publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Peur phobique du cancer et de la mort

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Peur phobique du cancer et de la mort



    depuis 2 ans j ai des phobies des que j ai une maladie je craint le pire cancer cela m handicape beaucoup ca me provoque des crises d angoisses j ai vu psy elle n a pas su me dire d ou venais ce probleme qui dure depuis 2 ans je suis sous anti depresseur et calmant mais ca ne change rien au moindre maud j ai une peur panique d avoir un cancer et de mourir qui pourrai me dire d ou peu venir ce probleme et comment s en sortir avant je n etait pas comme ca je ne comprend pas merci pour vos reponces bisous

  • Moi aussi je vie la meme chose



    depuis 1 ans j'ai des phobies de mort et de cancer.
    MOI JE FAIT DU YOGA UNE FOI PAR SEMAINE
    JE PREND DES BAIN BIEN CHAUD AU MOMENT QUAN JE VOIE ARRIVER LA GRISE
    J'AI PEUR DE MOURIR .JE PENSE A MES ENFANTS.
    JE COURRE DE DOCTEUR A DOCTEUR ,TOUJOUR SANS REPONSE ?
    J'AI ACHETTE UN LIVRE LES DIMINURTE A SOI IL EST GENIAL
    DES QUE LA GRISE ARRIVE JE LIT UNE PAGE ET JE FAIT EXERCICE.
    MOI L'A QUESTION PEU TON MOURIR DE C'ETTE MALADIE.
    ET JE TROUVE QUE LES ASSOSION NOUS AIDE PAS CAR DEPUIS QUE JE ME SUI
    INCRITE PAS DE NOUVELLE.DES LIVRE C'EST TOUS AVEC TOUJOURS LA MEME CHOSE.
    ONT SE POSE DES BOUCOUP DE QUETION ? C'ENT REPONCE.
    DONC MOI POUR AVOIRE MOIN DE GRISE PLUS DE CAFE, PLUS COCA,et plus de lait plus de fromage
    et j'ai rajouter un mmédicament dans mon trétement spasmag pas dordonance prix3.94
    voilla moi aussi je necomprend et je veux en sortir
    a bientotbisous romy442



    Commentaire


  • Moi aussi je vie la meme chose
    Bonjour



    je suis etudiante infirmiere et justement je fais un travaille sur la cancerologie.ce que vous exprimer je l'ai lu dans: "face à la maladie grave de martine ruszniewski donc je vous le conseil vous y trouverai peut etre des reponses a vos questions

    Commentaire


    • Peur davoir 1 cancer



      JE SUIS UNE GRANDE ANGOISSE DES MALADIES JAI SOUVENT DES DOULEURS AU TORAX SOIS SES MON COEUR SOIS SES MES POUMON CAR EN PLUCE JE FUME DES QUE JE SEN MON COEUR FAIRE ES RATE MON ANGOISSE MONTE SUEUR PALPITATION DIFFICULTER A RESPIRER MON MEDECIN ME DT QUE TOUT VA BIEN C EST L ANGOISSE QUI PROVOQUE LES MAUX .

      Commentaire


      • Peur davoir 1 cancer
        Peur de la mort et du cancer




        BJR
        MOI C'EST PAREIL G UNE PEUR DE LA MORT ET DE CETTE SATANE MALADIE
        Q EST LE CANCER. G PEUR TOUT LE TEMPS POUR MES PROCHES D QUE QUELQ UN DOIT FAIRE UN
        EXAMEN MEDICAL JE CRAINS LE PIRE J EXTRAPOLE EN ME DISANS QUE SI LE MEDECIN A DEMANDER
        CETTE RADIO C EST QU IL SOUPCONNE LUI MEME QUELQUE CHOSE DE GRAVE.JE SAIS QUE C EST GRAVE DE PENSE COMME SA SURTOUT QUE LA PEUR N EVITE PAS LE DANGER. MAIS COMMENT FAIRE QUAND ON AIME LES GENS ON A PEUR POUR EUX JE PENSE QUE J AI PLUS PEUR POUR LES AUTRES QUE POUR MOI. JE NE ME SENS PAS INVINCIBLE JE SAIS QUE MOI AUSSI SA PEUT M ARRIVER MAIS JE PENSE SURTOUT AUX AUTRES QUI M ENTOURE. DES FOIS JE CRAQUE ET JE ME METS A PLEURER. JE NE SUIS PAS SUIVI PAR UN PSY MAIS JE PENSE QUE JE DEVRAIS. SI VOUS AVEZ DES CONSEILS ILS SONT LES BIEN VENUS.MERCI D AVANCE

