publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Je n'arrive pas à faire le deuil depuis le décès de mon papa, help svp!!!

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Je n'arrive pas à faire le deuil depuis le décès de mon papa, help svp!!!



    Bonjour à tous,

    Si je souhaite vous raconter mon histoire c'est parce que j'ai vraiment besoin de soutien. Mon père est décédé le 1er décembre 2011, et jusqu'a aujourd'hui, il m'est impossible de mettre les pieds dans un cimetière. Je ne sais pas si j'ai réaliser sa perte. Toutes les nuits je pleure, tous les jours je pense à lui. Depuis le jour de son décès, j'ai commencer à grossir ( environ 7kg) et je n'ai plus le gout de rien. Je fais semblant d'aller bien pour ne pas inquieter ma famille ou mon petit ami. Mais derière tout ca rien ne vas. Le pire pour moi c'est que lorsqu'il a été hopitalisé je n'ai pas pu le voir car je travaillais jusqu'a tard et la seule fois ou j'ai pu me liberée il l'avait déjà mis dans un coma car son corps ne suivait plus même malgré tout les médicaments et les machines à fond.

    Avant son hospitalisation, il était parti en voyage en Syrie puis était revenu un Lundi (21 novembre). Son état en sortant de l'avion était vraiment inquiétant. Il refusait catégoriquement d'aller à l'hopital car il avait RDV le vendredi qui suivait, c'est à dire le 25 novrembre. Nous avons donc attendu jusque la. Une fois son RDV passé, il a été hospitalisé d'urgence, et le lundi 28 novembre, il était placé dans un coma artificiel. Le jeudi 1er décembre il décédait. Il est parti tellement vite. Ca à été un grand choc pour tout le monde. Et depuis ce jour, il m'arrive de ne pas réalisé qu'il n'est plus la. Il voyageait souvent en Syrie et il lui arrivait de rester plusieurs mois. Donc j'ai l'impression qu'il est toujours en voyage et qu'il compte revenir bientôt.

    De plus, depuis ce jour la, mon petit ami et moi nous disputons à longueur de journée. Je n'en peut plus. Il me reproche d'être devenue cruelle et de lui reprocher sa mort. Je ne me rends pas compte de mes réactions. J'ai juste tellement de haine contre moi même de ne pas avoir pu le voir avant qu'il soit dans le coma. Puis c'est peut être de ma faute s'il est décédé. J'aurais du le forcé à aller à l'hopital et peut être qu'il serait toujours en vie. Je n'ai pas pu lui dire combien je l'aimais. Lui qui avait tant fait pour nous. Nous n'étions pas proche du tout lui et moi mais sa perte c'est une tragédie pour moi. Dès que je pense à lui mes larmes coulent comme le jour de son décès. Je me dis qu'avec le temps j'irais mieux mais ce n'est pas le cas. C'est même pire.

    Depuis son décès j'ai arrêtée de travaillé, et n'a plus le goût de rien. Je n'arrive pas à aller le voir au cimetière et je crains qu'aller le voir serait un déclic pour moi, ce qui me ferais réaliser qu'il ne reviendra plus...J'ai peur de tomber dans une dépréssion. C'est un grand vide dans ma vie et je repense à tout nos courts moments passés ensembles, et aussi au futur. Il ne connaitra jamais l'homme que j'aime, n'assistera pas à mon mariage, ne verra pas ses petits enfants (du moins les miens car il a vu ses 2 petites filles du côté de mes frères avant de mourir). J'avais encore tellement de chose à lui montrer pour qu'il soit fière de moi.

    SVP Aidez moi à faire le deuil, je n'y arrive pas et j'ai peur de m'en rendre encore plus malade...

