publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Quel remède pour la peur de conduire une voiture ?

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Quel remède pour la peur de conduire une voiture ?



    Bonjour,

    Je n'ai pas un problème très grave mais cela va faire deux ans que je suis inscrite à l'auto-école.
    Ayant eu mon code avec succès, je me suis rendue que pour la conduite c'est un vrai problème.
    J'ai passé 49 leçons déjà et aucune tentative pour l'examen du permis.
    Pourtant j'ai envie de conduire mais dès que je suis dans la circulation, la peur de l'accident m'obsède et pourtant je sais conduire une voiture mais ce sont les réflexes.
    Je me suis inscrite en conduite accompagnée maintenant et j'espère que ça marchera, enfin que ça m'aidera
    Toujours est-il que je me sens nulle face aux autres qui savent conduire sans problèmes.
    J'ai 27 ans et bientôt j'aurai un 2ème enfant, ce permis me sera indispensable.
    Dois-je consulter un psy ?
    Merci de vos réponses

  • Il faut consulter un psy



    Ce problême n'est qu'un des symptomes que vous présentez depuis des année et signe l'aggravation de votre état. Ce n'est pas grave, çà fait partie du tableau d'Anxiété généralisée et çà s'appelle "attaques de panique" et peut être associé à de l'agoraphobie. prenez un psy comportementaliste (pas analyste) et qui soit au courant des dernières avancées en matière de neurobiologie.

    Bon courage

    Minos

    Commentaire


    • Il faut consulter un psy
      Merci de ta réponse



      Merci de ta réponse mais quel lien avec la peur de conduire. Je n'ai pas peur des gens. Mais le fait de voir tous ces accidents, d'autant plus que j'en ai eu un avec l'auto-école...

      Je pense que c'est peut être un manque de confince, je ne sais pas.

      Je pense consulter un psy car la situation doit se débloquer.

      Je voudrais avoir des réponses d'autres personnes s'étant trouvées dans mon cas et qui finalement ont réussi.

      merci.

      Commentaire


      • J'ai le même probleme



        bonjour,
        j'ai le permis de conduire depuis 5 ans et la peur de conduire ne s'est pas atténuée.
        J'ai remarqué qu'avant d'être maman (il y'a 8 ans) je n'avais pas peur en voiture et aprés la naissance de mon fils c'est devenu un vrai cauchemar...j'ai passé le permis comme toi "un peu par obligation" et même si j'ai obtenu le code et le permis du 1er coup, j'ai toujours peur.

        Je ne fais que de petits trajets que je connais bien, je respecte le code à la lettre et j'essaye de m'obliger à conduire mais si je peux éviter je laisse volontier le volant à mon homme.
        J'ai peur de conduire parceque j'ai peur des erreurs de conduites que pourraient faire les autres conducteurs et mettre la vie de mon enfant et la mienne en danger.

        je pense que consulter un psy serait une bonne chose mais je n'ai pas le temps, pas pour le moment.
        Tiens moi au courant et bonne chance pour le permis.
        Lydia

        Commentaire


        • Merci de ta réponse
          C normal !



          pourquoi aller voir un psy ? ça vous en êtes les seules juges ! soit effectivement, ça fait partie de vos angoisses intérieures, de peurs plus profondes qui se révèlent manifestement de cette façon, soit vous avez juste peur des accidents !
          et qui n'a pas peur des accidents , hein ? c'est tout à fait normal je trouve, avec toutes les horreurs qu'on entend, ça traque de prendre le volant,c clair ! et quand on a des enfants, ça doit encore plsu faire flipper !moi, je pense qu'il faut vous forcer un peu e tpeut être que vous n'aurez plus peur ! moi même je stresse au volant mais je ne conduis pas souvent car je n'ai pas de voiture ! et quand j'en aurais une j'espère mes entir plus à l'aise e tpkus en confiance, le tout, c les réflexes bien sur, pouvoir anticiper sur ce que les autres vont faire, toujours avoir l'oeil dans les rétros et rouler tranquillement !
          bonen chance et bon courage !

