publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Cancer du sein

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Cancer du sein



    j'ai un cancer du sein avec métastases et je suis traitée par chimiothérapie, j'aimerais bien avoir des témoignages de femmes qui seraient dans le même cas que moi Merci de me répondre
    Agnès

  • Courrage



    agnemore j'ai lu ton message et je voulais juste te dire de ne pas baisser les bras il faut croire en la medecine (je travaille ds le milieu hospitalier) et je suis témoins de guèrison concernant ce cancer mais en aucun cas il faut le laisser te bouffer ton moral

    tu as tte ma sympathie et mon energie pour vaincre cette "saleté"!!

    Commentaire


    • Courage, agnès



      j'ai été opérée d'un cancer du sein il y a eu 14 ans, e j'ai connu la chimio et les rayons. Alors, il ne faut pas que tu prennes peur ou que tu baisses les bras... Si tu veux m'en dire en peu plus sur les metastases, ça me guiderait... tu peux m'écrire et je te répondrais...
      je sais que c'est dur au début, c'est pour cela que l'on doit se soutenir...
      à bientôt
      je t'embrasse
      iliona01@aufeminin.com

      Commentaire


      • Courage, agnès
        Merci



        Merci iliona,

        Je te remercie de ton témoignage. Mais toi je vois que tu as eu de la chance tu as réussi à tenir le coup 14 ans sans métastases. Je te souhaite encore beaucoup d'années comme cela. Moi malheureusement après 1 an 1/2 j'étais métastasée et suis encore sous chimio car depuis un an que je suis traitée la maladie avance à petit pas. Je commence un nouveau traitement on verra les résultats
        Merci encore des témoignages
        Agnès

        Commentaire


        • Courrage
          Merci



          Merci quelo,

          je te remerce de ton message de soutien cela fait chaud au coeur
          Agnès

          Commentaire


          • Merci
            Pour agnès



            oui, j'ai eu la chance de passer 12 ans à peu près tranquille, mais ne sachantpas grand chose sur toi, je ne t'avais pas dit que depuis 1999, la maladie a récidivé, et là je me bats depuis ; j'ai eu de la chimio jusqu'en mai 2001 ; je suis encore suivie car je souffre énormément d'un bras, mais je me bats avec le chimiothérapeuthe qui ne veut pas me faire faire d'examens pour voir où en est la tumeur ; il ne se rend pas compte de l'importance pour moi de savoir si les douleurs sont dues à un lymphoedème ou à la tumeur, alors de moi-même je suis allée au centre auti-douleur de Pierre Bénite,près de Lyon, et vendredi je vais passer une IRM des cervicales mais ça ne m'avancera toujours pas au niveau de ma tumeur qui se situe sous la clavicule. J'ai constamment un patch de morphine depuis 2ans1/2, et maintenant je dois prendre de la morphine par voie orale quand la douleur me prend et ce n'est pas toujours que la douleur cesse pour autant ; là, je viens de passer un week-end horrible ; C'est pour cela qu'il faut que tu gardes le moral et qu'on se serre les coudes, sinon c'est dur de tenir le coup. Agnès, j'attends de tes nouvelles, parles-moi un peu plus de toi, si tu veux bien, quel âge as-tu, de quelle région es-tu ?
            Je t'embrasse
            Iliona

            Commentaire


            • Pour agnès
              Iliona ...une erreur....



              ...Que tu ne dois jamais faire..Dire quand tu t'exprimes:MA tumeur..Quand tu dis :MA..c'est une chose que tu décides qui t'appartient...et celle-la RESTE LA'!!Tu dois la traiter comme une intruse,appelle-la l'INTRUSE..ou ce que tu veux ..C'est valable pour toutes celles et ceux qui souffrent et qui continuent à souffrir parcequ'il disent;MON cancer,,,MON diabète...MES douleurs...MON...sida....Croyez moi j'en ai fais l'espérience ...Et si vous e^tes croyant demandez ce que vous désirez à SAINT JUDE THADDée...LE SAINT des causes perdues ou sans espoir ..bizous...MIOSOTIS

