publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

  • Bienvenue dans nos forums ! Vous êtes ici dans un espace qui vous est spécialement dédié, où vous pouvez échanger, recueillir des informations et poser vos questions en tout anonymat. Les valeurs de ces forums sont la solidarité, l’humanité et le service. Nous comptons sur vous pour nous aider à faire respecter ces valeurs et la convivialité des forums. Si vous avez une question sur le fonctionnement du site ou si vous rencontrez un problème sur nos forums n’hésitez pas à consulter nos FAQ

Annonce

Réduire
Aucune annonce.

Crise de panique

Réduire

publicité

publicité


X
  • Filtre
  • Heure
  • Afficher
Tout nettoyer
nouveaux messages

  • Crise de panique



    Bonjour a tous je vien ici pour pe être avoir des réponse voilà 4 moi que je suis en arrêt de travail car je fait des crise d' angoisse de panique quoi j ai atteri deux fois au urgence mes maintenant je suis soi traitement seroplex 10mg et 3 fois par jour alprazolam 50mg et en cas de grosse crise un quart de l exomil sous la langue et je vois un psy bon je pe dire que Grace au traitement sa ça un pe mieu mai je fait encore des crise en faite kan elle me Vienne j attrape une sensation de gêne sur la tempe droite alor Tou de suite peur de avc anévrisme ces dur a gerer mai bon ce qui me rend plus triste ces que je sui devenu agoraphobe bon je c aller a auchan mes que avc les gens de ma famille defoi j essai d' aller faire du vélo toute seul mes o bou de cinq minute je stress moi qui m amuser temp avant croyez vous que l on pe se sortir de cette maladie car depui j arrive plus a aler Che mes amis et j ai peur de rester enfermer Che moi a vie enfin voilà qu en pensez vous j ai 26 ans et j aimeYrai vivre normalement

  • Crise de panique



    bonjour, tout comme vous j'ai des crises de panique qui me prennent sans aucune raison des fois.la première a commencé à lâge de 20 ans. J'appréhende d'aller quelque part trop loin de chez moi ou de recevoir du monde, je ne sais pas pourquoi ! je prends du seloken (bêtabloquant) pour tachycardie et de temps en temps quand je n'arrive pas à faire passer la crise un quart de lexomil. ces crises nous pourrissent la vie et personne ne peut comprendre ce qu'on vit ! nous n'avons plus aucune envie de sortir, de se faire plaisir! j'ai 44 ans et 3 enfants, et j'aimerai en profiter à fond ! ce n'est pas le cas ! tout le monde en patit ! ceux qui ont une ou des solutions, AIDEZ NOUS !

