publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Avortement - j'ai peur pour mon amie !

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Avortement - j'ai peur pour mon amie !



    Coucou les filles, voilà, ma meilleure amie est tombée enceinte, et elle souhaite avorter (brrrr, rien qu'entendre ce mot et je panique !), mais elle a peur, car elle ne sait pas du tout comment ça se passe (et moi non plus), elle n'a jamais été chez un gyneco.

    Pouvez-vous nous expliquer comment ça se passe une telle opération ? Ca fait mal ?

    Vos témoignages lui seront très utiles... car l'intervention est prévue pour ce lundi...

    Merci d'avance à toutes !

    Bisous,

    Mik

  • Fait une recherche



    sur le mot " avortement " tu y trouvera c'est sûr des témoignages . Le plus difficile à mon avis c'est le côté psychologique que physique d'après ce que j'ai pu lire sur le sujet . Je ne saurais pas t'en dire davantage , je ne me suis jamais faite avortée . Regarde aussi en page 2 ou 3 du forum santé , je crois que tu retrouveras la dernière discution sur ce sujet .
    Voilà , j'espère avoir pû t'aider .
    cg6

    Commentaire


    • Hein ?



      Si l'intervention est prévue pour lundi, elle a par définition été chez un gynéco pour l'examen...
      Lequel gynéco a du lui expliquer comment ça se passe.

      A part ça, l'intervention se fait sous anesthésie générale légère, donc ça ne fait pas mal.

      Nina

      Commentaire


      • Pourquoi n'est-elle



        pas allée à l'hôpital (centre de la femme) je crois pour prendre la pilule R (je ne sais plus le chiffre), cela t'évites une anesthésie, à moins que ton amie ait dépassé le temps.
        Claudie38

        Commentaire


        • Bonjour...



          j'ai avorté à l'age de 17 ans (j'en ai 20 maintenant) et il existe deux methodes d'avortement, en fait tout depend du delai de grossesse.
          Si ta copine a une grossesse très recente, elle pourra avorter avec une pilule abortive, la pilule RU486, c'est nettement moins traumatisant je pense physiquement qu'un avortement par curetage qui lui est destiné aux femmes dont la grossesse est plus evoluée.
          Physiquement et psychologiquement un avortement reste une douleur... Il faut faire le deuil d'un enfant qui aurait pu voir le jour et c'est cela le plus dur...
          Personnellement, j'ai avorté par la pilule abortive, associée à des prostaglantines elle permet l'avacuation de "l'oeuf" avec un taux assez important de reussite.
          Ta copine devra normalement voir une assistante sociale quelques jours avant l'IVG, et sera suivie après son avortement avec des echographies.
          Si tu as des questions j'y repondrai.

          bises

          Commentaire


          • Mon avis



            ce n est pas 1 moyen de contracaption .je suis contre l IVV

            Commentaire


            • Mon avis
              ...



              l'avortement n'est en aucun cas un moyen de contraception, mais une solution de recours.
              Tu es contre, d'accord, mais pour quelle raison au juste?
              est-ce que tu crois qu'il faut garder un enfant à tout prix mème si par exemple il a été conçu lors d'un viol, ou lors d'une soirée bien arrosée, ou encore lorsqu'il arrive à un moment ou on sait qu'on ne pourra pas le nourrir plus tard?
              L'avortement est tout simplement le fruit d'un manque d'information au niveau des contraceptions, ou plus rarement la peur des jeunes filles que leurs parent sachent qu'elles fassent l'amour, donc elles ne prennent pas la pilule par exemple. (ce qu'il s'est passé pour moi)
              Il se peut aussi qu'une grossesse arrive sous contraception.
              De nos jours, une femme a le droit de choisir le meilleur moment pour son enfant.
              est-ce que tu crois que c'est mieux de garder un enfant alors qu'on sait pertinemment que ce sera très dur de l'elever sans argent?
              Je pense que l'avortement reste un droit, et je suis à 100% pour.
              Je ne dois pas connaitre une seule femme ayant avorté qui l'ait fait comme on prend la pilule, aussi facilement, psychologiquement c'est très dur mais c'est ne pas etre egoiste en se disant que l'enfant qui aurait vu le jour aurait pu nous reprocher et souffrir des conditions dans lasquelles il aurait vecu.

              bises.

