publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ca y est, je diminue le prozac

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Ca y est, je diminue le prozac



    Coucou!
    Encore moi, une ex-dépressive (enfin, je l'espère!).
    Bon c vrai que les évènements extérieurs font que j'ai eu peur d'arrêter Prozac, ou même de le diminuer, mais g compris que cette peur était surtout psychologique, et qu'il fallait que je sois forte car aujourd'hui, plus que jamais, j'ai envie d'être heureuse "normalement" et non artificiellement. Cette sérotonine, faut que ce soit mon corps qui la sécrète!
    Et puis dans ma vie, ça va bien mieux : je ne vois plus du tout les choses sous le même angle et je me sens plus forte pour affronter les difficultés (bien normales et surtout nécessaires! ) de la vie.
    Je suis passée à un demi-comprimé de prozac depuis seulement deux jours et c vrai que je me sens plus agressive ( c mon entourage qui me le dit) mais j'ai décidé que je devais maintenant m'en sortir SEULE.
    Donc je vais essayé de me "contrôler" et d'imaginer que je suis toujours aidée (car, j'en suis sûre, avec ce médic il existe une dépendance psychologique).
    Donc j'en profite pour passer un coucou chaleureux à tous ceux qui m'ont et qui ont continué à me soutenir et à m'aider, à être là, quoi. Et ça, c'est énorme!!!!!
    Voilà, gros gros bisous à Domi, Couettecouette, evlise et j'en oublie sûrement....
    Merci de m'avoir lue.

  • Prozac



    C'est super que tu t'en sort douçement, mais fais attention de ne pas " replonger " si tu arretes trop rapidement le prozac.
    Bonne chance bisous Martine

    Commentaire


    • Prozac
      C gentil martine



      de m'encourager ainsi, mais que veux-tu dire quand tu dis "ne pas arrêter trop tôt"? J'ai commencé vers mai... Qu'en penses-tu?
      Merci à toi, bisous!

      Commentaire


      • Coooool



        Salut Mitrygry

        C'est bien d'aller vers la vie.
        Arrêter le prozac est un pas important pour toi, mais, à te lire, je vois que beaucoup de choses ont changées en toi et que avec ou sans le prozac tu es déjà bien dans ta peau.

        Bonne route Mistygry
        Brad

        Commentaire


        • Coooool
          Merci brad!!!



          Je suis contente de recevoir un message d'encouragement de ta part!!! Comment va ta femme? Où en est-elle? Vois-tu une amélioration? Je te souhaite beaucoup de courage et j'espère qu'elle ira mieux d'ici peu!!! Dis-lui qu'on s'en sors, que la vie, c pas que trimer toute la journée, qu'il suffit parfois d'un coup de pouce pour changer son angle de vue et voir la vie et les choses sous un angle nouveau...
          Je suis contente que mes posts "transpirent" le mieux être maintenant. Ca e paraît surréaliste aujourd'hui, d'ailleurs, car j'étais tellement mal et tellement au bord du gouffre...
          Je ne suis pas guérie, mais je me sens armée pour le devenir!!!!
          Merci Brad, COURAGE!!!

          Commentaire


          • C'est super pour toi



            J'ai été sous prozac 1 comprimé le matin, mais j'ai arrêté très rapidement car je refusais de prendre des médicaments comme ma mère (elle-même très dépressive mais en guérison depuis quelques années).
            Le problème c'est que j'ai l'impression qu'elle replonge et du coup je plonge aussi, je ne fais que pleurer, je vois tout en noir. Je serais capable du pire si elle redevenais comme avant.

            Heureusement que j'ai un petit ami qui me soutient beaucoup, mais je vais recommencer à me faire suivre psychologiquement car je sens que ca ne vas pas.

            Courage à toi, je te souhaite de tout mon coeur de te remettre car je sais combien c'est difficile.

