publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

4ème semaine de grossesse (6 SA)

Publié par : Dorothee Gebele (04. février 2016)

Le premier mois de grossesse est déjà sur le point de se terminer. A 4 semaines de grossesse, l’embryon commence à prendre forme, et la future maman ressent réellement certains changements. 

C'est aussi à cette période que peut être réalisé un test de grossesse (urinaire ou sanguin) pour savoir si vous êtes enceinte.
 

Pour rappel : la 4ème semaine de grossesse correspond à 6 semaines d’aménorrhée (absence de règles). En effet, en France, les gynécologues ont pour habitude de compter la durée de la grossesse en semaines d'aménorrhée (SA). Ainsi, le calcul de la grossesse commence au 1er jour des dernières règles, donc environ 2 semaines avant la fécondation (avant le début proprement dit de la grossesse). Car ce n’est qu’au milieu du cycle de la femme, autour de la date d’ovulation, que l’ovule peut être fécondé par un spermatozoïde. Et donc en réalité, la 1ère semaine de grossesse correspond à la 3ème semaine d’aménorrhée (SA).

A la 4ème semaine de grossesse, l’embryon mesure environ 4-5 millimètres. C’est au cours de cette semaine, au plus tard, que son cœur commence à battre. Côté mère, les maux de grossesse peuvent apparaître ou s’intensifier (voir ci-dessous).

Dès ce stade – et pendant toute la grossesse, une alimentation adaptée est particulièrement importante, car les changements hormonaux tendent à affaiblir le système immunitaire, et la future mère est donc un peu plus vulnérable à certaines infections.

Par ailleurs, il est conseillé d’avoir une alimentation riche en acide folique (aussi connu sous les noms de « vitamine B9 » ou de « folates ») durant les premières semaines de grossesse. Sont riches en acide folique notamment les légumes verts, le foie, les rognons… A compléter, si le médecin ou la sage-femme le conseillent, par des préparations à base d’acide folique (disponibles en pharmacie).

Durant les trois premiers mois de grossesse, un apport de 0,4 milligramme d’acide folique par jour est conseillé. Cet apport suffisant en acide folique est important pour la maturation du système nerveux. A partir du 4ème mois de grossesse, l’acide folique n’a plus d’impact direct sur le développement de l’embryon, mais peut avoir une influence positive sur le corps de la mère.

Les démarches et examens

Dès que votre grossesse est confirmée, prenez rendez-vous pour un premier examen chez votre gynécologue. C’est suite à ce premier examen prénatal obligatoire que vous obtiendrez votre carnet de santé maternité (ou « carnet de maternité », anciennement « carnet de grossesse »).

Le carnet de maternité est gratuit. Selon votre département, il vous est envoyé :

  • par votre Caisse d'assurance maladie,
  • par les services de protection maternelle et infantile (PMI), ou encore
  • par votre mutuelle. Si vous ne le recevez pas, demandez-le à votre médecin.

Important : votre premier examen prénatal doit obligatoirement avoir lieu avant la fin du 3ème mois de grossesse (soit avant 15 SA).

Au total, vous devrez effectuer 7 visites médicales (chez votre médecin ou votre sage-femme) pendant votre grossesse et pratiquer divers examens médicaux obligatoires. Notamment 3 échographies, au rythme d’une par trimestre :

Les six autres consultations chez un médecin ou une sage-femme doivent être effectués chaque mois, à partir du 4ème mois de grossesse jusqu’à la date de l’accouchement.

Ces consultations et beaucoup d’examens sont pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie (exception faite des échographies dont la prise en charge varie notamment en fonction du mois de grossesse).

Afin de bénéficier d’une prise en charge à 100 % des frais médicaux, vous devez établir une déclaration de grossesse au cours du 1er trimestre de grossesse, idéalement lors de votre première visite médicale. Cette déclaration est à adresser à votre caisse de sécurité sociale et d’allocation familiale.

La mère à la 4ème semaine de grossesse (6 SA)

A la 4ème semaine de grossesse, la femme enceinte peut se plaindre de certains problèmes, souvent pas graves, mais gênants ! La fatigue ou des nausées matinales peuvent apparaître ou s’accentuer. Des pertes blanches peuvent également survenir au début de la grossesse.