              Commentaire


              • Moi aussi



                Bonjour,

                Moi aussi, j'ai eu un cancer du sein, découvert il y a maintenant 3 ans. J'avais 29 ans. J'ai eu la totale : ablation, chimio, rayons et reconstruction mammaire. Je sors juste d'une opération il y a 1 semaine et j'ai encore une petite intervention dans 3 mois. C'était très dur et ça l'est encore de temps en temps. La vie n'est plus la même. Mais il ne faut jamais baisser les bras. C'est vrai que les récidives existent, mais c'est quand même un cancer dont on se remet s'il est pris à temps. Comment avez-vous supporté la ménaupose forcée si ça a été le cas pour vous ? Avez-vous souvent des coups de blues ? Votre couple a-t-il tenu ? Moi non, il m'a quittée et ça aussi c'est difficile.

                Bon courage et bonjour à toutes les personnes qui sont passées par cette épreuve.

                A bientôt

                Commentaire


                • Moi aussi
                  Suite



                  Bonjour,

                  Je vois que vous êtes bien jeune et que vous tenez le coup malgrès tous les coup durs que vous avez dû supporter. Moi j'avis déjà trois enfants et je n'étais plus en age d'en avoir , alors la ménopause forcée n'a pas été difficile à supporter; Je le vis très bien. Mon mari lui c'est plus difficile pour lui il est très inquiet mais il vit comme si de rien était. Il fait l'ignorant. Pour les coup de blues j(en ai de temps en temps et j'ai demandé au cancérologue de voir uns psychologue car j'ai des hauts et des bas, surtout qd je pense au futur il faut que j'évite.
                  A bientôt
                  Agnès

                  Commentaire


                  • Bonjour



                    Bonjour à toutes,

                    J'ai lu vos témoignages, et j'ai compris. Compris beaucoup de choses...
                    Ma mère a eu un cancer du sein l'an dernier et comme certaines d'entre vous, a eu la totale. Je l'ai accompagnée à ses chimios, je l'ai veillé les jours suivants, j'étais toujours souriante et gaie, j'essayais de "dédramatiser" pour ne pas qu'elle s'effondre, j'ai vu mon père immobile par l'angoisse qui ne savait pas comment réagir et que faire, j'ai vu les copines de ma mère débarquer et se montrer sans gêne ("Oooh, t'as vu ce qu'elle a ta maman???"... Nan quoi elle est malade ??? )... Bref...

                    Mais surtout, il ne faut jamais baisser les bras, ne pas trop aussi croire et écouter les autres femmes qui sont passées parlà et qui raconte leur maladie comme une épopée... Je ne veux blesser personne ici, mais ce que je veux dire : des femmes ont cru bien faire en racontant le droulement de leur maladie à ma mère... Et nous, que voyions-nous ma soeur, mon père et moi ??? Notre maman nous revenir encore plus mal, déprimée, qui croyait au Père-Noël... qui voulait essayer des méthodes miracles style marabout et autre ... Mince alors !!!

                    Ma soeur et moi avons bcp soutenu notre mère (heu j'espère que personne ne dira le contraire ) et avons tenté de lui faire comprendre que chaque personne devait vivre sa maladie différemment. C'est très dur car elle était "seule" tout en ne l'étant pas, nous ne pouvions ressentir exactement comme elle, et nous étions parfois bien impuissante. Chacun doit trouver en lui la force de combattre ce mal. Nous, les personnes extérieures sommes là, mais en même temps ne pouvons tout guérir.
                    Je me souviens avoir flippé des nuits car ma mère se montrait capricieuse et je ne voulais pas céder... aaarrrgggghhhh....

                    Aujourd'hui, tout ça est derrière nous. Il y a des traces indélibiles comme un spectre. Ma maman est devenue une angoissée. C'est dur pour l'entourage. Mais j'imagine très bien ce qu'elle peut ressentir.
                    Le cancer, personne n'est à l'abri. Je peux très bien en avoir un dans trois mois, trois ans, trente ans... ou jamais.

