publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ce qui faut savoir sur l'ostéopathie

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Ce qui faut savoir sur l'ostéopathie



    !!! ostéopathie en danger !!!

    Nous sommes 20 millions à plébisciter l'Ostéopathie.
    Cette discipline de soins est exclusivement manuelle. Elle s'appuie sur une conception globale du patient. Elle cherche lorigine des symptômes présentés. Elle met en uvre uniquement des manipulations.

    Mais, me direz-vous, où est le problème ?
    Lostéopathie gêne !

    Jusqu'en 2002, cest au risque dun procès pour pratique illégale de la médecine que les ostéopathes exerçaient leur art.
    En mars 2002, Bernard Kouchner fit voter une loi reconnaissant la profession afin de mieux lencadrer dans lintérêt du patient. Cette loi nécessitait la publication de décrets dapplication.
    Près de cinq années plus tard, la majorité gouvernementale n'a toujours pas pris ces décrets, malgré une condamnation du Gouvernement par le Conseil dEtat.


    Alors ?

    La situation se dégrade sur le terrain. Des écoles peu sérieuses se créent. Sans contrôle, des ostéopathes insuffisamment formés ouvrent des cabinets.


    Alors ?

    Comme trop souvent, le bon sens est paralysé par les conservatismes. Les corporatismes et les intérêts particuliers veulent prévaloir sur l'intérêt public.
    Les médecins ont tout dabord récusé lostéopathie. Ils ont cherché à faire condamner les ostéopathes par les tribunaux.
    Ils pensent aujourdhui que létiquette ostéopathe peut attirer à eux une nouvelle clientèle.
    Après à peine 200 h de formation, certains s'arrogent ainsi le titre de praticien en médecine manuelle-ostéopathie .


    Alors ?

    Aujourdhui certains médecins, rejoints par certains masseurs-kinésithérapeutes, manoeuvrent pour obtenir du gouvernement quil leur réserve la pratique de l'ostéopathie


    Et alors ?

    Si le gouvernement accède à leur requête, on aura enfin réussi à éliminer une profession qui gêne, car elle pense et considère le patient dune manière différente.
    Ainsi, seuls les médecins et les masseurs-kinésithérapeutes pourraient à lavenir exercer lostéopathie.
    Dans ce cas, lostéopathie disparaîtra à coup sûr très rapidement : elle sera réduite au rang de technique que l'on applique en supplément d'un traitement conventionnel.
    En outre, pratiquée occasionnellement, elle noffrira plus aucune garantie de qualité et defficacité.
    Ce jour là, l'ostéopathie, bien que légitimement plébiscitée par 20 millions de patients aura disparu de loffre de soins.
    Plus que jamais le médicament, ses effets secondaires et ses aspects mercantiles règneront en maîtres incontestés.
    Si vous refusez la disparition de l'ostéopathie, diffusez ce message au plus grand nombre, signez la pétition en ligne (ou copiez ce lien dans votre navigateur : http://petition.osteopathie-france.net/index.php?p-etition=2), et venez manifester avec nous le 06 décembre à Lyon, Marseille, Paris, Nantes, Toulouse
    (renseignements en ligne sur www.osteopathieendanger.fr).


    Syndicat Français Des Ostéopathes
    Union Fédérale des Ostéopathes de France
    Union Nationale des Etudiants en Ostéopathie
    Collégiale Académique de France
    Institut National de Formation en Ostéopathie
    Fédération Nationale de l'Enseignement Public Laïque


  • Je renchéris lourdement!



    Mais bien sûr! L'ostéopathie gêne - tout comme l'homéopathie et l'acupuncture avant elle.

    C'est le parcours classique. Regarde bien:

    1) On rigole bien devant une nouvelle méthode et on la ridiculise.
    2) Devant son succès chez les patients, on commence à réfléchir sur son efficacité.
    3) On se l'approprie pour pouvoir la contrôler.

    La même chose va se passer dans très peu de temps avec la kinésiologie et l'aromathérapie, avec la phytothérapie etc. Ca marche trop bien! Ca menace leurs revenus ...

    200 h de formation supplémentaire pour un médecin-ostéopathe, un médecin-homéopathe, un médecin-acupuncteur! Alors qu'un coiffeur ou un plombier en a plus de 1000! Faut pas pousser, non? Et après on se demande pourquoi l'homéopathie ne marche pas. Elle marche très bien dans tous les autres pays sauf ... en France. Parce que les homéopathes etc... n'ont pas une formation suffisante.

    N'oubliez pas qu'il n'y a qu'en France que ces choses-là se passent. L'homéopathie et l'acupuncture peuvent toujours être exercées par des non-médecins dans pratiquement tous les autres pays.

    Que se passe-t-il en France? Pourquoi ce besoin de contrôle et main mise sur tout? Qui finance la politique? Les trusts pharma? Quel est le rôle du peuple francais lui-même là-dedans? Tient-il à sa liberté de choix ou se laisse-t-il commander sans protester?

    Que se passe-t-il dans les autres pays où l'exercice de ces professions est non seulement toujours libre, mais de plus bien accueilli dans les hôpitaux en parallèle avec la médecine allopathique (comme au Royaume Uni par exemple)?

    Protester, oui, c'est évident. Et se poser les bonnes questions avant les prochaines élections!

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2006-11

    publicité

    Chargement...
    X

    publicité