publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La date limite de l'IVG : l'IVG chirurgicale

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (01. mars 2016)

En ce qui concerne l'IVG chirurgicale et sa date limite, cet avortement peut être pratiqué jusqu'à la fin de la 12e semaine de grossesse, soit 14 semaines après le début des dernières règles (SA). A noter que cette solution peut être proposée dès 5 semaines de grossesse (ou 7 SA).

Elle nécessite de consulter un anesthésiste car un anesthésie locale ou générale sont inidispensables.

Pour les mineurs, il n'est pas la peine d'obtenir l'autorisation parentale, chez elles un entretien avec une conseillère ou une assistance sociale est obligatoire avant de procéder à l'IVG.

En France, au-delà de la date limite de 14 semaines d'aménorrhée (SA), l'IVG qu'elle soit chirurgicale ou médicamenteuse est interdite. Passée cette date limite, une interruption de grossesse se fait dans un contexte légal tout autre. On parle alors d'interruption médicale de grossesse (IMG) qui nécessite un process très différent.

>> Pour en savoir plus, à lire aussi notre dossier complet sur l'IVG chirurgicale 

Les dates clés de l'IVG

En France, il y aurait environ 210 000 avortements par an. On estime qu'environ un tiers des femmes auraient recours à l'avortement au moins une fois dans leur vie. Des chiffres significatifs qui méritent un petit tour en arrière pour revenir sur l'histoire de l'avortement en France.

En France, l'avortement est pratiqué depuis la Loi Simone Veil du 17 janvier 1975. Avant cette loi, deux femmes mouraient chaque mois, en moyenne, des suites d'un avortement clandestin. Depuis la légalisation de l'IVG en France, la loi sur l'avortement a été révisée à plusieurs reprises.

Voici un aperçu des dates clés : 

1975 : la loi Simone Veil entre en vigueur.

1982 : la loi Roudy permet le remboursement de l'IVG médicamenteuse.

2001 : la loi Aubry du 4 juillet 2001, a reculé le délai légal de l'IVG. La date limite est passée de 12 à 14 semaines d'aménorrhée (SA), donc à la fin de la douzième semaine de grossesse.

2015 : le délai de réflexion, auparavant obligatoire pour les femmes souhaitant une IVG, est supprimé. En effet, la loi prévoyait 2 consultations médicales obligatoires avant l'IVG, avec un délai de réflexion de 7 jours entre les deux consultations. 

 

A lire aussi nos dossiers : 
> Testez vos connaissances : l'IVG en 8 questions
> Démarches, papiers ... : l'IVG côté administratif
> IVG, sexualité et contraception : adresses utiles

Vous avez envie de partager votre expérience, de demander des conseils... ou d'échanger tout simplement sur le sujet ? Rendez-vous dans notre FORUM !

Auteurs : Margaret François, Dorothee et Dr Nicolas Evrard.


publicité