            Ayla

            Commentaire


            • C'est super pour toi
              Coucou ayla



              Je te remercie pour tes encouragements qui me vont droit au coeur... Je te ressemble beaucoup car, moi aussi, je ne voulais pas prendre d'AD car je considérais qu'il fallait que je m'en sente capable, et que je n'avais pas besoin de médicament pour sourir à la vie... Et bien je me trompais : au bout d'un moment, quand on y arrive plus, quand on a essayé seule sans succès de se maintenir la tête hors de l'eau, il n'y a pas de honte à se faire aider "chimiquement". J'ai compris que mon corps n'arrivait plus à sécréter normalement la sérotonine qui permet de positiver dans la vie et de ne pas se laisser abattre au moindre faux pas...
              Je pense (si tu me le permets) que tu dervais te faire aider avant que tu n'aies plus le contrôle de ton moral et que tu sombres vraiment dans la dépression (et crois-moi, je sais de quoi je parle).
              Ton petit ami a beaucoup de courage ; appuies-toi sur son soutien sans en abuser, car tu sais, c dur que l'entourage d'un déprimé de comprendre et d'accepter les hauts et les bas...
              Je te souhaite de tout mon coeur BEAUCOUP DE COURAGE!!!!!!!!!!
              Gros bisous (et y'a pas de raison que le bonheur ne nous appartienne pas AUSSI A NOUS!!!)
              Misty, qui va bcp mieux
              Coucou à Domi, Couettecouette, Evlise....

              Commentaire


              • Tres bien



                que tu en sois qu'à un demi/jour. Moi, c'est idem depuis le printemps, et malgré une grosse chute de moral et de fatigue en juillet, j'ai voulu tenir bon et me suis maintenue à ce dosage.
                Il n'y a pas honte à se faire aider médicalement, et lorsque c'est vraiment nécessaire, il vaut mieux cela qu'une chute aux enfers, trop longue à remonter (j'en sais qq chose).
                BON COURAGE, BON MORAL et ESPOIR
                Bises.
                DANY94 qui elle aussi connaît la déprime !

                Commentaire


                • Que du bonheur!!!



                  salut!
                  je suis tombé sur ton message ,ce sont mes premieres connection ,je vois que tu a decidé de t'en sortir et je pense que c'est le premier pas vers la guérison en tout cas c'est ce que je te souhaite sincérement. je suis moi une dépressive et j'attendes avec impatience d'etre une ex, je n'auurais jamais penser pouvoir péter les piles , j'ai toujours cru etre forte mais ... un bébé attendu pendant 18 mois, une grossesse, puis une fausse couche etla déconnection totale; je ne souhaite pas cela a mon pire ennemi, je sais pourtant qu'il y a des choses plus grave..
                  je suis actuellement sous zoloft (crise d'angoises,toc) je vois un psy,j'espere m'en sortir car j'ai mon petit bout de 6 ans qui m'attends pour que l'on continue a vivre.

                  Commentaire


                  • Que du bonheur!!!
                    Coucou spf!!!



                    Pour toi aussi, c pour bientôt. Pense à ton petit bout qui t'attend, qui a envie de te voir heureuse pour l'être à son tour.
                    Moi aussi, tu sais, je pensais être forte. je n'ai pas cru la psy quand elle m'a dit que je faisais une dépression... Je ne voulais rien prendre, je lui ai dit que j'étais forte et que j'allais m'en sortir sans.
                    Heureusement que j'ai accepté de me soigner, je ne regrette rien.
                    Toi, courage, garde le regard sur la ligne d'horizon du jour où tu te lèveras de ton lit en disant : "elle est pas belle, la vie!"
                    Gros gros bisous
                    Misty

                    Commentaire


                    • Coucou spf!!!
                      Merci!!!



                      Salut mistygry,

                      merci pour ton message de soutien , ca fait du bien de se sentir comprise par des personnes passées par le meme calvaire,oui c'est vraiment un calvaire, etre entouré et se sentir quand meme
                      seule au monde,je crois que les douleurs de l'ame sont parfois plus difficile a supporter que les douleurs physiques, comme tu le dit je vais garder le regard sur la ligne d'horizon.
                      Merci et gros bisous
                      spf

                      Commentaire


                      • Du nouveau...



