publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Je me remet pas de ce décés '-(

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Je me remet pas de ce décés '-(



    Bonjour,

    j'ai 19 ans et au mois de mars j'ai perdu mon copain dans un accident de voiture. Cela faisait deux ans et demi que nous étions ensembes mais l'on se connaissais depuis 6 ans. Pour moi le choc a été terrible car pour moi Greg n'était pas seulement mon ptit copain mais aussi mon meilleur ami, mon confident. On partageais tous, on faisais tout ensemble, on se comprennais sans meme avoir besoin de se parler et voila que du jour au lendemain on m'enleve le garcon que j'aimais et que j'aimerais toujours.
    J'arrive pas a me faire a l'idée que plus jamais je ne le reverrai. Je me sent seule, vide, j'ai l'impression d'avoir perdu une partie de moi. J'ai l'impression de vivre un cauchemar et j'espere qu'une chose c'est me reveiller et me retrouver a ses cotés mais cela est impossible.
    J'ai plus la force de me battre j'ai envie de tout laisser tombé.

    S'il vous plait aidez moi. Qu'est que je peut faire pour essayé d'oublier cette blessure et de reprendre une vie "normale" ???
    Merci de votre soutiens.

  • Bonjour titi



    Quand on perd un proche, tout s'écroule. Notre vie n'est plus faite que de notre passé.
    Et notre passé est si triste qu'on ne peut pas être autrement...
    Ta blessure saigne encore beaucoup, c'est normal, il faut du temps pour cicatriser (plus d'un an selon mon expérience).

    Tu sais, il ne faut pas penser à oublier cette blessure, elle fait maintenant partie de toi, et pour toujours. Tu dois apprendre à vivre avec, il faut du temps, mais on y arrive, et le temps devient doux à notre peine, on continue de vivre avec notre passé, et c'est notre force.

    Ta famille, sa famille peuvent t'aider, ton médecin aussi

    "Y-a pleins de gens qui t'aiment"
    Courage
    J'embrasse le titi perdu

    bicasoulin

    Commentaire


    • Dur...



      J'essaie de me mettre à ta place, sans succès... je n'imagine pas...

      Je pense que seul le temps pourra cicatriser ce que appelles à juste titre une blessure...
      Petit à petit la douleur va diminuer, s'estomper et laisser la place à une nouvelle joie de vivre, à une nouvelle vie...

      Je suis sûre que ton Grosminet aimerait te voir heureuse et vivante intérieurement, et que là où il est il veille sur toi et n'est pas pressé que tu le rejoignes !

      Pour ce qui est de reprendre une vie normale, c'est à toi de voir si tu as besoin de te faire aider, d'en parler (il y a sur ce forum des personnes super très à l'écoute, n'hésites pas à venir te confier ici si tu en ressens le besoin !).


      Voilà... que dire de ?
      Même si la vie t'a déjà mise à l'épreuve si tôt, garde confiance en elle, elle a des côtés magnifiques

      Plein de bisous et de courage ma belle !

      à bientôt !

      Commentaire


      • Je voudrais tant pouvoir t'aider



        Mais c'est vraiment difficile je voulais juste que tu saches que je suis de tout coeur avec toi et que lorsque tu voudras en parler, tu pourras m'écrire.
        Ma situation est évidemment très différente mais j'ai aussi vécu 2 deuils dont j'ai eu beaucoup de mal à me remettre : il y a 2 ans le décès de ma mère et l'année passée le décès de ma grand-mère qui était plus qu'une maman pour moi.

        Je commence seulement à aller mieux. Pour chaque personne c'est différent : je crois que comme disait J. BREL on n'oublie pas, on s'habitue seulement. J'ai été très longtemps dépressive après ces deuils. Puis j'ai commencé à prier : en me disant qu'au ciel elles étaient heureuses et en paix. La douleur est pour ceux qui restent. Au début ce qui m'a un peu aidé aussi c'était d'écrire : je tenais un journal et j'écrivais de longues lettres avec tout ce que je ressentais. Puis un jour une thérapeute m'a conseillé de regarder le soleil et d'envoyer la pensée : tu es heureuse où tu es, aide-moi à être heureuse sur terre j'ai encore un chemin à faire. Et maintenant cela va mieux je pense aux bons moments et je prie pour qu'elles soient heureuses.
        Voilà je ne sais pas si j'ai pu t'aider, dans ces circonstances j'ai du mal à m'exprimer car je me sens très émue, je voudrais trouver les mots mais c'est difficile.
        Alors tout ce que je peux te dire c'est qu'il faut laisser du temps au temps, tu n'oublieras jamais mais un jour ton chagrin s'apaisera.
        Voilà n'hésite pas à m'écrire si tu en éprouves le besoin.
        Je t'embrasse très fort.

