publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Comment prendre soin de ses ongles pendant la grossesse : les oligo-éléments et vitamines à privilégier

Publié par : rédaction Onmeda (24. mai 2016)

Vis-à-vis de la kératine, constituant essentiel de l’ongle, ce qui peut poser problème, est un apport insuffisant en cofacteurs et biocatalyseurs permettant un assemblage qualitatif des différents acides aminés que l’on retrouve dans la composition des ongles.

La biotine (ou vitamine B8)

Elle renforce la résistance des ongles, elle contribue à l’épaisseur des ongles et réduit leur fragilité. Les experts* auraient démontré qu’un apport quotidien de 2,5 milligrammes de biotine permettrait de restaurer des ongles cassants ou striés(*).
Au menu : levure de bière (à saupoudrer sur ses plats), jaune d’œuf, saumon, chou-fleur.

Le zinc

Il est indispensable à la synthèse des protéines de la kératine, en liant leurs terminaisons soufrées les unes aux autres.
Au menu : Huître (cuite !) et coquillage, volaille, veau, cacao, germes de blé.

Le silicium

C’est un minéral trace, mais qui rend les ongles moins rugueux et moins cassants. Il est très rare dans l’alimentation. Au quotidien, un apport de 10 milligrammes diminuerait la fragilité des ongles et des cheveux de 20 %, selon une étude parue dans Archives of Dermatological Research (**).
Au menu : ortie (en poudre en magasin bio), infusion de prêle. 

Sources et notes :
(*) Journal of Drugs in Dermatology : J Drugs Dermatol. 2007 Aug ; 6 (8) : 782-7. » Vitamins and minerals : their role in nail health and disease ».
(**) Arch Dermatol Res. 2005 Oct ; 297 (4) : 147-53. Epub 2005 Oct 26.Effect of oral intake of choline-stabilized orthosilicic acid on skin, nails and hair in women with photodamaged skin.


publicité