                        J'ai appelé la psy car j'ai de plus en plus de hauts et de bas : je me sens triste et seule, inutile et nulle... Ca faisait longtemps, j'avais presque oublié le goût de ces sentiments...
                        Elle m'a répondu que c'était trop tôt pour passer à un demi-comprimé
                        D'un côté, ça m'a rassurée car je sais que je vais aller mieux, mais de l'autre je suis terrorisée car ce que je craignais le plus avant d'entreprendre ce traitement est arrivé : me voilà dépendante physiquement et psychologiquement du Prozac et ça me fait froid dans le dos!!!
                        Je ne veux pas finir dépressive à vie, ayant toujours besoin de mon "cachet" pour sourire à la vie et aux autres...
                        Dois-je insister et rester à un demi?Dois-je reprendre à un comprimé par jour???Vais-je m'en sortir un jour?M'en passer définitivement et être enfin heureuse PAR MOI MEME???
                        Merci pour vos conseils que j'espère nombreux et bisous à Couettecouette domi spf et les autres...

                        Commentaire


                        • Merci brad!!!
                          Salut mistygry



                          De rien pour les encouragements, c'est normal.
                          Ma femme va beaucoup mieux. Grâce a beaucoup de choses :
                          - les conseils recus
                          - notre psy de couple
                          - l'augmentation à 30mg de prozac
                          - sa nouvelle activité professionnelle
                          - l'arrêt de la pillule
                          - ....

                          On revoit le soleil, même si aujourd'hui c'est la toussaint et qu'il pleut...

                          A
                          Brad

                          Commentaire


                          • Aidez-moi!!!!



                            Qu'en pensez-vous? Repasser à un comprimé???

                            Commentaire


                            • Coucou



                              je suis heureux pour toi ,je vois que cela vas mieux et que tu m'oublie pas,cela fait du bien car aujourd'hui je suis pas trés bien (fin d'une relation)c'est grace à ce genre de message ,on se sent moins seul,coté anti depr ,heureusement que je n'ai pas arrêter completement ,c'est une épaule pour moi ,une béquille qui m'aide bcp,mais j'espere ne plus en avoir besoin un jour .
                              gros bisous à toi à Elvise aussi

                              Commentaire


                              • Re coucou



                                désolé je n'avais pas tout lu avant de te répondre,à mon avis de passer à 1demi comprimé,il faut que tu soit sure de toi,si ce n'est pas le cas ,attend un peu ,il faut être bien pour suprimer car tu vas faire l'ascenceur et ce n'est pas bon ,j'ai fait comme toi ,j'ai essayer de diminuer ,mais malheureusement cela ne se fait pas comme cela,tu doit le voir sur tes réactions,il faut être patient ,tu vas tout perdre pour un demi comprimé ,le moment venu peut être pas pour l'instant à mon avis,je te souhaite bon courage et à plus .
                                domi2002@aufeminin.com

                                Commentaire


                                • Coucou domi!



                                  Allez, courage, c dur ce que tu vis en ce moment (je sais de quoi je parle...) mais tu dois t'accrocher, ça ira mieux d'ici peu. Il faut que la douleur s'estompe un peu, qu'elle se fonde dans le déroulement de tes journées; tu arriveras de mieux en mieux à y faire face, crois-moi!
                                  Je te remercie pour ton conseil, effectivement je crois que ce n'est pas le meilleur moment pour diminuer le prozac, je suis repassée à 1 comprimé et on verra bien...
                                  Je me suis rendue compte que j'avais quasiment "forcé" la psy pour qu'elle me e diminue, je veux aller trop vite, il me tarde tellement d'être mieux...
                                  Bisous, à bientôt

                                  Commentaire

                                  Publicité

                                  Forum-Archive: 2002-102002-11

                                  publicité

                                  Chargement...
                                  X

                                  publicité