                    Ce que je pense, c'est que les suivis psychologiques proposés par les associations (ARC) sont très bénéfices. Toute personne doit être comprise, écoutée, doit pouvoir se vider de ses angoisses.
                    La maladie de maman a beaucoup fait avancé les choses dans notre famille... Chacun réagit différemment, il impose une sorte d'introspection, de réflexion sur la vie, sur les sentiments que nous portons à autrui, sur le réel fil qui maintient les membres d'une famille etc.

                    Voilà, c'était ma participation. J'espère que je n'ai pas trop tapé l'intruse ni que mes propos auront été mal perçus.

                    Solemio

                    Commentaire


                    • Bonjour
                      Merci



                      Bonjour,

                      C'est très gentil d'avoir envoyé ton soutien. C'est sûr que le moral n'est pas toujours présent mais on a de temps en temps des moments de panique qu'on ne veut pas partager pour n'ennuyer personne. Heureusement que j'ai des copines qui me mettent de la gaité au coeur et mes enfants aussi mais qd on a des problèmes autres, cela prend des proportions importantes. Il faut un certain temps pour que cela passe.
                      Merci encore
                      Agnès

                      Commentaire


                      • Pour agnès
                        Renseignements



                        Bonjour,

                        J'ai 46 ans et 3 enfants dont un petit de 8 ans. J'habite la région parisienne. Je sors beaucoup, j'essaie d'avoir des occupations pour passer le temps et devoir du monde pour discuter car j'aime bien les échanges. Mais je ne vais plus à Paris depuis que je porte une perruque, c'est un peu la honte et l'angoisse de la perdre. Avant même pd la chmio , je sortais à Paris et prenais les transports en commun au moins une fois par mois. Mais cela me manque. Je viens de commencer un nouveau traitement qui est de l'immunothérapie associée à de la chimio. Je dois attendre fin mars pour faire un nouveau bilan. En attendant de tes nouvelles, tien le coup toi aussi
                        Agnès

                        Commentaire


                        • Moi,



                          je veux juste t'encourager a garder espoir
                          bats toi,prends soin de toi,aime la vie,c'est la seule solution
                          amitié
                          Cacice

                          Commentaire


                          • Moi,
                            Merci



                            je te remercie de tes encoragements cela fait toujours plaisir

                            Commentaire


                            • Merci
                              Agnès



                              Bonsoir Agnès,

                              En relisant mon post, je le trouve un peu brutal et "agressif"... J'espère que tu n'as pas trop ressenti tout ça...

                              Je te souhaite du courage, arme-toi de volonté. Un peu plus bas, une personne justement disait de ne pas parler du cancer comme "MON cancer" "MON sida" etc... Elle n'a pas tord.
                              Je me souviens que ma mère disait toujours à chaque perf' (synonyme de chimio car le mot la rebutait) "et voilà, toutes les sales bêtes vont crever"...

                              Courage et prends soin de toi.

                              Solemio

                              Commentaire


                              • Suite
                                Suite



                                Bonsoir Agnès,

                                Je vous remercie pour votre message. Aujourd'hui, j'ai eu ma consultation pour le bilan et apparemment tout va bien. De plus, le chirurgien qui m'a opérée la semaine dernière m'a enlevé les fils et il est très content du résultat. L'année dernière il m'a mis une prothèse d'expansion, et là il l'a remplacé par une prothèse définitive en silicone. Je n'ai qu'une seule cicatrice : celle de l'ablation. Je vais enfin me sentir un peu plus "femme", d'autant plus que d'ici 2 mois on va faire un essai sans le "décapeptyl". Pour avoir une nouvelle relation (lorsque je l'aurai trouvé !) il faut que je me sente à nouveau bien dans mon corps. Mon ami n'a apparemment pas supporté cette maladie. Maintenant les médecins me disent qu'un couple jeune confronté à une maladie grave tient rarement ! Il est sûr que c'est difficile de supporter une personne en traitement (fatigue, irritabilité, anxiété...)