        Commentaire


        • Rep



          BONJOUR JE VEUX JUSTE VOUS DIRE QUE J AI EGALEMENT SE PROBLEME DEPUIS DEC 2006 J ARRIVE PLUS A RIEN MAMAN DE TROIS ENFANTS J AI L IMPRESSION DE GACHER LA VIE DE TOUT LE MONDE MAIS AUSSI DE DEVENIR CINGLER J AI BESOIN D AIDE ALORS PEUT ETRE QU A 2 ON S EN SORTIRA MIEUX CAR JE NE FREQUENTE PERSONNE ET JE ME SENS TERRIBLEMENT SEULE BISOUS A BIENTOT

          Commentaire


          • Bonjour
            Angoisses...



            Bonjour à toutes, je viens de toutes vous lire et vos témoignages m'ont touchés. Je vais vous raconter la mienne histoire et vous verrez qu'on peut ce sortir de là.

            Tout à commencé en septembre 2002 par une crise de spasmophilie où à ce moment là j'ai crue que c'était les derniers instants de ma vie! c'était horrible! Dès le lendemain je me suis levé avec des angoisses, du stress, des paniques... Je ne dormais plus la nuit, je pleurais la journée car je me sentais seule au monde! j'avais l'impréssion que j'allais bientôt mourrir à cause de cette crise de spasmopholie, maladie que je ne connaissais pas du tout à l'époque. Mon doc m'a aussitôt mise sous calmant et antidépresseur et n'a pas cherché à comprendre ce qu'il m'arrivait. J'ai pris le traitement deux jours, c'était un calme artificiel et je ne supportais pas! je me revoyais à la place de mon papa, suicidé en 1998, qui était un bon candidat pour les antidépresseurs! Je suis donc allé voir une homéopathe qui m'a fait parlé pour cerner mes angoisses, l'homéopathie m'a un peu aidé mes pas assez. Je ne supportais plus de sortir de chez moi, j'étais sur de mourrir si je passais le palié! dans un endrois public j'avais des moments de paniques, perdus, les mains sur les oreilles et les yeux fermés pour éviter de tomber dans les pommes... Je n'ai pas du tout dormis, ni la journée ni la nuit pendant 3 long mois, les nerfs me faisaient tenir mais la migraine est arrivée!!!! et là, au secours, qu'est ce que j'ai? un anévrisme qui va exploser? une tumeur? Toute les semaines chez mon doc, et lui me répondait : "c'est dans ta tête", ça m'aidait encore moins. En bien c'est mon pharmacien qui m'a soulagé ces insomnies en me donnant un somnifère autorisé sans ordonnance. J'ai recommançé à dormir, le kiné m'a enlevé mes migraines mais ces horribles angoisses, phobies et paniques ne partaient pas! Je me suis prise en main toute seule vue que personne ne me comprenait et que je ne pouvais plus faire vivre à ma mère ce qu'elle à connue avec mon père, LA DEPRESSION. Je suis allé voir une psychologue, qui m'a sauvée la vie en quelque sorte. elle m'a fait beaucoup parler, surtout pleuré, m'a donné des conseils, m'a schématisé ce cercle vicieux qui est l'angoisse et les phobies, m'a appris à les dominer avec la respiration. Chaque mois elle me donnait des exercices à réaliser toute seule dans ma vie de tout les jour, par exemple aller dans un magasin pendant 10mn, dans un marché... de me servir de ma respiration à chaque fois que ça allait pas. Petit à petit j'ai reprise confiance en moi, je me suis réconcilié avec ma vie et moi même, aujourd'huis ma vie est encore plus belle que celle avant de faire cette dépréssion, ce qui me rend plus heureuse? et bien c'est de mettre débarassé de cette maladie qui a tué mon papa chéri quelques années avant! mais moi elle m'a pas eu! Aprés un long travail sur moi même j'ai compris d'où venait une partie de ces angoisses, maman trop mère poule et trop présente, c'est triste de penser comme ça et pourtant! J'ai vue mon papa malade de la dépréssion depuis ma naissance, j'ai grandie avec un homme qui pouvait être trés doux et le lendemain méchant! Et il y'a eu ce jour, où il a décidé de nous quiter définitivement! J'ai mis 4 ans à me rendre compte de ce qu'il avait réellement fait!

