publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

6ème semaine de grossesse (8 SA)

Publié par : Dorothee Gebele (17. mars 2016)

A la 6ème semaine de grossesse, l'embryon qui, jusqu'à présent, ne se différenciait pas d'un embryon d'un autre mammifère, va commencer à acquérir sa forme humaine.

Sa tête se redresse et le corps s’étire. Il atteint une taille d'entre 14 et 18 mm, en mesurant la distance entre le haut du crâne et les fesses de bébé (longueur cranio-caudal, LCC).
 

Du côté de la mère, les signes de grossesse se font de plus en plus ressentir.

Pour rappel : la 6ème semaine de grossesse correspond à 8 semaines d’aménorrhée (absence de règles). En effet, en France, les gynécologues ont pour habitude de compter la durée de la grossesse en semaines d'aménorrhée (SA). Ainsi, le calcul de la grossesse commence au 1er jour des dernières règles, donc environ 2 semaines avant la fécondation (avant le début proprement dit de la grossesse). Car ce n’est qu’au milieu du cycle de la femme, autour de la date d’ovulation, que l’ovule peut être fécondé par un spermatozoïde. Et donc en réalité, la 1ère semaine de grossesse correspond à la 3ème semaine d’aménorrhée (SA).

Les démarches et examens

Dès que votre grossesse est confirmée, prenez rendez-vous pour un premier examen chez votre médecin généraliste ou votre gynécologue. C’est suite à ce premier examen prénatal obligatoire que vous obtiendrez votre carnet de santé maternité (ou « carnet de maternité », anciennement « carnet de grossesse »).

Le carnet de maternité est gratuit. Selon votre département, il vous est envoyé :

  • par votre Caisse d'assurance maladie,
  • par les services de protection maternelle et infantile (PMI), ou encore
  • par votre mutuelle.

Si vous ne le recevez pas, demandez-le à votre médecin.

Important : votre premier examen prénatal doit obligatoirement avoir lieu avant la fin du 3ème mois de grossesse (soit avant 15 SA).

Examens sanguins et urinaires en début de grossesse

Les examens en début de grossesse sont prévus par la loi. Certains sont obligatoires, d’autres doivent être proposés systématiquement lors de la première consultation :

Examens obligatoires :

  • Le dépistage de la rubéole et de la toxoplasmose, systématiquement nécessaires en l’absence de résultats écrits faisant considérer l’immunité comme acquise,
  • Le dépistage de la syphilis,
  • La détermination des groupes sanguins (ABO, Rhésus), si vous ne possédez pas de carte de groupe sanguin complète,
  • La recherche d’agglutinines irrégulières (RAI). Le but est de dépister une éventuelle incompatibilité rhésus foeto-maternelle.
  • La recherche de sucre et d’albumine dans les urines.

Examens proposés systématiquement :

  • Le dépistage du virus du sida (VIH),
  • Une échographie entre 11 et 13 SA pour la mesure de la clarté nucale,
  • Les marqueurs biologiques pour le dépistage de la trisomie 21, entre 8 et 14 SA.

Au total, 7 visites médicales sont prévues (chez votre médecin ou votre sage-femme) pendant votre grossesse, avec divers examens médicaux obligatoires. Notamment 3 échographies, au rythme d’une par trimestre :

Les six autres consultations chez un médecin ou une sage-femme doivent être effectuées chaque mois, à partir du 4ème mois de grossesse jusqu’à la date de l’accouchement.

Ces consultations et beaucoup d’examens sont pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie (exception faite des échographies dont la prise en charge varie notamment en fonction du mois de grossesse).

Afin de bénéficier d’une prise en charge à 100 % des frais médicaux, la déclaration de grossesse doit être effectuée au cours du 1er trimestre de grossesse, idéalement lors de votre première visite médicale. En fait désormais, cette déclaration est faite via internet par le médecin ou la sage-femme à la Caisse d'assurance maladie à votre caisse de sécurité sociale qui informera alors directement la Caisse d’allocation familiale, Cette démarche doit être effectuée avant le 3ème mois de grossesse (15 SA).