                                A plus
                                Brigitte

                                Commentaire


                                • Moi aussi
                                  Cancer du sein ...



                                  Bonjour Gitsuis, bonjour tlm,
                                  J'ai été traitée une première fois il y a cinq ans. J'avais 40 ans. J'ai subi l'ablation d'un kyste cancéreux séances de radiothérapie. J'ai récidivé en juin 2000, d'où l'ablation du sein droit. Je ne m'y attendais pas du tout et le choc a été rude. Heureusement j'ai été et suis toujours très soutenue. J'ai donc un moral d'acier. La ménopause que j'appréhendais beaucoup ne me pose pas de problème particulier. Les 2 ou 3 bouffées de chaleur journalières que je ressentais semblent s'atténuer. Concernant la baisse de libido, ca ne me gêne pas outre mesure et grande chance n'a pas l'air de déranger non plus mon conjoint. Je vais beaucoup mieux et me sens moins "fatiguée". J'envisage la reconstruction pour cet été. Bon courage à toutes.

                                  Commentaire


                                  • Cancer du sein ...
                                    Ylena



                                    Bonjour Ylena et tlm,

                                    La nouvelle de l'ablation d'un sein est effectivement très dure à avaler, surtout lorsque l'on voit les pubs, où tout est misé sur l'apparence. Avant de penser à la maladie, c'est l'ablation qui m'a fait le plus souffrir. Si vous voulez des renseignements sur la reconstruction mammaire, n'hésitez pas à me le demander. Quant à la fatigue, la mienne s'est atténuée progressivement au bout de 1 an. J'ai eu l'impression de revivre, après avoir regardé les autres "vivre" pendant que ma vie était "entre paranthèses.
                                    Bon courage à tlm
                                    Brigitte

                                    Commentaire


                                    • Ylena
                                      Apparence ...



                                      Rebonjour Gitsuis,
                                      J'ai ressenti la même chose concernant l'apparence. Pendant un an j'ai refusé de me regarder et puis j'ai décidé de me réconcilier avec cette partie mutilée. Je vis dans l'espoir de cette reconstruction car il faut du courage pour supporter une "mamelle" à gauche et "un flan" à droite . Où es-tu suivie ? Je suis très intéressée par les techniques de reconstruction. Voici mon mail : Ylena@aufeminin.com. A bientôt. Bonne journée

                                      Commentaire


                                      • Apparence ...
                                        Suivi



                                        Rebonjour Ylena,

                                        Je suis suivie à l'hôpital civil à Strasbourg, par des médecins compétents et humains. Par contre, j'ai fait la reconstruction dans une clinique, car le chirurgien que j'ai choisi n'opère que dans cette clinique.
                                        Je vois que tu as le sens de l'humour. Et il en faut pour supporter tout ça. Mes amis me disait que je prenais bien la maladie, mais ça aussi ce n'était peut-être qu'une apparence !
                                        Mon mail : gitsuis@aufeminin.com
                                        On reparlera de tout ça. Ca fait du bien d'en parler.
                                        A tlm, si vous souhaitez en parler par mail, n'hésitez pas.
                                        A bientôt
                                        Brigitte

                                        Commentaire


                                        • Suite
                                          Courage



                                          Bonsoir Brigitte,

                                          Je te trouve très courageuse de faire cette intervention mais tu es jeune et tu as raison il faut se sentir bien ds sa peau pour avoir le moral. J'espère que tu trouveras rapidement un ami qui te comprenne. C'est vrai que les hommes ont du mal à supporter.
                                          A bientôt
                                          Agnès

                                          Commentaire


                                          • Ylena
                                            Reconstruction mammaire



                                            j'ai eu une ablation du sein droit en octobre 2000 et je dois avoir une reconstruction en mars prochain. la méthode proposée par mon chirurgien est par le muscle du dos. Avez-vous des info sur cette opération ? Est-ce que c'est douloureux longtemps après l'opération ?
                                            Merci pour tous renseignements.
                                            Cora29

                                            Commentaire


                                            • Reconstruction mammaire
                                              Reconstruction, suite



