publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Huiles essentielles : propriétés reconnues scientifiquement

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Huiles essentielles : propriétés reconnues scientifiquement




    Il est impossible de répertorier toutes les propriétés des huiles essentielles tant celles-ci sont nombreuses
    En Voici un résumé, pourtant très long et présentant les défauts de ses qualités :
    à savoir que
    - pour une fois, j'ai veillé à favoriser l'explication purement scientifique, tout en tentant quand même de rester compréhensible

    - Le résumé est très long car les propriétés des HE sont innombrables, et en même temps, je n'ai pu m'attarder longuement par des exemples ou en citant chauqe fois les HE en question.

    Je vous propose de lire ce post en "diagonale", de repérer ce qui est suceptible de vous intéresser, et éventuellement d'entamer une discussion plus approfondie.

    Pour celles qui ont le courage de tout lire jusqu'au bout, chapeau bas

    Veloor





    Pour en ... on se référera par exemple à louvrage du Docteur Jean-Pierre Willem : les huiles essentielles, médecine davenir , aux édition du Dauphin, 2002


    **************************************************-****

    1) Les HE sont antiseptiques, bactéricides, antivirales, antibiotiques et antifongiques

    Ce sont là leurs propriétés les mieux prouvées par la recherche scientifique moderne.
    Toutes ces propriétés sont connues depuis longtemps ! SI les anciens égyptiens recouraient à certaines HE pour embaumer les morts, cest tout simplement parce quils savaient quelles pouvaient stopper lactivité microbienne responsable du pourrissement du corps.
    LA grande majorité des HE ont ce pouvoir anti-microbien, voire antiviral, mais certaines lont plus que dautres.

    a) Antibactériennes

    LA capacité des HE à neutraliser les germes est indiscutable, la connaissance des molécules, porteuses de lactivité antibactérienne, est de première importance.
    Les molécules aromatiques possédant le coefficient anti-bactérien le plus élevé sont les phénols : carvacrol, thymol, eugénol
    Les monoterpénols - des alcools à 10 carbones se situent juste après géraniol, linalol, citronnellol, thujanol, terpinéol, menthol.
    Par ailleurs, les monoterpénols stimulent les défenses naturelles.
    Les aldéhydes manifestent une certaine puissance anti-bactérienne : néral, géranial, citronnelal, cuminal.
    Les cétones présentent un intérêt dans le traitement des états infectieux mucopurulents : verbénone, thuyone, cryptone, menthone, D. carvone, bornéone, fenchone.
    Laldéhyde cinnamique (Cannelle de Ceylan) possède une activité comparable aux phénols.


    B) Antivirales

    Les virus donnent lieu à des pathologies protéiformes dont certaines posent des problèmes non résolubles aujourdhui. Les réponses classiques à ces infections étant très limitées dans larsenal pharmaceutique, les HE constituent une aubaine pour traiter ces fléaux infectieux. Plus dune dizaine dhuiles essentielles ont des propriétés antivirales.
    Les virus sont très sensibles aux molécules aromatiques et certaines pathologies virales graves se trouvent très nettement améliorées grâce à elles.
    De plus, les cellules saines de patients utilisant des HE, acquièrent une résistance toute particulière vis à vis de la pénétration virale.
    On recourra aux HE à phénol et monoterpénol, en sachant que les phénols sont plus puissants mais à prescrire avec prudence :
    Attention à lOrigan, la Sarriette des montagnes, le Thym à carvacrol et le Clou de girofle, irritants pour la peau.
    Les monoterpénols sont antibactériens, antiviraux, fongicides et immunostimulants.
    Citons : Ajowan, Bois de rose, Clou de girofle, Citron, Laurier noble, Niaouli, Palmarosa, Ravensara, Sarriette des montagnes, Thym thujanol, Tea-tree.
    Les monoterpénols ne présentent aucun effet secondaire.

    Les huiles essentielles parviennent au niveau cellulaire et participent à la destruction des agents pathogènes : microbes, champignons (mycoses), virus, toxines infectieuses et à lélimination des déchets du métabolisme, tout en respectant lintégrité de la flore bénéfique.
    Le pouvoir osmotique des HE explique leur efficacité sur les affections virales en général. Rappelons que les virus vivent à lintérieur et au dépens de nos cellules. LHE y pénètre et détruit lhôte indésirable.
    Les aérosols pulmonaires constituent une voie de pénétration idéale, de même que les onctions cutanées et les bains aromatiques.

