publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Dépression : est-ce qu'on s'en sort un jour????

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Dépression : est-ce qu'on s'en sort un jour????



    bonsoir à toutes,
    voila, je traine une dépression depuis environ 4 ans, avec des périodes plus calmes et des pics. Mais là, depuis plus d'un an, je suis sous antidépresseurs en continu, je vois un psy, j'ai des troubles du comportement alimentaire, parfois tout va bien et parfois je n'en peux plus. Je sais que le traitement d'une dépression peut être long, très long, mais franchement j'ai pas l'impression d'avancer, arrêter les antidépresseurs je n'y penses même pas (du moins pour l'instant). La rechute après la guérison me fait très peur (ça m'est déjà arrivé).
    Vos témoignages de victoire sur cette maladie me redonneraient espoir.
    Merci de ne pas me dire de me prendre en main, de me secouer, de me dire que la vie est belle, j'ai déjà entendu ce discours (qui ne sert à rien), je suis réellement malade, comme tout les dépressifs.
    Mille mercis pour vos conseils
    Couette

  • Tu crois vraiment que ...



    c'est une maladie comme la grippe ou une tendinite qui arrive comme ça un matin, qui te tombe dessus sauvagement et s'en va du jour au lendemain par l'opération du saint esprit ou d'une molécule chimique ?

    Non... dans le fond, tu en es consciente en posant ta question ici que tout dépend de toi et que les causes comme les solutions sont à ta portée et que tu es la seule à pouvoir agir sur toi-même...
    Tu sais très bien que l'on ne peut guérir d'un mal être aussi profond sans se donner la peine (et la douleur) d'en rechercher les causes véritables...

    Simplement, tu es fatiguée, lassée de tout ça et tu as besoin en ce moment de te convaincre que tu n'as aucune prise sur cette vilaine maladie et qu'elle ne dépend pas de toi...

    Excuses-moi de tout coeur, tu vas sans doute me trouver dure, mais as-tu vraiment tout essayé pour aller mieux... quelles alternatives as-tu choisies (il n'y a pas que les psys et les médocs dans la vie...) ?

    On a toujours le choix dans la vie... toujours... ce ne sont pas des paroles en l'air, c'est réel, personne ne peut le nier...

    biz à toi, courage, ne te laisse pas ensevelir... comme le dit la sagesse orientale, ce n'est pas le plogeon qui tue... mais le fait de rester sous l'eau...

    Commentaire


    • Tu crois vraiment que ...
      Warning - secte



      Drapaudi, pourquoi ne lui dis-u pas tout de suite de rejoindre ta secte de kinésiologie?
      On gagnerait du temps!

      Commentaire


      • Warning - secte
        Tu me gonfles brad44, couette-couette est assez grande pour me répondre seule



        Et aussi pour se faire une opinion comme une grande fille responsable et intelligente qu'elle est !

        Quant à toi, j'ai voulu t'aider une fois et voilà ce que je récolte... libre à toi de penser ce que tu veux (soit dit en passant, je suis allée lire de très TRES près le fameux rapport anti-secte, et je n'ai vu le mot kinésiologie mentionné nulle part..., il est bien question de pratiques new-age etc ce qui n'est pas le cas de la kinésio !)

        En revanche, il y a qqs lignes pas inintéressantes sur les psychanalystes, psychothérapeutes et autres dont tu sembles si friand... ça ne te chiffonnes pas ça, à moins que tes yeux aient sauté ces qqs lignes ?

        Tu n'avais jamais entendu parler de kinésio avant moi, qq'un t'a dit que... et hop ! levée de boucliers ! tu n'as pas pris la peine de vérifier, d'essayer par toi même, par contre, 50 personnes t'ont dit analyse, psy comportementale et tu fonces tête baissée... surprenant...

        Et pour info Brad, je ne suis pas QUE kinésiologue, et je vomis tout ce qui ressemble de près ou de loin à de l'embrigadement, de la manipulation morale et du manque de respect... et c'est précisemment ce que tu fais avec ton message à mon encontre... quel manque de tolérance mon cher...

        Enfin... les chiens aboient, la caravane passe ! quand tu auras tout essayé pour ta femme, on en reparlera... je lui souhaite de tout coeur de s'en sortir cela étant... mais...

        à bon entendeur...

