent (3 millions) sont désormais irrités par cette absence de considération et j'attire également votre attention sur le succès des manifestations qui ont eu lieu mercredi 6 décembre dernier dans de nombreuses villes de France contre ces projets de décrets.
    Ces messieurs, en nous imposant le partage d'un titre avec les médecins et les masseurs-kinésithérapeutes (sur des bases juridiques incertaines), la non-création d'une profession de santé (bafouant la Loi), la formation en 3 années après le bac sans aucun numerus clausus (ne permettant plus de garantir la sécurité du patient), l'interdiction de certains actes (en ne se basant sur aucun arguments scientifiques), tout en faisant fi depuis 4 ans des nombreux dossiers techniques qui leur ont été adressés par les ostéopathes exclusifs ne résolvent absolument en rien tous ces éléments que la Loi de 2002 était justement chargée de régler, bien au contraire.
    Soyez assuré que ces agissements et choix scandaleux guidés uniquement par des intérêts corporatistes, voire sectaires, dune portion infime de professionnels de la santé, seraient divulgués à leur juste teneur si ce dossier était clos de façon aussi malhonnête.
    Je vous prie dagréer, M. Le Président de la République Française, lexpression de ma haute considération.

  • Up



    Le meilleurs moyen de pression, c'est bien de ne pas aller se faire empoisonner par l'allopathe du coin.

    Non ?

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2006-12

    publicité

    Chargement...
    X

    publicité