    C) Antifongiques
    Les infections fongiques sont dune actualité criante car les antibiotiques prescrits de manière abusive favorisent leur extension. On utilisera les mêmes groupes que ceux cités plus haut mais le traitement sera plus long. On ajoutera les alcools sesquiterpéniques et les lactones sesquiterpéniques.
    Parmi les HE antifongiques : Ajowan, Bois de rose, Cannelle de Chine, Clou de girofle, 2pinette noire, Eucalyptus citronné, Géranium rosat, Laurier noble, Lavande aspic, Litsée citronnée, Marjolaine des jardins, Origan compact, Palmarosa, romarin cinéole, Sarriette des montagnes, thym à thymol et thujanol

    D) Antiparasitaire
    Le groupe des phénols possède une action puissante contre les parasites. Les alcools monoterpéniques et les oxydes ont une action proche des précédentes. Cétones et lactones également (mais présentent une certaine toxicité).
    Citons : Ajowan, Bois de rose, Camomille noble, cannelle de Chine, Clou de girofle, 2pinette noire, Tea-tree, Thym à thymol.

    E) Antiseptique
    Les aldéhydes et les terpènes sont réputées pour leurs propriétés désinfectantes et antiseptiques et ils sopposent à la prolifération des germes pathogènes.
    Alors que les hôpitaux sont confrontés à des problèmes insurmontables (maladies nosocomiales, légionellose), les HE sont efficaces. La désinfection des locaux, des salles de réanimation et des chambres des malades peuvent faire appel à la diffusion dHE riches en alcools et oxydes terpéniques.
    Eucalyptus radiata est très intéressant en période hivernale pour lassainissement de lair.
    Citons dautres HE : le citron ( orage, mandarine et pamplemousse), la Citronnelle de Ceylan, Néroli, Romarin, Sapin de Sibérie.

    F) Insectifuges et insecticides
    - Citronnellal de lEucalyptus citronné et de la citronnelle
    - Camphre du Camphrier du Japon et du romarin Camphré
    - Eugénol du Clou de girofle et de la Cannelle de Ceylan
    - Aldéhyde cinnamique de la Cannelle de Ceylan

    En cas de piqûre dinsectes : appliquez quelques gouttes de citronnelle de Ceylan avec de lHe de Lavande officinale

    *******************

    2) Anti-inflammatoires

    A) Les HE sont très utilisés pour traiter les troubles articulaires inflammatoires, les bursites, tendinites, tennis-elbow, arthrite
    Dans de tels cas, la médecine officielle ne peut offrir que des produits comportant de nombreux effets secondaires, dont certains très graves (insuffisance rénale, gastrite, ostéoporose).

    Les aldéhydes, par voie externe, interviennent par action hyperémiante, en favorisant les mécanismes physiologiques de défense anti-inflammatoire naturelle (impliquant la mobilisation des leucocytes).
    Les sesquiterpènes doivent être diluées car elles sont irritantes pour le tissus cutané : Citronnelle de Java
    Elles sont anti-inflammatoires, spasmolytiques et sédatives.
    Les molécules négativantes compensent la perte délectrons des tissus enflammés. La Matricaire, le Millefeuille (azulène) sont en plus antihistaminiques et utiles dans certaines allergies (asthme, prurit).

    Par voie interne, les aldéhydes (citral, citronnellal, cuminal) sont doués de propriétés immunodulantes actives dans la lutte contre les états inflammatoires.


    Citons : Eucalyptus citronné, camomille noble, Cumin, Epinette noire, Géranium rosat, Gingembre, Inule odorante, Lavandin, Litsée citronné, Menthe poivrée.
    Certains phénols sont anti-inflammatoires en bloquant la cyclo-oxygénase, déclencheur de linflammation : Basilic exotique, estragon, fenouil doux.

    B) Deux HE sont anti-allergiques : Camomille noble et Estragon.



    C) Les HE ont également des propriétés neurotrope scientifiquement reconnues :

    Elles sont analgésiques, antalgiques et anesthésiques.
    Ces propriétés rendront service à tous ceux qui doivent recourir à des sédatifs de la douleur et autre névralgiques comme par exemple les migraineux et les arthritique.
    Etant donné quil existe de nombreuses HE analgésiques et antalgiques, ils pourront contourner aisément le problème de laccoutumance.

