publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

La guerre selon greenpeace !

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • La guerre selon greenpeace !



    Voici un article paru sur le site de Greenpeace, qui nous rappelle bien les vrais objectifs de cette p..... de guerre, et ce qu'il en est à présent !

    "Greenpeace France
    Gagnons la paix !



    jeu 24 avril 2003
    International/Irak


    La guerre est de facto terminée et il est de bon ton dans les médias de choisir le camp du vainqueur, oubliant les morts, les dégâts, les raisons mêmes de cette guerre. Y a-t-il eu un opposant à la guerre suffisamment insensé pour douter de la victoire de la première armée du monde (les Etats-Unis réalisent, avec près de 500 milliards de dollars par an, la moitié des dépenses militaires mondiales) sur l'armée en guenilles de Saddam Hussein ? Les raisons qui ont poussé Greenpeace à faire campagne contre la guerre en Irak demeurent et se confirment : les milliers de civils morts ou blessés, les conséquences humanitaires, sociales et environnementales, l'absence -pour le moment- d'armes de destruction massive, la remise en cause pour une durée indéterminée des Nations-Unies et plus gravement du droit international.


    Il se confirme aussi à quel point cette guerre est une guerre du business et du pétrole. Les compagnies américaines les plus proches du clan Bush ont commencé de toucher leurs parts du gâteau. Les négociations sur le pétrole irakien s'intensifient et les projets de pipelines offrant un débouché sur la Méditerranée, via la Syrie ou Israël, vont bon train. Sous prétexte de libérer le peuple irakien, c'est bien le pétrole irakien que les Etats-Unis ont surtout cherché à libérer!

    C'est pourquoi Greenpeace a organisé le 10 avril dernier, avec une cinquantaine de militants, un "die-in" à l'entrée de l'Hôtel Méridien Etoile de Paris où se tenait le 4ème Sommet Pétrolier International. L'indécence de l'industrie pétrolière, qui poursuit son business, "as usual", malgré les guerres, les dictatures, les changements climatiques et leurs milliers de victimes, nous était apparue insupportable.

    La mainmise sur le pétrole irakien sert à alimenter la voracité des économies des pays industriels, et en particulier celle des Etats-Unis qui consomme à elle seule 25% de la production mondiale. Bush fonde en effet sa politique énergétique sur l'acceptation d'une croissance illimitée de la demande, sur le refus des économies d'énergie et du développement des énergies renouvelables.

    Cette obsession pour le pétrole ne provient pas seulement d'une analyse erronée du problème énergétique. Du pétrole coule dans les veines de l'administration Bush. En plus des liens du président Bush avec l'industrie pétrolière, le vice-président Cheney était l'un des dirigeants du géant des services pétroliers Halliburton Co qui a déjà obtenu la reconstruction de puits en Irak. Donald Evans, secrétaire au Commerce, et Stanley Abraham, secrétaire à l'Energie, travaillaient également pour l'industrie pétrolière américaine. Condoleeza Rice, la conseillère de Bush pour la sécurité nationale, a siégé au conseil d'administration de Chevron.

    La guerre contre Saddam Hussein est terminée, même si l'acteur principal, que personne ne regrettera, est encore introuvable. Les Etats-Unis et le Royaume-Uni sauront-ils gagner la paix ?

    Nos demandes dans l'immédiat sont les suivantes :

    - L'obligation pour les forces de la coalition de rétablir immédiatement l'ordre public, pour permettre l'acheminement vers les populations de la nourriture, des médicaments, de l'eau et autres aides humanitaires.
    - Le plus tôt possible, les forces d'occupation devront être remplacées par une force de maintien de la paix des Nations unies, provenant principalement de la région, pour coordonner l'acheminement de l'aide humanitaire.
    - Une "administration provisoire" approuvée par les Nations unies doit remplacer les forces d'occupation à la tête du pays dans les semaines qui viennent.
    - L'organisation de négociations, sous les auspices des Nations unies, pour fixer un calendrier pour la mise en place d'une zone dénucléarisée au Moyen-Orient (comme il y est fait allusion dans la Résolution 687 du Conseil de sécurité)
    - Promouvoir le droit plutôt que la guerre : il est crucial de renforcer la coopération internationale et les approches multilatérales.
    - Tout le monde sur un pied d'égalité : la guerre souligne la nécessité du désarmement de tous, y compris des puissances nucléaires officielles.

    Dès la fin du mois d'avril, Greenpeace sera très active à l'occasion de la réunion du Comité préparatoire du Traité de non-prolifération nucléaire qui se tient à Genève. A la question de la prolifération, la seule réponse sérieuse est le désarmement. Greenpeace fera pression sur les gouvernements pour que ce Traité soit enfin mis en oeuvre et le désarmement engagé.

    Un monde fondé sur un développement plus sain et des énergies renouvelables serait bien plus sûr et plus vivable que la planète surchauffée et violente que nous offrent l'industrie pétrolière et l'administration Bush qui lui est inféodée. Greenpeace luttera pour que les gouvernements tirent toutes les leçons de la guerre en Irak et se tournent résolument vers les énergies renouvelables. On ne fera jamais la guerre pour le soleil et le vent ! "






  • Héééééééé hooooo !!!!



    on s'en va po comme ça dis donc, fo rester un peu, non mais des fois !!!!

    Commentaire


    • Oui myna!



      Lu - et merci beaucoup de mettre ceci sur le forum aussi!

      Et il y a ceci aussi (c'est le seul que j'ai en francais, mais on trouve beaucoup de détails dans des articles en anglais):


      SITUATION PULMONAIRE MONDIALE PROCHAINE

      La santé mondiale au niveau pulmonaire va aller en saffaiblissant : telle est lopinion de plusieurs scientifiques dénonçant la présence de tonnes duranium dans les obus, missiles et bombes américaines qui vont exploser, et bientôt pénétrer sous forme de fines poussières radioactives insolubles, dans latmosphère mondiale.

