publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Dépendance affective

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Dépendance affective



    bonsoir
    je viens de m'inscrire sur ce forum car je cherche des réponses à ma dépendance et j'en ai marre de vivre comme ca car je n'arrive pas à tourner la page.
    voici mon histoire
    J'ai divorcé en 2001 pour un coup de foudre.Un ami d'enfance que j'ai retrouvé. seulement je l'ai vite idéalisé.
    Sa jeunesse a été cahotique. Perte de ses parents à 6 ans. placé dans la famille.
    j'ai donc divorcé pour vivre avec lui.
    J'ignorais que j'allais connaitre l'enfer. En effet il était devenu une autre personne. 6 fois en couple. dépendant à l'alcool depuis l'âge de 20 ans, il en a 45
    Je l'aimais tellement que j'ai entrepris de vouloir le soigner pour le faire arrêter de boire.
    7 ans de vie commune, et toujours alcoolique. Il sortait et rentrait à minuit complètement saoul. Il m'humiliait sans arrêt.jusqu'au jour où il m'a dit "j'en ai marre de toi, j'arrête tout, je me casse". Vous allez me dire que c'est un soulagement eh bien je dois être complètement folle, j'en ai été malade car je l'aimais tellement mais de son côté je ne suis pas sûr qu'il ait eu quelques sentiments. Notre séparation date de fin 2007.
    Ensuite il a souhaité reprendre contact. Je suis retombée dans son piège. On se voyait régulièrement jusqu'au noel 2009 où il a été d'une violence verbale inouie . Là j'ai pris mes affaires et lui ai dit qu'il ne me reverrait jamais. Depuis je pense sans cesse à lui. Je fais des connaissances mais je cherche toujours une ressemblance avec lui.
    Je commencais de lacher prise lorsque, il y quelques mois, des amis communs m'ont dit qu'il s'était remis en couple. Selon eux il vit le parfait amour avec sa nouvelle compagne qui est arrivée à le soigner en 6 mois et parait- il qu'il ne boit plus. Ils m'ont dit "c'est une fille bien, on l'apprécie énormément, elle nous a changé notre CH."
    je l'avoue j'aurais tellement voulu que ce soit moi, comment a t elle réussi pourtant je lui ai donné tant d'amour !!!!!
    Depuis j'ai changé de région, mais rien n'y fait.
    je ne sais pas si c'est de l'amour que je ressens encore ou de la jalousie car lorsque nous étions ensemble, je ne m'occupais plus de moi. lui seul comptait.
    Aujourd'hui je suis chez ma fille pour Noël, elle vient d'emménager dans un nouvel appart, le comble c'est qu'elle vit à 200 m de chez lui et là je ne peux plus le supporter.
    je ne peux tout de même pas m'interdire de venir chez ma fille à cause de lui.
    comment puis je gérer tout ça je n'aime pas la personne que je deviens.
    c'est un peu long, merci de m'avoir lue.

  • Bonjour bleuet212



    Je ne sais pas si cela va t'aider, mais j'ai été moi aussi dépendante affective et je comprends bien ce que tu vis. Ce qui m'a aidé c'est quand j'ai commencé à trouver des façons de m'aimer moi-même davantage. J'ai compris que je n'aimais pas mes partenaires de la bonne façon tout simplement parce que je ne m'aimais pas moi-même suffisamment. J'ai eu comme toi, des tas de relations de dépendance où j'avais du mal à rester une minute sans mon partenaire. C'était maladif! J'en souffrais beaucoup et j'avais du mal à rencontrer des personnes stables avec qui je pouvais partager une histoire seine. Depuis ma dernière relation de ce genre, j'ai décidé de me prendre en main et de commencer à m'aimer pour de vrai. J'ai repris des études, je m'occupe, je fais du sport, je sors avec des amis et je fais des activités que j'aime et qui me procurent du plaisir. Lorsque je suis à la maison, je m'occupe, je fais de la popote, je lis ou je regarde des films. J'essaie de m'occuper l'esprit pour ne pas repenser à ces anciennes relations qui me pourrissaient la vie. Je pense que tu devrais penser à toi avant tout et prendre le temps qu'il te faut pour digérer cette relation tout en essayant de trouver des façons d'oublier le passé. Comme la majorité de ces hommes qui quittent leur partenaire pour une autre femme, nous devrions nous aussi trouver des façons d'oublier nos anciennes relations avec des activités qui nous occupent l'esprit faute d'avoir quelqu'un d'autre.

    Commentaire


    • Moi t'aussi



      j'espère que depuis votre message vous allez mieux.
      En tous cas, cela m'a fait du bien de vous lire. 2 passages ont retenu mon attention "j'ai voulu l'e sortir de là" et "il vit le parfait amour..."
      J'en suis à la phase de partir de chez moi pour me libérer. La complexité est en fait simple : le déclic vous l'avez provoqué inconsciemment en lui donnant envie d'aimer. Il ne vous aimait pas assez, vous l'avez accepté parce que vous l'aimiez, il était dans son monde que dire d'autre ? Il faut oublier ? Aucune histoire d'amour ne s'oublie. Essayons de la traiter comme une histoire d'amour qu'on a du mal à oublier. Veuve depuis 36 ans '(j'avais 30 ans), je continue à être disponible si l'amour se présentait à nouveau. Les histoires d'amour naissent, vivent et meurent. Le grand amour dure tant que dure la vie. Nous sommes tous dépendants des sentiments que nous éprouvons. Il n'y a que dans les films où tout est prévue d'avance...
      Merci de m'avoir montré que le piège ne fut pas que pour moi. A bientôt vous lire...

      Commentaire


      • Avec le temps...



        C'est peut-être cela la dépendance : se raccrocher à la souffrance ! Vous l'avez aimé, il ne vous a pas aimé...
        N'avez-vous jamais été courtisée ou aimée par un homme que vous n'aimiez pas ? Moi, oui. Cela m'a permis de comprendre que je ne suis pas le centre du monde lorsque la même histoire que la vôtre m'est arrivée. Je me suis beaucoup battue mais je savais pourquoi et ce que je voulais guérir en moi ainsi que les risques que je prenais. Un jour il m'a dit " j'arrêterai quand je l'aurai décidé ". J'ai suivi quelques émissions de Sophie Davant, je me suis sentie moins seule. Je me fais aider par un comportementaliste, j'apprends à avoir envie d'autres choses. Aujourd'hui, je suis sûre que demain tout est possible parce que je ne veux plus me faire du mal et trouver ça bon d'aimer même s'il n'y a pas de retour. Je m'occupe de moi...et je me redécouvre. Allez y ! Foncez ! Au contraire apprenez à résider à côté de lui ! Vous verrez tout s'oublie...et surtout les personnes qui se servent des autres.

        Commentaire


        • Dépendance affective



          je comprends ta souffrance car tu es intoxiquée par cet homme
          il est plutôt toxique et ne croit pas ce que l'on te dit sur lui
          tu ne connais pas son nouveau couple même si c'est mieux pour lui de s'être désintoxiqué

          il y a comme une fusion entre toi et lui et tu ne supportes pas ce qu'il est devenu sans toi

          essaie de penser plus à toi et de parler de cette histoire à une bonne psychologue pour qu'elle t'aide à faire ton deuil

          ce ne sera pas facile mais tu peux y arriver j'en suis sûre

          Commentaire

          Publicité

          publicité

          Chargement...
          X

          publicité