publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Spasmophilie: comment s'en sortir

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Spasmophilie: comment s'en sortir



    je vois qu'il y a des gens qui sont spasmophiles pendant des années sans que ça s'arrange

    est-il possible de s'en sortir

    je ne suis spasmophile que depuis quelques mois et je pensais que ça serait plus facile que ça de s'en débarasser


    si y'en a qui étaient spasmophiles et qui ne le sont plus, merci de nous dire comment vous avez fait

    merci

  • Salut rosaline



    Mon médecin avait diagnostiqué une forme de spasmophilie quand j'étais ado. Les crises étaient rares au début, puis sont devenues très fréquentes vers 18-19ans, avec même de la tétanie. Puis, j'ai été enceinte, et depuis la naissance de mon fils, il y a deux ans, je n'ai plus de crises, tout s'est arrangé. J'ai quand même parfois des angoisses inexpliquées et de légères convulsions, mais cela reste très rare, uniquement si je me suis énervée ou si quelque chose me fait beaucoup de mal (décès...). Je ne sais pas si cette solution en est une réellement, mais ça a changé ma vie...

    Commentaire


  • Spasmofinie



    Si vous êtes prête à modifier votre alimentation pour en finir avec la spasmophilie, je vous laisse le soin de découvrir spasmofinie.org. Voici l'introduction que j'ai copié/collé :

    "Pour en finir avec la spasmophilie !

    Vous êtes spasmophiles ou proche d'une personne souffrant de spasmophilie ?
    Vous errez depuis peu ou depuis longtemps voire très longtemps, voire même trop longtemps de médecins en neurologues ? De psychothérapeutes en acupuncteurs ? De sophrologues en ostéopathes ?
    Vous avez essayé le calcium, le magnésium, les antidépresseurs, les anxiolitiques, le yoga, les magnétiseurs, les guérisseurs, les hypnotiseurs...
    Au mieux, ils vous auront soulagé un peu ou temporairement de vos symptomes. Ils vous auront prêté une oreille attentive et vous aurons appris à vous adapter à votre état, à contrôler vos émotions, vos peurs, votre respiration.
    Au pire, on vous aura dit que vos check-up médicaux sont normaux et que vous n'avez rien. Que vous devez faire un travail sur vous-même, que c'est psychosomatique... Mais la prochaine crise vous guette, vous le savez. On vous l'a dit : on ne guérit pas de la spasmophilie; on apprend à vivre avec !
    Et vous avez peut-être fini par vous résigner. Cela doit être vrai puisque vous avez tout essayé ?
    Amis spasmophiles, Manon et moi-même avons créé ce site afin de vous témoigner que la spasmophilie n'est pas une fatalité et que, tout comme ce fut le cas pour nous, vous pourrez en guérir dès que vous aurez compris que de toutes les épreuves auxquelles vous êtes confrontés, la plus dramatique est sans nul doute la désinformation qui règne quant à l'origine de votre terrain spasmophile.
    Avant de poursuivre je tiens à préciser que nous ne sommes ni médecins ni vendeuses de quoi que ce soit . Nous ne témoignons pas, non plus, au service d'une communauté religieuse ou spirituelle ou politique. Nous sommes juste deux ex-spasmophiles de très longue durée (26 ans pour Manon"

    Commentaire


    • Réponse à rosalyne



      Tu as un terrain génétique de spasmophile, on l'est ou on ne l'est pas. Tu devras faire de nombreuses cures de magnésium et calcium et aussi peut être prendre un antidépresseur léger ou un calmant léger.J'ai été obligé d'en passer par là pour pouvoir vivre normalement
      car les attaques de panique étaient trop éprouvantes pour moi. J'espère que ta spasmophilie n'est pas trop forte aussi courage

      Commentaire


      • Spasmophile depuis 24 ans



        tachicarde depuis une quinzaine d'année
        migraineuse à fortes crises depuis plus de 20 ans

        je prends des beta bloquants pour la tachicardie
        j'ai des triptans pour les crises de migraine (qui peuvent durer 3 ou 4 jours)

        j'ai réussi à calmer la spasmophilie, j'ai des crises en cas d'angoisse ou de grosse fatigue, et j'arrive en général à les gérer, voire à les repousser, mais c'est épuisant !
        j'ai eu des cures de magnésium et calcium en intraveineuses, des cures par comprimés de magnésium, gouttes de vitamines D , de phosphore, j'ai eu des anti dépresseurs, des somnifères, mais c'est par la volonté d'en sortir qu'on arrive à les espacer. Il faut accepter cette "maladie" (tout le monde ne la reconnait pas comme une maladie, c'est là le hic, beaucoup disent qu'on "s'écoute" trop, qu'on en fait trop !) et essayer de relativiser beaucoup de choses, ne pas stresser pour n'importe quoi ... et déjà trouver ce qui nous fait stresser !