    Leugénol du Girofle est bien connu pour traiter les algies dentaires. LHE de laurier noble présente aussi ces propriétés.
    Par son effet glaçon , le menthol de la Menthe poivrée ou de la Menthe des champs est spécifique des céphalées.
    Le paracymène de la Sarriette des montagne set du thym vulagire est un antalgique percutané très utile dans les algies tendino-musculaires et ostéo-articulaires.
    Les aldéhydes des la Litsée citronnée , du Cumin contiennent de smolécules à action rubéfiante et analgésique.
    Les aldéhydes agissent plus spécifiquement sur le processus inflammatoire sous-jacent.
    Certaines HE riches en esters : Bergamote, Camomille, Girofle, Mandarine, Pin sylvestre, sont pré-anesthésiantes et lèvent les douleurs en calmant les spasmes.
    Lazulène et le chamazulène de la Matricaire et de la Tanaisie calment les douleurs liées au prurit cutané et autres démangeaisons.
    Citons les HE les plus réputées : Camomille, Basilic exotique, citronnelle de Java, cumin, Eucalyptus citronné, fenouil doux, gingembre, Lavande vraie, Menthe poivrée, Pin sylvestre, Sarriette des montagnes.

    **************************************

    3) Les HE sont calmantes et facilitent le sommeil

    On utilise déjà les HE au Japon pour réduire un état de tension dans les bureaux. En plus dassainir lair des bureaux, les HE créent un climat paisible et agréable qui favorise la créativité, la productivité et lharmonie au sen du personnel.

    Les insomniaques retrouveront le sommeil, que ce soit par usage interne, diffusion ou masage avec iun mélange dHE : Orange douce, camomille noble, Lavande vraie, ravensara.
    De nombreuses molécules présentent un grand intérêt pour favoriser la détente et le sommeil :
    - Les aldéhydes terpéniques de Verveine citronnée, Cumin, Mélisse
    - - Les ethers et esters de Lavande, Ylang-Ylang
    - - Les alcaloïdes terpéniques de lAngélique ; lassociation cinéole terpinéol du Ravensara facilite grandement linduction du sommeil.
    - Citons : Bergamote, camomille noble, céleri cultivé, Ciste ladanifère, Cumin, Laurier noble, Litsée citronnée, mandarine, Marjolaine des jardins, Menthe citronnée, Myrte verte, Orange douce, Petit grain bigarade

    4) Les HE sont antispasmodiques :
    On distingue les ethers, de charges positives, plus musculotropes que neurotropes (action antispasmodique et antalgique)
    : anis étoilé
    Ravensara
    Fenouil doux
    Basilic exotique
    Persil

    et les esters de charges négatives (calmants, anti-inflammatoires, anticonvulsivants), plus neurotropes que musculotropes :
    Lavande vraie
    Oranger amer
    Hélichryse italienne
    Laurier noble
    Inule odoranteMenthe poi_vrée
    Sauge sclaréeYalng-Ylang
    Gaulthérie
    Bouleau jaune


    5) Les HE et lappareil cardio-circulatoire

    A) Phlébotoniques et lymphotoniques

    Certaines molécules aromatiques sont actives sur le réseau veineux et lymphatiques dont elles stimulent la circulation : Cyprès, Lentisque pistachier, Génévrier de Virginie, Pin sylvestre (décongestionnant lymphatique), Céleri cultivé, Myrte verte, Niaouli, Hélychrise italienne, Boisde Siam (décongestion prostatique)


    B) Hypérémiantes

    Effets rubéfiants des HE de Gaulthérie et du Bouleau jaune, cannelle de Chine et de Ceylan : rhumatismes, lumbagos, sciatiques, entorses, foulures.
    Il convient de les diluer à des concentrations minimales très irritantes).

    C) Hypotensives

    Les aldéhydes (citral), les coumarines et certains esters (ylang) font chuter la tension artérielle.
    Les propriétés hypotensives des coumarines sont la conséquence de leffet sédatif central se répercutant sur la vasomotricité artérielle.
    par ailleurs, les coumarines ont une action fluidifiante sanguine.
    Citons : Citron, eucalyptus, Gaulthérie, Lavande vraie, mandarine, Marjolaine des jardins, Ylang.

    D) Hypertensives

    Les phénols et alcools terpéniques augmentent la pression sanguine

    E) Anticoagulantes, fibrinolytiques et antihématomes

    Les coumarines de certaines HE et les bêta-diones de lHélichryse italienne sont très actives pour éviter ou résorber les hématomes.
    Lail est un bon agrégant plaquettaire.

