publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le début de la grossesse: Les maux des premiers mois

Publié par: Dr. Nicolas Evrard (15. mars 2014)

Certaines femmes n'ont jamais été aussi en forme qu'en début de grossesse ; pour d'autres, ces trois premiers mois s'accompagnent de nombreux maux, plus ou moins supportables. Les nausées et vomissements sont fréquents, notamment au réveil et lors des changements brusques de position. Pour les minimiser, on conseille de fractionner les repas, d'éviter les levées brusques et les aliments difficiles à digérer. Une tendance au sommeil (due à la progestérone) est souvent l'apanage de ces premiers mois.

La sensibilité est également mise à rude épreuve ces premiers mois. Joie et inquiétude face à l'arrivée future du bébé, fatigue, mais aussi des modifications hormonales : la future maman peut avoir les "nerfs à fleur de peau".

Les démarches administratives


La déclaration de grossesse doit être faite dans les 14 premières semaines de la grossesse. Cela est important pour pouvoir bénéficier des prestations sociales liées à la grossesse.

A l'issu du premier examen prénatal, qui confirmera votre grossesse, le médecin remet un formulaire à 3 volets : 2 volets sont à envoyer à la Caisse d'allocation familiale (CAF), un autre volet à la Caisse d' assurance maladie. Cette démarche est indispensable au remboursement des frais médicaux occasionnés par la grossesse.

La femme enceinte reçoit ensuite un "carnet de santé maternité" qui est un guide de surveillance de la grossesse.

Le choix de la maternité
Dès que vous prenez connaissance de votre grossesse, il est conseillé d'effectuer une demande auprès des maternités que vous aurez préalablement sélectionnées. Dans certaines villes, les places se font rares...

L'annonce à son employeur
Il est préférable d'avertir son employeur relativement tôt, afin de bénéficier des droits de la femme enceinte. Lors de cette annonce, on adresse à son employeur une lettre recommandée avec accusé de réception, comprenant le certificat médical indiquant la date supposée de l' accouchement, avec les dates du congé maternité.
Le mieux est d'informer son employeur que l'on est enceinte au début du deuxième trimestre. Le ventre n'est pas trop arrondi, et le risque de fausse couche diminué.


publicité