publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'échographie et examens : L’amniocentèse

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (18. janvier 2013)

L'amniocentèse

Cet examen consiste à prélever du liquide amniotique, lequel contient des cellules du bébé.
L'amniocentèse se fait en général entre la 13ème et la 20ème SA. Le médecin, guidé par une sonde d'échographie, introduit une aiguille creuse dans la cavité amniotique, à travers le ventre maternel. 15 à 20 ml de liquide sont prélevés, puis examinés au laboratoire.

L'amniocentèse permet d'obtenir le caryotype foetal ainsi que de rechercher d'éventuelles anomalies chromosomiques, des maladies héréditaires ou des infections (toxoplasmose...).

L'amniocentèse pouvant provoquer une fausse couche spontanée dans environ 1% des cas, il existe des critères pour faire cet examen. Il est proposé aux femmes de plus de 38 ans, chez qui le risque de malformation chromosomique est plus élevé. S'il y a des signes d'appel échographique (malformation des organes, clarté nucale élevée...), ou si le dépistage par la prise de sang n'est pas tout à fait normal, une amniocentèse peut être proposée.

L'amnioscopie

Cet examen indolore est réalisé quelquefois en fin de grossesse, quand le col est un peu ouvert. Il permet de surveiller les grossesses à terme ou ayant dépassées la date prévue d'accouchement. Un petit système optique est placé sur le col afin de vérifier la couleur du liquide amniotique à travers la poche des eaux.
Cet examen n'est que très peu utilisé à l'heure actuelle.

 

A voir aussi l'amniocentèse expliquée en vidéo :

Amniocentèse : comment ca se passe ?

A lire aussi nos dossiers :
> Tout savoir sur l'amniocentèse
> Les échographies de la grossesse, en vidéo !
> La toxoplasmose et les aliments à éviter pendant la grossesse
> Listériose et grossesse


publicité