          Commentaire


          • Il faut que tu reprennes confiance en toi.





            Tu écris que tu as eu un accident avec ton auto école.Je pense que cela a du te faire perdre confiance en toi et entraîner certaines peurs.Ou les amplifier si tu n'étais pas très à l'aise lors des leçons.
            Je pense, comme il te l'a été conseillé, que d'aller voir un thérapeute comportementaliste pourra t'aider à surmonter tes peurs, à persévérer et à reprendre ta confiance.
            Tu peux également consulter un sophrologue. Le but thérapeutique sera le même.

            Fais le en parrallèle de la conduite accompagnée. Je pense que cela t'aidera grandement.

            Je te dis courage et persévère.
            Diane






            Commentaire


            • C normal !
              Non c'est autre chose



              bonjour !
              j'ai 29 ans et je vais passer mon permis pour la 1ère fois ce 31 décembre ... je suis agoraphobe, j'ai connu les attaques de panique, l'enfer avec le grand E, suite à l'obtention de mon code (auto-école) il y a un an et demi (15 jours après j'ai eu ma 1ère attaque de panique); j'ai fini par prendre du deroxat et depuis (ça fait 16 mois que j'en prends) je n'ai plus d'attaques, seulement quelquefois l'angoisse latente qui se manifeste mais pas jusqu'à l'attaque, dieu merci !
              en tout cas, les femmes qui ont peur de conduire seules, comme c'est mon cas, n'ont pas une simple peur "normale" des accidents ; c'est autre chose ; je ne sais pas quoi, je ne le sais pas moi-meme, mais je suis bien placée pour vous expliquer ceci : j'ai peur de conduire seule, mais pas une seule seconde d'avoir un accident ; mon angoisse est dans le simple fait d'etre seule au volant, et par là, seule maitresse de ma vie ... ça parait complètement farfelu je le concède mais c'est exactement ce que je ressens ; mon agoraphobie à moi s'est manifestée par la peur panique de me retrouver toute seule, où que ce soit, de ne plus voir l'ombre d'un être humain dans mon champs de vision, et si en conduisant on voit d'autres usagers, je redoute les moments (ou les routes) où il n'y aurait personne ; et attention, précision importante : non pas par peur de me faire agresser (je préfèrerais encore une situation pareille en pleine crise de panique, plutôt que de rester toute seule, vous vous rendez compte !!!), mais par peur panique d'etre seule, seule au monde, tout simplement et aussi fou que ça puisse paraitre !!!!
              dans ma thérapie (analytique) j'en suis arrivée à quelques éléments certains concernant mon "schéma" psychique, et parmi eux, j'ai découvert que je n'avais toujours pas coupé le cordon ombilical ...

              Commentaire


              • Non c'est autre chose
                Ce fameux cordon ombilical !



                Elastique que l'on tire et qui nous ramène au point de départ ! jamais coupé sauf si conflit ou ...deuil. Eh oui, hélas.
                Bon tu expliques bien ton prob et analyses judicieusement tes sentiments (et ressentiments...)
                Tu dois être responsable de ta vie et c'est cela qui te fais peur, "petit oiseau tombé du nid".
                La voiture est une cellule fermée, un autre refuge. Sans conduire, va dedans, écoute de la musique dans ta voiture, repose toi dedans, relaxe-toi dedans, jusqu'à ce qu'elle soit comme ton autre nid douillet.
                Prends des leçons de mécanique, tu as pttre peur de tomber enpanne, qd tu es seule sur la route...
                même si cela n'arrive jamais, cela te rassurera de te savoir capable de t'en sortir.
                Ensuite prend un portable avec toi, que tu puisses appeler qq1 en cas de prob. Tu ne seras pas seule et le portable.... c'est un cordon de ralliement aussi. Tu seras comme "rattachée" à un contact sécurisant...
                Tu peux bien sûr poursuivre ton analyse, mais je crois que le travail en profondeur peut être fait par toi-même en te sentant plus FEMME, plus MURE, plus RESPONSABLE. C'est cela qui te fait le plus peur, n'est-ce pas ?
                bizzzzzzzzzzzz à bientôt...