        J'ai refusé de voir un psy, j'aurai peut etre du, ça aurait duré peut etre moins longtemps, mais j'ai trouvé le moyen de me calmer.

        Dernièrement j'ai une une grosse crise dans un supermarché, je l'ai sentie venir, j'étais vraiment mal, je suis allée dans une cabine d'essayage, avec n'importe quoi à la main, je me suis assise au calme, j'ai fermé les yeux, respiré très profondément, en pensant à quelque chose d'agréable ... et c'est passé.
        Je me sentais encore mal, mais la crise était passée !
        Je suis vite rentrée chez moi, et j'ai mangé quelque chose de sucré (car je fais de l'hypoglycémie en plus) et je me suis reposée.

        Et tant pis pour le ménage s'il est fait plus tard, tant pis si le diner est en retard de 30 mn, il faut savoir penser à SOI pour se garder des moments de calme.

        voila ma contribution, ma fille de 23 ans en est atteinte également depuis 10 ans, elle a développé aussi un syndrome d'agoraphobie et est aussi hypoglycémique.

        bizouxxx et bon courage
        Nanou (47 ans)

        Commentaire


        • Tien bon !



          c'est vrai il n'est pas facile de ce debarrasser de la spamophile qu'il faut apprendre a vivre avec ,plusieurs choses peuvent t'aider 1 apprend a reconnaitre l'arrivée d'un crise 2 le calcibronat est un tres bon medicament pour couper ou baisser l'intensitée de la crise , 3 apprend a te connaitre par coeur que tu soit sure que tel et tel choses declanche une crise et 4 le plus important trouve toi un bon medecin qui te croie et te soigne correctement s'il ne te croie pas change ,tu peux aussi aller vers l'homeophatie et toutes les medecines douce ,par contre sache que les regles ont une grande influence pour les crises ,a j'oubliai il y a aussi le truc quand tu sent la crise venir tu prend un sac plastic ou papier et tu respire dedand quelque minutes tu verra a force tu pourra arreter un crise comme cela . un truc que j'ai reperée c'est qu'a chaque changement de saisons les crises sont plus dure mais les 2 plus difficille sont celle de l'ete a l'automne et hiver au printempt pour moi eb tout cas .il y a 30 ans que j'ai fait ma 1 er crise maintenant j'en fait peut etres 1 ou 2 dans l'année et encore pas tout le temps mais c'est une certitude pour l'instant cela ne ce guerri pas ,et il vat tu falloir beaucoup de courage pour affronter cela c'est aussi pour cela qu'il te faut une personne de confiance avec qui tu pourra te confier car tous ne comprennent pas nos reactions ,du rire aux larmes etc mais croie moi ont peu sans sortir sans s'abruttir de medicaments ,le yoga est parfait pour apprendre a te relaxée aissai tu verra par toi meme le resultat ,mais surtout ne te croie pas anormal nous sommes des milliers si ce n'est des millions a souffrir de spamophilie et a vivre normalement courage et de toute façon tu a dejas fait un pas vers la sortie puisque tu veut savoir comment faire pour s'en sortir .@ si tu veux Damatine

          Commentaire


          • Spasmophile depuis 24 ans
            Courage !!



            http://www.amessi.org/L-hypoglycemie
            http://www.amessi.org/VOTRE-CORPS-RECLAME-DE-L-eau-

            bonjour madame !

            spasmophile depuis 2002, j'ai eus un parcour dans toutes les médecines officielles, et ils ont tous une théorie.bla bla bla !!!
            en 2005 je me suis sorti de cette spasmophilie, et depuis presque 6 mois en 2007 je me suis remis a manger de la "sale bouffe "..........et voila que depuis 3 jours angoisse,jambes en cotton,fourmillement,insomnie!!!
            bref, pour vous die que je m'en étais sorti rien qu'en observant le contenu du lien hypoglycémique...et surtout buvez beaucoup d'EAU c'est tres important ! vous verrez aussi le liens !....bien sur, il est évident que vous excluez tout le gluten de votre alimentation, et allez voir un allergologue lui demander si vous etes INTOLERANT ou ALLERGIQUE au gluten .........bonne guérison a vous et votre fille

            amicalement .