    Commentaire


    • Crise de panique
      Quelques réponses



      Bonjour à toutes les deux !
      Je prends connaissance de vos messages et je me vois moi ! J'ai 32 ans, je me prénomme Véronique. Je suis aussi sujette aux attaques de panique avec tendance agoraphobique. Quelques symptômes : peur de rester seule, sensation d'étouffement, tachycardie, tremblements, vertiges, impression de dépersonnalisation, bref un mal-être avec comme unique mot d'ordre : je vais mourir.
      Tout d'abord sachez que les attaques de panique (ou en terme psychiatrique : crise de spasmophilie) surviennent sans aucune raison. Ca nous arrive un jour, comme ca et on ne sait pas pourquoi. Donc INUTILE de vous retourner le cerveau à trouver le pourquoi du comment, il n'y en a pas !
      Ensuite sachez que la chose essentielle à faire c'est d'aller chez votre médecin généraliste afin qu'il vous fasse passer des examens pour écarter tout problèmes "réels". Si aucun souci de santé sérieux n'apparait, alors vous devez commencer la bataille car je vous le dis : il est possible de se sortir de ce cercle vicieux, infernal qui nous pourrit la vie.
      Tout d'abord, sachez que pour se sortir de ce problème, il faut faire face à tout ce qui déclenche une attaque de panique ! Et oui ! Il faut prendre son courage à deux mains et foncer dans l'arène ! Car c'est en s'exposant aux situations angoissantes qu'on arrive à les maîtriser et à s'en sortir.
      Donc pour cela il faut déjà apprendre à se détendre, se décontracter complètement et respirer tranquillement par le ventre. Car la respiration par le ventre augmente la capacité d'air de nos poumons en débloquant le diaphragme. En effet, lorsqu'une attaque de panique survient, toutes les sensations ressenties sont LOGIQUES. Les vertiges dus au fait que nous respirons très vite (trop d'oxygène dans le cerveau = vertiges), la tachycardie (sensation de panique = accélération du rythme cardiaque), accélération du rythme cardiaque = mon coeur va exploser = accentuation de la panique = accélération du rythme cardiaque = accentuation de la panique etc... les tremblements, dus au fait que les muscles sont raidis à cause de la sensation de panique qui apporte trop d'oxygène apporté par la respiration accélérée. Je sais, ca peut paraître compliqué mais tout est lié. Et surtout, ON NE MEURT PAS ET ON NE DEVIENT PAS FOU lors d'une attaque de panique.
      Il faut apprendre à reconnaitre les déclencheurs d'attaque, apprendre que lors d'une attaque de panique le corps s'arme pour y faire face et que toutes les sensations désagréables ressenties sont en fait l'armure de notre corps !
      Je sais qu'endurer ses crises est très difficile mais lorsqu'elles surviennent, il faut garder en tête qu'on n'en meurt pas. Il faut se décontracter au maximum, ne pas raidir nos muscles, respirer tranquillement par le ventre et garder les idées positives ! Vous pouvez aussi mettre dans votre sac à main un sachet en plastique dans lequel vous pouvez respirer lentement afin de faire diminuer la sensation désagréable.
      Je vois que vous prenez des cachets de type anxyolitiques entre autres mais sachez que le meilleur remède c'est de foncer. Si besoin est, allez consulter un psychiatre, pour engager une thérapie.
      Il y a également l'agoraphobie qui s'ajoute souvent à la spasmophilie. Logique puisque la plupart des attaques de panique se fait à l'extérieur donc pour les éviter, ne pas sortir et c'est en agissant ainsi qu'on se créait l'agoraphobie.
      Quoi qu'il en soit, il faut rester positive, se confronter aux situations angoissantes et apprendre à les maîtriser. Car l'attaque de panique, même si elle est difficile à vivre lorsqu'elle est à son paroxisme, redescend toujours ! Parlez en aussi autour de vous car c'est réconfortant de savoir que notre entourage est au courant, on ... moins de passer pour une débile en cas d'attaque !
      Espérant vous avoir un peu aidé, je suis disposée à répondre à vos questions sur le sujet. Gardez le sourire car la vie vaut d'être vécue et c'est un véritable challenge que de se surpasser et une véritable fierté de maîtriser parfaitement les petits caprices de notre corps !

      Commentaire


      • Aide éventuelle



        Bonjour "bellote59" et "jodyme",
        Je viens de prendre connaissance de vos deux messages et je commence d'emblée par vous rassurer : vos "crises" d'angoisse et de paniques, aussi incroyables que cela puisse paraître, sont tout à fait naturels. Je vais vous expliquer pourquoi, mais avant je vais vous répéter ce que vous a dit "kinder" : elles ne sont ni mortelles, ni sources de folie ou d'autres choses du même genre. Ce qui se passe actuellement est la conséquence de ce qui s'est passé dans votre petite ou moyenne enfance. En ces temps là vous avez du, sans aucun doute possible, faire face à un ou des évènement s qui ont "choqué" votre esprit encore "en rodage" (eh, oui : comme pour une voiture automobile), lequel l'a enregistré profondément dans votre cerveau (parce que ces au cours de l'enfance que le cerveau se forme et que les connexions neuronales de base se mettent en place). Ces évènements ont été soit des violences verbales ou physiques de la part de votre entourage immédiat (parents, famille, amis, etc.) qui vous ont imprégné en votre cerveau un sentiment soit de "dévaleur personnelle" soit d'insécurité. Ces évènements ont été suffisamment violents ou moins forts mais trop souvent répétés de sorte qu'ils ont amené votre esrit à laisser faire l'instinct de survie (que nous portons tous en nous). A présent, à chaque fois que vous vous trouvez dans un moment de fatigue nerveuse ou physique qui évoque dans votre esprit une certaine "dévaleur" ou un certaine "insécurité", le schéma de panique et d'angoisse existant dans votre cerveau se met en route. Voilà pour la mécanique. Quand vous auriez compris cela et que vous vous accepteriez comme vous êtes (une personne normale qui a un esprit normal et un cerveau normal) vous ne réagiriez plus brutalement comme vous le faites : c'est votre instinct de survie qui se met en route (à travers et à l'aide de votre schéma mental) de manière trop forte, inappropriée à une situation donnée. Il existe plusieur des techniques physiques pour calmer tout cela, mais vous êtes fait comme vous êtes et ce sera toujours ainsi. J'ai eu mes premières "crises" de panique à l'âge de 18 ans. J'en ai aujourd'hui 65 ... et il m'arrive d'en avoir encore. Mais je sais de quoi il s'agit et je ne m'affole absolument pas. Malgré cette situation, j'ai fait, par exemple, 6 années d'études universiitaires diplômantes, j'ai eu une vie personnelle tout à fait ordinaire (comme tout être humain a) et j'ai connu la carrière professionnel que j'ai voulu (je vien de mettre fin à une carrière de haut cadre dans une grande Administratin de l'Etat). Je sais bien que si le malheur des uns ne fait pas le bonheur des autres, mais j'ai voulu vous faire prendre conscience que vos malaises sont de nature tout à fait normal et tout à fait naturelle. Il ne faut pas vous laisser impressionner par eux : la "maladie" et la "maladie", mais elle n'est pas vous. Vous, vous pouvez normalement aller où vous voulez, travailler, aimer, câliner, manger, boire et dormir, aller en vacances, trouvre du plaisir dans un bon livre, un bon film (TV ou cinéma), une belle randonnée, une belle ballade à la plage ou à la montagne, etc. etc. C'est cela vous. Ne dit pas que la "maladie vous gâche lavie", dites vous que ce qui se dit être la maladie n'est pas vous, mais l'expression trop violente d'un instinct de survie, et cet instinct vous le savez est nécessaire à ce que vous surviviez. Alors, mordez dns la vie à pleines dents, et quand viennenet des "malaises" apprenez à les regarder comme de simples importuns qui ne mérite aucune considération. En attendant, tous mes voeux de paix et d'harmonie vous accompagnent. Prenez soin de vous et des prsonnes que vous aimez.

