publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Phobie d'impulsion :(

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Phobie d'impulsion :(




    Bonjour !
    Voila j'ai 16 ans et je sais enfin ( depuis hier soir ) que je souffre de phobies d'impulsion !
    Cela à commencé à l'âge de 8-9 ans. J'ai consulté plusieurs psychologues mais à chaque fois que je penser aller mieux je n'allais plus à mes rdv. De plus je voyais mon état s'améliorer mais dans les moments de rechute je me posais encore pleins de questions et c'était presque pire.
    Mettre un nom sur toutes mes pensées " bizarres " m'avance grandement et me soulage aussi !
    Je me reconnais beaucoup dans tous les témoignages et j'ai lu que la phobie d'impulsion était dûe à un souvenir traumatisant dans l'enfance ce qui est vrai pour moi, ( attouchements..) et à partir de là j'avais peur de reproduire ce qui m'était arrivé sur quelqu'un de plus jeune que moi et je me posais pleins de questions après j'avais peur d'être lesbienne, après j'avais peur de faire du mal aux gens que j'aime, ce qu'on ressent est vraiment affolant et déroutant je me voyais finir ma vie en prison ( à 16 ans ça fait peur ^^ ) de plus on se dévalorise beaucoup, quand mes parents regardaient les informations le soir et qu'il y avait des enfants enlevés ou même violés je m'identifiait à l'auteur c'était horrible !!! on se sent inférieur aux autres et quand on pense à l'avenir on se dit qu'on sera peut être plus libre c'est angoissant.. Evidemment avec ces pensées on ne pense même pas à avoir des enfants c'est à peine si je suis à l'aise avec ma petite soeur ( heureusement elle n'habite pas chez moi )
    Après 8 ans de galère je sais enfin ce que j'ai .. je suis pas folle !!
    C'est la première fois que je déballe tout comme sa!! c'est réconfortant de se dire qu'on est pas la seule dans ce problème.

    Je remercie ceux qui ont prit la peine de me lire et le fait d'avoir comprit ce que c'était et avoir mit un nom dessus peut - il m'aider à " guérir " complétement ou dois - je retourner voir un psy ? J'attends vos réponses .
    Aurélie

  • Allo bobo



    Je connais ton problème. J'ai cru pendant 11 ans de ma vie que j'étais homosexuelle. Pendant ces onze années j'ai fait ce que j'appelle trois crises, c'est à dire que j'ai vécu des moments d'angoisse horrible avec des images en tête qui me procuraient une sorte d'excitation couplée d'un dégoût avec des envies de vomir et une perte d'appétit. J'aurai voulu mourir dans ces moments là. A la troisième crise j'ai décidé d'assumer et de prendre le problème de front... ça a été horrible...Je suis allée jusqu'à faire mon coming out à mes parents. Mais vu le nombre de mecs que j'avais ramené à la maison tu penses bien qu'ils ne m'ont pas cru.Mais ils ont pris mon problème au sérieux. Heureuseument j'étais suivi par un psy pour problèmes de boulimie et c'est lui qui a libéré de moi cette angoisse. Elle s'est en allée au moment où je suis sortie de son cabinet. Je m'en suis belle et bien débarrassée et je n'ai jamais autant été épanouie avec les hommes depuis... ça a été comme une renaissance! Mais je n'ensuis pas restée là... D'autres angoisses sont apparues après toujours d'ordre sexuel. Heureuseument, mon psy est là et je vais d'ailleurs retourner le voir bientôt car ça n'en fini pas ses angoisses. Cela dit après on se sent mieux. Donc si je peux te donner un conseil va voir un psy et tu seras soulagée. Tu auras peut être besoin d'en voir un à vie. Et alors? Qu'importe? C'est pas pire que d'être suivi pour un diabète. Cela permet de verbaliser régulièrement tes angoisses et de t'en débarrasser ou du moins de les calmer. Et on se sent pousser des ailes je t'assure.J'ai interrompu mes scéances pour cause de distance et je m'en mord les doigts maintenant. Je suis une éternelle phobique névrosée et je dois vivre avec, alors autant vivre le mieux possible. Ces angoisses sont un coup de tonnerre dans un ciel serein, c'est à dire que tout va très bien dans ta vie et d'un seul coup tu as l'impression d'être la dernière des ordures. Ce n'est pas ce que tu es et ce n'est pas ce que je suis. Mais les psy sont là pour t'en persuader. Et si tu ne crois pas les médecins qui vas tu croire? Va consulter et tu verras que tu oteras un poid à chaque fin de scéance.
    Bon courage.

    Commentaire

    Publicité

    Forum-Archive: 2007-032008-05

    publicité

    Chargement...
    X

    publicité