            Commentaire


            • Spasmofinie
              Spasmophilie crise de tetanie



              je ne suis pas d'accord ce n'est pas psychosomatique car je le suis depuis toute petite mais je ne le savais pas.Mes parents m'ont fait voir des pneumologues pensant que j'étais ashmatique mais il n'en ai rien.Jusque là comme tu dis je vivais avec ça mais comme compagnon de route des anxyolitiques,du magné B6 et tout un tas de trucs acheter en pharmacie mais là c'est de pire en pire.Je suis allée voir mon mèdecin il y a 15 jours il m'a mis en arrêt maladie pendant 10 jours pour que je me calme,avec anti-dépresseur à l'appui.Je n'en supportais aucun et mes crises d'angoisses s'accentuaient encore plus,je prenais en plus mon tranxène pour me calmer,bref je tombais dans un enfer atroce.Alors j'en ai eu ras le bol ,j'ai mis à la poubelle les anti-dépresseurs et bien sur j'ai continué mon tranxène que je prends plus fort et plus souvent et mon mèdecin m' as prescrit pour les angoisses et les crises de panique le soir bien qui m'empéchait de m'endormir du seresta 50 mg.J'en la moitié 1heure avant de me coucher et je dors pour l'instant mais c'est sur le matin je suis dans le coltar mais bon c'est sur je suis et serai toujours dans l'enfer de la drogue.
              Si d'autres personnes ont de bons conseils à me donner à part des psy que j'ai assez vu,j'en serai fort aise.
              myrtille83136

              Commentaire


              • Spamophilie et tétanie
                De l'aide



                mOi j'ai 18ans sa fait environ 3ans que je fais des crises elle devienne de pire pire de plus en plus forte c afrreu sa mempeche caremen de vivre ma vie de jeune fille jen peux plus!!!

                je sais pas comment faire pour men sortir, jai meme du mal de sortir de chez moi, jai tout le temps limpression de respirè très mal que jai pa dair, et mal au coeur... :-(

                c chian vraiment, et en plus jai la phobie des medicament, et jai meme du mal a croir que c'est de langoisse telement ce que je ressent me pouri la vie

                aidez moi svp!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! !!!!!!!!!!!!

                Commentaire


                • Spamophilie et tétanie



                  bonjour, je fais de la spasmophilie depuis très longtemps, j'ai 39 ans, puis à 32 ans j'ai eu ma 1ère fille et plus rien !! à 34 ans j'ai eu ma 2ème fille est là patatra c'est revenu de plus belle !!!!! je pense que c'est du à l'accouchement, perte de magnésium, grosse fatigue, je ne pouvais plus m'occuper de mes enfants,, j'avais perdu 15 kilos en 15 jours,,j'étais une morte vivante, mon médecin de l'époque m'avait donné un antidépresseur et en plus il prenait ça à la légère, et avec cet antidépresseur je me serais suicidée !! j'ai changé de médecin qui lui m'a prise au sérieux et ça fait 5 ans alors évidemment antidépresseur, beta bloquant, magnésium, et tous les mois dès que je prend ma dernière pilule je commence 10 jours de cure de calcibronat et ça marche (vu que je me sens plus vulnérable au moment des règles) mais j'ai l'impression que je ne pourrais jamais me passer de mes médicaments et si je ne les prends pas je ne peux plus avoir de vie normale !!!!! j'ai essayé de baisser les doses de magnésium mais non ça ne vas pas. De plus, mon corps de "tient" pas le magnésium et le calcium, pas de chance !! Ma mère en fait aussi, je pense qu'il y a un terrain héréditaire !! je pense à mes filles et je prie pour qu'elles n'aient rien, c'est trop dur à vivre !!!!!! avec le traitement ça va je m'en sort pas mal !! mais en cas de crise je dois m'assoir ou m'allonger dans un endroit calme (alors au travail c'est pas évident mais j'ai prévenu mon patron et certains de mes collègues) je prend un calcibronat et un lyxanxia tout de suite et au bout d'un quart d'heure voir une demi heure ça passe ça dépend de l'intensité de la crise mais je fais beaucoup moins de crise maintenant !! je ne sors jamais sans une boite de lyxandxia c'est bête mais c'est comme ça !! mais bon 1 victoire avant je prenais du lyxanxia tous les jours aujourd'hui fini !!! j'en prend un en cas de crise ou si je sens une crise arriver !!!! bon courage à toutes et à tous !!

                  Commentaire


                  • Comment je m'en suis sortie



                    Bonjour!
                    Je tiens tout d'abord à rappeler que la spasmophilie est tout d'abord d'origine psychologique. Et qu'il vaut mieux d'abord soigner la cause, plutôt que les symptomes.
                    Pour ma part, j'ai déjà pris pleins de médicaments naturels à base de plante qui me ''guérissaient'' ces crises.
                    Je les prenais pendant plusieurs mois, mais les crises reprenaient malgré tout.
                    Je crois qu'il faut essayer de se rappeler de la première crise qu'on a eu, dans quelles circonstances, pourquoi, etc...

