publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le test O'Sullivan : Que faire si la glycémie dépasse 1,3g/l ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (10. octobre 2013)

Quand le test d'O Sullvan est pratiqué et lorsque le taux de glycémie est supérieur à 1,3 g/l, et inférieur à 2 g/l, le diabète gestationnel n'est pas certain, c'est pourquoi il est nécessaire de pratiquer des tests complémentaires, notamment une hyperglycémie provoquée orale.

Pour cela, la femme doit respecter quelques règles : une alimentation normale en sucre, trois jours avant le test. Une première prise de sang est effectuée, le matin, après un jeûne de 12 heures. Ensuite, elle doit absorber une dose de 100 grammes de sucre. Les prises de sang seront ensuite effectuées toutes les 30 minutes, pendant deux heures. Les résultats pourront permettre de confirmer un diabète gestationnel. Ou de préciser qu'il n'y a pas de problème.

Que faire en cas de résultat positif ?

Lorsque le diabète gestationnel est avéré, une prise en charge par un médecin spécialiste (un diabétologue) est recommandée. Dans la plupart des cas, un régime alimentaire adapté doit être prescrit, pauvre en sucre, et riche en poisson.

Un petit appareil peut être confié à la femme enceinte, qui lui permettra de contrôler son taux de glycémie, elle-même, avant et après les repas. Une surveillance médicale régulière (tous les 15 jours) est nécessaire, où le poids sera contrôlé, ainsi que la bonne évolution de la grossesse.

Dans quelques cas où le régime alimentaire et les exercices physiques sont insuffisants, on peut avoir recours à des injections d'insuline.

Dans tous les cas, pas de panique : tout doit rentrer dans l'ordre, après l'accouchement. Si tout rentre dans l'ordre et que la femme garde après la naissance un poids trop élevé, il faudra avec le médecin, revoir les habitudes alimentaires ; adopter une alimentation équilibrée et reprendre la marche ou un sport, afin de retrouver un poids normal.

En effet, l'apparition d'un diabète pendant la grossesse montre que le pancréas fonctionne à la limite de ses possibilités, et que si le poids ne revient pas à la normale, la personne risque vers la quarantaine de souffrir d'un vrai diabète.

Vous voulez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Grossesse ou Diabète !

Sources et notes : Le Grand Livre de la Grossesse, Collège National de Gynécologie-Obstétrique Français, Eyrolles, 2014.


publicité