    F) Hémostatiques

    Les composés sesqui et diterpéniques du Ciste ladanifère et du géranium dEgypte arrêtent instantanément un grand nombre dhémorragies.
    Lhélichryse italienne (Immortelle) a la plus puissante activité antihématome (à appliquer avnt la chirurgie).

    G) Anti-arythimiques

    Certains esthers sont de bons régulateurs cardiaques (acétate de bornyle de lInule odorante et ylang) : Des constats cliniques apportent des résultats très probants

    ****************************

    6) Des propriétés anticatarrales

    A) Expectorantes

    Utilisée depuis longtemps, les HE riches en cinéole sont très actives (Eucalyptus globulus et officinal, romarin) car elles stimulent les glandes bronchiques et mobilisent les cils de la muqueuse bronchique.
    Dautres HE aux propriétés similaire : Epinette noire, Inule odorante, Myrte verte, Pin sylvestre, Ravensara

    B) Mucolytiques

    Lexpectoration et la dissolution des sécrétions accumulées au niveau des revêtements muqueux sont facilités par les molécules cétoniques et lactoniques. Leur emploi nécessitera cependant la plus grande prudence à cause de leur toxicité.

    *************************

    7) Propriétés endocrino-régulatrices

    Les HE exercent une action régulatrice sur lensemble des glandes endocriniennes de lorganisme. les médicaments officiels ont le plus souvent une action spécifique et mal dosée.

    Dans cette régulation endocrinienne, on distingue cliniquement des activités :

    A) Oestrogen-like :

    Sclareol, viridiflorol, trans-anethole ont une structure moléculaire proche de la folliculine (ou oestrogènes). Son intérêt est confirmé en pathologie endocrinienne féminine : Fenouil, Houblon, Anis vert, Sauge sclarée, Ravensare anisé, Anis étoilé, Acore vrai

    B) Cortison-Like

    Les terpènes du pin sylvestre et d el2pinette noire stimulent le cortisol des surrénales épuisées par els infections sévères ou longues et le stress répétés (à appliquer ne masage sur les surrénales)

    C) Antithyroïdienne

    Le Petit calament des montagnes et la Myrrhe amère

    D) Stimulante thyroïdienne

    Ail, myrte commun à cinéole, Clou de girofle (ction renforcée par els algues)

    E) Anti-surrénalien

    Le sphénols, alcolols et terpènes activent les surrénales épuisées par els épisodes infectieux (Basilic exotique).


    ********************************************

    8) Les HE sont tonifiantes

    A) EN diffusion, inhalation ou en usage interne, plusieurs HE sont des toniques de lhumeur et de la vitalité générale.
    Alors que le thé et le café sont des excitants, ces HE peuvent être définies comme des stimulants. Quelel ets la différence ?
    Les excitants épuisent les réserves énergétiques de lorganisme tandis que les stimulants dynamisent sans pour autant rendre fébriles.
    Leur action est progressive et cumulative.
    Citons : poivre noir, Menthe, romarin, Sauge, Bois de Santal, Sarriette des montagnes, Camphre, Cannelle, Origan, Ajowan, céleri cultivé

    B) Aphrodisiaques ou toniques sexuels
    Bois de rose, Bois de Siam, Cannelle de Chine, gingembre, Girofle, Menthe citronnée, Origan, Sarriette des montagnes, Thym saturéoïde, Ylang-Ylang

    **************************************

    9) Propriétés digestives

    A) Eupeptiques et carminatives

    Stimulation des glandes digestives : Bergamote, Camomille noble, céleri cultivé , Citron, cumin, Estragon, Fenouil doux, gingembre, Girofle, Lédon du Groenland, Mandarine, Menthe poivrée, orange douce, Thym thymol.

    B) Cholalogues et cholériques

    Activation de la sécrétion et chasse biliaire
    Camomille noble, Céleri cultivé, Fenouil doux, Menthe poivrée

    C) Hépatostimulantes et hépatoprotectrices

    Stimulation et protection du foi
    Carotte ; Gaulthérie, Lédon du Groenland, Myrte verte, Romarin verbénone, Thym thujanol

    D) Antispasmodiques

    *********************************************

    10) Propriétés immunoregulatrices

    Les profils proétiques (lymphoytes T4, T8) ont montré la puissance des hE sur le système immunitaire
    Aujourdhui, beaucoup de sidéens connaissent un pronostic prometteur notamment grâce aux monoterpénols (sans effets secondaires) et aux phénols.

