publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Maladie de "deputrin"

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Maladie de "deputrin"



    Ma mère âgée de 45 ans est atteinte de cette maladie qui touche la main et les doigts ( aux deux mains). Celle ci devient de plus en plus handicapante et ma mère envisage l'opération.

    Elle sait qu'il existe deux possibilité, une sous anesthésie générale et l'autre sous anesthésie locale avec des aiguilles pour venir à bout de l'aponévrose.

    Certains d'entres vous sont-ils touchés par cette maladie, et si oui quelles opérations avez vous subi?

    Ma mère habitent la région Nord Pas de Calais, connaissez vous un raticien de cette région qui traite sous local avec aiguille.

    Merci de me répondre et excusez moi si je n'ai pas été claire mais j'allaite mon bb et je tape d'une main

    @

    Sylveene

  • Site trouvé



    voilà ce que j'ai pu trouver concernant cette maladie, elle se soigne donc bien et facilement.
    en ce qui concerne un spécialiste dans ta région , je n'en connais pas , vu que je ne réside pas dans cette région, mais tu as toujours la possibilité d'aller consulter au CHU de lille.
    à te lire

    Etiologie

    La maladie de Dupuytren est fréquente. Parfois, elle peut être invalidante. Cette maladie est responsable d'une flexion permanente des doigts vers la paume. C'est une pathologie plus répandue chez les hommes, chez lesquels elle apparaît plus précocement que chez les femmes.
    Par ailleurs, on observe plus fréquemment cette affection - et sous une forme plus sévère - chez les patients diabétiques. Elle est liée à l'ancienneté du diabète, et non à son type ou à son mauvais équilibre. On a constaté qu'elle pouvait s'accompagner d'une dyslipidémie, d'un abus d'alcool ou de tabac, mais aussi d'une consommation de barbituriques.


    Le diagnostic

    A ses débuts, cette maladie se caractérise par des nodules palmaires (saillies). Ils peuvent être douloureux et/ou prurigineux. Ensuite, survient une bride sous-cutanée et une rétraction digitale.
    Certaines formes cliniques se distinguent par un déficit d'extension de la métacarpophalangienne et de l'interphalangienne proximale. Très souvent, le quatrième et le cinquième doigt sont atteints, alors que le pouce et l'index sont épargnés.
    Une indication thérapeutique est justifiée dès que l'on constate une gêne. Un test simple, appelé le "test de la table", consiste à essayer de décoller du plan de la table les doigts de la main atteinte, paume posée sur la table, à l'aide de l'autre main. Ce test est considéré comme positif si l'extension physiologique du doigt se révèle limitée.
    D'autres localisations de la maladie de Dupuytren existent. En particulier une infiltration des corps caverneux du pénis, comportant des nodules palpables, pouvant provoquer une érection coudée (maladie de Lapeyronie).

    Le traitement

    A ce jour, aucun traitement médicamenteux n'a fait la preuve de son efficacité. Dans les formes nodulaires pures, douloureuses même sans rétraction, on effectue des infiltrations locales de corticostéroïdes.
    Autrement, l'aponévrotomie à l'aiguille demeure une technique simple, réalisée en ambulatoire et sous anesthésie locale. Elle donne ses meilleurs résultats au moment de la phase précoce de la maladie. Cette méthode se caractérise par la section percutanée des brides, à l'aide du biseau de l'aiguille utilisée pour l'anesthésie locale. On l'utilise dans les formes palmaires et digito-palmaires, sans adhérence cutanée. Cette technique peut s'appliquer aux récidives chirurgicales, et ses complications ont l'avantage d'être rares.
    A noter que les récidives sont fréquentes (environ 50 % des cas). Cependant, il est toujours possible d'effectuer de nouvelles aponévrotomies à l'aiguille. Dans certains cas, une attelle d'extension sera utile au décours de l'intervention.
    Le traitement chirurgical de la maladie de Dupuytren est proposé dès qu'un patient ne peut plus poser sa main à plat sur une table. Cette technique permet d'obtenir l'extension complète des doigts dans près de 90 % des cas. Les soins post-opératoires jouent un rôle essentiel dans l'obtention d'une cicatrisation définitive. La rééducation sera entreprise dès le lendemain de l'intervention.
    Les complications post-opératoires sont rares, quoique plus fréquentes après une intervention causée par une récidive. La récidive, quant à elle, est courante (50 % à 5 ans). Une reprise chirurgicale n'est toutefois justifiée que dans les cas véritablement invalidants, ce qui représente un pourcentage d'environ 30 %.

