publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La sage-femme : son rôle avant, pendant et après l'accouchement

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (06. novembre 2012)

Le rôle de la sage-femme ne se résume pas uniquement à la pratique de l'accouchement. Exerçant une profession médicale, la sage-femme surveille de façon autonome le déroulement de la grossesse normale, du travail et de l'accouchement, ainsi que la surveillance de la mère et de l'enfant dans le post-partum.

Avant l'accouchement

La sage-femme est présente tout au long de la grossesse. Elle réalise la déclaration de grossesse et assurera le suivi de la femme enceinte en pratiquant les examens cliniques, les échographies, la surveillance du foetus par monitoring ainsi que le dépistage des facteurs de risque ou des pathologies préexistants ou consécutifs à la grossesse.

Elle prescrit les examens complémentaires et les thérapeutiques nécessaires au bon déroulement de la grossesse.

Elle veille également au bien-être psychologique de la future maman et du futur papa en étant à l'écoute de ses leurs questionnements et de leurs éventuelles appréhensions.

La sage-femme assure les cours de préparation à la naissance et à la parentalité. Diverses options sont possibles ; la préparation classique, l' haptonomie, la sophrologie, la préparation en piscine...

En cas de pathologie pendant la grossesse, la sage-femme exerce en collaboration avec le gynécologue-obstétricien. Sur prescription de ce dernier, la sage-femme peut assurer les suivis de grossesses pathologiques à domicile ou en cabinet.

Le saviez-vous ? Ce sont les sages-femmes qui réalisent 80% des accouchements normaux en France.

Pendant l'accouchement

En France, les sages-femmes effectuent plus de 80% des accouchements. C'est souvent la première personne que la future maman rencontre en arrivant à la maternité, et celle qui la suivra tout au long du travail.

Elle réalise le diagnostic et la surveillance active du travail. Si l'accouchement se déroule sans problème médical, c'est la sage-femme qui le prend en charge du début à la fin. Elle contrôlera l'état de santé du bébé et de la maman pendant le travail. L'utilisation du monitoring permet d'avoir une appréciation du bien-être foetal.

Elle guidera également la maman dans sa respiration et la stimulera pour l'aider à pousser au bon moment afin que la mise au monde de l'enfant se passe dans les meilleures conditions possibles. La délivrance est pratiquée par la sage-femme.

A la naissance, elle donne les premiers soins au nouveau-né, et pratique la réanimation néonatale si nécessaire en l'attente du pédiatre.

En revanche, lorsque survient un problème d'ordre médical (hypertension artérielle, diabète, menace d'accouchement prématuré...) ou purement obstétrical (jumeaux, présentation par le siège...), la sage-femme travaille en collaboration avec le gynécologue-obstétricien pour des solutions spécifiques.

Après l'accouchement

La sage-femme suivra la jeune maman ainsi que son bébé tout au long de son séjour à la maternité. Elle la surveille, la conseille et l'informe. Elle accompagne l'allaitement maternel ou donne les conseils nécessaires si les parents donnerons des biberons. Elle présente les différents moyens de contraception qui s'offrent à elle dans le post-partum, et peut parfaitement délivrer une ordonnance.

Les sages-femmes organisent des séances individuelles de rééducation périnéale, capitales après un accouchement.

La contraception de la femme

La sage-femme est en mesure de prescrire la contraception en post-partum, après une IVG mais également pendant toute la période de la vie fertile de femmes en bonne santé.

 

Vous avez envie d'échanger ou de poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Gynécologie ou Obstétrique, Gynécologie et Grossess : Un médecin vous répond !

A lire aussi :
> La préparation à l'accouchement : toutes les méthodes
> La rééducation périnéale après l'accouchement
> L'allaitement : les réponses à vos questions


publicité