publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

2 fc en 2 mois...

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • 2 fc en 2 mois...



    Bonjour les filles,

    Je suis tellement désolée pour vous toutes... car si nous sommes là c'est que tout ne se passe pas vraiement comme on le voudrait... Et puis il n'y a que nous les unes et les autres pour nous comprendre vraiment car même l'entourage est bien souvent maladroit et nous fait plus de mal que de bien...

    Voici mon histoire :

    J'ai 26 ans, je suis mariée depuis l'été dernier à mon Coeur qui en a 40 ans et nous sommes en essais bébé depuis novembre 2005.

    J'ai fait ma première fausse couche le 11 avril dernier en tout début de 6ème SG, 4 heures après avoir vu son petit coeur battre à l'écho (j'avais déjà qques partes, mais le gynéco me rassurait encore qd même), un chagrin inconsolable.
    J'ai foncé aux urgences de ma clinique (privée), c'était un soir vers 22h00, ils m'ont gardé toute la nuit sous perf de perfalgan, le lendemain le gynéco est passé me voir en chambre, a ordonné qu'on me retire la perf et compagnie et à demander vers 16h30 que je descende à son cabinet.
    Il a fait un examen classique et l'a trouvé dans le vagin, il l'a mis dans un petit pot et me l'a montré (soit il est vraiment nul en psycho, soit il voulait me faire réaliser) et me disant : "Je crains que ça ne soit fini, nous allons faire une écho endovaginale pour vérifier" - bien ententdu, vous aviez bien compris que c'était fini.
    Il m'a dit que comme tout s'était dérouler de façon très naturelle, qu'on ouvait reprendre les essais et qu'il me fallait essayer de revivre normalement.

    Je suis retombée enceinte le 14 mai sans avoir eu de RDC.
    Il y a 10 jours, nous avons eu une 1er RDV : petit sac de 4 mm dans l'utérs (bien placé, c'était déjà ça)
    Mardi dernier, il m'a dit que ça n'avait pas évolué, que c'était "flasque" et qu'il se "ratatinait". En d'autres termes, pas d'activité cardiaque, oeuf clair.
    Le pb de mon gynéco, c'est que soit il ne trouve pas les mots soit c'est moi qui les prends mal, je ne sais pas, mais bon. Il est excellent et très réputé d'un point de vue médical, mais côté émotion, je me sens si mal.
    Bref, il m'a redemandé de faire 2 taux d'HCG espacés de 48 heures car en parallèle il craint une GEU en , à droite.
    Donc PDS Mercredi : 572 et Vendredi : 526.
    Il m'a demandé de le joindre pour lui donner les 2 taux, chose faite vendredi midi, il pense donc qu'il n'y aurait pas GEU, mais il préfère être sûr et me redemande un HCG pour lundi.
    Il comptait me faire le curetage mardi pour l'oeuf clair de façon à pouvoir le faire analyser (il s'inquiète tout de même à partir de 2 FC, même si normalement c'est à partir de 3, car je suis diabétique en de tout ça). Si GEU il y a, il m'opérera en même temps par endoscopie...

    Mais à partir de vendredi après midi, j'ai commencé à avoir des pertes de sang rouge vif, j'étais toute seule à la maison et j'avais peur. J'ai recontacté mon gynéco sur son portable (après avoir eu sa secrétaire qui m'y a autoisée). Je voyais bien qu'entre vendredi et mardi, ça n'allait pas pouvoir attendre le curetage. Il m'a reçu comme une m... au téléphone. M'a dit de ne rien faire toute seule à la maison et d'aller la clinique qd ça s'intensifie... Qu'on s'occuperait de moi...