            Je me suis marié en juillet 2006 et j'attend un bébé pour janvier 2009, une raison de plus pour encore plus m'accrocher à la vie.

            Je ne dis pas que je n'ai plus peur de la mort, car si j'ai encore peur, c'est tout! je n'en fais plus tout un plat, je ne panique plus en y pensant! ces pensées passent et repartent aussitôt! Je ne suis plus hypocondrique (peur des maladies), plus agoraphophe, plus clostrophobe. Ma seule réelle phobie, c'est le vertique!

            Voilà j'ai finie mon roman, ça vous paraît peut être extrême mais j'éspère que ça peut vous donner de l'espoir, je comprend ce que vous vivez, c'est trés dure et on a l'impréssion qu'on restera comme ça toute notre vie. La seule chose, c'est beaucoup de courage et de volonté! Les médocs ça aide à ce détendre mais ça enfonce encore plus!

            biz




            Commentaire


            • Angoisses...
              Lynda



              bonjour ton mess ma bcq touche car je vis en ce moment le meme probleme depuis 2004 depuis que j ai fais un cauchemar j ai eu angoisses sur angoisses (palpitations, insomnies...) j ai vu psy mais ca na rien fait je parle bcq avec ma famille qui me di c passager ms ca fait qd meme 3 ans que je vis ca c dur dur et ca fait peur peur de devenir folle ou de pas s en sortir je suis croyante et heureusement ca m aide bcq . VOILA si tu vx me repondre n hesite pas

              Commentaire


              • Malheureusement pareil!



                Je viens d'ecrire un nouveau message pour une nouvelle discussion mais je vois que nous sommes tres nombreux dans ce cas. Et que malheureusement personne ne semble avoir de solution.

                Cela est accablant!

                Pourquoi cela nous tombe t il dessus un jour sans que nous ne puissions rien controle.

                Mais l'avantage de ces forums est vraiment de se dire que nous ne sommes pas seules (mais je pense que malgre tout on se dit que nous ce n'est pas pareil!)

                Une solution, s'il vous plait!

                Commentaire


                • Lynda
                  Merci



                  Oui, Merci à vous de pouvoir me rendre compte qu'on est pas seule au monde.

                  J'ai 28 ans et je suis hypocondriaque depuis décembre 2005, depuis un jour où une attaque de panique (que je n'avais pas identifié à l'époque) m'a persuadé que c'était la fin. Cette maladie est venue d'un coup chambouler ma vie sans prévenir. Pourquoi? Comment? Je cherche encore les réponses.

                  Tout cette histoire a commencé par quelques palpitations et une tension trop élevée. Petit rendez-vous chez le cardiologue (moi qui n'allait au grand jamais chez les médecins) pour vérifier tout ca. Ledit médecin a bel et bien vu ces palpitations et cette tension un peu trop haute, mais sans danger (provoquées par le stress et le manque d'exercice physique).

                  Pourtant à partir de ce moment là, ca a été la descente aux enfers. Crises d'angoisse sur crises d'angoisse (sans savoir ce que c'était): mon coeur s'emballait, plus moyen de respirer, crises de larmes... En hurlant à mon mari que cette fois, j'allais mourir.