        Commentaire


        • Moi aussi



          je traine cette maladie depuis longtemps. ça se manifeste par des troubles physiques. j'ai été soignée avec du deroxat, et j'étais pratiquement guérie, alors j'ai décidé de le réduire. d'abord 3/4 de comprimé, puis un-demi, puis un quart. et là, patatras !!! j'ai commencé à être de plus en plus énervée, un point à l'estomac de plus en plus pressant, et puis, j'ai sombré !!!! j'ai refait un trouble psychologique : je n'arrive plus à respirer normalement. a partir du moment où on tombe de "l'autre côté de la barrière" comme je dis, on n'est plus comme tout le monde. on est centré sur son trouble, et on ne vit plus. j'en suis là aujourd'ui. je suis remontée à un demi-comprimé, mais en vérité il m'en faudrait plus et je ne veux pas retomber dans cette dépendance. je ne sais plus quoi faire..... j'ai une énorme crise d'angoisse. je vais bien 5 minutes, et les 5 minutes qui suivent j'ai envie de me jeter par la fenêtre. je pense que je vais voir un psy car je ne suis pas sûre d'arriver à surmonter toute seule cette crise, bien que mon généraliste me dise ne pas être inquiet pour moi.
          il n'y a que les gens qui sont passés par là qui peuvent comprendre. les autres ne comprennent pas qu'il s'agit vraiment d'une maladie. on dirait des "lachers" de bouffés d'angoisse dans l'organisme. mais d'où cela peut-il venir ??????
          bon courage en tous les cas.

          Commentaire






          • Oui, tu es malade, et c'est bien que tu le dises, c'est un bon début. J'ai quant à moi fait qqch qui ressemblait à ça, plutôt une énorme crise d'angoisse dûe à un traumatisme d'enfance, qui a ressurgi 30 ans après sans que je sache très bien pourquoi. On m'a prescrit des anti-depresseurs, parce que le médecin se foutait de mon malheur. je suis sortie avec mon ordonnance et j'ai pris RDV immédiatement chez un homéopathe. Je ne savais plus quoi faire mais je refusais de prendre ça ! Et là, je suis tombée sur quelqu'un qui m'a écoutée, tout simplement, qui était doux, m'a fait de l'acupuncture et donné des oligo-éléments. Ca a commencé à aller mieux, même si je me suis tapé les RDV chez le psy un an après. Aujourd'hui, le bilan est que je ne serai jamais guérie mais j'arrive enfin à vivre sans angoisse, et je pense que le tout est non pas de se secouer, prendre sur soi, bien au contraire. Il faut laisser les choses sortir à leur rythme, tout ça est très long mais il faut rester patient et ouvert, faire tomber ses certitudes et être prêt à accepter que l'on va mal pour telle ou telle raison. J'ai ouvert beaucoup de portes, réglé qq problèmes avec ma mère (!!!), bref, les choses se font petit à petit. Je crois que ce qui m'a sauvée, c'est de me laisser aller, de ne pas vouloir empêcher que le mal sorte. Et le plus important est de rester ouvert, de s'écouter, de penser à soi. C'est dur d'en parler pour les autres. Mais si tu sais pourquoi tu es dépressive, alors tu peux commencer à avancer. Si tu refuses de comprendre (même inconsciemment), alors les portes ne s'ouvriront pas.
            Bon courage et n'essaie pas d'être trop forte, nous avons de grandes faiblesses, laissons-les s'exprimer et admettons que nous ne sommes pas des surhumains !!! Il faut y croire.

            Commentaire


            • Bonsoir couette




              La victoire est au bout du chemin, je peux vous le promettre. Je suis une ancienne dépressive et croyez-moi, cela n'a pas été facile d'en sortir.

              J'ai pu voir le bout du chemin quand j'ai regardé mon mode de fonctionnement par rapport à mon entourage, aux gens qui venaient me "vampiriser".

              J'ai fait le ménage autour de moi, mis beaucoup de choses au point, perdu des "amis", bref, je me suis remise "au centre " de ma vie.

              Je me suis fait accompagner par un psychothérapeute homéopathe qui m'avait assuré que je ne prendrais des antidépresseurs qu'en cas de très grande nécessité.

              Ce qui est extrêment important c'est de pouvoir et vouloir vous faire plaisir, de temps en temps au début et puis plus souvent ensuite.

              Important aussi d'être à l'écoute de ce qui se passe en vous, à l'écoute de vos émotions, même celles dont vous n'êtes peut-être pas très fière. Les émotions, quelles qu'elles soient, qui ne sont pas reconnues deviennent "nocives" et provoquent les états dépressifs à répétition.

