publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

J'attends des jumeaux ! : Vrais ou faux jumeaux

Publié par : Clémentine Fitaire (14. août 2009)

Qu'est-ce que la gémellité ?

Jumeau signifie : le même jour. Dans le langage courant, on admet communément que lorsque deux enfants naissent d’un même utérus et donc d’une même mère, à quelques secondes ou minutes d’intervalle, ce sont des jumeaux.
Les jumeaux peuvent être plus de deux. On parle alors de naissances multiples : triplés, quadruplés... octuplés !

Pourquoi des jumeaux ?
Parce qu’il arrive que lors de la division cellulaire de l’œuf, celui-ci se sépare et donne naissance à deux œufs complets. Ou parce qu’au lieu d’un seul ovule, plusieurs arrivent à maturation au cours d’un cycle, et sont fécondés par plusieurs spermatozoïdes.

Il existe différents types de gémellité :

> Les jumeaux monozygotes ou " vrais jumeaux "

> Les jumeaux dizygotes ou " faux jumeaux "
> Les jumeaux semi-monozygotes

Jumeaux monozygotes ou "vrais jumeaux"

Un zygote est un œuf, aussi parle-t-on de jumeaux monozygotes lorsque les jumeaux sont issus d’un même œuf divisé en deux. Mono signifiant « unique » en grec. Ils se ressemblent comme un individu et son reflet dans un miroir (ou comme deux gouttes d’ eau !), car ils partagent le même patrimoine génétique (le même ADN) et sont bien évidemment du même sexe.

Cependant certains facteurs environnementaux, voire quelques modifications de gènes chez l’un ou l’autre des jumeaux, peuvent entraîner des différences minimes.
C’est ainsi que l’empreinte digitale, leur voix, l’iris de leurs yeux (partie colorée de l’œil) peuvent être différents car ils ne dépendent pas uniquement de l’ADN.

Pourquoi des jumeaux monozygotes ?
On ne le sait pas encore vraiment. La gémellité monozygote n’a pas encore livré tous ses secrets, bien que certaines observations laissent à penser qu’elle est plus fréquente chez les femmes très jeunes, ou à l’inverse, chez les femmes à grossesse tardive.
De même, une ovulation ayant lieu après le 14ème jour du cycle menstruel, pourrait donner lieu à un gamète de « qualité différente », d’où une séparation en deux d’un œuf prévu pour être unique.

Jumeaux dizygotes ou "faux jumeaux"

Lorsque vous avez plusieurs ovules au cours d’un cycle, il peut arriver que deux ou plusieurs d’entre eux soient fécondés par des spermatozoïdes. Vous aurez alors des jumeaux dizygotes, communément appelés « faux jumeaux ».

Ce terme n’est ni très élégant, ni très juste puisqu’ils sont quand même nés le même jour. Ils ont un matériel génétique différent, comme n’importe quel enfant né d’une même fratrie et se ressemblent autant que des frères ou des sœurs nés à des années d’intervalle. Ils peuvent donc être de sexe différent.

Et les jumeaux semi-monozygotes ?

C’est un cas très exceptionnel qui vaut cependant la peine d’être évoqué. Il s’agit de la fécondation d’un même ovule par deux spermatozoïdes différents.
En effet lors de la dernière étape de maturation de l’ovule, celui-ci se divise en deux, donnant l’ovule qui sera fécondé + un « globule polaire » qui a le même patrimoine génétique que l’ovule et qui sera en principe détruit. Or, il arrive que celui-ci ne disparaisse pas et qu’il soit fécondé par un spermatozoïde. Ce qui donnera lieu à des jumeaux semi-monozygotes.
Ils ont le même patrimoine génétique maternel, mais leur ADN paternel sera différent, car issu de deux spermatozoïdes différents. Ils peuvent donc être de sexe différent.


publicité