                                              Bonjour,

                                              Je vous souhaite beaucoup de courage pour cette opération, car, il ne faut pas le cacher, quelle que soit la méthode adoptée, c'est très douloureux.
                                              La méthode "muscle du dos" : j'ai eu l'occasion de voir le résultat chez qq et je dois avouer que j'ai été un peu surprise par les cicatrices (3 sur le sein et 1 dans le dos) J'avais d'abord opté pour cette méthode mais j'ai ensuite changé d'avis. Le résultat est très naturel, sur la forme du sein et la symétrie et définitif. Contrairement à d'autres méthodes, tout est fait en une fois (sauf le mamelon), mais d'après la personne que j'ai rencontré, c'est très très douloureux.
                                              Moi j'ai opté pour la méthode "prothèse d'expansion" : la peau ayant été abîmée par la radiothérapie, il fallait d'abord la "détendre" pour qu'elle retrouve progressivement son élasticité. C'est une méthode longue, puisqu'il y a plusieurs étapes : implantation de la prothèse d'expansion, plusieurs visites chez le médecin qui va la remplir progressivement de sérum phy, jusqu'au volume souhaité, à partir de 6 mois après cette 1ère opération, implantation de la prothèse définitive (en sérum phy ou en silicone) puis 3 à 4 mois plus tard, intervention pour le mamelon. On m'a implanté la prothèse définitive il y a 2 semaines. Pour l'instant, le résultat n'est pas encore vraiment visible (l'oedème doit se résorber, et le volume de la prothèse est > au sein gauche : je suis en ménopause forcée et à la fin de cette ménopause, le sein doit reprendre du volume, le chir a donc anticipé en mettant une prothèse plus importante)
                                              La première intervention a été très douloureuse, puisqu'on décolle le muscle et ça fait très mal. La douleur s'atténue en 4 semaines environ (à condition de ne pas se fissurer les cotes, comme ça m'est arrivé en éternuant ! Résultat : 4 semaines supplémentaires de douleur !)
                                              On peut également mettre une prothèse définitive tout de suite, mais si la peau est abîmée, la cicatrice risque de ne pas tenir.
                                              Les chir ont tous leurs méthodes préférées et c'est à chaque personne de se décider suivant ce qu'elle est prête à supporter, le nombre de cicatrices, la rapidité de la méthode...
                                              Pour ma part, avec le recul, je suis contente de ma méthode, surtout que le silicone n'est plus interdit (plus souple que le sérum phy) et comme de toute façon mon sein restant va encore évoluer, je pourrai toujours changer de prothèse d'ici qqes années. Par rapport au muscle, la prothèse doit être changée tous les 10 à 15 ans.
                                              Aujourd'hui, on fait de belles reconstructions. On a de la chance dans notre malheur. Et pour se sentir à nouveau femme, c'est très important.
                                              Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas.
                                              En parler avec qq qui est passé par la même chose est très bénéfique.
                                              A bientôt
                                              Brigitte

                                              Commentaire


                                              • Apparence ...
                                                Suite



                                                Bonjour Ylena,

                                                Concernant les techniques de reconstructions, j'en ai parlé un peu plus haut. Si tu veux, on pourra encore en parler par mail, il y a beaucoup de choses à dire et à savoir. J'ai aussi de la doc chez moi. Et toi, où es-tu suivie ?
                                                Mon mail : gitsuis@aufeminin.com

                                                Commentaire


                                                • Reconstruction, suite
                                                  P'tit coucou



                                                  Bonjour Brigitte, bonjour tlm,
                                                  Je voulais te contacter mais les journées passent vite. Je te remercie pour ton témoignage et tous ces détails que tu as bien voulu nous donner. Je suis fermement décidée à entreprendre cette reconstruction cet été. Je fais confiance au chirurgien plasticien de Curie, que j'ai rencontré il y a 6 mois et qui je l'espère me proposera la meilleure solution. Bonne journée à tous

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  Forum-Archive: 2002-012002-02

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X

                                                  publicité