              Commentaire


              • Merci les filles,



                pour vos avis...

                Je suis entièrement d'accord avec Athena (merci à toi), l'avortement n'est pas une contraception, mais une solution d'urgence !

                Mon amie est très jeune, et c'est la première fois que cela lui arrive. Et je peux vous dire qu'elle est très traumatisée par cet avortement, mais c'est la seule solution.

                Bien sûr, normalement, un enfant doit être une source de bonheur et de joie, mais ce, quand on le veut, quand on est prête, quand c'est le bon moment, quand on peut lui offrir tout ! Enfin c'est ma vision...

                Commentaire


                • Bonjour...
                  Athena,



                  mon amie est enceinte d'un ou deux mois, et elle a pris un rendez-vous chez le gynéco lundi.
                  Pouvez-vous me dire comment cela se passe ? Le gynéco l'examine, et ensuite... ? On procède imédiatement à l'avortement ?

                  Quant à la pillule abortive, je ne crois pas qu'elle soit distribuée ici, en Roumanie.

                  Merci encore à vous toutes...

                  Gros bisous,

                  Mik

                  Commentaire


                  • Voici comment ca se passe... un avortement.




                    Durant la procédure, la femme est étendue sur une table d'examen, les genoux appuyés sur des supports. Le médecin insère un spéculum dans le vagin.

                    Le col utérin est engourdi localement avec une injection d'anesthésique.(au Quebec)
                    Le médecin élargit (dilate) graduellement le col en y insérant l'une après l'autre d'étroites tiges de diamètre croissant.

                    Puis, le médecin insère une tige étroite et creuse (la canule), reliée à un dispositif d'aspiration semblable à celui qu'utilisent les dentistes pour aspirer la salive de la bouche. La succion est déclenchée et le médecin fait avec la canule quelques mouvement de va-et-vient. Lorsque l'utérus est vide, la succion s'arrête.

                    Les parois de l'utérus sont ensuite doucement grattées avec un instrument en forme de boucle (la curette) pour s'assurer qu'il n'y reste aucun tissu embryonnaire ou placentaire.

                    Un avortement dure habituellement moins d'une dizaine de minutes. La dilatation est souvent désagréable. Beaucoup de femmes ressentent une douleur semblable aux crampes menstruelles durant et après la procédure.

                    Dans des conditions médicales adéquates, l'AVORTEMENT est une procédure très sécuritaire. Plus la procédure a lieu tôt au cours de la grossesse, plus elle est sécuritaire.

                    L'avortement survient dans un contexte de grossesse non désirée ou malheureuse. Une femme ressentira souvent des sentiments contradictoires - positifs et négatifs - à la suite d'un avortement, en raison de diverses influences : l'ajustement de ses hormones au fait de ne plus être enceinte, les caractéristiques et circonstances personnelles, l'attitude de sa communauté à l'égard de l'avortement, et enfin le soutien de sa famille, de ses proches et du personnel de santé.

                    L'AVORTEMENT EST UN CHOIX PERSONNEL ET PERSONNE N'A LE DROIT DE JUGER, NOUS NE POUVONS QUE PREVENIR ET TENDRE LA MAIN A CES FEMMES QUI ONT FAIT CE CHOIX SOUVENT DIFFICILE!

                    OldNavy

                    Commentaire


                    • Voici comment ca se passe... un avortement.
                      Merci beaucoup oldnavy,



                      quoique j'ai moi-même ressenti les crampes en lisant la description !

                      Merci pour ta réponse si détaillé et compréhensive. Quant à l'attitude des autres et au soutien des proches, ben, à vrai dire, la famille ne le sait pas (et je n'ose même pas imaginer leur réaction !), mon amie a parlé uniquement avec moi, son copain et une autre très bonne copine, et nous, nous le soutenons, bien sûr !