  • Bonjour,



    Je comprends ta douleur. J'ai perdu le mien le 01 Juillet dernier et je n'arrive toujours pas à accepter. Ma maman est venue habiter en face de chez moi car elle s'est retrouvée toute seule. Je ne veux jamais l'accompagner au cimetière car quand j'y suis allée je me retrouve face à la réalité que je refuse. Tout comme toi, comme mes parents n'habitait pas près de chez moi, il m'arrivait de ne pas le voir pendant 3 mois. Et j'ai toujours le sentiment qu'il va revenir. Ne culpabilise pas pour ne pas l'avoir amené à l'hopital de suite. Nous, mes frères et soeurs et moi on culpabilise pour l'avoir amené trop tôt !!!! On a insisté pour qu'il soit opéré en urgence car il avait été décelé un début de cancer à la langue (on nous avait dit qu'il n'y avait pas de métastases, que ce n'était rien, qu'il lui gratterait un peu et qu'une semaint après la vie reprenait normalement). Il s'est très bien réveillé après l'opération et Il est parti 48 h après l'intervention. Sans explications ... sûrement une erreur médicale mais on ne le saura jamais. Mon papa était en pleine forme, pas fumeur, pas buveur, très sportif. Alors tu vois, on culpabilise toujours. Mais il faut se dire qu'on a fait ce qui était le mieux pour eux.
    Je te souhaite bon courage. Est-ce que tu rêves souvent de ton père ? Moi, j'en rêve presque toutes les nuits, et je le vois bien vivant.

    Commentaire


    • Bonjour,
      Bonjour



      Ah toi aussi tu ne t'attendait pas du tout à cette mort subite. C'est d'autant plus dure pour moi, sachant que depuis des années, j'ai cotoyer casiment tout les hopitaux proches de chez moi a cause des problèmes de mes parents (ma mère étant aussi gravement malade). Souvent mon père était hospitalisé plusieurs mois car son état empirait, et il a souvent été en soin intensif, et il revenait toujours lorsqu'il allait mieux. Cette situation durait depuis des années et je n'aurais jamais imaginer qu'il partirait comme ca, je m'attendais à tout sauf à ça. Le pire a été d'attendre la réponse du médecin, puis de l'entendre dire qu'il ne passera pas la nuit... Il a fallu en quelque sorte "attendre sa mort", attendre le moment ou le medecin nous appellerait pour nous dire que c'était fini. Rien que d'en parler, j'en ai les larmes au yeux. A ce moment la, tout s'éffondrait pour moi. Et dans ma tête beaucoup de questions comme "pourquoi maintenant alors que tu a tenu tout ce temps?" , "as tu baisser les bras parce que tu pensait que nous étions assez fort pour surmonter ca?"... Tant de questions sans réponses.
      Pour répondre à ta question, non je ne rêve pas souvent de lui à mon grand étonnement. Depuis son décès, je lis un livre "Mourir c'est naitre dans l'au delà" de Christopher Vasey. Ce livre m'a rassurée sur la mort, et sur ce que mon père pourrait devenir. Je souhaite même prendre contact avec mon père, pour lui dire tout ce que je n'ai pa eu le temps de lui dire. Ca peut parraitre bête mais c'est tellement important pour moi. Encore aujourd'hui je ne réalise pas. Pour moi il n'est toujours pas revenu de son voyage en Syrie. C'est vraiment dur de penser au futur et de devoir construire sa vie sans celui qui nous a donner la vie, qui nous a fait grandir, qui nous a tant donner, et de savoir qu'il n'y aura jamais de retour...
      Bon courage à toi aussi et merci pour ta réponse. Ca fait tellement de bien de savoir qu'une personne peut nous comprendre.

      Commentaire


      • Soigner plususieur avec guerisieur sankara



        bonjour je suis mr sankara adama 'guerisieur internztion.

        je soigne plusieur maladie avec les plantes et miracle
        surtout les femmes

        Commentaire


        • Je comprends



          j'ai perdu mon papa moi aussi, très brutalement. Il a été foudroyé en examinant son ordinateur après un orage. Cinq jours sous machine, coma, et l'annonce du pire. Je suis comme toi inconsolable et je me dis qu'il me regarde, que son esprit est près de moi. C'est très dur. Courage

          Commentaire


          • Coucou



            je viens de lire ton message je suis vraimen déolé pour ton papa. cela ma beaucoup touché car je suis dans le même cas que toi !! je comprend toutes c questions c regrets et remords qu'on a !! tout comme toi j'ai perdu mon papa en janvier 2011 brutalement et aussi tres jeune. même si cela é dur il fo que tu ailles le voir au cimetiere pour lui dire tou ce que tu ressens ca pe t apaiser. apres il fo peut etre que tu prennes rdv chez un medecin pour en parler et peut etre qu'il pourra t aider a passer cette étape douloureuse.. même si le temps n efface pas il te permet de prendre un certain recul et d apprendre a vivre avec de realiser.. si tu veux en parler n hesite pas je te souhaite beaucoup de courage !!
            vale

            Commentaire

            Publicité

            Forum-Archive: 2012-032012-042012-05

            publicité

            Chargement...
            X

            publicité