                    Pour ma part, je n'ai que 18 ans, mais j'ai commencé mes premières crises de spasmophilie dès l'âge de 10 11 ans, ce qui est très jeune, c'est vrai. Et que j'ai réussi à neutraliser à l'âge de 15 ans.
                    En effet, toute jeune (mais très mature pour mon âge à cette période), j'ai été très amoureuse d'un mec, lui aussi m'a aimé très fort. Comme j'ai toujours été rejetée, et que personne à part lui ne me comprenait, j'étais contente de l'avoir.
                    Mais il se trouvait qu'il était ''shizo'' ou un truc du genre.
                    Il s'est mis à se montrer très jaloux, manipulateur, comme hanté par la peur de me perdre (j'étais la seule qui l'aimait), et il est devenu de plus en plus violent avec moi.
                    Il était tantôt adorable, gentil, attentionné, tantôt cruel, violent, manipulateur. J'ai tenté de fuir bien que je l'aimais, mais comme il n'a pas supporté que je lui échappe, il m'a fait du harcèlement moral pendant un an... Il me tabassait, essayait de m'étrangler, me rouait de coups, me crachait dessus, m'insultait... Petit à petit, bien que je l'aimais, il s'est mis à me détruire... J'ai commencé à faire d'affreux cauchemars, puis à enchaîner vertiges, malaises, maux de têtes, vomissements, etc... Je pleurais tous les jours, je suis entrée en profonde dépression... Je n'ai pas raconté la vérité à mes parents tellement j'avais honte...
                    Puis à la fin après avoir été cruel avec moi, il m'a dit qu'il m'aimait (presque en pleurant), je l'ai rejeté. Puis le lendemain il m'a battue à même le sol....

                    J'ai donc décidé de garder le secret pour moi, ne jamais en parler à personne tellement j'en avais honte...
                    Mais pendant 5 ans, j'ai enchaîné les crises de spasmophilie à répétition, de plus en plus exacerbés au fil des années, et rien ne les calmait... (maux de têtes, douleurs abdominales, vertiges, vomissements, eczema, sensations d'étouffements, douleur au plexus, etc...)
                    Et c'est 5 ans plus tard que je suis tombée en profonde dépression après un harcèlement moral (sur un handicap que j'ai), de la part de toute la classe, que j'ai fini par raconter la vérité sur mon premier amour à mes parents et ma best.
                    Puis c'est depuis ce jour là que mes crises de spasmophilie ont brusquement disparu du jour au lendemain...
                    Elles exprimaient par les ''maux'', les mots que je ne voulais pas exprimer, mon déni, mon traumatisme...

                    Bien sûr, je ne dis pas qu'il ne m'en arrive pas de manière occasionnelle, mais vider un poids en moi, un lourd secret a suffit à enrayer les méfaits de ma spasmo.
                    Mais il m'arrive toute fois que à la suite d'une émotion trop forte, genre chagrin d'amour ou rejet, je réagis pareil...
                    J'ai comme ''enregistré'' le souvenir dans mon organisme...
                    Par exemple, j'ai une best qui m'a brisé le coeur, m'a humiliée... Puis 2 ans plus tard, je l'aperçois au loin, je manque de faire une crise de spasmophilie, évanouissement, vomissement et tout le reste...
                    Puis le mec que j'aimais (un autre) très fort, m'a mis un râteau... J'ai été malade toute la nuit... Symptomes de spasmo...

                    En gros, je crois que la spasmophilie peut être due à un souvenir traumatisant que votre organisme a enregistré...
                    Ces crises cachent souvent un déni, qqch que vous n'assumez pas ou n'osez pas dire... Vous avez l'impression d'être étouffé, tiraillé, oppressé... Aussi bien au sens propre qu'au sens figuré...

                    Commentaire


                    • Salut rosaline
                      Tout le contraire pour moi



                      je n'ai jamais été spasmophile et là apres mon accouchement apres allaitement 4 mois j'ai d'abord perdu beaucoup de cheveux puis j'ai eu un soir un malaise! voile noir puis vertige nausees mal à la nuque et fourmillement tete et bras! un med de garde est venu diagnostic malaise vagal il me dit attention vs etes fatigue levez le pied blablabla puis un mois apres rebelotte puis tous les 15 jours toutes les sem puis ts les jours je passe plein d'examen plusieur alle retour aux urgence diagnostics crise de spasmo!
                      aujourd'hui 6 mois apres je vais mieux! je vois l'homeo puis mon medecin traitant m'a prescrit d'abord du calcibronat qui m'a soulagé puis maintenant du stablon un anti dep et bien sur j'ai du lysanthia toujours sous le coude! resultat tout allait bien petite crise de 5mn par ci par la et hier grosse crise de 2h j'était hyper mal!!! en fait c suite une contrarié et un surmenage! à partir de 18h c'est toujours le grand sprint! préparer à manger! plier le linge baigner les enfants!!!pfrrrr!resultat je vais essayer de mieux m'org le soir! si je me sens stresse reprendre une dose homeo! arrete les anti dep car c pire depuis que je les prend!

