publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La prise de poids pendant la grossesse : une grossesse, ça pèse combien ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (24. février 2016)

Parce que la nature, qui fait pourtant bien les choses, est parfois un peu compliquée, une femme enceinte doit souvent répondre à deux questions contradictoires.

Comment bien se nourrir pour répondre aux besoins de son corps et donner naissance à un enfant en bonne santé ? Mais aussi comment éviter une prise de poids excessive dont les kilos superflus pourraient alourdir la silhouette plus longtemps que nécessaire ?

Si chaque femme, et donc chaque grossesse, est différente, on sait néanmoins de manière assez précise, comment se répartissent les kilos au cours de ces 9 mois. On estime ainsi le " poids d'une grossesse " à 9 à 12 kilos en moyenne (les femmes très minces peuvent même prendre un peu plus) :

  • 3 à 4 kg pour le bébé,
  • environ 500g pour le placenta,
  • 1500 g pour l’utérus,
  • 1000 à 1500 g pour le liquide amniotique,
  • 1000 à 1500 g pour le volume sanguin,
  • et 900 g pour le volume mammaire, plus important lui aussi.


Et qu'en est-il de la prise de poids mois par mois ?

Il faut savoir que la prise de poids est répartie de façon inégale sur les 9 mois de grossesse, avec une sorte de crescendo au cours des derniers mois :

  • Pendant le 1er trimestre, il est tout à fait possible que la future mère ne prenne pas de poids. 
  • Au 2ème trimestre, la femme enceinte prend 4 à 5 kg en moyenne. 
  • Ensuite, la prise de poids est plus importante, car elle correspond à la croissance du bébé.

Prendre du poids pendant sa grossesse ne signifie donc pas doubler de volume, et logiquement, ces kilos seront perdus en quasi-totalité dès la naissance de l'enfant.
Quelques kilos supplémentaires, dits « de confort » pour la maman, sont néanmoins nécessaires, car ils vont constituer une réserve d’énergie bienvenue dans laquelle le corps pourra puiser, au moment de l’accouchement par exemple.

On recommande donc (pour une femme de corpulence moyenne et en bonne santé) de prendre entre 11 et 16 kilos, même si dans certains cas, ce poids doit être adapté en fonction de facteurs particuliers.

Les cas particuliers

Il arrive parfois que des problèmes de poids viennent compliquer le déroulement d’une grossesse, et que les futures mamans dont le profil est jugé « hors normes », voient leur prise de poids conditionnée à des proportions différentes.

Pour celles que la nature a dotées d’un profil plus (trop ?) généreux par exemple, il faudra surveiller la balance d’un peu plus près. Pour certaines même, il peut être préférable de s'alléger un peu avant de concevoir un bébé. Dans le cas d’un surpoids, ou d’une obésité, des kilos supplémentaires en trop grand nombre pourraient en effet entraîner des complications.

Au-delà de difficultés obstétricales au moment de l’accouchement, on veut surtout éviter que la future maman ne développe de l’hypertension artérielle, ou encore du diabète de grossesse qui pourraient avoir aussi des répercussions sur le bébé. L’essentiel ici est donc, avant tout, de protéger la santé de la maman, et par extension, celle du bébé à venir.

C’est pourquoi il est recommandé aux femmes dont l’IMC* est compris entre 26 et 29, de limiter leur prise de poids et de rester dans une fourchette comprise entre 7 et 11,5 kg au maximum. Pour celles dont l’IMC est supérieur à 29 (dans les cas d’obésité), l’idéal est de ne pas prendre plus de 10 kg au cours des 9 mois.

A l’inverse, les « poids plume » seront autorisés à prendre un peu plus de poids que la moyenne. D’une corpulence plus légère, elles disposent en effet de peu de graisses de réserves et devront donc compenser par leur alimentation. Un minimum de 12,5 kg est recommandé si votre IMC est inférieur à 19, et vous pouvez prendre jusqu’à 18 kg s’il est encore plus bas.

*L'IMC (indice de masse corporelle) se calcule en divisant sa taille par son poids au carré. Un IMC " normal " est compris entre 18,5 et 25.

>> Voici un outil pour calculer votre IMC en quelques clics !

A lire aussi : 
> La prise de poids pendant la grossesse : 10 idées reçues
> Le diabète gestationnel (diabète de grossessse)
> L'alimentation de la femme enceinte : les aliments à privilégier et à éviter


publicité