                  Jusqu'un jour où prise d'un gros malaise, je sollicite ma maman en urgence pour m'emmener à l'hopital. Et là, le diagnostic tombe: crise d'angoisse !!! Honteuse de moi même alors: prendre un lit aux urgences alors qu'il y a tant de gens qui en ont besoin... Je me suis aussi vite relevée et partie bien gênée.

                  Depuis ce jour, ma vie a changé. J'ai peur de la mort, de la maladie, comme vous. J'ai peur à chaque minute, à chaque petit symptome.

                  J'ai pris des "antidépresseurs" pendant un an et demi et là , miracle: ce n'était pas la super forme mais, au moins, je n'avais pas peur. J'ai arrêté ce traitement il y a 3 mois, voulant m'en sortir par moi même. Et là, catastrophe, je replonge. J'ai tout un tas de symptomes qui devraient normalement être insignifiants mais que je ne peux m'empêcher d'amplifier. Résultat: je vais faire des tests de la tête ce samedi.

                  Je n'en peux plus d'être comme ca et d'imposer ca à mon entourage. Je voulais juste vous raconter mon histoire car moi, ca me fait momentanément du bien de lire des messages de personnes comme moi.

                  Bon courage à tous.

                  Commentaire


                  • Idem



                    Salut,

                    Comment t'aider puisque je ressens les mêmes angoisses, alors que ces idées ne m'avaient jamais effleurées l'esprit avant!! le moindre mal et c'est partit, ca me trotte!! je me dis souvent que j suis ridicule et que je mourrais bien un jour mais dur, dur!! spasmophile depuis 1 an, je prend slexomil depuis 1 an et voit un homéopathe depuis 1 mois, gros traiment de fond pour me calmer, ca marche un peu mais ne me passe toujours pas de lexomil le soir car crises angoisses nocturnes!! je pense qu'un psy doit aider car les angoisses s'expliquent par soucis de la vie que l'on ne pensait pas avoir mal pris....bisous et bon courage!

                    Commentaire


                    • Bonsoir



                      deja change de psy! car meme si cest nous qui fesons un travail en terapie jestime que la psy doit nous aider a trouver notre malaise! tu nes pas tomber sur la bonne les anti depresseurs sa aide mais sa ne guerri pas! bien au contraire! tu reste dependante! moi jai du prendre du tranxeme pour compensé larret de mes anti depresseurs! jai eu du mal a arreter! mais jy suis arriver jen prends qun le soir! avant jetais a 3 par jours! et a la lomgue sa ne fait plus aucun effets! jetais plus stresséje pense que avoir peur de la mort est normal tous le monde y pense! cest plus le coté vieillir vas a la mort! mais il ne faut pas pensé a sa! autrement on ne vie plus! et on angoisse!! avec une deprime! en faite ta peur davoir une maladie importante et de mourir! il faut que refasse une terapie avec une autre psy! et tu trouveras les causes! et tu iras mieux
                      courage

                      Commentaire


                      • Bonsoir
                        Tres peur



                        slt penser vous que les test neurologique que fai le médecin y pe voir si on na une tumeur a la téte merci pour vo réponse bisou

                        Commentaire


                        • Quelle galère



                          moi meme j 'ai une peur panique de la mort et de la maladie en plus je suis commercante dans une petite ville les clients viennent tous me raconter leurs malheurs j'ai l'impression des fois d'être une spy alors que je ne vais pas si bien que ca dans ma tête. en ce moment meme j'ai boule dans la gorge je n'arrête pas de me racler la gorge (c'est très féminin)je suis alleé voir mon docteur ma prise de sang est ok je voulais passer une électro il ne m'en a pas prescrit j'ai peur d'avoir un infarctus quel bazar des fois j'en ris mais quand meme PS J'ai acheté un tensiomtre je prends ma tension 20 fois par jour je voudrai tellement être bien; tout ca je le vis depuis 10 ans. il y a des périodes ou ca va et d'autre pas du tout est ce vraiment dans ma tête ? J'ai 2 enfants que j'adore je veux leurs donner l'image de quelqu'un de fort (je prends tous les soirs un demi imovane c'est tout au moins je dors)nous sommes nombreux à être comme ca que faire ?