        Commentaire


        • Quelques réponses
          Quel calvaire !!!! :triste:



          Bonsoir à Véronique,

          Je viens de lire votre message en réponse aux autres et vraiment je me retrouve exactement dans ce que vous dîtes.

          Comment résumer ma situation : j'ai fais il y a de ça 4 ans des attaques de panique, crises d'angoisse, où la peur de la mort, de l'abandon, de la maladie me hantaient.

          Mon médecin m'a donc aidé avec euphytose, stresam...mais ca persistait jusqu'à ce que je reste clouée 1 semaine au lit, où je ne m'alimentais pas, je ne voulais pas que ma mère me laisse, je ne me levais pas ne serait-ce que pour aller prendre 1 douche.

          J'ai été soignée avec du séroplex et du lexomil(très ponctuellement, uniquement la semaine où j'allais mal)

          j'en ai pris pendant près de 2ans et demi et tout est rentré dans l'ordre...

          En parallèle de cela, j'ai et je suis aidée par une psychiatre très bien (j'en ai essayé 2ou 3 mais le courant ne passait pas)

          Puis étant quelqu'un qui aime surmonter, tenir, ne pas montrer ses faiblesses j'ai réussi à le diminuer progressivement et à l'arrêter complètement depuis 1 mois;..sauf que les 15 premiers jours très bien mais là depuis rechute totale ...

          Les petites angoisses dans la poitrine quand on se réveille, les sensations de vertige...sont réapparues ces derniers jours.je les soignais très bien avec euphytose, voulant me soigner par les plantes et ne pas dépendre de cachets...mais c'est un véritable échec...

          A l'heure actuelle, je pleure tous les jours, je suis sous stresam pour essayer de voir si ca va mieux...car ma psy me dit que je vais y arriver sans séroplex...qu'une thérapie sur ces peurs handicapantes va m'aider....

          Mais même si j'ai envie je n'y arrive pas...je suis épuisée, nouée, du mal à manger, je pleure et pleure encore...je suis triste envie de rien...

          Une petite voix me dit "allez bouges toi" mais le temps que je me lève le mal être m'envahit...

          J'ai du mal à le dire dans mon entourage : mon chéri, ma mère, ma soeur et mes meilleures amies le savent ms le reste je ne veux pas. je pense que j'ai honte de me sentir comme ça alors que je n'ai rien

          J'aimerai avoir un mental fort, être triste avoir des coups de blues, bien sûr que ca peut arriver mais ce n'est pas un drame.

