publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Que pensez-vous des psy qui vous font payer et pas rembourser ?

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Que pensez-vous des psy qui vous font payer et pas rembourser ?



    Je connais quelqu'un qui va chez un psy toutes les semaines.
    Au bout de quelques séances, il lui a dit, "à partir de maintenant on rentre en analyse, vous viendrez toutes les semaines, vous payerez 300 F, et sans feuille de maladie."

    Selon lui, cette personne doit payer vraiment sa thérapie pour ... pour je ne sais pas très bien quoi, mais en tout cas je n'aime pas beaucoup çà.
    Ca m'inspire un peu méfiance ce genre de discours.

    Et vous vous en pensez quoi ?

  • Ce n'est pas voir le mal partout



    Mais je pense qd même que ce psy a d'étranges façons de faire !
    Moi aussi la mienne m'avait dit que je devais payer ma thérapie pour "me prendre en charge"... alors qu'elle travaille dans un système public où je ne paie rien. Nous en avons conclue que je verrai dans une autre structure et de façon bcp spontanée un autre psy payant. Cela n'empêche pas que je continue de voir la première régulièrement et que je ne paie tjs pas !

    Enfin franchement, on n'a jms vu un psy comme le tien. Je crois qu'il veut simplement bosser un peu au black, non ?! La feuille maladie est la moindre des choses...

    Commentaire


    • Je suis contre...



      J'avais une psychiatre que je voyais en psychothérapie dans un centre gratuitement.
      Elle m'a proposé des séances dans le privé. Je ne pouvais pas car j'étais au chômage.

      Quand j'ai retravaillé, vue mes horaires, j'allais dans son cabinet privé à 250F/séance 1 fois par semaine.
      Voyant que je n'avançais pas, je lui ai posé la question.
      Voici sa réponse : "en 1 fois par semaine, on ne peut arriver à rien. Il faut 3 fois par semaine. Quand on veut le jackpot, il faut savoir investir."

      Cela m'a choquée.
      J'ai zappé et me suis orientée vers les médecines douces...

      Commentaire


      • Ah non alors



        Il y en vraiment qui profitent de la detresse de leurs patients! Cette histoire de "payer sa therapie" c'est la bonne excuse pour s'en mettre plein les poches au noir. Il a besoin de refaire sa cuisine, ce type???
        Deja que je n'aime pas ceux qui me demandent de les payer cash! Celui-la je lui dirais au-revoir monsieur (il ne merite meme pas le titre de "docteur") Charlatan, va!

        Commentaire


        • Psy suite



          Bonjour

          Je vais à l'hopital (à paris) pour voir mon psy, j'y vais tout les deux mois et comme à l'hopital je ne paye que le tiers payant, j'en ai pour 65 frs tous les deux mois. Et je pense etre aussi écouté que si j'allais chez un autre psy

          Bonne journée

          Commentaire


          • Il existe



            une théorie très "psy" qui veut que l'argent que l'on investit dans sa thérapie correspond à la valeur que l'on se donne.
            Je suis bien d'accord que ça les arrange bien quand ça rentre dans leur poche.
            Si cette théorie était vraie, cela signifierait par exemple qu'un enfant ne soit pas correctement soigné par un psychiatre puisque de toutes façons, ce sont ses parents qui payent.
            Je trouve le discours du psychiatre dont tu parles malhonnête. Il y a un moyen d'arrêter ça, c'est d'oser dire non, tout simplement.

            Commentaire


            • Que du bien



              Comme tu le dis "on rentre en analyse"... et donc on paie. Cela fait partie de la règle du jeu lorsqu'on fait une psychanalyse. Par contre, on doit pouvoir discuter du prix et celui-ci doit être proportionnel à ses revenus (pour un étudiant, cela peut être 100 ou 200 francs, pour quelqu'un qui gagne mieux sa vie 400 francs). Ensuite, si le thérapeute est aussi psychiatre, il est possible de poser la question d'un remboursement partiel (une feuille de maladie un fois sur deux), mais c'est aussi dépendant de la situation du patient et de ses troubles. Une analyse c'est une démarche volontaire et le fait de payer peut encourager le patient à progresser, à se prendre encore plus en main (pour justement ne pas passer sa vie sur un divan). Et puis c'est vrai que si cela fait faire quelques "sacrifices", est-ce que ce n'est pas important non plus de sentir mieux dans sa peau et dans sa vie ?
              Je ne suis pas tout à fait d'accord avec les réponses du style c'est pour se le mettre dans la poche. Il n'y a pas plus de personnes malhonnêtes chez les psys que dans le reste de la population et ces préjugés sont dangereux, surtout si on les répète auprès de gens vraiment en détresse. Pour ne pas avoir affaire à un "charlatan", on peut demander à son généraliste s'il ne connaît pas quelqu'un ou se tourner vers les associations de psychanalystes.
              Précision : je ne suis pas psy !
              Finette

              Commentaire


              • Merci de ton temoignage



                une de mes amies vient de me raconter le meme problème.

                je crois qu'un courrier a l'intention du conseil de l'ordre des medecins serait salutaire, en les informant de ces procedes.

                et un autre courrier au service de repression des fraudes qui verifierait ou va ton argent!