                          Commentaire


                          • Bonjour



                            je ne peut pas te donner tellement de conseil mais je vais peut-étre pouvoir t'aider en te faisans lire ces mots c'est mon histoir :
                            j'ai 15 ans et quand j'avais 15 mois on a découvert que j'était atteind de la mucoviscidose depuis que je suis petite je vais chez beaucoup de medcin j'en ai pris l'habitude pourtant je suis comme tous les enfant normal le plupar de mes amies ne sont pas au courant car je ne veux pas qu'il soient amies avec moi par pitié méme si des fois j'ai du mal a respirer je dis que je suis asmatique donc qu'il ne fallait pas s'allarmer c'est dur de garder un secret ainsi mais je pense que cela m'aide mais bon toute petite j'avais peur de la mort mais j'ai garndit ai j'ai appris a vivre il faut que j'en profite pendant que je suis la les maladies font peur je le c'est mais se n'est pas pour autant qu'il faut se restreindre qu'il ne faut pas profité bein au contraire tu n'as rien tu va trés bien profite en ne te fais pas peur méme si tous peut arriver du jour au lendemain il ne faut pas que tu te focalise sur sa vis ta vis ne pense pas au risque qui peut arriver enfin si un peu mais ne vie pas que sur sa enrevoir j'éspére que je t'ai un peu aider est désoler piur toi de vivre avec cette angoisse parce que c'est dur de vivre avec moi j'avais peur de me coucher car j'avais peur de ne pas me reiveillé le lendemain c'était la galére

                            Commentaire


                            • Merci
                              Accouchement très difficile...



                              Bonjour à toutes,

                              Et bien moi, l'angoisse a diminué énormément depuis que j'ai compris d'où cela venait. J'ai eu un accouchement très difficile qui s'est terminé par une cézarienne d'urgence du à un diabète de grossesse mal contrôlé et plusieurs complications survenues pendant le travail...etc. Mais sur la table d'opération, on m'a fait une péridurale et je ne sentait que ma tête, en fait les docs se demandaient si mes poumons allaient continuer le réflexe de la respiration tellement j'étais anesthésiée. Ils n'ont pas eu le choix de me donner une grosse dose car j'avais une bonne résistance à la péridurale et ils ne voulaien pas me faire une anesthésie générale pour ne pas nuire au bébé. Alors du coup j'ai été prises de violentes convulsions et ils ont été obligé de m'attacher sur la table d'opération et je me suis mise à vomir.... J'entendais les docs qui disaient " mais qu'est-ce qui se passe bordel!" Le moniteur indiquait 220 batements à la minute et j'avais l'impression que mon coeur allait sortir de ma poitrine tellement il battait la chamade. J'entendais les bips incessants du moniteur et je me suis mise à m'affoler terriblement, je croyais que j'allais mourir et que je ne verrais jamais mon bébé.

                              Tout ce que je sais, c'est que j'ai perdu connaissance et je me suis réveillée dans une salle où j'étais seule et je n'avais aucune nouvelle du bébé, ni de mon conjoint... J'ai pu retrouver ma petite famille 3 heures plus tard, lorsque j'ai pu bouger les orteils... critère important pour pouvoir retourner à ta chambre d'hopital. Et là l'angoisse m'a prise d'assault. J'avais peur de dormir, de boire du café, j'avais peur des médicaments que je devais prendre contre la douleur due à ma cézarienne, j'angoissait lorsque mon bébé pleurait parce que je ne pouvais pas me lever et pour courronner le tout, j'ai dormi environ 10 heures en 4 jours d'hospitalisation....Bref, lors de mon retour à la maison, j'ai pu dormir une nuit complète car mon conjoint s'est occupé du bébé toute la nuit et j'ai complètement récupéré le sommeil perdu et mes angoisses sont presque toutes parti. Presque. Il m'arrive encore d'être prise de terribles crise d'angoisse et je pense que je vais mourir... mais je sais pourquoi ces angoisses sont là et je peux les maitriser maintenant en respirant tranquillement et en me parlant...