          Mais là quand ces angoisses sont là, c'est une obsession, un mal être m'envahit et je suis submergée...

          Voilà j'aimerai savoir où trouver cette petite force et vous comment vous y êtes arrivée?

          J'ai 25 ans et j'aime la vie...mais pas dans cet état là, avec ce combat quotidien de lutte contre mon corps et ma tete.

          merci d'avance,




          Commentaire


          • Bonjour, je sais ce que tu vis !



            Bonjour,

            J'ai connu ce problème en même temps que ma dépression, il y quelques années et je peux d'assurer que l'on s'en sort.
            Tu es bien suivi, côté médicaments, lexomil sous la langue au moment des crises psy, c'est exactement ce qu'il faut pour pouvoir s'en sortir.
            J'ai eu comme toi des crises terribles, avec les attaques ou je me plaquait que un mur, terrifié... Vraimant un truc de dingues...
            L'agoraphobie, je ne pouvais pas mettre un pieds dehors sans grise d'angoisses, impossible de sortir, même sur ma terrasse.

            Dans un premier temps, je me suis rassurée à l'aide d'un bouquin (LA PEUR D'AVOIR PEUR) Editions Stanké Partage de André Marchand et Andrée Letarte tous deux psychologues, où je lis sur la couverture arière : ce livre est un outil de référence pour les professionnels de la santé lors de l'évaluatation et du traitement du trouble panique et en première page : Guide de traitement du trouble panique avec agoraphobie.
            Il explique ce qui se passe dans notre corps au moment des crises, ce qui nous permet de déjà se dire OK, je ne deviens pas neu neu, ça fait partie du trouble panique !

            Je voyais chaque semaine un médecin psychiatre, psychothérapeute, pour une thérapie Comportementale et Cognitive.

            Comme ton psy, il doit te conseiller de t'exposer peu à peu, essayer de sortir accompagné puis seule. Tout doucement, on se rassure et on se motive. Pour moi, la motivation était de vouloir aller chercher mon petit garçon à la maternelle à 10 minutes de la maison. A force d'efforts et surtout de motivation, on s'en sort. Plus on s'expose, plus on s'aperçoit qu'on peu le faire, plus on est rassuré, on est fière de ses efforts et de ses progrès, mêmes petits, plus on recommence...

            Je m'en suis tellement bien sortie, qu'avec la confiance retrouvée, aujourd'hui après 17 années où je ne conduisais plus à cause de la trouille. Après quelques heures de remise au volant, je conduis depuis deux ans relativement confiante, avec les manoeuvres... Tu vois, avec de la MOTIVATION on se surprend soi-même.
            Continue tes efforts, nous avons des ressources intérieures, des forces que l'on ne soupsonnent pas.

            Je te souhaites courage, redonnes moi de tes nouvelles.
            Bises, une ancienne agoraphobe.
            Cordialement.

            Commentaire


            • Quel calvaire !!!! :triste:
              N'était-il pas trop tôt pour arrêter tes traitements ?



              Bonjour,

              Après lecture de ton message, je me demande si le problème actuel n'est pas simplement le fait d'avoir arrêter tes traitements, alors qu'ils fonctionnaient apparemment bien sur toi.

              Su tu es d'un tempérament anxieux, pourquoi ne pas les continuer.

              Moi aussi, j'ai essayée de vouloir faire sans après une grosse dépression. Mais, finalement, dés que j'étais un peu surmenée nerveusement et que je ressentais une émotion ressentie pendant ma dépression, j'avais tellement peur, que finalement je prend régulièrement mon EFFEXOR 75 mg par jour depuis longtemps, et je pense que c'est une nécessité.

              Je ne me pose plus la question est-ce bien ou pas ? Je le prends parce-que avec je me sens bien. et je les prendrais jusqu'à la Saint Glinglin...

              ESt-ce si terrible de devoir prendre régulièrement des médicaments parce-que c'est notre nature qui nous fait anxieuse ? Personnellement, je préfère ça. Il y a sûrement dans tes connaissances comme dans les miennes, des gens qui fument, boivent... Sans parler de ceux qui prennent de la drogue...

              Finalement, réfléchis bien, cela ne serre à rien de te faire souffrir ainsi pour rien. Peut-être n'étais tu simplement pas prête.
              Chacun fait comme il peut, avec ses faiblesses, c'est humain !!!

              Cordialement.

