publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'échographie et examens

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (18. janvier 2013)

© Jupiterimages/iStockphoto

Lorsque la grossesse se passe normalement, trois échographies sont recommandées et prises en charge par la Sécurité sociale. Examen indolore et sans danger, il permet de veiller au bon déroulement de la grossesse et de détecter d'éventuelles anomalies.

La 1ère échographie 

La 1ère échographie a lieu entre la 12ème et la 13ème SA.
Outre la détermination du nombre d'embryons et de leur vitalité (par les battements cardiaques), de la mesure du col utérin et de la localisation du placenta, cette échographie permet de dater précisément (à 2/3 jours près) la grossesse grâce à la mesure de la longueur de l' embryon ainsi que son diamètre bipariétal (au niveau des os pariétaux de la tête).
Cette échographie permet de pouvoir dépister des pathologies telles que des anomalies du cerveau, des membres, de la paroi abdominale, de la vessie ou des reins.
La mesure de l'épaisseur de la nuque permet de prédire un risque d'anomalie chromosomique ( trisomie 21).

La 2nde échographie

La 2nde échographie est pratiquée autour de la 22ème SA, c'est une échographie morphologique.
Le spécialiste vérifie la croissance du foetus grâce aux mesures du diamètre et du périmètre du crâne, de l'abdomen et des fémurs (os des cuisses). Il passe en revue les différents organes afin de détecter une éventuelle anomalie. Il observe son rythme cardiaque et son comportement (mouvement, déglutition...).

Il étudie également l'épaisseur du placenta, le volume du liquide amniotique et le cordon ombilical. L'état de la vascularisation utérine est apprécié par l'examen doppler. Cette échographie est très importante, et l'examen est assez long, environ 30 minutes, pas moins.

La 3ème échographie

La 3ème échographie se déroule vers la 32ème SA.
Elle permet de contrôler la position du foetus, la quantité de liquide amniotique ainsi que la position et l'épaisseur du placenta.
Le spécialiste contrôle également la croissance de l'enfant en mesurant le diamètre de sa tête, de son abdomen et la longueur de ses fémurs, le bon fonctionnement des principaux organes, les mouvements de son corps et de son appareil respiratoire. L'examen doppler permettant d'apprécier la vascularisation utérine, est capital.

 

Voir aussi cette vidéo :

Echographie: vidéo

 

Auteur : Julie Martory
Consultants : Dr Nicolas Evrard, Bérengère André, sage-femme.

 


publicité