    Samedi matin au réveil vers 8h00, j'avais très très mal au bas ventre (violentes contractions) et je saignais déjà pas mal.
    Mon mari m'emmène aux urgences de la clinique.
    Le gynéco de garde me prend entre 2 consultations matinales, il commence par me faire une écho endovaginale. On voit alors un utérus bien vide, il me dit qu'il n'y a plus rien, qu'il est déjà parti, que les douleurs au ventre vont donc se calmer...
    Et là avec mon mari on lui dit que c'est pas possible, qu'il n'est pas sorti complètement (je n'avais rien vu "passer") qu'il doit bien être qq part. Bloqué au niveau du col, dans le vagin... ? Non, non, pour lui, on ne voit rien à l'écho, il n'y a plus rien.
    Bref, je rentre donc à la maison avec des Diantalvic et un arrêt d'une semaine histoire de me remettre un peu...
    Et puis 2 heures après, je sens qq chose de bizarre de chaud. Je dis à mon mari que je dois saigner très très fort là, que je me sens un peu mal. J'ai eu l'impression de me fare pipi dessus. Je vais aux toilettes et biensûr je le trouve.
    Je le regarde tristement, gros comme une belle cerise (on est loin des 4 mm de la 1ère écho qd même), même mon mari est venu le voir.
    Une grosse colère m'est montée à la gorge encers ce gynéco de garde, il suffaisait qu'il fasse un examen classique et qu'il regarde avec ses yeux, zut.
    Je ne savais pas quoi en faire, il faut un liquide sépcial pour le conserver, il n'allait pas pouvoir attendre jusqu'à lundi, il aurait été inexploitable. Et puis, on ne s'est vraiment pas vu retourner aux urgences avec notre petit oeuf dans du papier toilette. Alors j'en ai eu assez, j'ai eu envie de tourner la page en me rassurant que c'était un oeuf cleir et donc pas un "vai" bébé, et j'ai tiré la chasse d'eau.

    Maintenant je me sens un peu mieux. Aujourd'hui dimanche on avait prévu d'aller nous promener à un vide grenier et bien on va qd même y aller...

    Je vais qd même aller faire ce taux d'HCG demain matin, le transmettre et expliquer à mon vai gynéco (celui qui est très fin en psycho) ce qui s'est passé, et j'espère qu'il va me redonner RDV cette semaine pour vérifier que tout est vraiment bien parti, me redonner un contraceptif d'un mois pour attendre le RDC sans prendre de risque et mettre en place la batterie d'examens sanguins qu'il veut me faire faire.

    Comme on est toutes dans le même type de cas, je vous promets de vous raconter, de vous expliquer les examens, résultats et éventuels traitements qu'il me donnera. Si ça peut vous aider vous aussi...

    Je suis désolée d'avoir été si longue, mais on a des parcours un peu difficiles quand même, et ça fait du bien de pouvoir se confier à des personnes qui comprennent de ce qui se passe dans le corps et dans la tête. Merci beaucoup de m'avoir lu et je suis là si vous avez envie et besoin d'échanger.

    Je vous embrasse très très fort les filles.

    Petite Marmotte qui essaye d'avoir un 1er enfant...

  • Courage



    je suis si désolé pour toi, qu'elle terrible épreuve
    j'ai moi même fait trois fausses couche tardive et je ais à quel point un médecin humain peut nous aider à vivre ce deuil le plus sereinement possible !

    je ne sais que dire, à part COURAGE, tu vas y arriver, il n'y a pas de raison, deux amies à moi diabétique ont chacune perdu un enfant à la 36 semaines, et ont chacune aujourd'hui un enfant vivant, le chemin a été long, mais aujourd'hui elles sont maman.

    il y a de l'espoir pour chacune de nous et pour toi aussi.
    courage, ce bébé que tu attends tant, viendra un jour faire ton bonheur !

    bises
    Isis

    Commentaire


    • Je te comprends



      je faisais une fausse couche et mon gynéco me laissais des messages sur mon portable en disant que ma grossese se passait bien. Et c'est très dur de se sentir comme délaissé par des medcins qui n'ont vraiment rien a faire de tes sentiments. C'est en train de disparaitre les vrai medecins qui s'inquiète de ses malades.
      J'ai fait une fausse couche il y a 2 semaines, je remonte la pente mais j'ai la haine quand je vois une femme enceinte car moi aussi j'ai envie d'avoir un ventre rond, de marcher comme un canard et de ressembler à une baleine.
      Notre tour viendra et le bébé va être étouffé par notre amour!!!
      Bonne chance

      Commentaire


      • Juste pour



        te dire de ne pas desesperer j'ai fait 2FC une à 8SA et l'autre à 6SA en 4 mois et là je suis enceinte de 21SA donc la roue tourne faut y croire :amour: bonne chance pour la suite

        Commentaire


        • Fc ce week end



          j'ai revu ma gyn ce matin qui m'a dit d'attendre deux periodes de regles avant de recommencer:
          - la premiere est comme un retour de couche
          - et il faut laisser le temps à l'interieur de cicatriser
          elle m'a assuré que réessayer apres la premiere periode de regle pouvait refaire faire une FC car interieur fragilisé en "reconstruction"
          courage, on va y arriver!!!!

          Commentaire

          Publicité

          Forum-Archive: 2006-06

          publicité

          Chargement...
          X

          publicité