    Voici une liste dHE qui relancent les défenses immunitaires :
    Ajowan, Bois de rose, Cannelle de Chine, Ciste ladanifère, Eucalyptus radié, Clou de girofle, Lavande aspic, Origan, Palmarosa, Ravensara, Sarriette des montagnes, Tea-tree, Thym à tujanol, thym saturoïde.

    ****************************************

    11) Propriétés à visée dermatologiques

    La voie externe qui utilise la peau comme véhicule dun complexe thérapeutique est intéressante à plusieurs points de vue.
    Certaines situations dites dinconfort ne trouvent de solution que par voie externe : soulager une transpiration excessive et malodorante (Géranium rosat, Palmarosa, Sauge officinale).

    On recherche avant tout lefficacité dun produit local pour traiter le cellulite et toutes les pathologies cutanées (eczéma, psoriasis, couperose,)

    LA peau elle-même est un vecteur naturel efficace des principes actifs contenus dans les huiles essentielles et les huiles végétales. LE derme, en effet, contient un réseau très étendu e capillaires sanguins et lymphatiques, ce qui permet aux huiles de massage davoir une action locale mais aussi régionale.
    Ainsi la voie cutanée permet de marier en un seul complexe différentes HE, véhiculées par une ou plusieurs huiles végétales, et qui débouche sur une solution thérapeutique complète, agréable et bien ciblée.
    par ailleurs, cette voie nest pas du tout incompatible avec un traitement complémentaire par voie interne.

    Resumé des effets périphériques (sur la peau) des HE :
    -Antihématomes
    - Antiphlébitiques
    - Cicatrisantes
    - Décongestionnantes lymphatiques
    - Décongestionnantes veineuses
    - Hémostatique
    - Lipolytique
    - Tonique astringent cutanée
    - Tâches de vieillesse pigmentaires
    - Radioprotection cutanée (avant la radiothérapie)

  • Merci veloor!



    Contente de te revoir sur le forum! Ça fait un bail! Je me demandais où tu étais passée!

    Ben moi, je copie tout ça et je le mets de côté pour le lire dans qq jours car ça m'intéresse au plus haut point. J'ai la Bible de l'aromathérapie de Nerys Purchon, mais celui-ci je ne l'ai pas. Je prends note.

    De lui, j'ai "Le Secret des Peuples sans cancer" (sous-titre: Prévention active du cancer) aussi aux éditions du Dauphin.

    Bisous Veloor et merci d'avoir pris le temps d'écrire tout ça pour nous. J'apprécie!

    Kit

    Commentaire


    • Tu as eu du courage



      pour taper le long post !
      je connais bien le livre que tu cites, je l'ai emprunté plusieurs fois dans ma bibliothèque, il est vraiment intéressant et complet.

      krys

      Commentaire


      • Merci veloor!
        Il y a aussi



        aromathérapie du dr jean valnet livre où il décrit comme ce dr les he. c'est très complet et il connait vraiment les he,
        avec celui de dame nelly, tu seras bien équipée.

        Commentaire


        • Tiens



          sympa à toi de partager tout ça

          ton post vive les huiles essentielles est à l'abandon depuis que tu es partie !

          c'est dommage , bcp de filles te posaient dessus des questions!

          bizzz et à bientôt te voir plus souvent peut être alors !

          lila

          Commentaire


          • Merci les filles pour vos encouragements



            votre sympathie et surtout pour votre intérêt

            Lilamie, je vis essayer de fiare remonter le post "Vive les huiles essentielles".

            J'avoue que je me suis découragée quand j'ai vu que les questions ne venaient pas et que je parlais toute seule ;
            Et puis, je débutais un nouveau travail qui me demandait baucoup d'investissement alors je rentrais épuisée
            PAs beaucoup d'énergie le soir.

            BIZus à toutes

            Veloor

            Commentaire


            • Merci les filles pour vos encouragements
              Lilamie



              Je n'ai malheureusemnt pas pu retrouver le post. J'ai étendu la recherche à un an en utilisant simplement les mots : "huiles essentielles" mais le moteur de recherche d'aufeminin refuse d'élargir la recherche au delà de la 1ère page

              Ceci dit, ce nouveau post peut être l'occasion d'entamer de nouvelles discussions sur les HE.

