publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Quand la grossesse se termine mal... : Comment se passe l'accouchement ?

Publié par : Clémentine Fitaire (04. août 2009)

Les maternités regorgent de mamans paniquées qui s’y rendent parce qu’elles n’ont pas senti bouger leur bébé depuis quelques heures. Un monitoring et une échographie permettent très souvent de rassurer la maman.

Toutefois, malheureusement, il arrive que les examens révèlent que le fœtus est décédé dans l’utérus. Si le monitoring et/ou l’échographie sont faites par des sages-femmes, la confirmation ne peut se faire que par un médecin.

La mauvaise nouvelle qu’est l’annonce du décès aux parents, ne peut se faire par une autre personne que par le médecin. C’est un moment extrêmement délicat et qui demande énormément de douceur et d’empathie de la part de celle ou celui qui va le dire aux parents.

L'accouchement
Beaucoup de mamans qui doivent accoucher d’un bébé sans vie, souhaitent le faire par césarienne. Elles voudraient qu’on les endorme, qu’on extraie le bébé et qu’elles se réveillent après. Cela procède du désir inconscient de sortir d’un épouvantable cauchemar.

Malheureusement, il a été démontré qu’en l’absence d’impossibilité médicale d’accoucher par voie basse, il est fortement conseillé de choisir cette voie pour faire naître son bébé. Même si cette idée paraît monstrueuse et inhumaine aux yeux de certaines, elle reste la meilleure alternative pour intégrer l’idée inimaginable que leur bébé est mort.

Si une césarienne est toutefois nécessaire, elle se fera dans la mesure du possible sous péridurale et non sous anesthésie générale. Cette naissance est un passage obligé pour que la maman se sente devenir la maman de ce bébé sans vie.


publicité