                Commentaire


                • Ce fameux cordon ombilical !
                  Devenir "adulte" ...



                  c'est exactement ça ; devenir adulte, devenir RESPONSABLE ; c'est en effet ce qui me terrorise et malgré tout ce temps que je passe en thérapie à m'éparpiller sur mon histoire, je ne parviens pas à trouver le moyen de couper ce cordon et d'accepter de prendre ma vie en mains une bonne fois pour toutes ; mon compagnon est "ma deuxième maman", c'est farfelu ça encore mais c'est ça hélas, et ... voilà, j'ai demandé à ma psy il y a peu "mais quel est le mode d'emploi pour le couper ce cordon ???", j'étais à bout, j'en avais marre de me creuser la tête à ressasser mon histoire, à essayer de rassembler les pièces du puzzle pour le rendre enfin cohérent et y trouver une issue, et elle m'a répondu " ... continuer la thérapie !"
                  alors moi je veux bien , car de toutes façons sans ma psy je suis paumée complet, à l'ouest total, et bien sur je me remets entièrement à elle comme à une mère (ben voyons ! question d'habitude , j'ai grande confiance en elle car sa manière d'analyser m'a permis de faire de nombreuses prises de conscience que je ne parvenais pas à faire toute seule ... mais bon, c'est incroyablement long, et je stagne sur cette éternelle question "comment ont fait les autres pour le couper ce cordon ? pourquoi moi j'ai pas pu ? pourquoi les autres parviennent à vivre en étant responsables, autonomes, et pourquoi moi non ?" ; moi je ne travaille pas actuellement mais je n'ai jamais eu que des petits jobs de courte durée, je n'ai pas d'enfants (ce qui est logique puisque j'en suis moi-même encore une psychiquement parlant) et ces deux choses qui font qu'on est "adulte" (s'assumer financièrement et transmettre la vie en devenant parent) me terrorisent grave rien que d'y penser ; aussitôt j'étouffe, je me sens vidée de toute énergie, épuisée, j'ai chaud, il me faut sortir, prendre l'air, le froid, me retrouver seule et recréer mon univers-cocon, ma bulle de sécurité, un ventre maternel familier dans lequel je me sens à l'abri, en sécurité, dans lequel je peux recommencer à rêver, à créer d'après mes émotions, et aussi dans lequel il n'est pas question de se contraindre à quoi que ce soit pour se faire vivre (gagner son pain) et encore moins à avoir un bébé ... puisque c'est moi, le bébé !!
                  tout ceci est très personnel, mais c'est mon problème à moi, car bien sur je désire être "comme tout le monde", devenir adulte et responsable (ma raison le veut, mes sentiments non) et ne plus vivre dans la honte et la souffrance ; honte de ne pas travailler et d'être perçue par la société comme un "parasite", honte d'être toujours un "bébé" affectivement parlant ... et souffrir, souffrir toujours la peur, l'angoisse, d'innombrables manifestations somatiques, et l'agoraphobie qui me limite tellement, et les attaques de panique qui sont pires que tout, qui te projettent au fin fond de l'enfer ... et l'incompréhension des autres, les malentendus, trop de distance et de différence pour être compris, trop de solitude ...

                  oui, j'essaierai de trouver plein de "trucs" comme ça quand il me faudra conduire ... le portable, apprivoiser la voiture comme une seconde petite maison, second petit ventre douillet (!!!!!!!), la musique, la radio, peut-être même un toutou à mes cotés ? merci pour ces bons conseils, et merci pour votre réponse réconfortante

                  bisous à toutes et joyeuses fêtes !
                  myna.

