publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Je ne sais pas quoi faire pour un ami alcoolique,

Réduire

publicité

publicité

X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Je ne sais pas quoi faire pour un ami alcoolique,



    A 40 ans, il boit de plus en plus suite à de multiples problèmes familiaux (son ex-femme l'empêche de voir ses enfants, entre autres). Je l'ai connu il y a 5 ans, il buvait déjà mais beaucoup moins. En fait c'est un alcoolique qui ne se considère pas comme tel, c'est ça le problème. Des amis communs ont essayé d'aborder le sujet avec lui, ils se sont fait jeter. Il conduit bourré, ce qui m'inquiète beaucoup. Pour lui, il ne boit pas, quand tout le monde prend un café ou un coca il prend une bière, je sais qu'il commence dès le matin au café du coin avant d'aller bosser. Il a toujours les yeux explosés et rouges, maintenant il a la peau abîmée, et il commence à tenir des propos totalement déplacés dans certaines situations, pour l'instant ça ne lui a pas posé de problème mais ça ne durera pas toujours. Que dire à quelqu'un qui ne veut pas reconnaître qu'il devrait faire un sevrage mais pour qui ce serait à mon sens la seule solution? Par ailleurs c'est quelq'un d etrès gentil, mais je suis sûre que si j'aborde la question avec lui il va couper les ponts avec moi et là je ne pourrai plus rien faire. Si quelqu'un a eu le même problème, je veux dire en tant que proche d'un alcoolique,merci pour votre aide. Ariane

  • Il n'y a rien à faire



    et je suis désolée de devoir te dire cela. J'ai connu le même problème avec mon beau-père. Il était saoul du matin au soir. Un jour, le médecin l'a obligé à suivre une cure. Il y est allé, trois fois et à chaque fois, ce fut un échec. Il recommençait une fois la cure terminée. Comme pour ton ami, mon beau-père ne s'estimait pas alcoolique. C'était déplorable, une vraie loque. Il est décédé l'année dernière. C'est triste mais tant que l'alcoolique ne reconnait pas sa maladie, il n'y a rien à faire. Lui seul doit pouvoir en prendre conscience et à ce moment là, il prend, en général, la bonne décision de se faire soigner

    Commentaire


    • Il n'y a rien à faire
      C'est ce que je pense aussi mais



      j'espérais... je ne sais pas quoi, en fait. Merci en tout cas. Bonne journée.

      Commentaire


      • Rien à faire



        mon frère est alcoolique
        il refuse énergiquement ce terme
        il boit "on est en provence alors un petit pastis"...
        c'est ça devise
        tant qu'il ne reconnaitra pas son état personne ne pourra rien pour lui

        le prob c'est que ce genre de personnes gachent la vie de leur entourage
        ils creusent eux meme le fossé qui va les conduire à ne plus avoir d'ami et à se retrouver seul

        j'ai essayé de savoir le pourquoi du comment dans un forum d'anciens alcooliques
        j'ai discuté avec eux et tous m'ont répondu la meme chose : le déclic doit venir de lui

        bon courage avec ton ami

        Commentaire


        • Je connais



          mon père est alcoolique depuis ma naissance (19 ans) et malgré les essais repetitifs avec mes deux grands freres pour lui faire comprendre ces pb il y n'y a rien a faire
          il est dans son monde et l'on peut rien faire

          il boit ss meme sans rendre compte je crois et ne veux meme pas se l'avouer à lui meme
          il conduit bien sur lorsqu'il est bourré mais pire je crois il n'hesite pas a rendre visite a des amis et a de la famille dans ces circonstance e-t je peux te dire que chacun d'entre ns en prend pr son grade
          lorqu'il est bourré il est ingérable (pr ne pas dire violent et pervers) et j'ai souvent tres peur mais apr ailleurs je considère que c'est mon père que je le veuille ou non que c'est lui qui ma crée

          j'ai pas de solution a t'apporter parce que je n'en ai meme pas pr mon histoire

          si tu veux en parler je suis là une jeune de 19 ans qui vit avec ca quotidiennement et qui part moment ne supporte plus

          je te laisse mon mail à toi de voir si tu veux des precisions ou meme en parler je te repondrai avec plaisir

          webnatoche49@aufeminin.com

          bisous à toi et tt ceux qui sont dans le meme cas ...
          à bientot nath

          Commentaire


          • Je connais
            Merci à tout le monde, natoche je vais essayer de l'envoyer un mail dans la journée



            je t'expliquerais tout ça plus en détail, enfin si ça ne te gonfle pas.

            Ariane

            Commentaire

            publicité

            publicité

            Chargement...
            X

            publicité