publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Sexualité avec et sans sentiments

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Sexualité avec et sans sentiments



    J'ouvre cette discussion qui je le suppose n'est pas un sujet nouveau dans les colonnes de ce forum.

    Quel est votre avis et vos expériences par rapport à la sexualité avec et sans sentiments ? Autrement dit est-il préférable de faire l'amour, ou alors simplement de s'envoyer en l'air avec un partenaire consentent ?

    Personnellement, je pense qu'il n'y a pas de moral à introduire en matière de sexualité, et un coup d'un soir, ou un sex friend peut contribuer en période de non-amour à relever une estime de soi-même, à se faire plaisir (pourquoi pas ?).

    Cependant, je remarque également dans mon cas personnel, que la sexualité pour la sexualité et sans sentiment, si elle peut avoir quelque fois quelque chose de grisant, finit rapidement par me provoquer un certain dégoût - droit après l'éjaculation en général. Une sorte de mal-être existentiel finalement difficile à expliquer-

    Et de mon expérience, je constate également que la sexualité non-engagée, est rarement réciproque et qu'il y en a presque toujours (toujours dans le cas de mes expériences personnelles) un des deux partenaires qui malgré la façade non-interessé espère quand même un début de relation sentimental, ou du moins une issue moins matérialiste.

    Et la sexualité sans sentiment, sans câlin, sans tendresse, sans fou rire, sans souci du bien-être de l'autre est complètement stérile. Et à partir du moment où tous ces éléments sont introduits dans la sexualité soit-disant sans sentiments, est-elle encore une sexualité sans sentiment qui ne va blesser aucun des partenaires au moment de la séparation ? J'en doute.

    Et vous, comment avez-vous vécu vos expériences en la matière, quel est votre avis sur ces questions ?

  • Sexe , et puis ...



    Bonjour,

    Vaste et bonne question!

    Il n'y a pas une sexualité, je dirais qu'elle est différente pour chacun(e).

    Tu sollicites un avis personnel, je vais te donner le mien.

    J'aime les femmes et en cela ne suis pas différent de la majorité des autres mâles.

    Pour moi, passé l'age de la puberté où la seule pensée d'un jeune est de "baiser" passe moi l'expression mais je pense que le mot qui convient.

    Les sentiments de cet age se résume ainsi:

    Qu'est-ce qu'on fait " on baise tout de suite ou on attend un peu ?

    Puis passé cet "age ingrat" et égoiste, on prend conscience que la femme aussi a des désirs, que son aptitude à faire l'amour est different de celui de l'homme, qu'elle a besoin de plus de temps .

    D'où l'importance des préliminaires; conditions essentielles pour amener sa partenaire a apprécier ces ebats amoureux.

    Trop d'hommes baclent ces instants qui sont déterminants pour la suite des relations.

    Leur obsession : la pénétration

    Nous apprenons a faire de la gym, du vélo, du roller mais pas a faire l'Amour !

    Chacun doit se débrouiller seul dans son coin, et les films pornos ne changent rien a cela, bien a contraire pour la majorité des cas, ils abaissent la femme à l'état d'objet sexuel.

    Je dirai qu'ils n'ont ni queue ni tête, bien que souvent elle soit très proche l'une de l'autre.


    Je l'ai dit souvent,nous avons du mal a nous comprendre entre Hommes et Femmes, question de glandes peut-être.

    La jeune fille pense " Que je serais bien entre ses bras"

    Le jeune lui, pense Que je serais bien entre ses jambes "

    Simple difference de niveau !!

    L'education des jeunes (hommes) passe par là, une femme est un être qui pense, vibre, réfléchis tout comme son pendant masculin, ei non pas un objet que l'on peut utiliser et jeter apès coup .

    Pour en terminer, je dirais que l'expérience et mon vécu font que je ne saurai me contenter d'amours sans ressentir
    quelque chose autre que du désir pour ma partenaire,

    Tu ecris
    > ...Et la sexualité sans sentiment, sans câlin, sans tendresse, sans fou rire, sans souci du bien-être de l'autre est complètement stérile. Et à partir du moment où tous ces éléments sont introduits dans la sexualité soit-disant sans sentiments, est-elle encore une sexualité sans sentiment qui ne va blesser aucun des partenaires au moment de la séparation ? J'en doute.

    Nous sommes du même avis; si d'autres , souhaitons une majorité, ont la m^me attitude, alors Mesdames c'est vous qui serez les gagnantes.





    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2013-022013-03

    publicité

    Chargement...
    X

    publicité