              Commentaire


              • Crise de panique et d'angoisse



                Bonjour, je partage votre etat car je les vis aussi et moi aussi je me demande si un jour sa va partir. J'en pleur car je me demande si un jour je redeviendrai normal. Car cela a débuter lorsuqe j'ai fait une syncope en vacance en espagne et depuis je vis un enfer.... Moi y a des fois je reste cloitrer cher moi de peur de sortir car j'ai peur d'en faire une crise. Une fois je suis rester assise sur un banc qui se trouvais a l'interieur d'un hypermarcher car je ne pouvais pas rentrer dedans. Y a tellement de choses a partager cette cochonnerie qu'on pourrai faire un roman en tout si besoin de parle envoyer moi unmessage je vous reponderai sans souci il faut s'entraider ... je sais ce que c'est ! amicalement

                Commentaire


                • Quel calvaire !!!! :triste:
                  Angoisse



                  Un ptit mot pour dire que nous avons les memes crises. C'est a dire que.. quand je vous lis je me vois je ressens les meme choses c'est les meme peur... Sa va nous rendre dingue !!!! Moi j'ai l'impression que mon medecin traitant me prend pour une folle ! Y a beaucoup de gens qui ne croit pas trop a ces crises moi la première et quand j'ai commencé en faire la je me suis dit que j'etais bien couillonne ..... De plus moi j'ai une peur de prendre les cachet de peur de faire des effets secondaire. Meme ceux aux plantes j'en ai peur ..!!! Si besoin de parlerje suis la . amicalement

                  Commentaire


                  • Bienvenue o club!!!



                    j suis comme toi j souffre d attaques de paniques tres handicapantes je n ai plus d travail plus d amis car les gens comprennent pas c k l on vit. j sui ss seroplex et tranxene mai en c moment c tres dur j traverse d periodes ou il m es impossible d rester chez moi seul d sortir seul j comprend tt a fait tn mal etre j allai mieu et la j ai fai une rechute et c dur d remonter la pente une psychotherapie es importante pr apprendre ... detendre et a gerer les crises j pleure beaucoup car c dur pr moi mai osi pr ma mere avec ki j vis et ki m voi si mal mai courage on peut s en sortir!!!!!

                    Commentaire


                    • Bjr bellote59



                      je viens de lire ton message et je me reconnait totalement !!! j'ai 28 ans et je fais des crise d'angoisse depuis environ 2 ans, je suis sous traitement Alprazolam 3 fois par jours. Je suis ossi devenu Agoraphobe, j'ai une phobie intense de la mort, peur de mourrir d'un avc, rupture d'anévrisme, embolie pulmonaire, infractus et j'en passe ...
                      Aujourdui je n'étais pas trés bien car j'ai des douleur qui me lance aux niveaux du tibia gauche, je me suis mi dans la tête ke c'étais une phlébite et ke j'allais faire une embolie pulmonaire... sa me rend tré mal g eu envie d'aller aux urgence mais g essayer de me contenir et de me controler. Ce ki n'est pas facile, on ne vit plus avec c foutu crise de panique pfff, sa me pourri un peu la vie. Je suis tré souvent rendu aux urgences pour kil puisse me rassuré. Sa fait du bien de parler avec des personnes ki vive la même chose, parce ke fo le vivre pour le comprendre.
                      Si tu veux en parler n'hésite pas. Je te donnerais mon MSN.
                      Bizou

                      Commentaire


                      • Tu n'est pas seule...



                        moi j'ai 16 ans et depuis mes 5 ans je fais des crises d'angoisses assez violentes...j'arrete de respirer je suis deconecter du monde reel, je m'isole, je me replie sur moi meme et j'en passe...c'est vrai que pour comprendre ça il faut vraiment le vivre.
                        moi mes parents ne me comprennent pas et le pire surtout c'est dans les magasins je ne peux pas m'eloigner d'eux je suis toutes tetanisée si je ne les voient plus et j'en passe...
                        a mes 12 ans, j'ai fais une tentatives de suicide et j'ai etait a l'hospital...les medecins psychiatres ont tout fait pour etouffer l'hypothèse des crises d'angoisse et m'on envoyeer dans une sorte d'asile
                        J'ai eu peur des autres aprés ça je m'isoller de plus en plus.
                        Mais cette années, a mon lycée j'ai rencontrer une personne formidable, j'ai remarquer a quel point j'etait devenue dependante d'elle quand elle c'est absentée 2 jours de suite...hypoglycémie, tete qui tourne, larmes sans cesse,etc..
                        j'avais l'impression qu'elle m'avais abandonnée...maintenant quand je vais aux lycée c'est pour elle, c'est devenu ma drogue, mes crises font que j'arrete de manger au lycée mais quand elle est la, je suis heureuse elle me demande de manger et je me calme aussitot, je me mets a manger meme si c'est peu je mange quand meme!!
                        et c'est sa la clef..trouve quelqu'un que tu aime enormement confie toi a elle et elle te prendras au serieux moi c'est ce qui c'est passer et je vais mieux avec elle desormais....aprés je ne dis pas sortir avec mais faire une confidente,...une aide.
                        je suis rassurée de ne plus etre seule dans ces saloperies de crises c'est vraiment horible