      On sait que la croûte terrestre contient de luranium et que cet uranium qui est radioactif est tenu éloigné des humains par la distance des gisements et aussi par les écrans des sols situés entre les gisements et les humains. Ces dernières décennies de nombreuses industries se sont mises à extraire luranium du sous-sol pour différentes raisons, et tant que luranium était tenu à distance des hommes, ou stocké derrière des écrans, - silos en bétons notamment, ou fûts solides - , cette composante radioactive du sol restait inoffensive.

      Brusquement les ingénieurs militaires américains ont pensé à exploiter la forte densité de luranium quand il est obtenu sous forme métallique, ( de 2 fois plus lourd que lacier), pour lutiliser comme perforateur de bunkers et de chars, dans les projectiles. Et effectivement les dards en uranium mis dans les projectiles, perforaient les chars et les roches, avec une facilité étonnante. Il semble cependant que larmée américaine a volontairement ou pas, occulté des données qui se sont avérées très nocives pour leurs propres troupes et les populations à conquérir .

      Effectivement, en passant aux essais grandeur nature, on sest aperçu que luranium contenu dans les projectiles, avait une propriété à laquelle personne ne semblait avoir songé : luranium métallique a la propriété de prendre spontanément feu quand il est divisé en très petites particules, et cette particularité se nomme métal pyrophore .

      A première vue, les premiers experts constatèrent le fait, mais ny prirent pas garde. Ceci ne semblait pas contrarier les projets initiaux.

      Mais dans la Nature, les choses changèrent. En effet les chocs des impacts divisaient luranium des projectiles, et on constata la présence de milliards de particules duranium flottant (aérosols) dans latmosphère près des explosions et impacts. Les particules brûlées examinées montraient quelles étaient malheureusement insolubles à près de 90% du total. Comme elles flottaient aisément dans lair, il suffisait dun vent contraire, pour que ces particules reviennent vers les canons alliés et empoisonnent les tireurs par invasion pulmonaire.

      En fait on constata que 90% de la masse duranium mise dans les projectiles utilisés, se transformait en milliards de milliards de particules radioactives flottantes. Par après on constata que plus les particules flottantes étaient petites, plus elles flottaient longtemps, et que sous la taille du micromètre (millième de mm), et en dessous, elles restaient pratiquement en suspension permanente, ce qui les entraînaient à des milliers de km de lendroit où elles avaient pris naissance.

      Extraits daujourdhui du 17 mars 2003.
      Page 2


      Commentaire


      • Oui myna!
        Et le reste ... qui a sauté dans la copie



        Par ailleurs, il fut constaté que des militaires engagés dans les opérations devenaient malades après leur retour à domicile, parfois après des années.

        Ceci alarma plusieurs chercheurs, dont le Professeur américain DURAKOVITCH parmi les médecins militaires qui constatèrent une surcharge duranium dans le corps des victimes, et même la présence de métaux radioactifs qui nétaient pas destinés à être mis dans les projectiles. LAmérique sopposa dès lors à DURAKOVITCH.

        Le système pulmonaire des victimes montre un affaiblissement comparable à ceux provenant de leffondrement des défenses immunitaires. Les particules flottantes duranium céramisé par les explosions ont approché ces victimes et se sont introduites directement dans leurs poumons, les irradiant de lintérieur par les émissions ALPHA de luranium : cest leffet interne de proximité avec irradiation directe à très courte distance des cellules pulmonaires.

        Suite à ladoption des projectiles américains, il se fait que de luranium métallique divisé en très petits fragments sous forme de poussières, est dorénavant apte à approcher les hommes directement par voie interne, au gré des courants aériens de lhémisphère Nord, et ainsi de nous contaminer tous progressivement, à des moments inattendus, moments pendant lesquels ces poussières uranifères flottantes strictement invisibles à lil pénètrent lorganisme via la respiration.

        Les globules blancs, et spécialement les lymphocytes B et T, jouent un rôle essentiel dans la défense immunitaire et sont soumis aux radiations lors de leur passage dans la lymphe et les poumons. Ces leucocytes sont extrêmement sensibles aux radiations ionisantes ; des doses de 0,1 gray (10 rad) peuvent déjà bloquer la phagocytose et induire la prolifération de bactéries infectieuses. Dune façon générale, suite à une irradiation, on observe une diminution importante du nombre des globules blancs (leucopénie) et particulièrement des lymphocytes T auxiliaires.

        Dès que la guerre sera effective et que les armes américaines parleront , la charge aérienne des poussières radioactives augmentera et il est probable que limmunité générale du genre humain diminuera encore, laissant la place à de nouvelles maladies pulmonaires.

        Pierre PIERART
        Maurice-Eugène ANDRE
        Professeur Honoraire en
        Ecologie Générale
        Auteur certifié en protection NBCR. de lUniversité de Mons-Hainaut (Belgique).

        Commentaire


        • Héééééééé hooooo !!!!
          Intéressant



          à lire !

          Commentaire


          • Je suis abonnée a leur newsletter



            et franchement c'est toujours tres interessant leurs articles.
            On peut resumer par : l'homme detruit l'homme.

            dur dur quand on lutte contre tout ça que des surpuissants et vides de reflexions nous tape sur la tete a coup de bombes, de guerre, de residus en tout genre ........


            rholalala

            Laurence

            Commentaire

            Publicité

            Forum-Archive: 2003-042003-05

            publicité

            Chargement...
            X

            publicité