publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

J'attends des jumeaux ! : Témoignage de Virginie, 34 ans

Publié par : Clémentine Fitaire (14. août 2009)

Virginie, 34 ans, est la maman d'Hannah, 7 ans, et de Mathilde et Théo, 2 ans 1/2.

Comment avez-vu su que vous attendiez des jumeaux ?

Il y avait des possibilités de grossesse double puisque j'avais pris un médicament inducteur d' ovulation, donc nous savions que les risques étaient un peu plus grands, mais nous n'y pensions pas vraiment.

J'ai eu des doutes en voyant le taux de BHCG mais en sachant que cette indication est peu fiable. C'est resté au niveau de la plaisanterie entre mon mari et moi. Jusqu'à ce que j'ai des saignements qui me poussent à consulter aux urgences de ma maternité vers un mois de grossesse. On m'a fait une écho et l'interne m'a dit "Ah, mais Madame... c'est une grossesse gémellaire !"

Quand avez-vous su que c'était des " faux jumeaux " ?

Vers un mois et 1/2 de grossesse, j'ai dû faire une autre échographie plus poussée, et l'échographe m'a dit que c'était des faux jumeaux.

Comment s'est déroulée la grossesse ?

Un peu difficile, avec des saignements en début de grossesse qui m'ont forcé à annuler des vacances et à rester un peu alitée, puis des vomissements sans cesse, même la nuit, pendant 3 semaines. J'avais perdu 7 kg et je me sentais un peu faible.
Et puis vers 3 mois et 1/2, je me suis sentie vraiment bien, mon gynéco n'avait pas voulu prendre de risques et me faire reprendre le travail car ma première grossesse avait été vraiment difficile, donc j'ai pu me reposer quand je le voulais.

Et puis à 29SA mon col était ouvert à 2, donc on m'a hospitalisée trois jours pour surveillance et pour un traitement avec des injections de cortisone pour accélérer la maturation des poumons au cas où les bébés se décideraient trop tôt. Et j'ai été alitée jusqu'à 36SA.
Mais au final, ça ne s'est pas trop mal passé, j'ai évité l'hospitalisation (à part ces 3 jours), et j'ai pu être à la maison sous surveillance pour m'occuper aussi de mon ainée, c'était important que je sois là avec elle.

Et l'accouchement ?

Les bébés étaient bien placés, le plus bas avait la tête en bas, et l'autre était en siège, une situation idéale. On n'a donc pas du tout envisagé de césarienne. Mon gynéco avait juste peur que je parte trop tard pour la maternité car j'accouche rapidement.

Et finalement après 2 mois alitée, j'ai pu me lever à 36SA, marcher, monter en voiture... une vie normale pendant 15 jours ! J'en rêvais !

Il a été décidé de me déclencher à 38SA, mon col étant hyper favorable (ouvert à 3) tout s'est passé merveilleusement !

On m'a fait tout de suite une péridurale, puis on m'a mis en perfusion l'ocytocine, et 3 heures plus tard mon fils est arrivé... et sa soeur a présenté ses fesses 4 minutes plus tard.

Mon fils avait un peu souffert pendant l' accouchement donc il est resté avec sa soeur en couveuse avec un peu d'oxygène pendant 2 heures, et on m'a ramené d'abord ma fille qui a tout de suite tété, puis mon fils. Nous sommes restés tous les trois pendant un bon moment (je n'avais plus la notion du temps).

Et maintenant, sont-ils complices ?

Maintenant à 3 ans, ils sont complices, oui, mais pas plus que ça !

Je pense que la présence de leur grande sœur aide à ce qu'ils ne soient pas trop collés, et puis ce sont deux enfants bien différents avec un caractère bien trempé pour les deux !

Mais oui ils sont complices dans le sens où deux enfants du même âge ont certains centres d'intérêt en commun, ils inventent surtout beaucoup de bêtises !

>> Si vous voulez réagir, apporter votre témoignage... rendez-vous sur notre FORUM.


publicité