                Commentaire


                • Merci de ton temoignage
                  Oeil de linx



                  je t'ai vu...

                  mdr

                  Commentaire


                  • Oeil de linx
                    Qui a un medicament



                    contre les "pisteurs" heuuu je parle du jean mi


                    MdR moi zaussi

                    Commentaire


                    • La sécu a ses règles aussi



                      la sécu rembourse la psychiatrie, pas la psychanalyse, c'est comme ça.

                      Il y a des tas de règlements à la sécu. Il ne doit y avoir une feuille de maladie que pour une maladie. C'est-à-dire que si vous allez chez un médecin pour avoir, par exemple, un certificat d'aptitude à un métier quelconque, il ne doit pas vous faire de feuille de maladie. OK ils en font, mais la sécu n'est pas prévue pour ça.

                      Commentaire


                      • Que du bien
                        Je crois



                        qu'il faut malheureusement tenir compte du fait que l'appât du gain existe (psychiatre ou pas psychiatre) et qu'il ne faut pas croire que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.

                        Pour ma part, j'ai une quinzaine d'années de secrétariat médical derrière moi. J'ai arrêté car je trouve le milieu médical totalement pourri. J'ai travaillé dans un labo où de faux compléments d'analyses (absolument pas nécessaires) étaient pratiqués afin d'augmenter le prix de l'examen. Tout n'était que magouille et mon patron a d'ailleurs fini par se suicider dans son bureau !
                        Mes autres expériences n'ont fait que confirmer le côté mercantile de bon nombre de médecins.

                        Commentaire


                        • Bonjour bambina...



                          Ton post pose un cas déontologiquement grave..

                          La personne a peut etre affaire à un "escroc" et ce n'est pas uniquement réservé à ce corps de métier...

                          Soit cela fait partie de son traitement... comme tu l'écris si bien ... "payer sa thérapie... pour je ne sais quoi... ) et là ça ne te regarde pas!!!... ç son prob que ton amie expose à ce spécialiste et sa vie aussi pas la tienne...



                          Amicalement

                          Commentaire


                          • Parfois



                            ça fait partie de la psychanalyse, comme disait quelques une d'entre nous.
                            Il faut que la somme corresponde au salaire que ce soit proportionné.
                            300f je trouve que c'est beaucoup mais bon, si ton amie est d'accord et qu'elle a les moyens!
                            En tous cas, je sais que ça existe, c'est pour eviter que les gens soient trop assistés quand ils n'en ont pas "vraiment" besoin.

                            Commentaire


                            • ...



                              Il est interessant de noter qu'en France lorsqu'un gouvernement evoque le meme concept de "prise en charge", c'est-a-dire pour chaque etudiant concerne de participer financierement au cout de ses propres etudes superieures, la France est dans la rue pour protester ...

                              Personnellement, je trouve que faire payer un patient afin qu'il "se prenne en charge" est du BULLSHIT. de la C.ONNERIE. Ou alors, faisons payer ceux qui souffrent de problemes due a leur hygiene de vie: faisons payer les cancereux du larynx ou du poumon qui fument pour leur traitement, pour commencer.
                              Il ne faut quand pas se f.outre du monde.

                              Commentaire


                              • Françoise dolto



                                elle faisait "payer" les enfants par soit un dessin, soit un bonbon.... ça fait partie de la thérapie.... on y adhère ou pas ....

                                Commentaire


                                • J'ai entendu parler de ces façons de faire



                                  comme étant une méthode utilisée en psyachanalyse, donc il n'est pas le seul à le faire, et c'est une façon de faire qui est reconnue, inutile d'appeler l'ordre des médecins au secours.
                                  Mais moi je suis CONTRE, pour une raison très simple : j'ai des tous petits moyens et deux enfants. Pour moi, me^me 50 francs par semaine seraient trop, et en faisant ça, je serais obligée de priver mes enfants de quelque chose.
                                  Alors payer sa thérapie, je veux bien, mais pas avec de l'argent. Ou alors c'est une médecine réservée aux riches. (bon vous allez me dire, avec quoi payer si ce n'est pas avec de l'argent ? Je n'en sais rien, moi. Ce n'est plus mon problème Les psy devraient avoir assez d'imagination pour trouver un autre truc.

                                  Line

                                  Commentaire

                                  Publicité

                                  Forum-Archive: 2002-03

                                  publicité

                                  Chargement...
                                  X

                                  publicité