publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Ultra sensible, état dépressif, dépression, maniaco dépressive? normal?

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Ultra sensible, état dépressif, dépression, maniaco dépressive? normal?



    Comment dire... j'ai régulièrement des coups de blues qui me conduisent aux larmes, sans raison particulière. Je peux pleurer quelques heures ou quelques minutes. Dans ces moments là, je suis lasse.Tout me saoule et j'en arrive quelques fois à penser à disparaître. Rien ne m'intéresse et tout le monde m'énerve, en premier moi. Je ne sais pas quoi faire de ma peau et je suis en permanence fatiguée ( même à dormir 10 heures par jour en semaine et 12 le week end. Ces moments là peuvent durer quelques heures ou quelques jours (aucune idée de combien). et pis ça passe, comme c'est venu.
    A coté de ça, j'ai la pêche, je suis bavarde et j'ai des moments géniaux, très exaltée, vivante et gaie.
    Ou ça va pas ou ça va super ultra bien.
    Je pense souvent à des coups de déprime, normal quoi, mais je m'éffraie parfois ( aucune idée de pourquoi) .
    Depuis quand? (ah oui j'ai 25 ans) Depuis longtemps, quelques années. La première fois que j'ai imaginé ce que serait le monde sans moi, j'avais 13 ans. peut être avant.
    A 20 ans, je pensais simuler une dépression pour sécher la moitié de l'année "honnêtement" . J'ai été arrêtée mais n'ai pas suivi le traitement.

    D'autre part, j'ai tendance à mentir. Du moins à en rajouter. Genre au lycée, à ma meilleure copine, un simple rendez vous chez le dentiste se transformait en il est possible qu'on m'arrâche 2/3 dents..
    Des bétises en plus. Aujourd'hui, mentir sur le contenu de mon week end à quiconque me demandera par exemple. Des petits mensonges, bon ok. Pas bien grave. mais faux. à mes très très proches aussi. Je tente et retente de me forcer à arrêter ça mais ma voix est déjà partie et je ne comprends une fois trop tard, à quelques secondes, ma bétise.

    Voilà. je ne sais pas trop si tout ça est normal , classique dans la vie de tout un chacun. J'arrive pas à dire, à savoir si je suis à coté de mes pompes ou pas, ca change trop souvent...

    C'est un peu long je suis désolée. mais j'avais aussi besoin d'en parler.



    merci.

  • Un conseil d ami



    si tu veux aller mieux il te faut bien réfléchir si tu nêst pas entrain de te faire une deuxième personalitée.
    je t encourage à en parler, ça pourrait pourrais peut ^^etre venir d un mal être
    pense a ton avenir ta futur famille si t en veux un biensur
    bon courage
    envoie moi de tes nouvelles bisous
    milago

    Commentaire


    • Un conseil d ami
      Une seconde personnalité?



      j'en profite pour dire que ma rand mère fut à une période de sa vie maniaco dépressive.
      mes proches, ceux que je croise au quotidien l'aurait vu si je me fabriquais une autre perso.. non?

      Commentaire


      • Trbles de l'humeur



        ca ressemble effectivement un peu a des troubles bipolaires (=maniaco dépressifs).

        mais avant d'employer des termes aussi forts q bipolaires ou maniaco dépressifs, tu px sans doute dire que tu as des troubles de l'humeur. ca peut etre tres perturbant d'alterner les hauts et les bas sans cesse...

        je te conseille en tout cas d'aller voir ton généraliste pour qu'il te donne eventuellmt l'adresse d'un psychiatre.
        tu as un mal etre, et ca te ferait peut etre du bien d'en parler.
        il existe aussi des médicaments stabilisateurs d'humeur. ca évite d'avoir des hauts et des bas.
        est ce q tu as demandé a tes proches s'ils ressentent tes changements d'humeur? essaie de noter tes périodes ou tu es bien, celle ou tu mal. essaie de voir si ca correspond a qqchose (ca pt simplmt etre la période des regles!!!)
        pour le mensonge, je ne sais pas trop quoi te dire.
        quant a l'héréddité de ce genre de maladie.... je ne sais pas, je pense pas q ce soit déterminant, mais c un avis perso!

        j'espere t'avoir aidé
        donne nous vite de tes nouvelles

        Commentaire


        • Trbles de l'humeur
          C'est justement que je n'en sais rien



          mes proches.. oui, carrément. c'est tellement flagrant...
          Depuis hier matin, je suis "en descente". je pleure régulièrement, sans savoir pourquoi. En me réveillant, dans le métro , maintenant, au boulot... a l'heure actuelle je me sens "dépassée"
          Effectivement mon généraliste l'associe à mes règles, ceci dit j'ai pas détaillé comme ici les " symptômes" ...

