publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Arnica : L'arnica en homéopathie

Publié par : Elide Achille (27. mai 2015)

Comment est transformé la plante arnica en médicament homéoptahoque ?

Dans la fabrication des médicaments homéopathiques à base d'arnica, on utilise donc la teinture mère de la plante.

Avant de pouvoir être transformées en teinture mère, les plantes subissent des contrôles de qualité afin de s’assurer qu’elles respectent les référentiels de la pharmacopée européenne dans laquelle sont définies les Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments homéopathiques.

Dès leur arrivée en laboratoire, les plantes sont donc soumises à des analyses phyto-chimiques. Une fois vérifiée leur conformité, le processus de transformation peut commencer, afin d'extraire les principes actifs de l'arnica à travers un procédé qui prévoit différentes étapes.

On commence par celle qu’on appelle la « macération ». Cette étape consiste à mettre la plante fraîche en contact avec un mélange hydro-alcoolique pendant environ une trentaine de jours, à l’intérieur de récipients en acier inoxydable, pour permettre aux principes actifs de l’arnica de migrer dans le liquide.

Ce mélange hydro-alcoolique est après récupéré par un procédé d’expression et de filtration, afin d’obtenir une teinture mère qui servira de base à la fabrication des dilutions homéopathiques. Pour finir, la teinture mère est contrôlée, afin de vérifier qu'elle est conforme aux Bonnes Pratiques de Fabrication des médicaments homéopathiques. 

  

A lire aussi nos dossiers :
> L'homéopathie pour bébé
> Les maux de la grossesse soignés par l'homéopathie 
> L'homéopathie contre le stress : est-ce que ça marche ?



publicité