                  Commentaire


                  • Ce fameux cordon ombilical !
                    Devenir "adulte" ...



                    c'est exactement ça ; devenir adulte, devenir RESPONSABLE ; c'est en effet ce qui me terrorise et malgré tout ce temps que je passe en thérapie à m'éparpiller sur mon histoire, je ne parviens pas à trouver le moyen de couper ce cordon et d'accepter de prendre ma vie en mains une bonne fois pour toutes ; mon compagnon est "ma deuxième maman", c'est farfelu ça encore mais c'est ça hélas, et ... voilà, j'ai demandé à ma psy il y a peu "mais quel est le mode d'emploi pour le couper ce cordon ???", j'étais à bout, j'en avais marre de me creuser la tête à ressasser mon histoire, à essayer de rassembler les pièces du puzzle pour le rendre enfin cohérent et y trouver une issue, et elle m'a répondu " ... continuer la thérapie !"
                    alors moi je veux bien , car de toutes façons sans ma psy je suis paumée complet, à l'ouest total, et bien sur je me remets entièrement à elle comme à une mère (ben voyons ! question d'habitude , j'ai grande confiance en elle car sa manière d'analyser m'a permis de faire de nombreuses prises de conscience que je ne parvenais pas à faire toute seule ... mais bon, c'est incroyablement long, et je stagne sur cette éternelle question "comment ont fait les autres pour le couper ce cordon ? pourquoi moi j'ai pas pu ? pourquoi les autres parviennent à vivre en étant responsables, autonomes, et pourquoi moi non ?" ; moi je ne travaille pas actuellement mais je n'ai jamais eu que des petits jobs de courte durée, je n'ai pas d'enfants (ce qui est logique puisque j'en suis moi-même encore une psychiquement parlant) et ces deux choses qui font qu'on est "adulte" (s'assumer financièrement et transmettre la vie en devenant parent) me terrorisent grave rien que d'y penser ; aussitôt j'étouffe, je me sens vidée de toute énergie, épuisée, j'ai chaud, il me faut sortir, prendre l'air, le froid, me retrouver seule et recréer mon univers-cocon, ma bulle de sécurité, un ventre maternel familier dans lequel je me sens à l'abri, en sécurité, dans lequel je peux recommencer à rêver, à créer d'après mes émotions, et aussi dans lequel il n'est pas question de se contraindre à quoi que ce soit pour se faire vivre (gagner son pain) et encore moins à avoir un bébé ... puisque c'est moi, le bébé !!
                    tout ceci est très personnel, mais c'est mon problème à moi, car bien sur je désire être "comme tout le monde", devenir adulte et responsable (ma raison le veut, mes sentiments non) et ne plus vivre dans la honte et la souffrance ; honte de ne pas travailler et d'être perçue par la société comme un "parasite", honte d'être toujours un "bébé" affectivement parlant ... et souffrir, souffrir toujours la peur, l'angoisse, d'innombrables manifestations somatiques, et l'agoraphobie qui me limite tellement, et les attaques de panique qui sont pires que tout, qui te projettent au fin fond de l'enfer ... et l'incompréhension des autres, les malentendus, trop de distance et de différence pour être compris, trop de solitude ...

                    oui, j'essaierai de trouver plein de "trucs" comme ça quand il me faudra conduire ... le portable, apprivoiser la voiture comme une seconde petite maison, second petit ventre douillet (!!!!!!!), la musique, la radio, peut-être même un toutou à mes cotés ? merci pour ces bons conseils, et merci pour votre réponse réconfortante

                    bisous à toutes et joyeuses fêtes !
                    myna.