 

La mère à la 6ème semaine de grossesse (8 SA)

A la 6ème semaine de grossesse (8 SA), l’utérus grandissant peut déjà commencer à appuyer sur la vessie et provoquer chez la future mère le besoin d’uriner fréquemment. Les ligaments qui maintiennent l’utérus dans le bassin, continuent de s’étirer, ce qui peut provoquer des tiraillements dans le bas ventre. Chez de nombreuses femmes enceintes, les seins commencent à grossir, l’aréole et le mamelon deviennent plus foncés.

De l’extérieur, la grossesse n’est pas encore visible à ce stade : la future mère n’a pas encore pris beaucoup de poids et le fameux ventre de femme enceinte se fait encore attendre. Si vous avez - malgré tout - déjà du mal à enfiler vos pantalons habituels, cela peut être dû au fait que votre digestion qui fonctionne au ralenti, suite aux changements hormonaux. Cela peut entraîner des problèmes de constipation ou de ballonnement. Le petit ventre que de nombreuses femmes enceintes observent à ce stade de la grossesse est donc symptôme d’un ventre gonflé – et non pas dû au développement du bébé qui grandit.

Vous n’êtes pas à l’aise dans vos habits habituels, mais ne souhaitez pas encore vous diriger vers les vêtements pour femmes enceintes ? Alors les astuces suivantes peuvent vous aider à trouver plus de confort dans vos vêtements :

  • Ne fermez pas le dernier bouton de votre pantalon,
  • Si cela ne vous met pas à l’aise : passez un élastique à cheveux par la boutonnière et fixez ainsi le bouton : cela vous laisse un peu plus de marge…
  • Il existe également des extensions de pantalon et ceintures de grossesse qui vous permettent de profiter de vos vêtements habituels un peu plus longtemps, voire pendant toute votre grossesse.

A partir de la 6ème semaine de grossesse environ, beaucoup de femmes enceintes commencent déjà à souffrir de fatigue, mais aussi de nausées, voire de vomissements.

Lors du 1er trimestre, l’interaction intense des diverses hormones peut affecter la future mère physiquement et psychologiquement et entraîner divers maux de grossesse.
Des femmes peuvent avoir des changements d’humeur. Peut-être liés à des phénomènes hormonaux, mais aussi sans doute liés à certaines questions que se posent la future maman.

Notre conseil : admettez ces sauts d’humeur et parlez de vos doutes et préoccupations. Il est important, à ce stade, que votre entourage se montre compréhensif. Votre gynécologue ou sage-femme seront également de bons interlocuteurs pour en discuter.

Si des troubles du sommeil, voire un épisode de déprime deviennent trop importants, vous devriez consulter votre médecin ou la sage-femme qui vous suit pour éviter un éventuel impact négatif pour l’enfant. Le cas échéant, un suivi psychothérapeutique peut être bénéfique. Il ne faut surtout pas avoir honte de se faire aider ! 

 

L’embryon à la 6ème semaine de grossesse (8 SA)

A la 6ème semaine de grossesse, votre bébé mesure entre 14 et 18 mm.

Les membres commencent à se distinguer, sous la forme de bourgeons qui s'allongeront au fil des jours. Des sillons apparaissent au niveau de ses orteils.

Le cartilage de bébé évolue en os, sa musculature se précise et les premiers organes du ventre se mettent progressivement en place.

L'appareil digestif va se former. L'intestin grêle, le gros intestin, le caecum constituent l'anse intestinale qui sera incluse dans le cordon ombilical. Chez le nouveau-né, cela se traduira à la naissance par une hernie de l'intestin au niveau de l'insertion du cordon ombilical et externe à la cavité abdominale. Cette hernie est tout à fait naturelle, c'est la raison pour laquelle on ne coupe jamais le cordon à la naissance au ras de l'ombilic, mais 3 cm au-dessus de celui-ci afin d'éviter de blesser l'intestin grêle.  

Et que voit-on à l'échographie ?

Une échographie peut déjà être effectuée à ce stade de la grossesse. Les ébauches du cerveau sont désormais visibles. Les membres sont présents et mesurent 1 à 2 mm de longueur.

Note : Plus la grossesse avance, plus la taille et le poids du bébé évoluent de manière individuelle. Les valeurs et chiffres indiqués sont donc des valeurs moyennes. La surveillance de ces données est importante lors de la grossesse ; et témoignage du bon déroulement de celle-ci.

 

« Retour à la 5ème semaine de grossesse  Aller à la 7ème semaine de grossesse » 

Auteurs : Dorothee Gebele, Dr Nicolas Evrard.


publicité