                      Mik

                      Commentaire


                      • Merci beaucoup oldnavy,
                        Et la contraception après l'avortement



                        Il est important de discuter de contraception avec son médecin. Elle/il pouura apprendre à mieux connaître les méthodes contraceptives existantes et choisir celle qui lui conviendra le mieux pour prévenir une grossesse non désirée dans le futur.

                        Amicalement
                        OldNavy

                        Commentaire


                        • Avortement



                          il se passe bien en general maintenant (en france) c'est par medicaments que tu doit prendre devant le medecin et ou bout de 3 a 4 jour l'oeuf tombe de lui même.
                          de toute façon il y a un delais reflexion de 7 jours obligatoire pas le choix c'est la loi.
                          de plus passer deux ou trois mois (renseigne toi sur les delais je ne les sait plus ) il n'est plus possible de ce faire avorter tout au moins en france alors attention.
                          voila bon courage a ton amie
                          titus110

                          Commentaire


                          • En homéo
                            Absolument pas



                            En France la pilule abortive (RU486) est presque systématiquement proposée pour les grossesses peu avancées.
                            Efficacité de presque 100 %.

                            Pour le reste (douleurs) entièrement d'accord.
                            Je suis même convaincue que c'est in fine plus traumatisant physiquement que la méthode Karman.

                            Nina

                            Commentaire


                            • C'était y a à peine 4 moia donc j'peux bien t'informer....



                              Déjà faut qu'elle prenne tt de suite RDV chez la gynéco, qu'elle fasse plusieurs No si elle arrive pas à avoir 1 RDV rapidement.
                              La gynéco l'examine, l'utérus (qui a tendance à "gonfler" lors d'1 grossesse) et elle va surement lui préscrire 1 analyse de sang, pour voir si elle est vraiment enceinte et de combien de tps, elle va aussi regarder les seins si ils st tendus ou pas. Elle va surement lui conseiller 1 clinique pour l'opération.
                              Moi g eut l'intervention par aspiration. au fait il faut revenir chez la gynéco 7 jours après, c'est en effet le délais de réfléxion exigé.
                              Ensuite RDv à la clinique, examen à nouveua par le médecin, puis entretien avec l'anésthèsiste. Pour moi c'était anésthèsie générale, mais des fois c'est local.
                              Une semaine après j'étais à la clinique. Tu entre le matin, je partageais ma chambre avec 1 autre femme qui devait avoir la 30aine, avec déjà 1 enfant.
                              Puis vers 10h on est venu m'enmener au bloc. Là on t'installe sur l'espèce de lit spécial (jambes écartée...) et puis on t'endors. Tu te reveille et ça y est c'est finis. Aucune douleur, juste qqes saignement, mais c'est normal.
                              Pour moi ça c'est bien passé, mon copain m'avait accompagné. Comme ta copine, mes parents ne savent rien, juste 2 ou 3 amies et c'est tout.
                              Je l'ai plutôt bien vécu. Il ne faut surtt pas se rendre coupable. Essayez de l'aider et de la soutenir sans la juger.
                              L'autre méthode est celle de la pilule, j'sais le nom, mais le médecin qui m'a opérée m'a dis que l'autre était mieux. En effet, aved la pilule tu vis tout. Pareil, tu rentre à la clinique, tu avale la pilule et après qqes heures tu "ejecte" l'oeuf... donc contraction et saignements... c'est une fausse couche provoquée.
                              Certains préférent cette méthode par peur de l'opération, ça dépend.
                              Pour le coût de l'opération, on m'a fait payer que ce qui n'ai pas remboursé par la sécu, environ 250F, pas en tt cas.
                              J'éspère vous avoir éclairées toi et ta copine.
                              bon courage!!

                              Commentaire

                              Publicité

                              Forum-Archive: 2002-05

                              publicité

                              Chargement...
                              X

                              publicité