                        Commentaire


                        • Ah... les fameuses crise de panique



                          Je suis prise avec ca moi aussi.

                          Ma plus grosse crise a été en 2003. J'ai dû téléphoné l'ambulance car j'étaois sûre de mourrir d'une crise cardiaque. Le coeur me battait tellement fort, j'étais engourdi, je faisais de l'hyper-ventilation.

                          Rendu là-bas, le médecin a dû me donné un dose de nitro pour tout calmer.

                          J'ai rencontré plusieurs psychiatres et phycologues.

                          J'ai dû prendre des anri-dépresseurs et des calmants en crise.

                          J'ai dû arrêter mon anti-dépresseur lors de ma grossesse de ma Fille.

                          `J'ai accouché il y a 8 mois et je crois que je devrai recommencé ma médication car mes crises ecommencent.

                          C'est terriblement la sensation que l'on vit lorsque nous sommes en grosse crise. Moi, la seule façon de tout calmer, sont mes Xanax.

                          Je vous souhaite à toutes et tous de vous débarrasser de ces cochonneries qui brisent nos vies et celle de nos proches.

                          Commentaire


                          • Tu n'est pas seule...
                            Allez bien venue au club !!



                            c'est vraiment handicapant !! - quel horreur !- et je te comprends hélas !! - entre les vertiges les douleurs - le gout de rien - peur d'avancer - le sentiment de solitude que j'éprouve depuis l'age de 8 ans - j'en ai 61 !! - les étapes de la vie en qui ne te font pas de cadeau !! - je culpabilise de prendre mes drogues !! et ton entourage qui pige rien !! - faut faire semblant de vivre !! des fois la coupe est pleine !! - une jambe cassée çà se remet !! - perso j'ai un fils pareil mais là c pas guérissable !! j'en ai vu - le faire hospitaliser 2 fois surtout en tant qu'adulte !! -

                            .à part vous souhaiter du courage - éviter les personn négatives - vous aérer - au soleil quand il y en a ! - voir des amies (meme cas) mais ne pas en parler et faire des travx manuels .. ensemble ! - dernière choss à essayer l'aloé vera !! mais faut en prendre sur .............. plein de minéraux etc - pour éviter d'etre vidée ! plein de bonne chose à ceux qui me liront !!!!!!!!!!!

                            Commentaire


                            • Bjr bellote59
                              :bjr bellote



                              a lieu d'aller aux urgences il y a peutetre un service de jour autour de chez toi !
                              ou tu pourrais parler tranquillement (centre de j psychologique) !! :courage !

                              Commentaire


                              • Quelques réponses
                                Stress, phobies etc..



                                bonjour,
                                Je vois que je suis pas la seule à avoir ses problèmes qui nous gâchent la vie.
                                J'ai 41 ans et celà fait 9 ans que je fais des crise de spasmophilie/tétanie avec des dhiarrées, je n'arrive pas à règler mon problème, médicaments STABLON LYSANCIA 10, j'ai supprimée tout doucement les 2, je prends de temps en temps 1 LYSANCIA avant d'aller à entretien ou chez le medecin ...j'ai la phobie de prendre la route, peur d'avoir des diarhées ....je n'ai plus la même vie, ma vie familiale en subit les conséquences car je ne peu plus partager des moments de sorties comme avant.Je suis à la recherche d'un travail et aujourd'hui je dois partir 3 semaines en stages ....AIDEZ - MOI

                                Commentaire


                                • Quelques réponses
                                  Phobies etc..



