publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les méthodes de préparation à l'accouchement : l'acupuncture

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. mai 2016)

À qui s’adresse-t-elle ?

Du latin « acus » (aiguille) et « punctura » (piqûre). Originaire de la médecine traditionnelle pratiquée en Chine depuis plusieurs millénaires, l’acupuncture part du principe que l’énergie vitale circule à travers le corps, et qu'il faut en équilibrer les flux positifs (yang) et négatifs (yin) pour être en bonne santé.
Elle s’adresse aux femmes enceintes angoissées par la perspective des douleurs de l’accouchement, qui éventuellement ne veulent pas d’anesthésie péridurale, ou pour lesquelles celle-ci n’est pas possible.

En quoi consiste-t-elle ?

La pose pendant 15 à 20 minutes de petites aiguilles à usage unique, selon une profondeur déterminée, sur certains points précis du corps, agit sur les nombreux maux dont la future mère souffre pendant sa grossesse : douleurs dorsales et lombaires, nausées, vomissements, bouffées de chaleur, constipation, hémorroïdes, jambes lourdes, etc.

Elle serait aussi efficace contre les troubles du sommeil, l’anxiété, le stress et les risques d’ accouchement prématuré. Elle le serait également sur le sevrage tabagique des futures mères ne parvenant pas à abandonner la cigarette malgré les mises en garde.
Enfin, elle favorise l’assouplissement du périnée, et peut aussi être utilisée pour déclencher en douceur le travail quand le terme est dépassé.
Les séances d’acupuncture, trois en moyenne pendant la grossesse, sont assurées par des médecins ou des sages-femmes diplômés.

En savoir plus

Les bienfaits
La future mère peut aborder son accouchement avec plus de tranquillité d’esprit, et le vivre plus détendue, ce qui lui permet de moins ressentir la douleur le jour J.

Les inconvénients
Il arrive que certaines femmes restent insensibles à l’action des aiguilles.

Les contre-indications
Considérée comme une médecine alternative, elle ne doit pas être utilisée sans avis médical. De plus, l’acupuncture peut provoquer l’accouchement avant terme chez certaines. Il est donc très important de demander l’avis de son médecin avant de suivre cette préparation.
Renseignez-vous également auprès de votre caisse d’assurance maladie ou de votre mutuelle pour connaître les modalités de prise en charge.
L'acupuncture doit être absolument pratiquée avec des aiguilles jetables à usage unique.

Louise, 27 ans, fiscaliste :
« Pour arrêter le tabac (avant ma grossesse !), j’avais tout essayé. Seule l’acupuncture avait fonctionné. C’est donc tout naturellement que je me suis orientée vers cette méthode qui avait déjà fait ses preuves sur moi, pour me préparer à l’accouchement de Nathaniel.
Ma maternité proposait ce type de méthode et la sage-femme diplômée en acupuncture qui m’avait suivie pendant toute ma grossesse a pu me poser ses aiguilles en salle de travail. Honnêtement, je ne sais pas si c’est lié à cela ou au fait qu’il s’agissait de mon deuxième enfant, mais l’accouchement est passé comme une lettre à la poste ! Et sans péridurale ! »

Renseignements
> Association Française d’acupuncture : www.acupuncture-france.com.

A lire aussi notre dossier completL'acupuncture et la grossesse

>> Retrouvez des infos, des discussions... sur la préparation à l'accouchement sur notre FORUM.


publicité