                    Commentaire


                    • Bonjour,



                      j'ai 23 ans et tjs pas de permis et je n'ai aucune envie de le passer!!à 16 ans quand toutes mes copines faisaient la conduite accompagnée, je trouvais ça inutile et inintéressant, à 18 ans lorsqu'elles ont toutes passé leur permis, je n'en avais aucune envie (malgré la proposition de ma mère de me le payer)...je n'ai jamais trouvé le besoin ni l'envie de conduire.Mais je vais me marier l'année prochaine puis avoir des bébés, il me faudra bien le passer un jour ce permis!!!mais quand j'y pense ça me fait peur...j'ai moi aussi très peur des accidents, je ne fais pas confiance aux gens autour de moi, on voit trop d'accidents mortels causés par des inconscients qui ont trop bu ou qui vont trop vite etc...en plus je ne me fais pas confiance, je suis souvent "la tête dans les nuages" et j'ai peur de ne pas avoir assez de réflexes!!
                      je ne sais pas si un jour,je réussirai à franchir le pas que tu as franchi, celui de passer le code puis le permis!!!
                      bon courage à toi en tous cas!!
                      Aline

                      Commentaire


                      • Elle est bonne
                        Oui merci....



                        je sais à quoi sert une voiture!!et je suis parfaitement consciente de son utilité mais je peux répondre à ton post par :
                        faire les courses :nous commandons sur internet (nous ne passons pas 2h00 à tenter de nous garer,à faire la queue, à ranger, déranger, reranger les courses, un gentil monsieur nous monte les cartons, les packs de lait et d'eau etc...)
                        se promener:autant se promener à pied qu'en voiture, j'ai un joli parc à côté de chez moi!!
                        trouver un boulot:j'en ai trouvé un sans permis et je vais au boulot sans permis...
                        en cas d'urgence:pompier, samu, beaux parents à 300m et fiancé qui devrait bientôt passer son permis!
                        voici ce que je gagne :je prends le train donc pas de bouchon,pas d'accident, moins de pollution, plus d'attention envers les enfants (quand enfant) etc...
                        je suis consciente que j'ai la chance d'être en région parisienne, dans une ville bien desservie à 20 minutes de paris par le rer...et je suis consciente des avantages de la voiture mais pour moi sur ces avantages priment les risquent que l'on prend lorsqu'il s'agit de prendre la voiture (risques pour soi et pour les autres!!)et plus je vois d'accident, plus je me dis que je fais bien de ne pas conduire...
                        peut-être faudrait-il que je consulte qqn pour parvenir à dompter cette "phobie", je sais pas si on peut appeler ça comme ça mais pour l'instant je peux vivre serainement avec!!

                        Aline

                        Commentaire


                        • Mon petit conseil de rien du tout



                          bonjour,

                          J'aurais un conseil peut être un peu stupide à te donner.

                          J'ai passé mon permis dans une petite ville de 30000 habitants et j'ai eu la peur de ma vie lorsque j'ai du conduire dans Bordeaux la première fois. Il y a un truc qui marche très bien : il suffit de te dire qu'il ne peut rien t'arriver si tu roules doucement. Quitte à passer pour une grand-mère au volant et emmerder tout le monde parce que tu roules à 50 en ville et pas à 70, on s'en fout, après tout tu respectes les limites de vitesse !!

                          Seul hic : les voies d'accélération, dans ces cas là, mieux vaut éviter les rocades ou autres autoroutes ou prendre ton courage à 2 mains en mettant un bon coup d'accélérateur, sinon ça peut être dangereux.

                          En roulant doucement, tu peux anticiper : les ... des autres, tes propres ... (tu vois les feux de loin, les priorités, la file où tu dois tourner...). Franchement, ça a très bien marché pour moi et je roule dans Bordeaux comme un poisson nage dans l'eau !!

                          Rouler doucement, y'a rien de tel pour se donner confiance

                          passe un bon Noel

                          Cécile

                          Commentaire


                          • Mon petit conseil de rien du tout
                            Elle est bonne



                            mais le problème est qu'on ne te laisse pas conduire doucement, on est entouré d'excités si tu roules à 110 sur autoraute et à 50 en ville, je le sais et c'est pourquoi j'ai arrêté de conduire.