          Commentaire


          • Pour t'aider un peu



            j'ai 35 ans, et je sors à peine de 15 jours de crises de spasmophilie, à raison de 2 par jour, c'est extrêmement érpouvant. personnellement, j'ai souffert longtemps des mêmes syptômes que toi, , hormis les mensonges, encore que j'ai toujours été menteuse petite, mais je me suis reprise depuis . Le principal symptome ce sont les troubles de l'humeur, et ceux là même qui amènent à penser aux troubles bipolaires maniaco dépressifs. J'ai aussi associé ça longtemps au règles, et ça l'est vraiment en plus, mais il y a autres chose à savoir:
            Le trouble bipolaire a une base génétique (ma grand mère, mon père et ma soeur souffrent ce cela aussi), il s'agit en fait de la chimie du cerveau qui ne se fait pas bien au niveau des neurotransmetteurs, souvent associés à une hypersensiblité. Les émotions sont mal gérées et déclanchent des crises, de larmes dans le meilleur des cas (je pouvais pleurer pendant 3 jours , en fait des réactions démesurées pour être brève).. mais bonc'est difficile de te faire un tableau des symptômes tellement ils sont nombreux et variables d'une personne à l'autre. Toujours est t il qu'à mon avis il ne faut pas hésiter à consulter un psychiatre, qui lui seul pourra faire un diagnostique, et te traiter, chimiquement peut être d'abord mais ce sont des traitements généralement de 3 mois, puis tu a^pprendras à te connaitre, à gérer tes émotions. ils est important d'avoir une excellente hygiène de vie (car souvent la MD pousse à des toxicomanies) surtout au niveau du sommeil. je te conseille de consulter sans avoir peur, car moi, à 35 ans, ça m'a pas mal gâché la vie sans savoir ce que j'avais, j'ai maintanant un enfant de 2 ans et la grossesse et la naissance (et le manque de sommeil) m'ont amené là où j'en suis aujourd'hui, 15 jours que je ne vis plus à cause de crises d'angoisse terribles.
            - il faut encaisser qu'on souffre d'une maladie mentale (le mot fait peur!)
            - ça soulage de savoir ce qu'on a
            - ça ne te gâchera plus la vie car tu sera soignée.
            voilà, j'espère t'avoir aidée. en plus si ta mère en soouffre, pour moi il n'y a pas de doutes.
            N'hesites pas à m'écrire si tu as besoin de parler krystelroz@aol.com
            bon courage car ce sont des périodes difficiles .
            Fantomette

            Commentaire


            • Pour t'aider un peu
              Ma grand mère, maniaco depressive



              les autres, je ne sais pas.
              Je sais pas. Ce qui me laisse vraiment perplexe c'st que j'ai l'impression de garder ma capacité de "jugement" mais d'aller toujours plus loin lors des "crises".
              difficile, oui, c'est ceertain.

              merci

              Commentaire


              • Ma grand mère, maniaco depressive
                Pour te rassurer....



                on ne parle pas de démence non plus hein, faut pas confondre. heureusement que tu gardes ta capacité de jugement!!! mais disons qu'elle est un peu dirigée par tes émotions... en fait pour résumer on se laisse dominer par nos émotions, c'est si simple que ça.... la maniaco depression n'est plus ce qu'elle était, la connaissance de la maladie a beaucoup progressée. Comme je le disais, l'origine est génétique (tu prlais aussi de ta mère semble t-il) après que tu fasses des crises ou pas dépend de ta propre vie, comment tu t'y sens, des éventuels traumatismes psychologiques que tu as pu avoir dans l'enfance, de ta résistance aux stress.... de plein de choses en fait.... je voulais juste attirer ton attention sur le fait que ça risquait de s'aggraver avec l'âge, et surtout au détoour d'un évènement plus fort que les autres émotionnellement.... c'est désagréable de se sentir mal psychologiquement, ma&is je t'assure que quand c'est le corps qui parle et que les crises de spasmo dominent c'est pire.
                je me reconnais tout à fait dans ce que tu écris, et je n'ai jamais eut le sentiment de perdre ma capacité de jugment non plus, c'est un chouïa plus subtil... mais je t'encourage vivement à faire quelque chose quad même pour comprendre ton propre fonctionnement, bref, à consulter un psychiatre qui pourra simplement faire un diagnostique, y compris avec des analyses biochimiques. voilà. je crois que j'ai tout dit....
                en attendant, essaye de bien dormir, c'est essentiel....
                bizzz
                fantomette