                                  Bonjour,
                                  Je m'appelle christelle et j'ai 41 ans et je suis actuellement à la recherche d'un travail suite à un licenciement en 2006.J'ai travaillé 6 mois cette Année celà n'était pas évident, angoisses,diarhées, et j'ai des phobies en voiture peur d'avoir des problèmes d'intestins.
                                  Pourriez-vous me donner des conseils SVP
                                  MERCI

                                  Commentaire


                                  • Stress, phobies etc..
                                    Crises d'angoisse



                                    bonjour ,
                                    Je viens de lire votre calvaire que je partage car je suis aussi victime de ces crises d'angoisse . Moi le probleme c'est que j'ai peur aussi de prendre les médicaments meme ceux au plantes .. Alors je ne vous explique meme pas ... Si vraiment je fais une grosse crise et que je n'arrive pas a controlé je prends un quard de lexomil mais que si j'ai quelqu'un avec moi. Ces crises ont commencé en 2008 après une syncope en vacance en espagne dû a une insolation... Bon pendant 3 mois j'ai j'ai pris de l'effexor e lexomil et je l'ai arreter car je souhaitai avoir un 2 eme enfant. Tout allais bien plus de crises . Je suis tomber enceinte en mai 2009 , pendant la grossesse super rien .. Puis j'ai accouché en février 2010 . jusque la tout se passais a peu près biencar j'etais fatigué j'ai fais un BB qui dormais pas beaucoup aussi bien le jour que la nuit je petas des plombs c j'etais crevé, éreinté. ET lorsque ma fille a eut 6 mois donc en aout tout a recommencé . ET a ce jour j'arrete pas d'en faire . Mais je faid tout pour plus y pensé je me force a aller au RDV qui me son donné, A sortir tout simplement. jE SUIS SUIVI AUSSI auprès d'un psycothérapeute. Ce que j'essaie de vous dire c'est qu'il faut se forcer a sortir et pleins d'autre choses je sais que c'estpas évident mais dite vous que c'est vous qui commander votre corpset non pas ces crises, ces angoisses...n'ayez pas peur aussi de le dire au personne avec qui vous etes meme si vous les connaissais pas carcomme sa il sont au courant . moi c se que je fait commesa si jefait une crises je sais qu'ils sont au courant tenez au courant

                                    Commentaire


                                    • A la recherche de solutions tout comme toi



                                      Bsr, depuis plus d'1 an je vis ds l'angoisse, la peur de mourir, les crises de panique de plus en plus régulières voire quotidiennes :-( . Je n'avais jamais vécu tout ça avant; Je comprends exactement ce que tu vis, les urgences j'y ai souvent atterri jusqu'au jour où 1 médecin m'a clairement fait comprendre et pas avec des pincettes en plus :-/ que ça ne servait à rien que je vienne aux urgences sans arrêt et que tous les exams que je passais étaient bons et qu'y avait rien d'anormal. Je peux t'assurer que j'ai trés mal pris la chose, il cherchait p-être à me rassurer mais il s'y était mal pris, je me sentais encore plus mal en sortant de là ! Il m'arrive encore d'appeler le 15 ils essaient de me rassurer par téléphone c'est vrai que ça me calme sur le coup mais finalement on est bien seuls face à ces foutues crises !!!! Malgré la négativité de mes propos je voulais te dire de ne pas baisser les bras, tu t'en sortiras, je sais que ça a l'air impossible pr toi pr l'instant mais continues à y croire. Je n'ai pas de solutions miracles à t'apporter j'aurai bien aimé, tout ce que je peux te dire c'est que de parler à quelqu'un de confiance et surtout à quelqu'un qui te comprends ça aide à avancer, doucement mais sûrement, ça a l'air bête mais c' déjà 1 premier pas. Je te souhaite sincèrement d'arriver au bout de tout ça, et dis toi que tu n'es pas seule et que c'est toi qui gagnera cette bataille. Bon courage.

                                      Commentaire


                                      • Crise de panique
                                        Crise de panique " message destiné à delor974 et kinder



                                        je tenais à remercier delor974 tout particulièrement, et kinder qui m'ont fait prendre conscience réellement du problème. Il est vrai que durant mon enfance ma mère a fait plusieurs tentatives de suicide, donc peut être me suis je sentie en insécurité. J'essaye de relativiser à chaque crise, mais je n'y arrive pa à chaque fois. Mais pour mes enfants et mon mari, je me bats ! merci encore et j'espère pouvoir vous parler prochainnement !