        Michèle
        steyls@aufeminin.com ou
        michele.steyls@skynet.be

        Commentaire


        • Courage



          et ne cherche pas a oublier, tu ne pourras pas oublier, mais au fil du temps tu vas apprendre a vivre avec, il faudra du temps , je le sais bien
          en 1987 j'avais tout juste 20 ans, la même année, j'ai perdue une amie de maladie, on étais dans la même classe depuis 2 ans
          j'ai perdue ensuite une autre amie d'un accident de voitures, une autre a été hospitalisée très longtemps c'était en juillet, fin novembre déjà elle sortait , tout allait mieux on se remettait de ses drames
          et là tout a recommencé, j'ai perdu mon copain j'ai l'impression tu sais qu'il est toujours là, quelque part, il vit avec moi il me regarde
          lui a toujours 20 ans, n'a pas vieilli et n'a pas eu de vie d'adulte, c'est a sa maman que je pense le plus souvent , car lui malheureusement ne souffre plus sa maman si
          aujourd'hui, je suis maman, j'ai un amoureux, il est arrivé quand je croyais que je ne pourrais plus faire ma vie , vivre ma vie j'ai mis du temps , peut être trop de temps mais c'était mon temps qu'il m'a fallu

          tu vois , en 2003 j'y pense encore, et j'en ai encore les larmes aux yeux, je suis encore triste mais j'ai eu la chance de continuer a vivre et je savoure ça aussi a chaque instant
          depuis je n'oublie jamais de dire de suite a ceux que j'aime que je les aime je profites un maximum, car du jour au lendemain tout peut toujours basculer et je ne voudrais jamais rien regretter

          anne qui te souhaite bon courage, et oui tu es "normale" gros bisous a toi

          Commentaire


          • Juste un petit mot



            pour te soutenir du mieux que je peux.
            Ton histoire me touche beaucoup, moi qui n'ai jamais connu de decès.

            Je ne peux pas m'imaginer ce que tu vis, je ne peux que te souhaiter tout le courage qu'il faudra.

            N'hésite pas à te faire aider par un professionel, tu es terriblement jeune pour devoir vivre ça seule.

            Je t'embrasse.

            Ariane

            Commentaire


            • Merci



              a toute pour vos témoinages et votre soutient.

              Commentaire






              • bouh ...
                il va te falloir "accepter" ... le vide que tu ressens est bien normal ... je n'ai jamais vécu ce que tu vis actuellement, mais je me souviens du désert que j'ai traversé lors d'une rupture avec mon copain à l'âge de 18 ans ... il était tout pour moi, et du jour au lendemain, ne plus le voir, savoir que c'était fini pour toujours, que demain ne serait plus jamais hier, a été atroce, et ce que tu ressens me rappelle ce que j'ai ressenti lors de cette séparation, et il m'a fallu des mois pour m'en remettre, mais il m'a carrément fallu partir, dans l'espoir de "renaître" !

                ... pleure tout ce que tu as à pleurer, mais ne sombre pas, car la vie, si tu surmontes cette épreuve qu'elle t'a envoyée, te réserve des tonnes de joies et de Bonheur ...
                et si ç'avait été toi, aurais-tu souhaité qu'il sombre dans la douleur et renonce ? non, je ne pense pas que tu l'aurais souhaité ... alors dis-toi que, puisqu'il t'aimait, il aurait souhaité que tu vives, heureuse, et c'est pour ça que tu vas te battre et résister : parce que c'est la vie, et que tu ne l'oublieras pas, et qu'il continuera à vivre en toi, tout au fond, il aura toujours sa place dans ton coeur, tu le portes en toi ... mets des fleurs là où il repose dans ton coeur, mets des couleurs, des parfums, que sa place y soit douce ... et va jusqu'au bout du désert, car tout au bout il y aura une oasis, puis des arbres, des fleurs, à nouveau, et des gens, et sans doute quelqu'un ...


                courage, p'tit' titi, COURAGE !

                Myna.

                Commentaire


                • Courage titi!



                  moi j'ai 53 ans et à l'âge de 21 ans j'ai perdu ma soeur qui en avait 25 et qui attendait un bébé pour le mois suivant(le bébé est mort aussi)et je peux te dire que l'épreuve fut terrible et j'y pense tous les jours mais j'ai fait ma vie ,me suis mariée et j'ai eu 3 enfants mais tous les jours au fond de moi je pense à ce qu'aurait été ma vie si elle était tjrs là!c'est une épreuve que tu dois surmonter pour ta famille et tes amis qui t'aiment sûrement et qui souffrent aussi pour toi!gros bisous d'une maman!ryse

                  Commentaire

                  Publicité

                  Forum-Archive: 2003-08

                  publicité

                  Chargement...
                  X

                  publicité