publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Zona: c'est quoi???

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Zona: c'est quoi???



    Je viens d'apprendre que mon père était peut être atteint du zona et je voulais avoir quelque renseigenements. J'ai lu qu'après 50 ans, ça arriavit plus fréquemment (mon père a 55 ans) et uqe chez les personnes ayant eu un cancer cela pouvait être grave (mon père a eu un cancer de la peau, il y a 7 ans). Pouvez vous m'aider en me donnant des renseignements complémentaires ou des témoignages?

  • Salut



    le zona est la primo-infection de la varicelle.
    il n'existe qu'un seul médicament pour soigner cette maladie.
    allez donc chez le médecin qui vous le prescrira (il faut une ordonnance).
    en apparence, le zona ressemble à des bulles d'eau, mais elles suivent le parcours d'un nerf, soit un coté du torax, soit du cou, cela dépend des personne.
    ca se soigne très bien et très vite.
    en ce qui concerne un lien avec le cancer de la peau, je ne sais pas.
    il vaut donc mieux aller vite chez un dermato qui vous dira ça en prescrivant le médicament.
    le traitement est à prendre assez rapidement qd mm.
    courage à tous les 2.

    Commentaire


    • Le zona



      Le Larousse médical décrit le zona comme maladie infectieuse due à la réactivation du virus varicelle-zona (syn. herpès zoster)1. Le zona est la maladie neurologique la plus courante. Quatre-vingt dix-sept pour cent des adultes ayant eu la varicelle sont sujets à avoir le zona, bien que seulement 25 % de ceux-ci auront un zona dans leur vie. L'incidence augmente avec l'âge et l'immunosuppression que l'individu subit au cours des années2.

      Le virus responsable de la varicelle persiste à l'état latent après l'infection, pendant la vie entière, dans les ganglions nerveux du sujet qui a été malade de varicelle. Dans certains cas, et notamment lorsqu'il se produit une baisse des défenses immunitaires, ou sous l'effet d'un stress (traumatisme, par exemple), le virus peut se réactiver et infecter le nerf correspondant aux ganglions qu'il occupait3. Le zona ne transmet pas le zona, mais plutôt la varicelle.

      Symptômes
      La maladie débute par une fièvre modérée et par une sensation de brûlure dans la zone d'émergence du nerf atteint. Après quelques jours apparaît une éruption de petites taches rouges surmontées de vésicules. Chez certains sujets la maladie se révèle exclusivement par des douleurs. Signe caractéristique du zona : l'éruption est unilatérale et recouvre strictement le territoire d'un nerf sensitif4.

      Le zona atteint le plus souvent un nerf intercostal. Les symptômes se déclarent alors sur le thorax. Dans le territoire atteint apparaissent des cloques rouges qui se dessèchent au bout de quelques jours5, bien que la durée de la maladie soit de 15 à 20 jours. Tous les autres nerfs peuvent eux aussi être touchés. Particulièrement, l'atteinte du nerf de l'il qui cause le zona ophtalmique. Une complication grave qui entraîne des douleurs intenses incluant parfois l'atteinte de la cornée et des nerfs moteurs de l'il et parfois même une paralysie oculaire.

      La période de contagiosité est présente tant que les vésicules ne sont pas sèches et croûtées. La transmission se fait par contact direct avec le liquide des vésicules.

      ***Attention particulière à ceux qui effectuent les soins des plaies : il est essentiel de bien se laver les mains après chaque traitement.

      Quand et qui traiter
      Chez les sujets de moins de 50 ans ne souffrant d'aucun déficit immunitaire, le traitement est uniquement celui de désinfection des lésions, du repos et de la prise d'analgésiques.

      Chez les sujets immunodéprimés et ceux chez qui la maladie est très étendue ou chez qui elle entraîne des douleurs importantes, le médecin prescrit le plus tôt possible, c'est-à-dire à l'intérieur des 72 premières heures de la maladie, des antiviraux. L'avantage du traitement antiviral à l'intérieur d'une période de 72 heures est qu'il réduit la durée de la douleur aiguë et l'excrétion virale, et aussi le temps d'apparition de nouvelles lésions. De plus, il accélère la guérison des lésions cutanées.

      Séquelles
      Dans certains cas, il arrive que des douleurs appelées algies post-zostériennes, souvent très pénibles, persistent pendant des années, surtout chez les personnes âgées ou après un zona ophtalmique6.

      Durant le temps de la maladie, il est recommandé :
      - de consulter le plus tôt possible,
      - de bien s'alimenter,
      - d'appliquer des compresses froides aux régions affectées,
      - de prendre des bains à l'eau tiède froide en y ajoutant du bicarbonate de soude,
      - d'appliquer une lotion calamine sans antihistaminique sur les plaies,
      - d'éviter de gratter les lésions.

      Pour en savoir davantage, consulter votre médecin ou une Infirmière d'Info-Santé de votre CLSC.

      Louisanne Lamothe-Ouellette
      infirmière, Info-Santé

      Commentaire

      Publicité

      Forum-Archive: 2003-03

      publicité

      Chargement...
      X

      publicité