Pendant la grossesse, le corps de la future mère connaît de nombreux changements hormonaux.

C’est notamment au cours des trois premiers mois de grossesse, et donc également à la 4ème semaine de grossesse, que le corps se prépare et s’adapte à sa nouvelle situation. Sous l’effet de la libération de la progestérone, la musculature utérine se détend pour que le bébé puisse grandir sans être gêné, l’utérus devient plus souple. A l’examen, le gynécologue ou la sage-femme peuvent maintenant constater que le col de l’utérus est plus ferme et moins mobile : c’est l’un des premiers signes de grossesse palpables.

L’hormone de grossesse HCG (hormone chorionique gonadotrophique) dont le taux augmente fortement chez la femme enceinte, supprime de nouvelles ovulations et les règles.

Pendant la grossesse, le corps de la future mère prépare également l’accouchement en produisant l’hormone relaxine secrétée – entre autres - par le placenta, cette hormone permet l’adaptation des tissus pendant la grossesse et favorise notamment l’assouplissement de l’utérus et du périnée pour faciliter l’expulsion du bébé lors de l’accouchement.

Parallèlement à ces effets physiques, de nombreuses femmes enceintes ressentent également un impact psychologique des changements hormonaux. Mais ne vous inquiétez pas : ces désagréments disparaissent généralement au cours des trois premiers mois.

Aussi, ne culpabilisez pas si, pendant ces premières semaines de grossesse, vous ne ressentez peut-être pas encore la grande joie à laquelle vous vous attendiez. Les changements hormonaux dans les premiers mois peuvent influer aussi fortement votre état psychologique. Admettez cet « état » et parlez-en à votre partenaire, à votre famille, à des amis ou au professionnel de santé. Chez certaines femmes enceintes, le fait « d’inclure l’enfant » dans leur quotidien (par exemple en lui parlant) dès ce stade précoce de la grossesse, peut aider à mieux gérer cette période initiale.

L’embryon à la 4ème semaine de grossesse (6 SA)

A la 4ème semaine de grossesse, l’embryon mesure environ 4 à 5 millimètres. A l’échographie, il est visible sous la forme d’un petit épaississement sur les parois de la vésicule vitelline.

Le crâne, le cou et les membres commencent à se développer, l’ébauche de certains organes commence à apparaître : au niveau de la tête se dessinent déjà les bases de ce qui formera les yeux, les oreilles, le nez et le cerveau. L’embryon se développant de haut en bas, la tête paraît surdimensionnée comparée au reste du corps.

Le tube cardiaque (le futur cœur) commence à battre et à être visible à l’échographie, mais il n’assure, à ce stade, pas encore la circulation sanguine.

A ce stade de sa vie, l’organisme du futur bébé n’est pas oxygéné grâce aux poumons, mais par le placenta. Le cordon ombilical qui commence à se constituer vers la 4ème semaine, relie le ventre de l’embryon au placenta. Il contient des vaisseaux sanguins permettant le transport de nutriments.

La chorde dorsale, la future colonne vertébrale de l’enfant, commence également à se développer ; elle paraît, comparée au reste du corps, très grande. La chorde dorsale s’étire de la nuque jusqu’à l’endroit où se formeront les jambes et finit dans une petite queue – un vestige de l’évolution qui se résorbera par la suite, au fur et à mesure du développement de l’enfant.

A la 4ème semaine de grossesse commence également à apparaître une première ébauche du système nerveux : il débute en se creusant à la surface de l’embryon pour constituer une gouttière, puis un tube (le tube neural), qui sera la future moelle épinière, avec le cerveau à l’extrémité.

 

Note : Plus la grossesse avance, plus la taille et le poids du bébé évoluent de manière individuelle. Les valeurs et chiffres indiqués sont donc des valeurs moyennes. La surveillance de ces données est importante lors de la grossesse et témoignage du bon déroulement de celle-ci.

 

« Retour à la 3ème semaine de grossesse  Aller à la 5ème semaine de grossesse » 

Auteurs : Dorothee Gebele, Dr Nicolas Evrard


publicité