                                        Commentaire


                                        • Crise de panique



                                          bonjour, j'ai lu attentivement ton message belotte59 et cela m'est arrivée la periode de noel dernier. Je me suis retrouver aux urgences car j'avais la sensation de ne plus pouvoir respirer normalement que j'etouffais . Et pareil une douleur au coeur ou a coté je me disais que j'allais faire un infarctus ou une crise cardiaque... ET j'etais dans la panique complete , pendant 2 semaines impossibles de faire mes courses , d'aller voir les amis, famille enfin dur...Et puis je me suis donner 2 ou 3 claques et je me suis dis il faut que je m'en sorte pour mes filles. Alors maintenant j'arrive a aller de l'avant j'arrive a les controler c'est tres epuisant je l'avoue, difficile mais j'y arrive a supporter je ne dis pas qu'elles sont partis car elles sont quasiment toujours la mais je leur ferme la portes. Dès que je sens qu'il y en a une qui arrive, je fais autre chose ou je pleure, en gros il faut etre forte ou comme moi le devenir trouver sa force... En ce moment je suis angoisser car je dois partir en vacances en espagne là ou tout a commencer et je dois dire que je cogite beaucoup .... j'ai peur d'en faire la bas car il n'y a pas d'hopital a moins de 100 km et les docteur ???? Après je pense que l'on peut s'en sortir car je connais des personnes a ki s'est partis mais il faut du temps trouver le pourquoi on angoisse et surtout etre forte. Je vois une psycotherapeute bon y a des fois elle m'aide mais ya des fois j'ai l'impression que sa ne fais rien.... depasse tes limites petits a petits, c'est a dire quand tu dis que tu pars faire du velo si tu stress soi avec une personne qui te comprends et fais du velo et si tu sens que sa vient tu respires un bon coup une ou 2 fois et tu te dis soi courageuse et fais le.... je te decris ce que je fais moi meme .... J'attends avec impatience de tes nouvelles.....et en esperant que cela a pu t'aider

                                          Commentaire


                                          • Comment vaincre l'angoisse et la panique



                                            Bonjour Bellote,

                                            J'ai moi aussi souffert de crise d'angoisse et crise de panique pendant quelques années (j'ai 24 ans) et j'ai réussi à en finir!

                                            Aujourd'hui je suis beaucoup plus confiant et j'ai décidé de partager sur un blog tout ce qui m'a aidé.

                                            Ce blog s'appelle "Vers une vie sereine" http://guerir-l-angoisse-et-la-depression.fr/

                                            Un article par lequel tu peux commencer, qui aide beaucoup, et celui-ci "comment vaincre la panique..." http://guerir-l-angoisse-et-la-depression.fr/vaincre-l-angoisse/

                                            Voila j'espère que tu trouvera de quoi vivre plus sereine sur ce blog

                                            Sébastien

                                            Commentaire


                                            • Crise de panique



                                              bonjour a tout monde
                                              comme beaucoup de message que je vien de lire sur les crise de panique et tout les probleme que cela causse autour de nous du moin c est ce que je ressent ... j ai moi aussi c est crise d angoise et surtout des moment ou je ne comprend pas que tout d un coup j ai les idées du sucide meme que je regarde souvent si mes fenetres son bien ferme car j habite o 9 etage j en ai deja parle avec mon medecin et le mon sicologue actuellement je suis sous medicament seroprane et je fais pas mal de sport je suis veuve depuis 6 ans j essais de moccuppe le plus possible mais des fois j ai comme l impression que je ne fais que comble mes journée"s sans avoir de plaisir dans ce que j entreprend et d autre jours tout se passe bien je suis bien dans ma tete et la solitude je n y pense pas mais vraiment quand cela arrive sa fais tres mal la solitude le vide et la peur de veillir comme cela et d etre un poi pour ma fille
                                              amicalement a ceux qui prendron un peu de temps pour me lire precilia73

                                              Commentaire


                                              • Soin reiki



                                                Bonjour

                                                Connaissez-vous le reiki ? c'est une pratique énergétique qui aide beaucoup pour ce qui est angoisses, stress ect

                                                Je suis enseignante reiki, je ne peux développer sur ce site allez voir sur le site www.reikiserenite.com, il y a des témoignages et vous pouvez poser des questions.

                                                Courage

                                                Commentaire


                                                • Crise de panique
                                                  Cc



                                                  comment vas tu en ce moment moi tre mal trop peur de mourir

                                                  Commentaire

                                                  Publicité

                                                  publicité

                                                  Chargement...
                                                  X

                                                  publicité