publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Liberer le mental

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Liberer le mental



    Vous êtes angoissé à cause des difficultés rencontrées au travail ou à la maison. stressé à lidée dune réunion ou dune soirée à préparer.Relaxez-vous. De nombreuses méthodes vous y aideront.
    La relaxation est-elle larme antistress par excellence ? Oui, si vous ne vous contentez pas de vous allonger dans un fauteuil relax. Contrairement à ce que laisse penser le langage courant, un moment de détente ne suffit pas toujours à procurer une vraie relaxation. Sallonger au calme ou faire une promenade permet de diminuer les tensions physiques et nerveuses. Mais les différentes méthodes de relaxation vont plus loin. Constatant les liens indissociables du psychisme et du corps, des migraines aux problèmes de dos, en passant par les crises dasthme et bien dautres problèmes psychosomatiques, elles sappuient sur le relâchement du tonus musculaire, pour libérer le mental dun excès de tension dans ses activités (pensées, émotions et sentiments). Cette libération se réalise lorsque la relaxation permet datteindre ce quon appelle un " état de conscience modifié ", état intermédiaire entre la veille et le sommeil. Nous connaissons tous différents aspects de cet état, lorsque nous somnolons avant de nous endormir ou lorsque, roulant en voiture sur une route que nous connaissons bien, nous constatons brusquement que nous avons conduit " au radar " plusieurs kilomètres sans nous en apercevoir.Hypnose, yoga, méthode CouéLa plupart des méthodes de relaxation ont une double origine : lhypnose et le yoga. À la fin du XIXe siècle, malgré les controverses, lhypnose est parfois utilisée en psychiatrie et en chirurgie (anesthésie). À Nancy, au début du XXe siècle, des médecins montrent que la suggestion, cest-à-dire les mots et les idées suggérés par lhypnotiseur, favorise la guérison, en induisant cet état modifié de conscience quest lhypnose. Ils recommandent la pratique de lautosuggestion, méthode popularisée par le Dr Coué. Loin dêtre simpliste, comme on le croit trop souvent, la méthode Coué utilise le principe de la pensée positive pour combattre les conflits entre linconscient et la volonté.À la même époque, lAllemand Schultz met au point le " training autogène " qui sinspire à la fois de lhypnose, du yoga et des recherches en psychologie, en développant des techniques dautosuggestion corporelles. Aux États-Unis, Jacobson crée sa méthode de relaxation progressive qui veut se démarquer des recherches psychologiques, mais, quoi quil en dise, lui aussi utilise le pouvoir de la suggestion. De nombreuses variantes dériveront de ces deux méthodes.Freud a commencé par lhypnose. Mais il labandonne quand il crée la psychanalyse. Le triomphe de cette dernière relègue au second plan les méthodes de relaxation. Mais peu à peu, ses limites et notamment la durée des cures et son inadaptation pour résoudre les problèmes de stress provoqueront un nouvel intérêt pour la relaxation. Un intérêt accru avec la sophrologie, créée dans les années 1960 avec lambition de constituer non pas une simple méthode mais une nouvelle science de lesprit.Lhypnose, souvent décriée pour son empirisme, est aujourdhui mieux codifiée et a profité des acquis de la psychanalyse (1). Quant au yoga et aux méthodes orientales, on sait désormais quil sagit de véritables sciences de lesprit, utilisant un ensemble de techniques, au service dune connaissance fine des mécanismes de la conscience.Il y aurait aujourdhui plus de deux cents méthodes de relaxation aux États-Unis. Toutes reposent sur lutilisation de sensations corporelles comme point de départ, la voix et la suggestion didées ou la visualisation dimages. Selon le cas, elles y ajoutent un travail psychologique mettant en jeu les sens : le toucher avec les sensations corporelles de chaleur/froid ou de lourdeur/légèreté, les couleurs, les sons, les odeurs. Le travail sur le son intérieur et extérieur, bien connu des Orientaux, et la musicothérapie ont fait leurs preuves en relaxation. Par ailleurs, Le massage peut aussi favoriser la relaxation. Après une intervention médicale lourdeEn milieu médical, la relaxation est assez bien connue et a fait lobjet de nombreuses études. Elle est appréciée en préparation à laccouchement et dans les suites dinterventions médicales lourdes. Mme Bullot-Boisson, psychologue à lhôpital Broussais, note ainsi quelle facilite la récupération physique et mentale, dans les suites opératoires en chirurgie cardiaque (2). À lInstitut Gustave-Roussy de Villejuif, lassociation de méthodes de relaxation et le massage permet de diminuer les douleurs qui subsistent après un traitement anticancéreux et les angoisses générées par les handicaps moteurs et esthétiques qui résultent de la maladie ou du traitement (3). Les indications médicales de la relaxation sont très nombreuses. Malheureusement cet usagereste limité et dépend beaucoup dinitiatives individuelles. En dehors du milieu médical, la relaxation a de nombreuses applications. Une pratique en groupe permet dapprendre à mieux gérer les stress quotidiens et à renforcer la confiance en soi. Le travail seul ou sous la direction dun relaxologue compétent peut suffire à résoudre des problèmes psychologiques bénins, ou servir à préparer un examen, une épreuve sportive, un accouchement, ou à passer un cap difficile dans la vie. Enfin, les trop rares expériences de relaxation à lécole (4) ou dans lentreprise mériteraient dêtre reprises à lheure où lon cherche des solutions aux conflits qui sy posent. Régis Pluchet impatient@medecines-douces.com(1) Enquête sur " Lhypnose médicale ", ALTERNATIVE SANTÉ - LImpatient, n 247.(2) " Linformation psychiatrique ", mars 1998.(3) " Thérapies psychomotrices et recherches ", décembre 1997.(4) Travaux de Maï-Sous Robert-Dantec sur la Sophrologie à lécole, présentés dans son livre : " Sophrologie et enchantements " (éd. Beltan, 43, rue Saint Michel, 29190 Brasparts) et ceux de Micheline Flak avec lassociation Recherche sur le yoga dans léducation, 47, rue dHauteville, 75010 Paris. Tél. : 01 47 70 09 29.

  • Faire taire la conciergerie intérieure !





    up !

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2003-03

    publicité

    Chargement...
    X

    publicité