                      Commentaire


                      • Comment je m'en suis sortie
                        Raconter ne m'a pas aidée



                        Dans mon cas j'ai raconté tout ce qui aurait pu etre à l'origine de ces crises à ma meilleure amie Lou et à celle que je considère comme ma grande soeur, Anthéa. Mais les crises ne partent pas. Une amie que je connaissait depuis deux ans m'a laissé tomber puis quelques mois plus tard deux amies Suzie et Jade qui ont fait que je me suis retrouvée seule au lycée. Les causes se multiplient et je suis enfermée dans ce cercle, déprime et sourire se succèdent mais souvent la déprime prends le dessus, je ne sais vraiment plus quoi faire ..

                        Commentaire


                        • Comment j'ai guéri de mes crises de spasmophilie



                          Victime de spasmophilie depuis toujours, j'avais l'impression que rien ne pourrai m'en sortir,
                          des crises à repétition, très extreme parfois ou j'avais l'impression de mourrir, des jours et des jours,
                          pour m'en remettre chaque fois, la peur de savoir "à quand la prochaine crise?".
                          les traitement des médecins n'ont jamais rien pu y faire, tétanie, spasmophilie, crise d'angoisse panique c'était un fait
                          qualifié par les médecins, mais malgré leur bonne volonté et leur nombreuses tentatives,
                          pour moi n'y faisait rien, victime de ces crises vous pourrez me comprendre...
                          j'avais 26 ans et la question qui revenais sans cesse était :
                          vais je devoir vivre avec ça toute ma vie?
                          Un jour j'ai rencontré la thérapeute de d'âme à âme, et ma vie a basculé...
                          Après avoir suivi un traitement en EFT avec Nadine, je suis aujourd'hui guéri ... Guéri?
                          bien au delà de ce que vous pouvez penser, depuis mon traitement depuis un an, je n'ai fait aucune crise,
                          mes angoisses et mes peurs se sont envolées avec Nadine, extraordinaire guérison, qui pour moi semblait
                          inaccessible ...! merci, merci à d'âme à âme du fond du cur MERCI !
                          pour ceux qui souhaite s en sortir et avoir des renseignement sur cette technique:

                          d.ame-a-ame89@orange.fr

                          Commentaire


                          • Comment j'ai guéri de mes crises de spasmophilie
                            Spasmophile depuis un mois



                            bonjour,j'ai lu tous vos posts j'aimerais savoir a quoi correspond exactement d'ames a ames car je n'est pas de solution pour calmer les crises qui me prenne particulierement au coucher et pendant la nuit pour ma part............... d'avance merci

                            Commentaire


                            • Spasmophile depuis un mois
                              Bonjour



                              bonjour,
                              c'est le nom sous lequel exerce ma thérapeute le nom de la société,
                              il y a plusieurs technique, mais celle que ma thérapeute à utilisé pour moi est l'eft elle viens des états unis ça veut dire emotional freedom technique ou technique de libération émotionnel, c'est du taping en fait ça n'est pas douloureux ça prend parfois quelques scéances mais c'est très efficace la preuve pour moi, elle explique ses techniques, dont celle de l'EFT sur son site si vous voulez www.d-ame-a-ame@.com
                              bon courage

                              Commentaire


                              • Spamophilie et tétanie
                                Pour dourlie



                                Bonsoir dourlie ton histoire est mon histoire sauf que pour moi la crise est toujours présente et j en souffre merci de bien vouloir me dire. Ou en es tu aujourd hui !! Cordialement

                                Commentaire


                                • Où en es-tu aujourd'hui?



                                  Je suis spasmophile et j'arrive à vivre de mieux en mieux avec.