              Je suis d'accord avec Draupadi quand elle dit que nous avons le choix. Je pratique la kinésiologie depuis 10 ans, mais au moment le plus fort de la dépression, quand elle vous "bouffe" littéralement, vous oubliez que vous avez le choix.

              Il existe deux sortes de dépression:
              La dépression exogène
              La dépression endogène

              La première, due à une fatigue physique intense, se soigne en se secouant, en faisant du sport, etc...

              La deuxième demande plus de temps et, comme son nom l'indique, est plus intérieure et demande un travail sur soi, une intériorité plus profonde, un retour à soi. L'important dans ces moments là est de vous "accompagner" dans ce qui vous arrive.

              Le livre du docteur Yves Prigent m'a énormément aidée dans ces moments très difficiles. Le titre du livre en lui-même est déjà très évocateur, il parle de "L'expérience dépressive".Ce livre est paru aux éditions Desclée de Brouwer.

              Je vous invite à le lire, il est très facile, ne comporte aucun terme médicaux et le style est très poétique.

              Je vous souhaite bon courage et bonne lecture, et soyez sûre que l'on sort de la dépression grandie et beaucoup plus en accord avec soi-même et avec les autres.

              Amicalement,
              Anne.

              Commentaire


              • Bonsoir couette
                Anne,



                merci beaucoup de ton long message (je me permets de te tutoyer) très porteur d'espoir pour moi. Moi je fais malheureusement de la deuxième catégorie de dépression. Ce que tu me dis est important pour moi car tu as toi même vécu une dépression assez importante apparemment et tu t'en es sortie alors ça me redonne du courage.
                Par contre je suis également d'accord avec toi quand tu dis que quand la dépression nous "bouffe" on en oublie qu'on a le choix.
                Mille mercis à toi ainsi que pour les références du bouquin.
                Amitiés
                Couette

                Commentaire


                • Merci melilo



                  de ton message. En effet, il faut laisser sortir de soi les choses négatives, ne pas les refouler, en fait je le sais, mais le lire de la part d'autres personnes me le fait réaliser vraiment.
                  Je crois qu'effectivement il faut que j'arrive à régler mes problèmes uns par uns, même si certains n'ont plus vraiment de solution, dans ce cas là il faut que j'accepte les choses telles qu'elles sont, et c'est peut être là le plus dur.
                  Merci beaucoup à toi
                  Couette

                  Commentaire


                  • Moi aussi
                    Salut chocolat,



                    ta détresse ressemble beaucoup à la mienne, tu as l'air de souffrir toi aussi. Moi aussi je prends du déroxat, et pendant un moment je me suis sentie beaucoup mieux, mais un évènement important est intervenu dans ma vie et là, même avec mon comprimé de déroxat, je suis passée de l'autre côté. Et c'est là que tu te demandes comment tu vas t'en sortir. Que puis-je faire de plus que consulter un psy et prendre des antidep.? réfléchir, certes, je le fais déjà, peut être suis-je trop pressée de guerir, mais j'en ai tellement marre, surtout qu'il suffit qu'un évènement malheureux arrive pour que je replonge encore plus bas.
                    Quant à toi je pense qu'effectivement tu devrais voir un psy, souvent les généralistes ne connaissent pas leurs limites alors qu'ils ne sont pas aptes à soigner une dépression.
                    Prends soin de toi et tiens moi au courant
                    bon courage
                    couette

                    Commentaire


                    • Moi aussi
                      Merci cachou



                      de ton témoignage. Comme tu dis, je crois qu'il faut que je fasse du ménage dans ma vie. C'est vrai que chaque dépression unique, et que nous sommes tous différents, et nos problèmes aussi. En tout cas je te remercie de ton message et te souhaite bon courage
                      bises
                      couette

                      Commentaire


                      • Tu crois vraiment que ...
                        Bonsoir drapaudi,



                        merci de ton message. C'est vrai que ce n'est pas une maladie comme la grippe, mais le manque de sérotonine, ça c'est un fait réel qui fait qu'un jour on va moins bien. Et pour cela, j'aurai beau faire tout ce que je voudrai, il remontera pas comme ça.
                        Je sais également que pour guérir je dois traiter les causes de mon mal être, mais je ne les connais pas encore toutes, donc pas facile de lutter au quotidien contre ce mal.
                        quant à essayer différents moyens de lutter, franchement je ne vois pas ce qui aurait pu me soulager aussi rapidement que les médocs quand j'avais envie de me foutre en l'air.
                        En tout cas merci de ton point de vue et de tes encouragements
                        biz
                        couette

                        Commentaire


                        • Tu me gonfles brad44, couette-couette est assez grande pour me répondre seule
                          Brad et drapaudi,



                          oups, je trouve que le ton sur lequel vous communiquez est houleux! je sais que ça ne me regarde pas, mais j'avoue que là je ne comprends pas. Brad, ce n'est pas toi qui avait lancé un post pour ta femme qui est dépressive?
                          couette

                          Commentaire


                          • Brad et drapaudi,
                            Si c'est bien lui !