                              La morale de mon histoire, trouvez la source de vos angoisses, elles n'apparaissent pas dans vos vies pour rien. Il faut remonter à la source et du coup vous comprendrez mieux d'où ça vient et vous pourrez parvenir à les maitriser. La respiration ça aide beaucoup !!! Quand vous commencez à prendre le dessus sur votre angoisse, vous pouvez alors vous parler dans votre tete en évoquant le pourquoi de la crise et alors c'est comme une méga prise de conscience à chaque crise, vous vous dites que c'est bénin et que vous ne mourrez pas et ça s'estompre petit à petit, les crises se font de plus en plus rares...

                              Bonne chance à celles qui vivent ces angoisses, je vous souhaite de trouver la source de ces crises et de les gérer mieux, tout comme moi à présent. Je suis si heureuse maintenant...

                              aurevoir!

                              Commentaire


                              • Angoisses...
                                Un conseil



                                slt j ai lu votre message j aimerais savoir si vs allez mieux, moi je suis fanny dc mon histoire est que, com vs je suis pas bien ds ma tete ds mon corps et sa depuis l accouchement en juillet 2007. alors environ un moi apres la naissance de bb j ai eu un petit point a la tete et je me suis mise plein de trucs en tete et la ca étais la catastrophe mal de tete ts les jours peur de sortir d etre seule peure de mourrir j aime trop mon bb et voila ;j ai un suivi médical :psy relaxation je vois un neurologue ts les 6 mois il m a dit que ct des cephalées de tension et que j ét depressif ms ce st ces douleurs qui me font déprimé et mtnt je suis obsédé par ma tete dcla douleur joue ... moi je suis ss anti depresseur y a pas de miracle ms j ai peur de la dépendance surtt qu' avt j' arrivée a surmoner mes émotions et mtnt des que j ai mal qq part je stress et c pire alors comment as tu fais pour te sortir de cette saloperie tes remede parce que moi les médocs ne me soulage pas tellement bien peut etre la dose est trop faible merci de me lire a bientot

                                Commentaire


                                • Bonjour



                                  Bonjour a tous ,j ai 29 ans et je suis malade de cette angoisse depuis que j ai 17 ans je reponds un peu tard mais on dit vo mieux tard que jamais...Je suis rassuré de savoir que je ne suis pas le seul à avoir se probleme "la phobie de la mort" je suis en therapie actuellement" des chose commence a devenir plus clair maintenant c est peut etre pas le cas pour tout le monde mais moi je vous conseille de noter toute ses choses la sur une feuille et vous comprendrez l'origine de votre peur..La premiere chose a quel moment a debuter cette angoisse? a t elle été toujours presente?ou bien est elle survenue a un moment de votre vie ?? y'a t'il une epoque ou vous vous sentiez fort(e) et que cette peur n'existait pas? alors si oui c est qu'une chose a declenchez cette peur et le bonheur c est que vous pouvez vous en finir car vous avez pas toujours été comme cela!!! une chose en reviens souvent c est que notre esprit est tellement puissant mais a la fois tellement faible qu'il est capable de nous dire qu'il y'a une chose qui ne vas pas dans notre vie quelque chose qui nous a choquer plus qu'on aurait cru et qui a été refoulé au profond de nous,et ce pour cela notre esprit nous envoie des multiples signes et contrario nous faison tout pour eviter ses requette et ce combat interne creer ses angoisse ses phobie et surtout nous permet de refoulé des pensées du moin a les masquer car si vous etes comme moi nous arettons pas de penser a la maladie n'est ce pas?mais la vrai question c est à QUOI NOUS NE VOULONS PAS PENSER???et oui c est aussi simple que ca notre angoisse aussi extreme soit elle est un stratageme de notre esprit pour refoulé d'autre pensé anxiogene beaucoup plus grande et masqué la realité sur des evenement de notre vie passée!!!
                                  Quand on y pense essayer d'y reflechir et vous verez que nos pensée sont diriger souvent sur ces maux mais c est tellement frequent que ca devient pas logique
                                  Je ne suis pas medecin mais je pense que beaucoup de personne sont dans la meme situation alors il faut juste essayer de trouver l evenement qui a fait que nous essayon sans arret de refoulé cette peur et une fois trouvé il faudra en parler le pleurer l exteriorisé enfin revivre et guerrir!!! voila desolé pour les fautes d'hortographe et j espere avoir aidé quelque personne a comprendre et je vous souhaite à tous une guerison et de retrouver la joir de vivre.
                                  Mon mail kalel55@voila.fr on pourrai s entraider a plusieur nous seront plus fort!!!