                                  SI JE N'AI PAS DE MÉDICAMENT / LES SOLUTIONS GRATUITES :
                                  (Conseils de mon médecin homéopathe)

                                  - Je m'allonge et je surélève les jambes, et je me masse très fort le plexus (la zone entre le V des côtes et le nombril) avec un doigt fort, donc soit le majeur (le plus long) soit le pouce (le plus fort).
                                  Toutes les tensions résident ici (à la base), voilà pourquoi il faut masser TRES FORT, et ça fait mal malheureusement, parce que on oblige les noeuds et contractions à se défaire. C'est parce que les tensions résident ici qu'on applique les huiles essentielles très puissantes à cet endroit).

                                  - Le QI GONG :
                                  Je le pratique, et parfois je sens la crise venir dès le début du cours (1h30 par semaine), mais je m'oblige à rester en place (et non pas me sauver pour m'enfiler des médicaments comme auparavant) et la crise passe, mieux encore, je sors du cours détendu!
                                  Ce qui est génial, c'est qu'on apprend à s'auto-soigner, donc après à la maison, c'est facile de reproduire ce qu'on apprend en cours.
                                  Chez moi (Montbéliard, petite ville perdue dans le Nord-Est de la France), c'est 60 euros l'année!!!!!! Donc ça vaut franchement le coup!!!!!!! Et sinon, y a pleins de vidéos sur internet! Notamment youtube!

                                  - Sortir prendre l'air.
                                  Oui, quand on fait une crise ça paraît inconcevable et même stressant de sortir, et pourtant!!!!!!! Quel soulagement!!!! Surtout quand il y a du vent!
                                  Pour tout dire, dans les moments de crise, je HURLE que je ne veux pas sortir tant je crois mourir, mais j'ai dis à mon copain de m'obliger quoi qu'il arrive, et vraiment, c'est magique!

                                  - Se dépenser physiquement!
                                  Quand je fais du sport, que je jardine, que je range, que je fais du vélo etc, pas de crise!!!! Tous les spasmophiles autour de moi ont la même expérience que moi : Le sport c'est la santé! S'épuiser physiquement pour ne pas s'épuiser psychologiquement!

                                  -------------------------------------------------------------------------------------

                                  LES HUILES ESSENTIELLES :
                                  (Attention deux très puissantes!)
                                  Je les achète chez pranarôm.


                                  - Vive l'huile essentielle d'YLANG YLANG EXTRA :

                                  (Palpitations
                                  Troubles du sommeil
                                  Etats anxieux
                                  stress
                                  Hypertension
                                  Insomnies
                                  Angoisses
                                  Panique
                                  Déprime
                                  Irritabilité
                                  Mélancolie)


                                  - et la MARJOLAINE A COQUILLE ! :

                                  (antibactérienne puissante
                                  fongicide
                                  antispasmodique
                                  sédative et calmante nerveuse importante
                                  analgésique
                                  Utilisation
                                  affections respiratoires
                                  crampes et contractures musculaires
                                  lumbago, sciatique, rhumatisme
                                  troubles nerveux)

                                  -------------------------------------------------------------------------------------

                                  QUAND JE SENS VENIR LA CRISE :

                                  - 1 goutte d'ylang ylang extra sur le plexus, massez fort, et 1 goutte sur chaque poignet. Et la crise part rapidement!

                                  Et la marjolaine à coquille à mettre entre les crises de la même façon, calme la dépression nerveuse et est un bon antispasmodique.

                                  Je les applique couchée, pour mieux masser le plexus.
                                  Mon professeur de Qi gong dit qu'il est nécessaire de masser jusque SOUS les côtes, (faire glisser les mains dessous), que ça soulage aussi.

                                  ATTENTION : Pas plus de 4 fois par jour de chaque, ce sont des huiles très puissantes.

                                  - Aconitum Napellus, en 30 CH (plus c'est dilué plus c'est fort.), 10 granules au moment de la crise (l'équivalent d'une dose mais celles-ci ne sont plus remboursées).

                                  -------------------------------------------------------------------------------------

                                  POUR EVITER LE STRESS ET L'ANXIETE :

                                  Je prends du L72, 30 gouttes matin, 30 gouttes midi, 30 gouttes soir et 60 gouttes avant d'aller au lit, ça fait beaucoup de bien!
                                  (Traite les troubles du sommeil, l'anxiété, le Stress, la déprime et la nervosité)

                                  Je prends aussi du gelsemium en 9CH trois fois par jour et gelsemium en 15CH avant d'aller au lit (5 granules de chaque à chaque fois).

                                  SI LE CAFÉ, THÉ, COCA-COLA et autres excitants déclenchent des crises chez vous (Oui parce que ça exite les nerfs), prenez du Coffea tosta en 15CH le soir, 5 granules. Faîtes-le au moins deux semaines, perso depuis que j'en prends je peux reboire du coca sans soucis^^

                                  Attention, ne pas prendre du coffea cruda, conseillé à tort par certains homéopathes. Personne ne boit de café cru! Le coffea tosta est une mini dose de café moulu et cuit (je crois je m'y connais pas bien je ne bois pas de café mais vous comprendrez je pense!) qui anticipe le fait d'en boire du vrai et du coup pas de crise!