                            Et depuis que qq'un est intervenu en disant que les kinésiologues étaient une secte, brad est persuadé que je suis malfaisante et une secte à moi toute seule ! c'est géant quand même !

                            Il ne connait rien à notre métier, mais il est persuadé de ce qu'il avance au point de discriminer des gens dans un forum public...

                            Et en , quand je lui ai déjà fait remarquer ça il y a d'un mois, il n'a même pas eu la décence de me répondre...

                            Sorry de parasiter ton post couettecouette...
                            biz

                            Commentaire


                            • Si c'est bien lui !
                              Ya pas de mal



                              c'est pas grave, c'est votre histoire, c'est juste que je comprenais pas! au fait, c'est quoi la kinésio?

                              Commentaire


                              • Bonsoir drapaudi,
                                Cure de soleiiiiiiiiiiiil !!!



                                hihihi ! en attendant les beaux jours ma belle, je t'envoie plein de bisoux ensoleillés !


                                Je comprend ce que tu dis, c'est sûr que quand on est au bas, il vaut mieux prendre un antiqqchose plutôt que de sombrer ! je suis d'accord, mais à la longue, tu as bien conscience que ça ne résoudra rien...

                                C'est ça qui est dur avec la dépression, c'est que ton corps et ton coeur ont un tel ras le bol de qqchose ou de tt un ensemble de choses, qu'ils se mettent en grève et n'accpetent pas de revenir tant que le ménage n'est pas fait...

                                Et ça fait MAL de faire le ménage dans sa vie, oui, c'est douloureux, mais néanmoins vital...

                                Quand je parle d'alternatives, c'est pour l'après choc, pour s'en sortir définitivement... si tu comprends un jour le mécanisme de ce qui t'est arrivé, tu en seras affarnchie ! libre et guérie total ! parce que quand tu auras identifié le mode de fonctionnement de la dépression : après, tu le verras venir le sournois !!! et tac ! fermée la porte au nez ! pas de ça chez moiiii !


                                Non mais ohhhh !


                                Allez ! gros courage couette ! déjà, en parler comme ça, c'est prendre de la distance avec et mieux le canaliser ! c'est bien !

                                Bizzzzzzzzzzz pleines de sérotonine !

                                Commentaire


                                • Ya pas de mal
                                  Ah ahhhhhhh ! attention !



                                  Tu vas mettre un pied dans la secte !!!


                                  C'est une méthode globale pour équilibrer les gens et restaurer leurs potentiels et leur capacité à faire des choix bons pour eux...

                                  Si tu es curieuse, va surfer un chou sur askinésio.com par exemple (ou moteur de recherche kinésio), comme ça, tu te feras ton idée par toi-même et on ne m'accusera pas de racolage !

                                  bon surf, tu me diras ce que tu en as pensé ?!

                                  Commentaire


                                  • Anne,
                                    Recoucou couette!



                                    Je suis ravie d'avoir ... rendre courage.

                                    Si j'ai parlé de la dépression endogène, c'est parce que j'ai reconnu les symptômes!

                                    N'oublie surtout pas que la traversée n'est pas toujours facile, c'est pour cela qu'il faut te faire accompagner.

                                    Mais crois-moi, le jeu en vaut la chandelle.

                                    Je te fais de tous gros bisous.

                                    Anne.

                                    Commentaire


                                    • Ah ahhhhhhh ! attention !
                                      Draupadi....





                                      J'adore ton humour!!!


                                      Bises

                                      Anne.