                Commentaire


                • Pour te rassurer....
                  Ce que je voulais dire



                  c'est que lorsque je suis vraiment pas bien et que je pense notamment au suicide, je pense toujours au mal que je ferai à mes proches .. et c'est là où je me dis, non, tu déprimes pas..
                  Ma mère? quelques déprimes ou dépressions mais sinon je ne sais pas.
                  probablement j'ai encore quelques comptes à régler avec mon passé..
                  Ce qui devient réellement difficile c'est au boulot, devoir m'eclipser au toilette pour lacher quelques larmes, justifier ma tête décomposée à mes supérieurs...
                  Quand à chez moi, mon chéri ne comprend pas bien et finallement en souffre aussi.
                  Ce qui m'étonne vraiment c'est qu'à coté de ça, j'ai des moments géniaux, vraiment où mes émotions "bonnes" me cartonnent de plein fouet et m'épuisent aussi..
                  emotionnellement, c'est peut être que je suis en train de réproduire un scénario lié avec mon passé...
                  j'ai tant envie de savoir ce que c'est..et en même temps, ça me fait très peur.
                  Merci ça fait du bien de se sentir un peu commprise.

                  bisous

                  Commentaire


                  • L'avis d'un médecin...



                    Je pense qu'il faut attendre l'avis d'un psychiatre avant de parler de psychose maniaco-dépressive. Le fait que ta grand-mère aie souffert de cette maladie ne signifie pas que tu l'aies obligatoirement, même si ça augmente les risques.

                    En revanche, oui tu donnes l'impression de souffrir de dépression. Les personnes dépressives peuvent alterner aussi ces périodes d'intense bonheur puis de désespoir. La fatigue est également un symptôme de la dépression.

                    Quand aux mensonges ils servent à inventer une vie moins banale. Beaucoup de gens le font à mon avis. (il avait 10 min de retard devient je l'ai attendu 1h sous la pluie!). Ils permettent d'attirer l'attention sur soi (j'ai une vie merveilleuse) ou de se faire plaindre (j'ai une vie horrible). Quelque part c'est des appels à la reconnaissance.

                    Je te conseille donc de consulter un médecin qui te dira de quoi tu souffres. La maladie maniaco-dépressive se soigne. La dépression se soigne. Mais pas seul. Fais-toi suivre et donne nous de tes nouvelles.

                    Bonne chance!

                    Commentaire


                    • L'avis d'un médecin...
                      rendez vous chez psychothérapeute



                      j'ai pris rendez vous... ça faisait tellement longtemps que j'y pensais..j'appréhende un peu.

                      De plus, je suis une consommatrice de cannabis. Au départ, pas grand chose, occasionnelement, puis quotidiennement. et de plus en plus. Je ne m'en suis pas rendue compte, on me l'a dit. 4/5 joints par jour en débauchant.. et les week end, un peu plus.
                      je comble?

                      je sais plus.. j'en ai marre.


                      Merci

                      Commentaire


                      • Une seconde personnalité?
                        Je pense



                        que le fait de fumer bcp rends un toc toc et ca démotive aussi.
                        essaie d'arreter quelques temps et tu verras ?

                        Commentaire


                        • L'avis d'un médecin...
                          Bonjour



                          j'ai été à mon premier rendez vous chez le psychothéra et le génééraliste chez qui elle m'a orientée m'a mis sous deroxat..

                          ma semaine a été difficile et je suis fatiguée. mais comme les dernières fois, je ne me sens pas malade et j'ai pas envie de prendre ce truc.

                          enfin bon, einh.

                          Commentaire


                          • Bonjour
                            Mon ex maniaco dépressif aussi...



                            mon mec (enfin, mon ex ) est également maniaco dépressif, avec des accès maniaques presque terrifiants (comment vider son compte en banque en une seule journée ?)...C'est une sale maladie, file voir un psychiatre et plein de courage à toi !

                            Commentaire


                            • Bonjour
                              Médicaments



                              Si le médecin t'a prescrit du Deroxat (je crois que c'est un genre de calmant?), c'est sans doute que tu en as besoin. Si vraiment ça t'embête d'en prendre, tu peux en parler avec lui, il jugera si c'est absolument nécessaire. Si oui, n'interrompts pas ton traitement, ce serait encore pire.

                              Repose-toi suffisamment, dors assez et essaie aussi de te trouver une activité qui te plaise pour te relaxer psychologiquement.

                              Et pour le cannabis, n'hésite pas à en parler à ton médecin, tu n'es pas la seule dans ce cas.

                              Allez, courage, maintenant que tu es prise en charge, ça va s'arranger!

                              Commentaire


                              • Médicaments
                                Antidepresseur je crois



                                j'ai commencé par aller voir un psy qui m'a dirigé vers le généraliste pour prendre ce truc. A eux, j'ai presque tout dit ( moral, canabis, exct..)

                                plus rien ne me plait. rien. même ce que j'adorais avant...

                                j'ai peur qu'une fois en possession de ces trucs, j'avale tout. j'ai peur de moi.

                                Commentaire

                                Publicité

                                Forum-Archive: 2003-06

                                publicité

                                Chargement...
                                X

                                publicité