publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Chant prénatal : les sons de l’accouchement

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (27. avril 2016)

Les séances de chant prénatal comportent un volet plus spécifiquement consacré à la naissance.

Durant l'accouchement, la future maman peut utiliser des sons spécifiques, graves, afin de se détendre. L'émission d'un son grave nécessite en effet une relaxation maximum. De plus, ces sons agissent au niveau du petit bassin, où se situe justement le bébé.

Par ailleurs, les sons sont un bon moyen de matérialiser la concentration sur les contractions. Et l'idéal, c'est lorsque ce chant se pratique à deux, avec le papa qui continuera le son, prenant le relais pendant la contraction. Les vocalises plus puissantes sont quant à elle réservées à la poussée.

Le bébé enfin né, il pourra être accueilli par une « chanson de bienvenue ».

Quand et où pratiquer le chant prénatal ?

Les séances de chant prénatal sont animées par des sage-femmes formées au chant prénatal, des artistes enseignantes, des musiciennes.

Quand commencer ? Quand vous prend l'envie de chanter tout simplement ! De manière générale, les futures mamans commencent autour du 4ème mois de grossesse. On peut poursuivre les séances après l'accouchement, avec bébé, jusqu'à ses 3 mois ; c'est en effet un réel plaisir pour les mamans de se retrouver pour chanter après la naissance du bébé, partager leur expérience...

Aucune connaissance musicale préalable n'est nécessaire. Le papa est bien sûr le bienvenu aux séances.

À noter : si elle est incluse dans une séance de préparation à l'accouchement avec une sage-femme, la séance de chant prénatal peut être prise en charge par l' Assurance Maladie.

Nos bonnes adresses : 
L'Association Française de Chant Prénatal Musique & Petite Enfance : http://www.chantprenatal.com

A lire aussi :
> Les méthodes de préparation à l'accouchement
> Préparation à la naissance et accouchement dans l'eau
> L'accouchement à domicile


publicité