                                  Commentaire


                                  • Peur phobique de la mort



                                    cette phobie, je l'ai depuis toujours peut être car j'étais en contact avec elle a un age trés petit et qu'on n'a pas su m'entourer me calmer me faire comprendre de quoi il s'agit et jusqu'a ce jour, j'essaye de comprendre ce phénomène naturelle tellement menacant bizzare et utile pour que la vie continue. pour moi la mort en elle même ne fait pas peur, elle existe, personne ne peut s'en échapper, ce qui est dur c'est la perte de certains personnes, c'est le temps qui s'écoule et surtout le fait de refléchir sur ce sujet qui d'une part empoisonne la vie et de l'autre nous distingue des gens qui n'ont pas un problème face à ce sujet et que je qualifie par idiots et heureux.

                                    Commentaire


                                    • Bonjour
                                      , :non:



                                      avoir des réponses sur ce sujet ne résout pas le problèmes de tous ces gens qui souffrent en silence. il faut apprendre à oublier, éliminer ce problème de la tête de ceux qui en souffrent pour atténuer leurs angoisses, le reste, c'est le travail des spécialistes qui auront des solutions mais on ne sera jamais immortels

                                      Commentaire


                                      • Peur de la mort et peur de la maladie :non:



                                        Bonjour,

                                        Mon mari a été confronté à une maladie grave. Quelques temps apres, alors que "tout allait bien", qu'il en était sorti, il a déclaré une depression, grave, avec des agoraphobies, il ne pouvait plus rien faire, plus bouger tout seul, il était mal. Il a eu tres peur de la mort, une phobie des maladies, c'était horrible, pendant des mois.

                                        On a d'abord été voir des docteurs, plusieurs, des neurologues, tout ce qu'on a pu imaginer. Finalement on est allé chez des psychiatres, pleins differents, mais ca ne marchéit pas, jusqu'au moment où ici, justement on nous a conseillé d'allé voir une psychologue, on faisait beaucoup de km et ca a été une decision difficile a faire, en fait on n'y croyait plus. Eh bien, si je peux vous donner de l'espoir, on a une connue une psy qui l'a completement soigné guéri. Elle l'a pris en charge, sevré de tous ses anti depresseurs, anxiolitiques, tout. Elle affirmait que pour ces symptomes il avait juste besoin d'un travail sur lui, et d'une vraie therapie. Effectivement, elle est remonté a des periodes tres tres anciennes meme que les premieres fois, je pensais que c'était n'importe quoi, qu'elle delirait. Mais non! Au bout d'un mois dejà, il allait mieux et au bout de quatre mois, toutes les angoisses avaient disparues ! Je vous jure, elle avait mis le doigt sur les choses et tout ve mieux.

                                        Courage, vous y arriverez et vous trouverez la personne avec qui vous y arriverez.

                                        Francoise

                                        Commentaire


                                        • Re



                                          jai les meme peur que toi qui es trés lourd au quotidien j aimerai savoir comment gére ca et quelle traitement tu prend ?

                                          Commentaire

                                          Publicité

                                          publicité

                                          Chargement...
                                          X

                                          publicité