publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Intimité à l'hopital

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Intimité à l'hopital



    J'ai récemment du subir une opération dans un hopital, opération bénigne, mais qui m'a laissée immobilisée dans mon lit pendant plusieurs jours.

    Je pensais que les infirmières me poseraient une sonde. Et là grande surprises, elles m'ont expliqué que les médecins déconseillaient dans le service le pose d'une sonde, à cause des risques trop grands d'infection urinaire.

    Je me suis retrouvée bétement avec une couche, comme si j'étais retombée en enfance, et j'avous que pour mon intimité j'ai trouvé ça pénible.

    Avez vous connu cette expérience ? Merci de m'en parler et de me dire ce que vous en pensez.

  • Pas la même expérience mais...



    ...j'ai aussi trouvé l'hôpital pénible pour l'intimité. J'ai été opérée il y a 2 ans d'un abcès profond en haut des fesses. Je te laisse deviner la honte avant même l'opération quand, allongée, je devais me mettre "cu nu" pour être diagnostiquée!!!

    Je me souviens surtout de l'après opération lorsque immobilisée sur mon lit (péridurale) je devais avoir recours à un bassin d'aisance pour mes besoins naturels et appeler l'infirmière pour qu'elle me le vide.

    J'ai oublié de te dire que je suis jeune (26 ans) et que même en étant ouverte et compréhensive, mon intimité en avait sérieusemùent pris un coup!!!

    Je crois qu'il faut te dire que le personnel hospitalier a l'habitude de ça et n'y voit aucun rabaissement du patient.

    En tout cas, tu n'as pas été la seule à subir ça!!!

    bises,

    aurore

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2002-03

    publicité

    Chargement...
    X

    publicité