publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Démarches en cas d'hospitalisation : votre admission

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (16. février 2010)

Les formalités et les documents à apporter

> Vous êtes admis à la suite d'une urgence :
Les formalités seront réduites au minimum. Vous-même - ou l'un de vos proches - devrez toutefois présenter les documents nécessaires au bureau des admissions dans les meilleurs délais.

> Vous êtes admis à la suite d'une consultation ou d'un rendez-vous
Dans ce cas, munissez-vous :
• de votre carte d'identité ou de votre carte de séjour,
• de votre carte Vitale et de l'attestation papier qui l'accompagne,
• d'un justificatif de domicile (facture EDF, quittance de loyer).

Munissez vous aussi des documents relatifs à votre couverture santé complémentaire :
• votre carte d'adhérent à une mutuelle ou à une compagnie d'assurances,
• ou votre attestation CMU (couverture maladie universelle) complémentaire,
• ou votre attestation d'aide médicale État.

Dans le cas d'un accouchement, n'oubliez pas la feuille de suivi de la maternité.
Sachez également que, dans tous les cas, vous devez communiquer au service des admissions les coordonnées du médecin traitant que vous avez déclaré à la sécurité sociale.

> Les informations médicales à fournir.
Dans le cas d'une hospitalisation programmée - et si vous n'avez pas déjà un dossier au sein de l'hôpital -, pensez à apporter toutes les informations médicales même anciennes, en votre possession :
• votre carnet de santé,
• les ordonnances, résultats d'analyses, radiographies, électrocardiogrammes, carte de groupe sanguin,
• la lettre de votre médecin traitant.
Dès votre arrivée, pensez également à indiquer à l' infirmière si vous suivez un traitement.

Si vous êtes salarié, n'oubliez pas de prévenir aussi votre employeur dès le début de votre hospitalisation. Vous lui confirmerez ensuite votre hospitalisation à l'aide d'un bulletin de situation. Demandez-le au service des admissions ou au cadre infirmier, qui vous le fournira après 24 heures d'hospitalisation.

Si vous n'avez pas de carte Vitale...

À défaut de présenter la carte Vitale et l'attestation papier qui l'accompagne, voici les documents qu'il vous faudra remettre au bureau des admissions, selon votre situation :

  • Si vous êtes salarié(e) : votre dernier bulletin de salaire,
  • Si vous êtes chômeur indemnisé : votre dernière attestation Assedic,
  • Si vous êtes retraité(e) : votre titre de retraite,
  • Si vous êtes ressortissant de l'Union européenne : votre carte européenne d'assurance maladie ou le formulaire de prise en charge E111 ou E112,
  • Si vous venez d'un pays hors Union européenne : la prise en charge délivrée par votre organisme de sécurité sociale.

Si vous ne pouvez fournir aucun de ces documents, votre caisse d'assurance maladie peut établir, sous certaines conditions, une attestation en urgence de la couverture maladie universelle (CMU) ou une attestation de l'aide médicale de l'État (AME). Cette procédure se fera à votre demande ou à l'initiative de l'établissement hospitalier dans lequel vous êtes admis.

Pour les informations sur les frais de séjour hospitalier et les modalités de prise en charge, reportez-vous à la rubrique "Tarifs et remboursements" du site hopital.fr.



publicité