                                  L'AROMATHERAPIE peut faire du bien aussi, personnellement j'achète dans ma pharmacie des mélanges (de marque puressentiel) pour diffuseur pour le stress (mélange déjà fait d'huiles essentielles) ou pour les difficultés respiratoires (je suis asthmatique et quand je fais des crises cet aspect est largement amplifié chez moi), à ne pas laisser chauffer plus de 30 minutes, c'est important parce qu'après cette durée l'huile chauffe et ne fait plus d'effet.


                                  SI VOUS AVEZ LE COEUR QUI S'EMBALLE, moi c'est toujours le soir, je ne sais pas pourquoi, mon coeur bat vite et me fait supeeeeeeeeeer mal!!!!

                                  Je prends 50 gouttes de Crataegus oxyacantha, (aubépine) 30 minutes après le repas du soir, ce sont des gouttes homéopathiques, son effet :

                                  - actifs sur le muscle cardiaque (myocarde) : renforcement de la contraction et léger ralentissement du rythme cardiaque
                                  actifs sur la circulation sanguine : vasodilatation des vaisseaux sanguins (notamment les coronaires) avec pour corollaire une légère baisse de la pression artérielle.
                                  actifs sur le système nerveux central : léger effet sédatif.


                                  SI VOUS N'ARRIVEZ PAS A DORMIR (Ca c'est l'horreur!),
                                  je prends 50 gouttes de Eschscholtzia californica (pavot de Californie) juste avant d'aller au lit, ça met une bonne baffe! ^^ Biensûr selon la corpulence ça varie, je fais 50 kilos. Mon copain qui fait plus de 100 kilos prend 100 gouttes.
                                  Son effet :

                                  - contre l'insomnie, contre les cas d'anxiété légère et quand cela s'accompagne de troubles "psychosomatiques" du type, boule dans la gorge, oppression respiratoire, sensation de coeur qui s'arrête, d'énurésie.
                                  quand l'insomnie s'accompagne de douleurs, articulaires liées à l'arthrose par exemple.


                                  NE PAS OUBLIER LE MAGNESIUM!


                                  Seul le biomag est pour moi éfficace! Les autres (megamag, magnéB6) sont évacués à chaque pipi! (Oui le magnésium donne beaucoup envie d'aller aux toilettes, le soucis c'est qu'il part ainsi!)
                                  J'en prends deux matins, deux midi, deux soirs, pendant 1 semaine. (Ils disent qu'on peut faire deux semaines sur la boîte).


                                  Pour les huiles essentielles, on m'a aussi dit que faire une cure de Camomille noble Estragon Mandarinier faisait des miracles : Une goutte de chaque trois fois par jour, pendant un mois, mais comme les huiles sont assez chères j'ai tardé à tester cette méthode, mais je vais m'y mettre!


                                  Si jamais j'ai oublié quelque chose, je vous le dirais!
                                  Désolé pour ce roman, mais c'est important pour moi de pouvoir aider des personnes dans le besoin, je sais à quel point c'est difficile à gérer!


                                  SVP, vous aussi, donnez vos solutions douces à cet enfer de spasmophilie qui ronge le corps et l'esprit!

                                  MERCI

                                  Commentaire


                                  • Où en es-tu aujourd'hui?
                                    Spasmophilie et troubles anxieux depressifs



                                    Bonjour ,
                                    J'ai un terrain spasmophile , j'ai eu dans le passé , suite à depression , crises de tétanie , agoraphobie, palpitations , je n'ai plus ces troubles mais de l'anxiété qui degenere en depression, j'ai voulu arrêterAD a plusieurs reprises , mais rechutes, j'ai essayé divers traitements et thérapies, mais pas encore ça , en tout cas je voulais vous remercier pour tous vos conseils ici et si vous voulez me contacter pour en reparler je vous laisse mon email patiev@orange.fr, je vais aussi m'enregistrer sur ce forum, amicalement
                                    Patricia

                                    Commentaire


                                    • Où en es-tu aujourd'hui?
                                      Qi gong



                                      Bonsoir je suis moi aussi spasmophile,, j habite pres de Belfort. Aurais tu là gentillesse de me communiquer les coordonnées pour pratiquer le qi gong ?
                                      Est ce cela va mieux pour toi ?
                                      Avec mes remerciements
                                      Béatrice

                                      Commentaire


                                      • Re: Spasmophilie: comment s'en sortir

                                        Guérison

                                        Bonjour,

                                        Je sais que ce post date de 2004 mais je voulais faire part de mon expérience pour les futures lectrices cherchant des solutions.