              Bizous

              Veloor

              Commentaire


              • Lilamie
                Communion de pensée



                je viens de te le remonter

                elle est pas belle la vie

                Commentaire


                • Communion de pensée
                  Lol



                  Commentaire


                  • Merci les filles pour vos encouragements
                    Comment



                    avoir les coordonneés d'un médecin phytotherapeute et aromatothérapeute région parisienne?
                    Approchant de la ménaupose je souhaiterais me soigner autrement qu'avec le tt hormonal de substitution ayant une famille sujette a l'arthrose.
                    Merci d'avance.
                    Nadine

                    Commentaire


                    • Il y a aussi
                      Merci pour l'info tite bergère!



                      Sympa!

                      Bisous

                      Commentaire


                      • Merci veloor!
                        Merci kiterapie de me donner un autre titre



                        de ses livres
                        CA m'intéresse aussi

                        Veloor

                        Commentaire


                        • Comment
                          C'est vrai que ce n'est pas simple de trouver



                          des médecins pratiquant ces spécialités et qui ne soient pas des charlatans.

                          Cependant, tu habites la région parisienne donc la logique voudrait que tu aies plus de chance d'en trouver qu'en Province.

                          Je pense dans ce domaine-là que le bouche à oreille est le meilleur guide. LAisse peut-être un post avec ta question sur le forum.


                          Sinon, il reste www.lespagesjaunes.fr

                          JE sais qu'il existe aussi une "charte" ou un regroupement, une liste des naturopathes ou médecins pratiquant des médecines "douces" et "parallèles" et qui en ont effectivement les diplômes.

                          PArdon de ne pas pouvoir t'aider d'avantag

                          Bizous

                          Veloor

                          Commentaire


                          • C'est vrai que ce n'est pas simple de trouver
                            Merci



                            je pense chercher ds les pages jaunes

                            Commentaire


                            • Merci pour l'info tite bergère!
                              Upupup



                              Commentaire


                              • Comment
                                Vous pouvez contacter l association phyto 2000




                                association des usagers de la phytotherapie, qui vous donnera les adresses recquises.
                                Leur site est, de mémoire : ... phyto2000.org

                                xx Luxurieuse xx

                                Commentaire


                                • Upupup
                                  Allez hop !



                                  tout en haut !

                                  non mais

                                  Commentaire


                                  • Un livre...



                                    ...pour toutes celles qui s'intéressent à la question
                                    "Santé et bien-être par les huiles essentielles" de Martine Bonnabel-Blaize - Edisud
                                    A mon sens, le meilleur bouquin que j'ai pu lire jusqu'ici, sur le sujet
                                    L'auteur, "pharmacienne-herboriste" est l'arrière petite-fille du fondateur de la célèbre herboristerie marseillaise le "Père Blaize", créée en 1815!!
                                    "Ce livre, à visée pratique et destiné à tous, est un recueil de recettes et de conseils précieux émanant d'une professionnelle : elle y détaille les propriétés et les bienfaits des HE citées, propose des posologies adaptées, souligne les erreurs à éviter"...
                                    L'aromathérapie est aujourd'hui une médecine à part entière, à l'action thérapeutique rapide, mais qui nécessite beaucoup de précautions car les HE représentent la partie la plus concentrée et la plus active de chaque plante... son utilisation exige prudence et rigueur
                                    Amitiés
                                    lauena

                                    Commentaire


                                    • Un livre...
                                      Marrant çà !



                                      j'ai acheté le même livre à Noël... j'en ai parlé à Veloors d'ailleurs ! il est bien mais quand même avec beaucoup de prépa à faire faire ! car sois même très délicat et onéreux....
                                      J'aimerais bien que gentille Veloors revienne des étoiles et continue à nous délivrer ses découvertes sur les HE'S

                                      Velours

                                      Commentaire


                                      • Allez hop !
                                        Petite



                                        remontée mécanique

                                        Commentaire


                                        • Marrant çà !
                                          C'est vrai...



                                          ... mais c'est souvent le cas avec les HE :-/
                                          Par contre, je n'avais pas trouvé, jusqu'à présent, un livre qui permettait une véritable automédication, avec les bons dosages, les durées de traitements, les précautions et les contre-indications...
                                          Amitiés
                                          lauena

                                          Commentaire


                                          • Merci



                                            J'ai lu avec beaucoup d'intérêt ton message mais je veux savoir si tu sais comment agissent réellement les huiles essentielles sur l'organisme, le chemin qu'elles suivent.

                                            Commentaire


                                            • Re: Huiles essentielles : propriétés reconnues scientifiquement

                                              Super résumé

                                              Merci veloor

                                              Commentaire

                                              Publicité

                                              publicité

                                              Chargement...
                                              X

                                              publicité