publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'arnica

Publié par : Elide Achille (27. mai 2015)

© Jupiterimages/iStockphoto

Bobo, douleur, bleu... et on pense alors très souvent à arnica. Mais pourquoi au juste ? Qu'est-donc l'arnica ? Et quelles sont ses effets exacts ?

L’arnica est une plante qui fait partie de la famille botanique des Asteraceae. L’arnica montana, selon son appellation latine, est originaire des régions montagneuses européennes médianes, notamment en France. Elle pousse en altitude, sur des sols inclinés et acides.
L’arnica a l’aspect d’une grosse marguerite jaune orangée, avec une tige verte pale recouverte de petits poils odorants appelés trichomes. Lors de la fabrication des médicaments homéopathiques à base d’arnica montana, c’est la plante fraîche et entière qui est utilisée, car toutes ses parties renferment de nombreux procédés chimiques.

L’arnica est reconnue pour ses propriétés médicinales et utilisée depuis l’antiquité à titre curatif, pour son pouvoir antidouleur. Cette plante contient en effet des molécules actives aux propriétés anti-inflammatoires, veinotoniques, antiseptiques et anti-oxydantes (lactones sesquiterpéniques, flavonoïdes, …). La teinture mère d’arnica, solution obtenue après 4 étapes de fabrication (macération, expression, filtration, contrôle), est la base des médicaments homéopathiques.

Les médicaments homéopathiques à base d’arnica sont traditionnellement indiqués pour soulager les symptômes des affections d’origine traumatique : bleus, hématomes, œdèmes, contractures ou douleurs musculaires, etc.

 

Bon à savoir : Plantes médicinales : quand et comment les utiliser ?

A lire aussi nos dossieres :
> Les traitements par  homéopathie 
> La confiance des Français en l'homéopathie 
> Soigner son enfant à l'homéo : l'arnica montana contre les bosses et les bleus
> Test : Vrai/faux sur l'homéo

 

Auteur : Elide Achille.
Consultant expert : Dr Frédéric Voirin, médecin homéopathe.


publicité