publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les méthodes de préparation à l'accouchement : le massage du périnée

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. mai 2016)

À qui s’adresse-t-il ?

Le périnée est la région tout à fait inférieure du tronc comprise entre le pubis et l’anus. Cette région soutient la vessie, l'utérus et le rectum. Cette préparation peut être indiquée aux femmes enceintes qui craignent les conséquences physiques et psychologiques d’un accouchement douloureux. En fait, (presque) toutes les futures mères...

En quoi consiste-t-il ?

Ces étirements du périnée par un massage digital à l’intérieur du vagin, facilité par une huile spéciale, servent à préparer la musculature pour l'accouchement. Grâce à cet exercice quotidien de trois à dix minutes d’étirements pendant le dernier mois de la grossesse, à partir du 8ème, si l’obstétricien est d’accord, les muscles acquièrent progressivement une certaine souplesse.

L’objectif est de réduire les risques de déchirures lors du passage du bébé, et d’autre part, d'éviter le recours à une épisiotomie, incision pratiquée pour faciliter la sortie de l’enfant..
Selon une étude récente de l’Université de Laval (Québec), 80 % environ des femmes ayant pratiqué cette technique dans la « Belle Province », affirment qu'elles l’utiliseraient à nouveau à l’occasion d’une autre grossesse, et 87 % d’entre elles la recommanderaient à d'autres femmes enceintes.

Cette méthode ne nécessite pas de suivre de cours particuliers. Elle demande à la fois un certain savoir-faire qui peut être instruit en quelques minutes par une sage-femme, et une grande régularité.

En savoir plus

Les bienfaits
Ce massage permet à la femme enceinte de bien préparer la phase la plus traumatisante peut-être de l’ accouchement, en limitant au maximum les suites physiques et psychologiques. Cette méthode permet de mieux connaître son propre corps et de savoir comment il fonctionne.

Les inconvénients
Qu’on soit à l’aise ou non avec son corps, la méthode implique que la femme enceinte prenne rapidement l’habitude de toucher cette zone intime. Les spécialistes estiment que seules les deux premières semaines sont difficiles. La pratique du massage par le conjoint serait bien utile, mais c’est au couple d’en décider ensemble.

Les contre-indications
La femme enceinte ne doit jamais utiliser d’huiles essentielles pour ses massages.

Même si une rééducation du périnée est automatiquement prescrite aux mamans sortant de maternité, il est impératif de prendre l'avis de son médecin obstétricien ou gynécologue avant d’entamer cette rééducation, recommandée à partir d'un mois et demi, à deux mois après l’accouchement.

L’avis de Julie, 35 ans, agent de transit maritime :
« C’est grâce à une amie très proche que j’ai appris que cela existait, elle détenait l’information de sa propre mère. C’est elle aussi qui m’a donné le mode d’emploi ! En revanche, c’est moi qui en ai parlé à la sage-femme durant la préparation classique que j’ai également suivie. La sage-femme m’a confirmé les dires de mon amie quant à l’efficacité du massage du périnée, mais j’ai regretté qu’elle n’en parle pas d’elle-même aux autres futures mamans. C’est vraiment dommage parce que ce simple geste et sa régularité permettent réellement d’éviter les déchirures. De plus, cette méthode n’est ni douloureuse, ni contraignante puisqu’elle se fait à la maison ! J’encourage toutes les futures mères à la suivre ! »

Renseignements
> Conseil national de l’ordre des sages-femmes : www.ordre-sages-femmes.fr.

A lire aussi notre dossier : La rééducation périnéale après l'accouchement.


publicité