                            Commentaire


                            • Bonjour,
                              Mais bon sang repondez moi



                              ça veut dire quoi "lol", je le lis partout et quand je pose la question personne ne me repond, et là fourmi, c'est beaucoup toi qui emploie ce mot, tu ne te dis pas que de nombreuses personnes ne savent pas ce qu'il veut dire ????

                              Commentaire


                              • Elle est bonne
                                Moi aussi j'ai peur



                                j'ai 28 ans et j'ai passé mon permi il y a moins de 2 ans, plus par "obligation" que par envie....
                                je suis terrorrisée à l'idée de prendre la voiture! en plus quand je dois conduire c'est pour mon travail, en général pour accompagner des personnes..;j'en dors pas pendant 2 jours avant! je sais que c'est ridicule mais moi ce qui me fait peur ce sont non seulement les autres sur la route, mais surtout d'avoir desp ersonnes avec moi dans la voiture, et surtout des personnes qui savent conduire! je me dit toujours "ils vont voir que je conduis comme un pied!"
                                et effectivement je ne conduis pas très bien car pas souvent! c'est un cercle vicieux!
                                Même mon copain j'ai peur de conduire avec lui, car il conduit tellement bienque j'aurais trop peur de le décevoir...

                                Commentaire


                                • Devenir "adulte" ...
                                  Savoir conduire sa vie.......



                                  Voilà la réponse de ma psy a une certaine époque...Je n'ose pas décider par moi même,conduire ma vie, je laisse les autres décider pour moi!!!!!j'ai 55 ans le permis depuis mes 21 ans,je n'ai pas eu de voiture tout de suite aprés,et lorsque j'ai voulu reconduire jeune mariée mon cher et tendre m'a dit"je veux bien mourir mais pas être handicapé"....pour me coincer je vous jure que ça m'a coincé..)).j'ai repris le volant pour conduire à une certaine époque, pour conduire mes filles à leurs activités,mais stressée à mort..Désagréable état,j'ai peur en voiture avec n'importe qui.....Pour mes trois filles adultes maintenant,il n'y a que la dernière bonne conductrice,à l'aise,cool....les deux ainées font comme leur mère(permis,mais pas conduite) et là je flippe encore;quel exemple,et quel dommage pour elles,une bonne partie de leur liberté s'envole.....Il faut pratiquer les jeunes,c'estla aussi la solution.Courage,bien amicalement

                                  Commentaire


                                  • Peut être une solution pour toi



                                    Bonjour,
                                    J'ai 45 ans et mon permis depuis l'age de 18 ans suite à une blessure je n'ai plus conduit pendant quelques mois et lorsque j'ai repris le volant j'étais tétanisée et paniquée.
                                    Je suis allée voir un sophrologue et après une séance d'hypnose je suis sortie de son cabinet je me suis installée au volant de ma voiture et j'ai roulé sans aucune crainte.
                                    Si tu as envie d'essayer, il faut trouver un BON praticien, car comme partout il y a des charlatants
                                    Bon courage et tiens moi au courant
                                    Darthea

                                    Commentaire


                                    • Devenir "adulte" ...
                                      Casser... le cordon



                                      ... et tes parents ? Ils ont envie que tu deviennes adulte ou ça les arrange bien que tu sois toujours leur toute-petite ?

                                      Couper le cordon, je crois que c'est réussir à se dire que les parents ne sont pas parfaits, qu'ils ne sont pas les piliers de notre vie, qu'on est égal à eux, qu'on les voit par amour pas par nécessité vitale. On ne peut pas conduire une voiture si on a dans la tête que c'est Papa (ou Chéri) qui doit être au volant... Alors casse, même si ça fait mal sur le coup :sweat: (et ça te servira ailleurs qu'en voiture).