                                      Commentaire


                                      • Ah ahhhhhhh ! attention !
                                        Oui,



                                        je suis curieuse alors j'irai faire un tour! merci et bonne soirée
                                        couette

                                        Commentaire


                                        • Si c'est bien lui !
                                          Mes excuses



                                          Je m'excuses pour le ton. Hier, je n'étais pas bien car ma femme vendredi soir état très très mal.
                                          Je m'excuse également de m'occuper de choses qui ne me regarde pas.
                                          Enfin la kinésiologie ne m'intéresse pas mais ce n'est pas pour cela que les autres ne peuvent pas s'y intéresser.
                                          Voila ma réponse

                                          Enfin coucouette, je souhaite que tu sortes de ta dépression définitivement. Moi, j'espère qu'une fois le mal trouvé. Une fois que la situation est comprise, on s'en sort définitivement (avec ou sans l'aide de médicaments).
                                          A bientôt
                                          Brad44

                                          Commentaire


                                          • Bonsoir couette
                                            La limite?



                                            Bonjour,
                                            Une dépression exogéne, et comme son nom l'indique, causée par un évenement extérieur, plus "grave" que grosse fatigue!
                                            C'est trés souvent lors d'un choc affectif, tel un deuil, un divorce, une maladie etc...
                                            A partir de quel moment, ou plutôt, ou se situe la frontière, entre une dépression exogène et une depression endogène?
                                            Et finalement, une dépression exogène peut devenir endogène, non?

                                            Commentaire


                                            • Et bien ma ptite chérie,



                                              qu'est-ce que tu fais là... ?
                                              Tu sais ma belle, que je m'en suis sortie, même si maintenant j'ai d'autres problèmes de santé...! J'étais comme toi et je croyais que ce serait à vie, et non ! Des années d'antidépresseurs, 5 ans de thérapies (3 avant de trouver le bon, ouf j'y vois plus clair), et aujourd'hui plus d'antidépresseur, plus de compulsion (petite rechute cette année mais rien de grave)(plus de tabac) et je continue la thérapie pour me "solidifier". Je vis sans filet avec mes colères et mes révoltes que j'apprends à gérer. Si la vie était facile, on ne serait pas là ma belle. J'en parlais il y a qques jours avec une amie, qui elle aussi s'en est sortie.
                                              Tu sais quand je dis à mes amis que je ne prends plus de médicament depuis presque un an, c'est à leur tête ou à leur étonnement que je me rends compte que c'est une victoire parce que se sortir d'une dépression c'est long, souvent long, mais on s'en sort, j'en suis la preuve vivante ma coco. Il faut que tu sois très franche avec ton psy, que tu y ailles franco.
                                              Je vois que ton petit séjour t'a bien chamboulé... on en reparle si tu le veux bien.
                                              Je te fais mille bisous et suis là comme tu es là pour moi.
                                              Multi

                                              Commentaire


                                              • Draupadi....



                                                bizzzzz

                                                Commentaire


                                                • Coucou coco!!!



                                                  Je suis là comme tu as été là pour moi quand j'étais au creux de la vague...
                                                  Je te comprends. Je pense la même chose que toi et je vis un peu les mêmes choses que toi : je suis repassé à un comprimé de 20 mg car je ne suis pas arrivée à diminuer. En effet, en passant à un demi, mes troubles du cpt alimentaire sont revenus, j'ai recommencé à manger sans envie. J'avais peur d'arrêter et j'ai "saoûlé" la psy pour qu'elle me le diminue... Mais quand elle l'a fait réellement, j'ai eu peur...
                                                  Allez courage coco, je suis quand même convaincue que l'on peut s'en sortir. j'en profite pour remercier toutes les personnes "guéries" qui ont pris la peine de donner leur témoignage d'encouragelemnt, ça fait tellement du bien...
                                                  Tu vois, je suis repassé à un entier, je vais mieux, mais mon hyperphagie me guette, je le sens bien...
                                                  Mais j'y crois, car la vie est belle, qu'elle vaut la peine d'être vécue et que la vie c aussi apprendre à gérer tout ça. D'accord, il y a des évènements particuliers, plus durs que certains, mais moi, crois-moi, mes blessures sont anciennes, elles me paraissaient insolvables avant, et là, je me suis rendue maître de tout ça. Tout le monde peut le faire, tu sais, il suffit de lâcher prise, de se dire que le bonheur est ailleurs, qu'on peut tout refaire comme on en a envie si la volonté est là....
                                                  Je te souhaite tout le courage du monde, n'hésite pas à dire comment tu évolues. Tu m'as tellement donné à une époque où je touchais le fond, que je peux te dire que même les soutiens d'inconnus valent tout l'or du monde!!!!
                                                  Mille bisous!
                                                  Misty

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  Forum-Archive: 2002-11

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X

                                                  publicité