publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Grossesse et fuites urinaires

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (10. octobre 2013)

© Jupiterimages/iStockphoto

C'est généralement au cours du troisième trimestre de la grossesse que peuvent apparaître des symptômes tels que des fuites urinaires à l'effort, mais aussi des difficultés à retenir ses urines. Les augmentations de la fréquence urinaire avec des mictions supérieures à sept fois par jour sont « normales ». Cela est dû à l'augmentation du volume de l' utérus qui comprime la vessie.

Mais attention, c'est surtout après l' accouchement qu'un traitement, et en particulier une rééducation devra être effectuée pour éviter des problèmes de fuites urinaires dans les années à venir.

 

Les fuites urinaires durant la grossesse

Quatre femmes enceintes sur dix déclarent être touchées par l'incontinence urinaire pendant leur grossesse. Ce problème concerne davantage les femmes enceintes ayant déjà vécu des accouchements, et il semble que le fait d'avoir eu des fuites prédispose à en avoir à nouveau en cas de nouvelle grossesse.

Par ailleurs, 50 % des jeunes mamans présentent une incontinence d'effort survenant juste après l'accouchement.

 

Conséquences de l'accouchement

Pendant la grossesse et au cours de l'accouchement, des tissus du périnée et bassin sont distendus et ont parfois du mal à retrouver leur tonicité initiale. Ce phénomène est d'autant plus important en cas de prise de poids importante, si l'accouchement a été long, ou encore si plusieurs grossesses se sont succédé sans rééducation.

Le relâchement de ces tissus se traduit parfois par des pertes d' urine au cours d'un effort, d'une toux, d'un éternuement, d'éclat de rire, car la femme ne maîtrise plus correctement le muscle (sphincter) qui contrôle la vessie.

Au niveau du vagin, ce phénomène de relâchement musculaire peut altérer la qualité des rapports sexuels, et dans les cas les plus graves aboutir à un prolapsus. Ces effets peuvent survenir de nombreuses années après la fin des grossesses, lorsque les effets de l'âge sur les tissus musculaires s'ajoutent à la distension ancienne liée à la maternité.


publicité