publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Que faire en cas de fausse couche ?

Publié par : Clémentine Fitaire (06. juillet 2016)

© Jupiterimages/Goodshoot

La fausse couche est malheureusement un événement fréquent. On estime que 15 à 20 % des grossesses se terminent par une fausse couche, le risque de fausse couche augmentant avec l'âge (surtout au-delà de 40 ans).

Le plus souvent, une fausse couche survient dans les toutes premières semaines de grossesse : généralement avant les 10 premières semaines de grossesse (jusqu'à 15 semaines d'aménorrhée). 

Une fausse couche, c’est l’interruption naturelle d’une grossesseElle a pour cause généralement une anomalie de l’œuf. Elle est d'ailleurs considérée comme une sorte de « régulation naturelle ». On parle aussi d'avortement spontané.

On distingue la fausse couche précoce (avant 12 semaines de grossesse ou 14 semaines d'aménorrhée) et la fausse couche tardive (après 12 semaines de grossesse). Le plus souvent, il s'agit d'une fausse couche précoce (fausse couche du 1er trimestre).

Cet avortement naturel peut être un vrai traumatisme pour la femme qui le vit. Surtout lorsque la grossesse est assez avancée. Généralement des investigations sont réalisées en cas de récidive de fausse couche pour tâcher d'en identifier la raison.

Dans cet article, nous ferons un tour d'horizon de toutes les questions que se posent les femmes craignant ou ou ayant subi une fausse couche, telles que :

  • Quels sont les signes et les causes d'une fausse couche ?
  • Qu'est-ce qui se passe après une fausse couche ? Quels examens sont effectués ?
  • Peut-on envisager une grossesse tout de suite après avoir fait une fausse couche ?

Seront évoqués en particulier :

  • les fausses couches à répétition et
  • les fausses couches tardives, mais aussi les fausses couches précoces.

Pour terminer, lisez les conseils du gynécologue obstétricien pour savoir que faire après une fausse couche.

Découvrez aussi le témoignage émouvant de Solange, qui raconte son expérience douloureuse.

Vous avez envie d'échanger, d'apporter votre témoignage ou de poser des questions ? Rendez-vous dans nos FORUMS Grossesse ou Un médecin vous répond !

Auteur : Sylvie Charbonnier.
Consultant médical : Professeur Henri-Jean Philippe, chef du service de gynécologie obstétrique, au CHU de Nantes.


publicité