                                      Petite astuce de ma psy (hé oui moi aussi) : c'est une question de regard. (mais moi j'avais surtout peur dans les virages, les descentes...) Il ne faut pas regarder le capot, mais l'endroit vers où va la voiture. C'est souvent un problème d'adaptation du regard, un décalage entre l'endroit où se posent les yeux, qui est fixe, et le mouvement de la voiture... Enfin elle m'a dit ça mieux. Et moi c'était tellement psychologique que ça a eu un effet immédiat : dès le trajet suivant, je me suis redressée, j'ai regardé ailleurs, et je n'ai plus eu la sensation que j'allai avoir un accident !


                                      Commentaire


                                      • Casser... le cordon
                                        Dur-dur !



                                        Merci Coline pour tes conseils
                                        Pour la voiture, je ne regarde pas le capot et n'ai pas peur d'avoir un accident, c'est autre chose, mais tu as raison de dire que le champs de vision, le regard qu'on porte, jouent un role dans l'appréhension de la conduite ! d'ailleurs, puisque depuis tu n'as plus peur, c'est qu'en effet ça jouait beaucoup !

                                        Pour ce qui est de ce fameux cordon ombilical ... Mon père, je ne sais pas mais je ne crois pas qu'il tienne à ce que je reste sa "toute-petite", quoique j'aie des doutes, car lorsqu'à 21 ans je lui ai dit que j'allais repartir, donc loin d'eux, essayer de m'établir ailleurs, il m'a demandé, en tête-à-tête, de rester ! je lui avais demandé pkoi, il m'avait répondu d'un air vraiment malheureux "parce que je veux pas que tu partes" ; il avait les larmes aux yeux et c'était pas de lui de me parler comme ça !!
                                        Ma mère, elle, c'est très clair, si j'avais pu rester "sa chose" jusqu'à la fin de sa vie, c'était le top !! ... sa chose et son bébé qui a absolument besoin d'elle (ce qui la rend donc indispensable, donne un sens à sa vie ...); mais avec elle j'ai eu un déclic qui a fait que notre relation a changé ...
                                        mais bon, casser le cordon, pour moi ce n'est pas simple du tout ; je sais désormais que mes parents sont très loin d'etre parfaits, ils sont d'ailleurs comme tout le monde, ils ont leurs défauts et leurs qualités ... en revanche, je crois que dans ma tete ils sont un peu restés mes piliers, enfin surtout ma mère. Rien à faire, il y a quelque chose ! ...

                                        un truc intra-utérin ou je ne sais quoi, mais il me faudra encore beaucoup de temps pour comprendre et y arriver ! ...

                                        merci à toi et bonne année !!!
                                        bises.
                                        myna.

                                        Commentaire


                                        • Quelques petits trucs betes mais on on ne perd rien a essayer



                                          Voilà je fais 35000 kms par an et j'aurais du etre la stressée de base, papa mort au volant quand j'etais petite et maman paniqué a l'idée de conduire plus de 20 kms ou sur une route qu'elle ne connait pas....

                                          Mais je me suis toujours dit que la voiture etait indispensable et surtout positive: voir des amis ou et quand je veux ! Sortir ou et quand je veux, faire le sport que je desire ou et quand je veux ! Ne pas attendre le premier RER à 5 heures du mat car j'ai mangé au resto avec des amis ! Bref transformer la voiture non pas en punition: je prends la voiture car il n'y a pas de train ! mais en plaisir: je vais voir mon ami alors qu'aujourd'hui c'est greve du RER !

                                          Dans une voiture je suis dans mon cocon, j'ai de quoi manger, de quoi boire, ma musique, ma brosse a cheveux, mon tel main libre, une autre paire de shoes au cas ou, en bref je suis comme si j'etais dans ma chambre ! Le pied !