    Dr Frédéric Jacq
    Hôpital européen Georges Pompidou (Paris)

    Commentaire


    • J'ai un cousin qui a déjà été opéré 2 fois 1



      la première fois, il avait la quarantaine, la deuxième fois 10 ans plus tard et l'année dernière il a été obligé de se faire couper les 2 dernières phalanges du petit doigt car elles lui rentraient dans la main et ça le gênait énormément. C'est vraiment une maladie très gênante. Les 2 premières opérations ont été pratiquées à Paris sous anesthésie générale (Trousseau je crois) et la dernière localement et en province. Il doit y avoir dans cette maladie une transmission génétique car le père de mon cousin avait exactement la même chose. Il a été opéré aussi 2 fois (en revanche les 3 autres fils n'avaient rien).

      Commentaire


      • Merci



        beaucoup pour vos réponses que je ferais lire à ma mère la semaine prochaine.

        pour l'hérédité effectivement mon grand-père maternel en était atteint ( avec ablation de 2 phalanges de l'auriculaire )

        Bonne fin de week-end

        Sylveene

        Commentaire


        • Up




          Commentaire


          • Coucou !



            c'est drôle que tu en parles !
            Mon beau-père a été opéré jeudi dernier !
            en locale, ça a duré 5 minutes chrono !
            le chirurgien l'a anesthésié, il laisse l'aiguille dans la main, quand l'anesthésie fait effet, il tourne l'aiguille d'une certaine manière pour "casser" les fibres, puis il tire d'une certaine façon sur le majeur et clac ! c'est fini !
            pansement à garder 4 jours... il ne l'avait plus hier ! incroyable ! il bouge tous ses doigts normalement, n'a plus son espèce de trou et tout est cicatrisé !
            il ne regrette rien !!!

            Seul truc : il a fait ça sur paris dans l'hopital du docteur qui a inventé cette méthode... donc temps d'attente assez long (6 mois mini) mais sureté quant aux résultats...

            Si tu veux les coordonnées, je pourrais lui demander ! tiens-moi au courant !

            biz

            Commentaire


            • Effectivement, c'est génétique...



              et souvent caractéristique des gens qui présentent des risques de faire du diabète...pâs très clair mais l'idée est là !

              Commentaire


              • Coucou !
                Merci



                pour ta réponse et oui je serai ravie que tu me donnes les coordonnées du médecin sur Paris. Surtout que perso j'habite à 40 km de Paris donc c'est faisable pour ma mère.

                Bizzz

                Sylveene

                Commentaire


                • Merci
                  Ça roule



                  J'appelle ma belle-mère tout de suite ! et je te donne la réponse dans une heure ou 2, le temps qu'elle me tienne la jambe avec les dernières nouvelles, je ne l'ai pas vue depuis hier soir, tu penses...
                  J'exagère à peine tu sais !

                  à tout' !

                  Commentaire


                  • Ça roule
                    Ça y est ! je te la fais en direct avec belle-maman en direct live ! :-d



                    Alors : hôpital Lariboisière (2, rue Ambroise Paré, près gare du Nord).

                    Service qui ne fait que dupuytrin, 6 ou 7 médecins qui ne font que ça !

                    Pour mon beau-père, c'était Dr PIZZUTI (01 49 95 63 06), il n'opère que le jeudi...

                    6 mois au moins de délai, mais qu'elle tente au cas où il y a un trou...

                    Pas besoin de consultaion préalable, elle vient direct et on l'opère en 5 minutes !
                    par contre renseigne-toi avant pour savoir si pour ta mère, ça n'est pas trop avancé...

                    voilouuuuuuuuuuuuuuuuuu
                    biz

                    tu me tiendras au courant ?!

                    Commentaire


                    • Ça y est ! je te la fais en direct avec belle-maman en direct live ! :-d
                      Je donne



                      toutes les infos à ma mère et je tiens au courant sans faute.

                      Merci à toi et à ta belle-mère. Et moi aussi je connais les coup de fil qui durent des heures

                      @

                      Bizzzz

                      Commentaire


                      • Je donne
                        ahhhhh ! je viens juste de raccrocher !



                        Ouffffffffffffffff... la glu...

                        Commentaire


                        • Up




                          Commentaire

                          Publicité

                          Forum-Archive: 2003-02

                          publicité

                          Chargement...
                          X

                          publicité