                                        Il y a deux ans, j'ai commencé à faire des crises d'angoisses. Je ne savais pas ce que c'était, à part être très nerveuse et stressée, je n'avais jamais fais ça. Cela m'a prit d'un coup, un soir devant la tv, j'ai commencé à avoir un stress au ventre, des nausées, mal de tête, frissons, bouffée de chaleur, tremblements, perte de connaissance... Tout en même temps, du coup j'ai eu l'impression que j'allais mourir! Je savais plus où me mettre, je ne savais pas quoi faire, je me demandais ce qui m'arrivais. Alors surviens un scénario de catastrophe en pensant à une crise cardique etc... et bien-sûre la crise s'intensifiait! Ma mère étant là et infirmière, m'a directement donné un xanax mais ça n'a pas marché, chaque fois que je me calmais, ça revenait. Ca a duré 3h a total! Je me suis écroulée de fatigue et endormie juste après. Le lendemain je me suis réveillée en y pensant, j'avais peur de recommencer, je me suis sentie mal toute la journée et le soir à la même heure ça a recommencer et ainsi de suite pendant quelques jours. Je ne sortais plus de chez moi, je ne parlais plus à personne, j'avais peur de sortir de mon lit, de ma chambre. C'était horrible. J'avais 22 ans, je me disais que je pourrais jamais partir de la maison, d'être enceinte, de ma marier... Je pensais rester dans cet état toute ma vie.

                                        J'ai fini par aller voir le medecin qui m'a dis que c'était des crises d'angoisses et qui m'a prescrit un médicament qui n'a eu aucun effet. Du coup ma mère m'a emmené dans un hôpital psychiatrique où j'ai enchaîné plusieurs rendez-vous avec plusieurs médecins ainsi qu'un journée complète d'analyses. Après diagnostique de crise d'angoisse et spasmophilie, j'ai été orientée vers un psychiâtre et une psychologue où j'ai eu rendez-vous dans les semaines qui ont suivis les tests et à qui j'ai raconté ma vie. On dit souvent que les crises sont liées à un événement marquant comme un décès, un choc, un accident, une séparation,... Mais moi rien ne correspondait, aucun événement n'était en cause du coup, pendant des semaines j'ai eu un traitement lourd (anti depresseur et xanax en grosse dose) jusqu'à ce que mes crises elles-mêmes se calment et puis chaque semaine chez les medecins, j'étais suivies et j'avais des exercices à faire, de la relaxation, de la sophrologie, des exercices pour réapprendre à vivre calmement, à sortir de chez moi. Ils consistaient dans un 1er temps à sortir juste de mon lit, puis de ma chambre, puis de ma maison dans le jardin, jusqu'à évoluer pour vivre de manière normale.

                                        Avec la pleine conscience de mon état et ma volonté de guérir, après 2 mois je n'avais plus besoin de xanax et en 8 mois je n'avais presque plus de problème d'angoisses. Je vais seulement finir mes anti depresseurs dans une semaine, j'ai trouvé un compagnon, j'ai emménagé dans un appartement, on a trouvé une maison à acheté et on va essayer d'avoir un enfant... Qui l'aurais dit il y a 2 ans de ça...

                                        Quand on reconnait qu'on a un problème et qu'on accepte de se faire soigner, les crises passe très vite et ne sont plus qu'un mauvais rêves! Courage à toutes celles qui vivent ça en ce moment et surtout, laissez-vous aidée!!

                                        Commentaire


                                        • Re: Spasmophilie: comment s'en sortir

                                          Moyen de s'en sortir

                                          Ce n'est pas dans la tête mais dans l'assiette ..

                                          Le lait de vache est fait pour les veaux pour cela que son calcium n'est pas assimilable comme celui de l'eau des fruits et des légumes.
                                          Le gluten est également à proscrire , car c'est une colle qui s'attaque aux parois des intestins..
                                          Beaucoup font des crises au restaurant pourtant il n'y a pas de stress d'être servis ..

                                          Plus d'infos à l'Appart' des spasmos ..

                                          Manger est un plaisir mais pouvoir sortir , s'amuser , faire les courses , travailler sans peur en est un aussi et de taille ,
                                          On change sa façon de s'alimenter c'est tout , comme si on allait visiter un autre pays

                                          Des infos en mp si vous voulez

                                          ...

                                          Commentaire

                                          Publicité

                                          publicité

                                          Chargement...
                                          X

                                          publicité