                                          Par contre je peux conseiller de conduire le plus possible au debut avec quelqu'un qui vous soutiendra et par son attitude vous montrera qu'il a confiance ne vous (ma mere dormait lors de ma comduite accompagné, elle ne devait donc pas avoir peur )
                                          Rien de pire que quelqu'un qui vous ramene a vos propres angoisses en exprimant les siennes, en disant attetion a tout bout de champs meme si ce n'est pas tres fort, qui pose sa main sur votre cuisse des qu'il a peur. Ne conservez a coté de vous que des gens détendu en bref.

                                          Acheter une voiture qui vous correspond aussi, ce n'est pas parceque monsieur aime une voiture puissante que vous devez avoir une grosse voiture, pourquoi ne pas s'acheter une petite twingo, petite voiture vive mais rassurantes, ou vous serez mieux au volant ue dans la grosse volvo que vous ne savez pas maitriser !

                                          Et puis arreter de penser a la route (je n'ai pas dit d'arrter de conduire et de rever ) mais bcp de chose doivent deveir des reflexes et ne plus encombrer votre tete. Si un ballon traverse la route c'est les reflexes qui doivent fonctionner sinon vus ne vous arreterez jamais a temps si un gamin suit ! Les reflexes doivent remplacer pas mal de reflexions, on reflechit avant de prendre la voiture: il pleut je ne conduit pas vite mais une fois sur la route ce n'est plus le moment de se le dire !

                                          Voili, voila, voilou

                                          Commentaire


                                          • Re: Quel remède pour la peur de conduire une voiture ?

                                            La peur de conduite , je vais bientot dépassée cette étape

                                            bonjour tous le monde
                                            j'ai mon permis de conduire ça fait 4 ans , j'ai conduie 5 fois , mais cette fois j'ai acheter ma propre voiture , mais je sais pas bien conduire ,la peur me tué , ça fait déja 2 mois excat , c'est mon pére qui ma appris doucement , il étais super , mais le probléme que je fesait des fautes grave la ou il faut pas , je travaille avce m frére donc c lui qui conduit et veut pas m'appendre , si vous voyais comment il me fait en prenant le volant , il heurle a trés haute voix , me perturbe complétement , et en plus il arrétais pas de dire a tous le monde et leur raconté les bétises que je fait en route , mais j'ai eut le courage et la volonté de continuer a conduire , je me suis imposée , et je conduit quand et la ou je veut , j'ai prie l'autoroute si vous connaissez alger blida , je lai fait mnt déja 3 fois déja pas mal , et puis mnt j'ai appeler une bonne voisine pour m'apprendre elle ma dit oui sans probléme , et pour la peur , je vous assure qu'une fois vous décidée de prendre la voiture et de sortir en mettant dans vos tétes que rien ne va vous arrivé , et que si vous mettez la plaque 80 personne ne va vous embétez , rassurez vous une chose que si vous arriviez la conduire sans pensez a rien rien que ce qui devant vous vous allez aimé le volant et la vous allez vous amusez en conduisant , j'avais un grand problée au passage des vitesses et mnt je maitrise super bien , et comme je suis débutante , je dit a toutes personnes qui a un probléme de le poser car je comprend trés bien ce que c'est le début de la conduite , je souhaite bon courage a toutes et a tous
                                            hanane

                                            Commentaire


                                            • Re: Quel remède pour la peur de conduire une voiture ?

                                              Bonjour,

                                              1) Toujours est-il que je me sens nulle face aux autres qui savent conduire sans problèmes.
                                              2) J'ai 27 ans et bientôt j'aurai un 2ème enfant, ce permis me sera indispensable.
                                              3) Dois-je consulter un psy ?
                                              Merci de vos réponses
                                              1) Pas de complexes à avoir, vous avez sans doutes d'autres qualités?!
                                              2) Rien n'est indispensable dans la vie, à par votre vie car vous en avez besoin pour aller travailler, ou faire ce que vous avez à faire!
                                              3) Pas obligatroirement, cela dépend de vous! ^^

                                              Sinon avez vous pensez au transport public?

                                              Commentaire

                                              Publicité

                                              publicité

                                              Chargement...
                                              X

                                              publicité